Quand la gouvernante écossaise fit mieux que les astronomes

Proposé par
Invité
le

Edward Charles Pickering fut le directeur de l'observatoire de l'université Harvard. Lassé des résultats insuffisants de son équipe, il déclara que "sa gouvernante écossaise ferait mieux qu'eux". Et effectivement, après l'avoir recruté, Williamina Fleming découvrit de nombreuses nébuleuses et étoiles, dont la nébuleuse de la Tête de cheval.


Commentaires préférés (3)

Alors ça pour le coup, je trouve ça génial, voici pourquoi je viens toujours sur SCMB, merci à l'invité pour l'anecdote et félicitations à cette gouvernante pleine de ressources (et le directeur de l'observatoire, est excellent !)

Du dénichage de poussière à dénichage d'étoiles, ça c'est de la promotion de qualité.

Posté le

android

(75)

Répondre

JMCMB et je suis estomaqué des résultats de cette astronome (débutante au départ).

"Elle met en œuvre une méthode de classification des étoiles prenant en compte la quantité d'hydrogène observée dans leur spectre. En neuf ans, elle y classe plus de 10 000 étoiles, découvre 59 nébuleuses, plus de 310 étoiles variables et 10 novas. En 1907 elle publie une liste de 222 étoiles variables. Son système, plus tard amélioré par Annie Jump Cannon qui simplifie cette classification en se basant sur la température de surface, est toujours celui utilisé aujourd'hui. "


Tous les commentaires (22)

Alors ça pour le coup, je trouve ça génial, voici pourquoi je viens toujours sur SCMB, merci à l'invité pour l'anecdote et félicitations à cette gouvernante pleine de ressources (et le directeur de l'observatoire, est excellent !)

Du dénichage de poussière à dénichage d'étoiles, ça c'est de la promotion de qualité.

Posté le

android

(75)

Répondre

"Après avoir été recrutée", ou mieux "Une fois recrutée", sinon il y a anacoluthe et faute d'accord.

Posté le

android

(12)

Répondre

JMCMB et je suis estomaqué des résultats de cette astronome (débutante au départ).

"Elle met en œuvre une méthode de classification des étoiles prenant en compte la quantité d'hydrogène observée dans leur spectre. En neuf ans, elle y classe plus de 10 000 étoiles, découvre 59 nébuleuses, plus de 310 étoiles variables et 10 novas. En 1907 elle publie une liste de 222 étoiles variables. Son système, plus tard amélioré par Annie Jump Cannon qui simplifie cette classification en se basant sur la température de surface, est toujours celui utilisé aujourd'hui. "

Comme quoi, rien n'est inné totalement, l'effort et la persévérance sont primordiales.

Posté le

android

(1)

Répondre

Et on imagine le directeur à son équipe après : "Bande de nuls"

Peut-être qu'au contraire, ses capacités en astronomie sont totalement innées mais qu'elle ne le savait pas. Tout le monde n'a pas la chance de choisir sa voie et de faire des études pour y arriver. Parfois on a juste besoin de travailler pour sortir la tête de l'eau et on en oublie ses rêves.
En tous cas je suis impressionnée par son parcours hors du commun, et je suis contente qu'elle ai eu l'occasion de changer de vie.

Et dans cette fine équipe du nom de Harvard Computers (les Ordinateurs de Harvard, entièrement composée de femmes) montée par Pickering, on trouve aussi Annie Jump Cannon, qui en plus d'avoir un nom classe était capable de classifier des étoiles plus vite que ses consoeurs. La raison? Suite à une maladie (en l'occurrence, la scarlatine), elle est devenue sourde, lui permettant de se concentrer plus facilement sur son travail. Elle excellait dans son travail, allant jusqu'à classer 3 étoiles à la minute, soit environ 350 000 en 43 ans. Et en plus du reste elle a amélioré le système de classification en se rendant compte que certaines étoiles ne correspondaient pas au système A, B, C de l'époque. Le système est maintenant O, B, A, F, G, K, M, R, N, S. (il a depuis évolué un peu en ajoutant d'autres lettres) qu'on peut mémoriser avec la phrase en anglais Oh, Be A Fine Girl, Kiss Me Right Now, Sweet. (Oh, sois une gentille fille et embrasse moi tout de suite, ma douce).
Pour faire court, Annie Jump Cannon est une de mes idoles.

a écrit : "Après avoir été recrutée", ou mieux "Une fois recrutée", sinon il y a anacoluthe et faute d'accord. Le capitaine Haddock n'aura pas dit mieux. Magnifique le placement d'anacoluthe !
Il y a effectivement une faute d'accord.

Posté le

android

(5)

Répondre

a écrit : Comme quoi, rien n'est inné totalement, l'effort et la persévérance sont primordiales. Je dirais le contraire plutôt...être une femme de ménage n'est pas inné...devenir aussi talentueuse l'est! Pour moi elle avait ça en elle...une passion qu'elle a approfondi par le travail.

