Par patriotisme, Jean Gabin est rentré combattre en France

Proposé par
Invité
le

Commentaires préférés (3)

Après Jean Marais, voici Jean Gabin un grand nom du cinema français de 1950/1960.

Pour le coup lui était vraiment chef de char dans la 2ème DB de Leclerc.

Dans ses films, il incarnait à la perfection le petit peuple allant de du monde ouvrier aux titis parisiens. Il s'est forgé une image et un jeu d'acteur reflétant l'ouvrier gouailleur avant-guerre et le patriarche bourru à partir des années 1950.

Il met aussi en scène un rejet de la transformation de la France. Les années 50 sont marquées par le début de l'artificialisation des sols et de la construction des grands immeubles qui viennent détruire peu à peu le monde dans lequel il vivait.

Il joue le baron désargenté dans le film "La Tatoué" où il donne la réplique à de Funès. Acteur au sommet au moment du film, il se produit à côté d'un acteur qui est lui en pleine ascension.

Finissons sur une citation de Gabin dans ce film, qui illustre à merveille son image rural : "Manger des trippes sans cidres, c'est comme aller à Dieppe sans voir la mer !"

a écrit : Comme des millions d'illustres inconnus. Rien d'exceptionnel. 0 Il n y a pas eu de millions illustres inconnus expatries a hollywood qui sont revenus faire la guerre.

Posté le

android

(39)

Répondre

a écrit : Et ses cheveux auraient virés au blanc en une seule nuit, lors de l'attaque de son bateau au large de l'Algérie. En réalité dans ces cas là ce sont seulement les cheveux pigmentés (souvent gris) qui peuvent tomber d’un coup et, ne restant que les cheveux déjà blanc avant le choc de stress, l’on a l’impression d’un blanchissement soudain.
www.pourlascience.fr/sd/biologie/peut-on-se-faire-des-cheveux-blancs-en-une-nuit-3759.php


Tous les commentaires (27)

Un authentique patriote.
Contrairement à nombre de vedettes du cinéma, théâtre, cabarets.

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : Un authentique patriote.
Contrairement à nombre de vedettes du cinéma, théâtre, cabarets.
Gnagnagnagnaaaa

Posté le

android

(10)

Répondre

a écrit : Un authentique patriote.
Contrairement à nombre de vedettes du cinéma, théâtre, cabarets.
Un grand patriote français, que l'on oublie trop souvent, comme Julien Dragoul
:D

Après Jean Marais, voici Jean Gabin un grand nom du cinema français de 1950/1960.

Pour le coup lui était vraiment chef de char dans la 2ème DB de Leclerc.

Dans ses films, il incarnait à la perfection le petit peuple allant de du monde ouvrier aux titis parisiens. Il s'est forgé une image et un jeu d'acteur reflétant l'ouvrier gouailleur avant-guerre et le patriarche bourru à partir des années 1950.

Il met aussi en scène un rejet de la transformation de la France. Les années 50 sont marquées par le début de l'artificialisation des sols et de la construction des grands immeubles qui viennent détruire peu à peu le monde dans lequel il vivait.

Il joue le baron désargenté dans le film "La Tatoué" où il donne la réplique à de Funès. Acteur au sommet au moment du film, il se produit à côté d'un acteur qui est lui en pleine ascension.

Finissons sur une citation de Gabin dans ce film, qui illustre à merveille son image rural : "Manger des trippes sans cidres, c'est comme aller à Dieppe sans voir la mer !"

Et ses cheveux auraient virés au blanc en une seule nuit, lors de l'attaque de son bateau au large de l'Algérie.

Moi qui pensais qu’il n’avait traversé que Paris ;)
Jmcmb

Comme des millions d'illustres inconnus. Rien d'exceptionnel. 0

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Comme des millions d'illustres inconnus. Rien d'exceptionnel. 0 Il n y a pas eu de millions illustres inconnus expatries a hollywood qui sont revenus faire la guerre.

