La spiruline, nourriture du futur ?

Proposé par
Invité
le
dans

Commentaires préférés (3)

a écrit : Sur Mars? Ça va faire cher le transport pour ramener les récoltes sur Terre Je pense que c'est plus dans le but de nourrir les futurs "colons" et aussi dans un espoir de terraformation.

Précisons que, dans le cas de la conquête spatiale, il n'est pas prévu de consommer cette algue telle quelle, non parce que c'est impossible (comme le souligne l'anecdote, elle est parfaitement comestible) mais à être plutôt utilisée comme matière première dans la synthèse d'aliments variés, un peu comme ce que l'on fait déjà avec le tofu avec plus où moins de résultats^^.
Dans les premières années de l'exploration spatiale, les astronautes se nourrissaient de pâte nutritive basique stockée dans des "tubes de dentifrice", pour des raisons évidentes de réduction de poids et de volume et pour le coté pratique, mais les temps de vol s'allongeant, il devint vite vital de varier les menus pour préserver l'équilibre mental des humains.
De nos jours, les repas spatiaux sont préparés par des grands chefs et évidement cela a un coût (de transport) astronomique, mais dans le cas d'exploration lointaine, la synthèse d'aliments sera, dans un premier temps, le seul moyen de s'alimenter autrement qu'avec de la bouillie sauce "Matrix". ^^

a écrit : On ira jamais sur mars , nos sociétés se seront effondrées avant, il faudra employer nos énergies a vivre et survivre ! On ira jamais dans l'espace, nos sociétés se seront effondrées avant, il faudra employer nos énergies à vivre et survivre.

On ira jamais dans le ciel, car les humains ne peuvent pas voler.

On ira jamais peupler les Amériques (en exterminant au passage les peuples autochtones,hors sujet), pour cela, il nous faudrait des navires gigantesques, de plus de 150 pieds de long!

On ira jamais au delà des Alpes, pour cela, il nous faudrait des routes!

On ne sortira jamais de l'eau, pour cela, il nous faudrait des pattes...


Non, j'ai rien dit, sauf un truc: on y est déjà, dans l'espace. Pas nombreux, mais on y est, et ton message, il est probablement passé par un satellite avant de venir ici. ;)

Après, coloniser l'espace, c'est une autre histoire. on sait pas encore si on va y arriver, c'est sur, mais dire qu'on y arrivera jamais... le temps nous le dira. Il ne fait JAMAIS dire "jamais"! :)


Tous les commentaires (55)

Sur Mars? Ça va faire cher le transport pour ramener les récoltes sur Terre

a écrit : Sur Mars? Ça va faire cher le transport pour ramener les récoltes sur Terre Je pense que c'est plus dans le but de nourrir les futurs "colons" et aussi dans un espoir de terraformation.

Précisons que, dans le cas de la conquête spatiale, il n'est pas prévu de consommer cette algue telle quelle, non parce que c'est impossible (comme le souligne l'anecdote, elle est parfaitement comestible) mais à être plutôt utilisée comme matière première dans la synthèse d'aliments variés, un peu comme ce que l'on fait déjà avec le tofu avec plus où moins de résultats^^.
Dans les premières années de l'exploration spatiale, les astronautes se nourrissaient de pâte nutritive basique stockée dans des "tubes de dentifrice", pour des raisons évidentes de réduction de poids et de volume et pour le coté pratique, mais les temps de vol s'allongeant, il devint vite vital de varier les menus pour préserver l'équilibre mental des humains.
De nos jours, les repas spatiaux sont préparés par des grands chefs et évidement cela a un coût (de transport) astronomique, mais dans le cas d'exploration lointaine, la synthèse d'aliments sera, dans un premier temps, le seul moyen de s'alimenter autrement qu'avec de la bouillie sauce "Matrix". ^^

a écrit : Je pense que c'est plus dans le but de nourrir les futurs "colons" et aussi dans un espoir de terraformation. r/woooosh

Niveau goût c’est comment ?

a écrit : Niveau goût c’est comment ? Apparemment degueu on peut en prendre en complément alimentaire.
Ayant une copine qui en prends en gélules.
Je lui en ai acheté un jour en Allemagne un sachet spiruline déshydraté à diluer. Première fois qu'on voyait ça toute les 2. Il a fini à la poubelle.
Après on aurait peut-être dut essayer en en mettant un tout petit peu dans la composition d'un plat mais bon...