Posté le

android

(3)

Répondre

a écrit : Je dirais le contraire plutôt...être une femme de ménage n'est pas inné...devenir aussi talentueuse l'est! Pour moi elle avait ça en elle...une passion qu'elle a approfondi par le travail. Et @hellmatz... Ni l'un ni l'autre ; un peu l'un et un peu l'autre :)
Ce qu'elle avait "d'inné" et que son patron avait bien repéré (intelligence, capacité de travail, organisation, cerveau bien fait et qui fonctionne, etc...), elle a pu le mettre au service de l'astrologie ; qui est devenue une passion, et un "acquis" (on ne nait pas avec la passion des étoiles ;). Avec un inné pareil (toutes ses capacités) elle aurait sûrement très bien pu réussir dans beaucoup d'autres domaines.
Tout ce qu'on a en nous (parfois sans le savoir) est l'inné ; tout ce qu'on en fait (pour peu qu'on en ait l'occasion) est l'acquis.

a écrit : Et @hellmatz... Ni l'un ni l'autre ; un peu l'un et un peu l'autre :)
Ce qu'elle avait "d'inné" et que son patron avait bien repéré (intelligence, capacité de travail, organisation, cerveau bien fait et qui fonctionne, etc...), elle a pu le mettre au service de l'astro
logie ; qui est devenue une passion, et un "acquis" (on ne nait pas avec la passion des étoiles ;). Avec un inné pareil (toutes ses capacités) elle aurait sûrement très bien pu réussir dans beaucoup d'autres domaines.
Tout ce qu'on a en nous (parfois sans le savoir) est l'inné ; tout ce qu'on en fait (pour peu qu'on en ait l'occasion) est l'acquis.
Afficher tout
L'astronomie, SVP, parce que l'astrologie...^^

Par contre je te rejoins sur les compétences innées de cette dame, c'est un vrai métier demandant énormément d'organisation et de méthode d'être gouvernante (où maître d'hôtel pour les messieurs), selon son patron, ses exigences, la taille de la baraque, que tout soit impeccable et que tout fonctionne, la gestion du personnel quand il y en a, des soirées à organiser... ça ne s'improvise pas.

a écrit : Du dénichage de poussière à dénichage d'étoiles, ça c'est de la promotion de qualité. De la poussière des toiles....
:)

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Alors ça pour le coup, je trouve ça génial, voici pourquoi je viens toujours sur SCMB, merci à l'invité pour l'anecdote et félicitations à cette gouvernante pleine de ressources (et le directeur de l'observatoire, est excellent !) Les commentaires sont parfois si nombreux que je sélectionne qui lire..tu en fais partie ; )

Posté le

android

(3)

Répondre

a écrit : "Après avoir été recrutée", ou mieux "Une fois recrutée", sinon il y a anacoluthe et faute d'accord. Je viens de voir la définition de l’anacoluthe ; en raison de sa particularité, comment ne pas la confondre avec la métonymie ?(elle s’en rapproche, tout de même )

a écrit : Les commentaires sont parfois si nombreux que je sélectionne qui lire..tu en fais partie ; ) Moi je les lis tous, même ceux qui m'énervent, je dois pas être normal, mais bon, c'est rigolo, ça passe le temps ;)

Ne le prends pas pour toi hein, c'était de l'humour de samedi soir

a écrit : Je viens de voir la définition de l’anacoluthe ; en raison de sa particularité, comment ne pas la confondre avec la métonymie ?(elle s’en rapproche, tout de même ) L'anacoluthe est une rupture de construction syntaxique. Dans cette phrase, le problème est que le sujet de la circonstancielle ("après l'avoir recrutéE") est différent de celui de la principale. Donc on commence à lire, on pense identifier le sujet de la phrase puis il change brusquement. C'est dérangeant dans la logique de la phrase. Ça peut-être volontaire (auquel cas ça crée du sens, c'est une figure de style) mais ici c'est simplement une maladresse. Pour moi, rien à voir donc avec la métonymie, qui est une habitude de langage mais ne constitue pas une faute.
J'espère avoir éclairé un peu ta lanterne ! Et désolé pour mon côté "grammar tatillon"...

Posté le

android

(4)

Répondre

Euh... dans aucune des 2 sources il n' est fait mention de la fameuse phrase: "ma gouvernante écossaise ferait mieux que vous"... j'aime quand les sources valident l'anecdote ce qui n'est pas le cas ici... (sic !)

En revanche il est bon de savoir qu'avant d'être gouvernante elle était enseignante et que c'est après avoir changé de pays qu'elle fût obligée de trouver un travail coûte que coûte donc ce n'était pas une employée de maison typique...

Et tant que j'y suis SCMB devrait trouver un moyen de stopper les pubs sexué notemment en ind

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : L'anacoluthe est une rupture de construction syntaxique. Dans cette phrase, le problème est que le sujet de la circonstancielle ("après l'avoir recrutéE") est différent de celui de la principale. Donc on commence à lire, on pense identifier le sujet de la phrase puis il change brusquement. C'est dérangeant dans la logique de la phrase. Ça peut-être volontaire (auquel cas ça crée du sens, c'est une figure de style) mais ici c'est simplement une maladresse. Pour moi, rien à voir donc avec la métonymie, qui est une habitude de langage mais ne constitue pas une faute.
J'espère avoir éclairé un peu ta lanterne ! Et désolé pour mon côté "grammar tatillon"...
Afficher tout
Sans soucis ; merci de cette précision

a écrit : Euh... dans aucune des 2 sources il n' est fait mention de la fameuse phrase: "ma gouvernante écossaise ferait mieux que vous"... j'aime quand les sources valident l'anecdote ce qui n'est pas le cas ici... (sic !)

En revanche il est bon de savoir qu'avant d'être gouv
ernante elle était enseignante et que c'est après avoir changé de pays qu'elle fût obligée de trouver un travail coûte que coûte donc ce n'était pas une employée de maison typique...

Et tant que j'y suis SCMB devrait trouver un moyen de stopper les pubs sexué notemment en ind
Afficher tout
Le jour où SCMB trouvera des employés pour nettoyer le site des pubs, ça deviendra une entreprise commerciale. Et le jour où SCMB deviendra une entreprise commerciale, j'irai ailleurs chercher la liberté d'expression. ;)