Posté le

android

(39)

Répondre

a écrit : Et ses cheveux auraient virés au blanc en une seule nuit, lors de l'attaque de son bateau au large de l'Algérie. En réalité dans ces cas là ce sont seulement les cheveux pigmentés (souvent gris) qui peuvent tomber d’un coup et, ne restant que les cheveux déjà blanc avant le choc de stress, l’on a l’impression d’un blanchissement soudain.
www.pourlascience.fr/sd/biologie/peut-on-se-faire-des-cheveux-blancs-en-une-nuit-3759.php

a écrit : En réalité dans ces cas là ce sont seulement les cheveux pigmentés (souvent gris) qui peuvent tomber d’un coup et, ne restant que les cheveux déjà blanc avant le choc de stress, l’on a l’impression d’un blanchissement soudain.
www.pourlascience.fr/sd/biologie/peut-on-se-faire-des-cheveux-blancs-en-une-nu
it-3759.php Afficher tout
Merci pour la précision. Ça me rappelle l'anecdote sur Pieluigi Collina (secouchermoinsbete.fr/78385-pierluigi-collina-a-perdu-ses-cheveux-en-10-jours) qui a perdu tous ses cheveux en quelques jours à seulement 24 ans, si il avait eu déjà quelques cheveux blancs l'époque, peut-être que ces derniers ne seraient pas tombés alors...

Jean Gabin était chef de char à bord d'un Wolverine, le souffleur II. Lui et son équipage combattrons de la Charente Maritime, avec la réduction de la poche de Royan à Berchtesgaden, le "Nid d'Aigle" d'Hitler. 27 mois de combat durant lesquels il ne jouait pas la star car il refusait de signer des autographes et resta proche de ses camarades.

Pour les curieux, voici une photo de lui en uniforme avec son unité ainsi que des photos du souffleur II :
rbfm-leclerc.com/gabin.html
(copier coller le lien dans la barre d'adresse pour faire fonctionner le site car le filtre SCMB ne me laisse pas poster)

Franchement, il avait un sacré charisme ce bonhomme. Un char restaurée portant le nom de souffleur II est encore visible au musée MM PARK à La Wantzenau.

Anecdote dans l'anecdote : Jean Gabin s'appelle en réalité Jean Gabin Alexis Moncorgé. Gabin est en fait son deuxième prénom et non pas son nom de famille.

a écrit : Pour les curieux, voici une photo de lui en uniforme avec son unité ainsi que des photos du souffleur II :
rbfm-leclerc.com/gabin.html
(copier coller le lien dans la barre d'adresse pour faire fonctionner le site car le filtre SCMB ne me laisse pas poster)

Franchement, il avait un sacré
charisme ce bonhomme. Un char restaurée portant le nom de souffleur II est encore visible au musée MM PARK à La Wantzenau.

Anecdote dans l'anecdote : Jean Gabin s'appelle en réalité Jean Gabin Alexis Moncorgé. Gabin est en fait son deuxième prénom et non pas son nom de famille.
Afficher tout
Tu m'as coupé l'herbe sous le pied, j'allais faire à peu pres le meme commentaire.
Je pense qu'on lisait la fiche wiki en meme temps :D

Merci à Shortbread pour ces infos aussi :)

Et j'apporte ma petite pierre à l'édifice : lors du défilé des forces francaises sur les Champs Elysées, il a préféré assister depuis le balcon de sa chambre d'hotel et regarder son ancien équipage passer.

Attention l’anecdote contient une approximation.
Jean Gabin n’était pas dans les troupes de Marine (qui dépendent de l’armée de terre) mais dans les Fusiliers Marins (Marine nationale).

a écrit : Attention l’anecdote contient une approximation.
Jean Gabin n’était pas dans les troupes de Marine (qui dépendent de l’armée de terre) mais dans les Fusiliers Marins (Marine nationale).
Je l'avais compris comme ça. Je pense d'ailleurs que c'est pour ca que l'auteur a mis un "m" minuscule pour ne pas confondre avec les Marines (américains ?)
Enfin, moi j'ai compris comme ondirait un officier de marine, une troupe de marine... une unité rattachée au ministere de la Marine quoi ;)

Pour ceux qui se demandent ce que font des soldats de la marine militaire française dans un blindé (sur terre donc), il faut savoir que le régiment blindé de fusiliers-marins (ou RBFM) est composé à partir de marins français, dont les navires avaient été immobilisés ou détruits, et équipé de matériel américain. Le RBFM sera rattaché à la 2e division blindée du général Leclerc par la suite.

Un sacre lascar le Loustic. Parait que Dietrich sa femme de l'époque était venu le voir au Maghreb. Les gradés de l'armée avait proposé une place bien au chaud pour Jean moncorgé. Il refusa net.. Il était dans un char je crois. A sa mort il a eu les hommages militaires de la marine. Tir de salve. Ses cendres jetées dans la mer