Posté le

android

(8)

Répondre

a écrit : Niveau goût c’est comment ? Tout seul c'est pas fous, mais j'ai testé des pates à la spiruline, et c'était vraiment pas mal. Je pense que mélangé ou assaisonné ca peut etre bien. Comme le tofu en fait, comme dit plus haut !

a écrit : Je pense que c'est plus dans le but de nourrir les futurs "colons" et aussi dans un espoir de terraformation. Merci de la précision, je ne sais pas si j'aurai compris sans ta réponse...

a écrit : Niveau goût c’est comment ? C'est comme du gazpacho mais salé

Posté le

android

(2)

Répondre

a écrit : Apparemment degueu on peut en prendre en complément alimentaire.
Ayant une copine qui en prends en gélules.
Je lui en ai acheté un jour en Allemagne un sachet spiruline déshydraté à diluer. Première fois qu'on voyait ça toute les 2. Il a fini à la poubelle.
Après on aurait peut-être dut essayer
en en mettant un tout petit peu dans la composition d'un plat mais bon... Afficher tout
Je confirme, c'est bof bof, mais ça se mange pas comme ça, c'est comme la farine, c'est moyen si juste réhydraté crue.
On peut en faire un genre de polenta par exemple, mais évidement, faut pas mettre QUE de la spiruline!^^

a écrit : Précisons que, dans le cas de la conquête spatiale, il n'est pas prévu de consommer cette algue telle quelle, non parce que c'est impossible (comme le souligne l'anecdote, elle est parfaitement comestible) mais à être plutôt utilisée comme matière première dans la synthèse d'aliments variés, un peu comme ce que l'on fait déjà avec le tofu avec plus où moins de résultats^^.
Dans les premières années de l'exploration spatiale, les astronautes se nourrissaient de pâte nutritive basique stockée dans des "tubes de dentifrice", pour des raisons évidentes de réduction de poids et de volume et pour le coté pratique, mais les temps de vol s'allongeant, il devint vite vital de varier les menus pour préserver l'équilibre mental des humains.
De nos jours, les repas spatiaux sont préparés par des grands chefs et évidement cela a un coût (de transport) astronomique, mais dans le cas d'exploration lointaine, la synthèse d'aliments sera, dans un premier temps, le seul moyen de s'alimenter autrement qu'avec de la bouillie sauce "Matrix". ^^
Afficher tout
D'ailleurs, histoire de continuer mon pavé, certains pourraient me répondre qu'on fait déjà des expériences de cultures spatiales avec des tomates, du blé, et que ça fonctionne, mais l'avantage de ces algues c'est que TOUTE la biomasse produite est comestible, contrairement au blé (feuilles, tiges, racines), mais l'inconvénient, comme dit plus haut, c'est que c'est pas bon, la spiruline! ^^

On ira jamais sur mars , nos sociétés se seront effondrées avant, il faudra employer nos énergies a vivre et survivre !

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : C'est comme du gazpacho mais salé Le gaspacho c’est déjà salé

a écrit : On ira jamais sur mars , nos sociétés se seront effondrées avant, il faudra employer nos énergies a vivre et survivre ! On ira jamais dans l'espace, nos sociétés se seront effondrées avant, il faudra employer nos énergies à vivre et survivre.

On ira jamais dans le ciel, car les humains ne peuvent pas voler.

On ira jamais peupler les Amériques (en exterminant au passage les peuples autochtones,hors sujet), pour cela, il nous faudrait des navires gigantesques, de plus de 150 pieds de long!

On ira jamais au delà des Alpes, pour cela, il nous faudrait des routes!

On ne sortira jamais de l'eau, pour cela, il nous faudrait des pattes...


Non, j'ai rien dit, sauf un truc: on y est déjà, dans l'espace. Pas nombreux, mais on y est, et ton message, il est probablement passé par un satellite avant de venir ici. ;)

Après, coloniser l'espace, c'est une autre histoire. on sait pas encore si on va y arriver, c'est sur, mais dire qu'on y arrivera jamais... le temps nous le dira. Il ne fait JAMAIS dire "jamais"! :)

Une algue dont les besoins en eau sont faibles ?

C'est pas produit en Bretagne c't'algue là ?

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : Une algue dont les besoins en eau sont faibles ? C'est sûrement par comparaison avec les éponges, les pailles, les pompes et les trous au fond : tu peux mettre des spirulines dans de l'eau, il y a toujours autant d'eau !

La spiruline est considérée comme un super aliment, très riche en micro nutriments, protéines et complètement assimilable. C'est un produit qui reste cher mais qui n’est pas trop difficile à cultiver pour sa consommation familiale. Il existe des kits de démarrage en vente sur internet et pas mal de tutos pour réussir sa production. Pour son développement a spiruline a besoin de beaucoup de lumière, de chaleur et de quelques compléments nutritifs, dont l’urine !

La spiruline se consomme sous forme de gellule . Si vous essayez d'en acheter, en pharmacie par exemple, vous la trouverez sous forme de gellule .

Je suis assez étonné de lire que certains en mettent dans leur plat ou la compare à de la farine ou du gaspacho ...

En réalité la question du goût ne se pose pas vraiment.. pas plus qu'avec du Doliprane ou de l'aspirine, puisqu'il suffit de l'avaler avec un peu d'eau .

Posté le

android

(2)

Répondre