Félicette est allée dans l'espace

Proposé par
le

Félicette est le nom du premier chat envoyé dans l'espace et à en être revenu vivant, en tant que passagère de la fusée Véronique lancée le 18 octobre 1963 depuis le Sahara. Cette chatte française fut récupérée après 10 minutes de vol dont 5 en apesanteur. Elle fut euthanasiée plus tard pour cause d'études.

Une statue devrait bientôt être érigée à Paris en sa mémoire. Le futur observatoire astronomique de l'Université de Toulouse portera le nom de Félicette.


Commentaires préférés (3)

Euthanasiée pour récupérer des électrodes implantées dans son cerveau....(cf la source wikipédia)
Ils auraient pas pu la laisser mourir de façon naturelle et étudier la différence de comportement avant-pendant-après son séjour dans l'espace ?
Parfois l'être humain me dépasse un peu, même si c'est "pour la science"....

a écrit : Quel est l'intérêt d'envoyer un chat ?

Un chimpanzé du nom de Chang et surnommé "Ham" avait déjà été envoyé dans l'espace deux ans auparavant par les américains.

A moins que les Français n'avaient que des chats sous la main pour leur expérience...
Je ne suis pas sûr que les différentes agences spaciales se partageaient leurs données, à cette époque. Même entre alliés. C'était la course pour être le premier, alors il ne fallait pas vraiment compter sur l'entraide !

Posté le

android

(48)

Répondre

a écrit : Quel est l'intérêt d'envoyer un chat ?

Un chimpanzé du nom de Chang et surnommé "Ham" avait déjà été envoyé dans l'espace deux ans auparavant par les américains.

A moins que les Français n'avaient que des chats sous la main pour leur expérience...
un chat ou un chimpanzé ca ne pèse pas autant. Les fusées Véronique n'avait pas une charge utile très élevée (je lis 60kg sur wikipedia)... Donc pour un chimpanzé, c'est deja limite et il faut aussi un peu d'équipement à bord j'imagine. La bonne question serait plutôt, d'après moi: "pourquoi payer plus cher pour envoyer un chimpanzé quand on peut en apprendre autant avec un chat". Finalement, on peut supposer que le choix des animaux envoyés la haut était un compromis entre le coût, les informations récoltés (qui sont presque les mêmes que ce soit un chat ou un chimpanzé à bord) et la communication du vol au grand publique (qui finance tous ces vols spatiaux via les impots et pour qui l'envoie d'un chimpanzé "fait mieux" que l'envoie d'un chat ou d'un chien).

Petite pensée pour Laïka, premier etre vivant mis en orbite, seulement 1 mois après le premier satellite artificiel Spoutnik. Elle est morte à bord de spoutnik2 après 7h de vol et quelques tours du monde.
you were a good girl Laïka, RIP

Posté le

android

(72)

Répondre


Tous les commentaires (23)

Euthanasiée pour récupérer des électrodes implantées dans son cerveau....(cf la source wikipédia)
Ils auraient pas pu la laisser mourir de façon naturelle et étudier la différence de comportement avant-pendant-après son séjour dans l'espace ?
Parfois l'être humain me dépasse un peu, même si c'est "pour la science"....

Les défenseurs (hystériques) de la cause animale dans les starting-blocks..

Son euthanasie étant déjà prévue si elle revenait vivante (on lui avait mis des électrodes dans le cerveau qui devaient être étudiées après son voyage), elle ne survécut que 2 ou 3 mois.

Félicette ne serait pas plutôt le premier chat à revenir de l'espace en tant que mort en sursis ?

Quel est l'intérêt d'envoyer un chat ?

Un chimpanzé du nom de Chang et surnommé "Ham" avait déjà été envoyé dans l'espace deux ans auparavant par les américains.

A moins que les Français n'avaient que des chats sous la main pour leur expérience...

a écrit : Quel est l'intérêt d'envoyer un chat ?

Un chimpanzé du nom de Chang et surnommé "Ham" avait déjà été envoyé dans l'espace deux ans auparavant par les américains.

A moins que les Français n'avaient que des chats sous la main pour leur expérience...
Je ne suis pas sûr que les différentes agences spaciales se partageaient leurs données, à cette époque. Même entre alliés. C'était la course pour être le premier, alors il ne fallait pas vraiment compter sur l'entraide !

Posté le

android

(48)

Répondre

a écrit : Quel est l'intérêt d'envoyer un chat ?

Un chimpanzé du nom de Chang et surnommé "Ham" avait déjà été envoyé dans l'espace deux ans auparavant par les américains.

A moins que les Français n'avaient que des chats sous la main pour leur expérience...
un chat ou un chimpanzé ca ne pèse pas autant. Les fusées Véronique n'avait pas une charge utile très élevée (je lis 60kg sur wikipedia)... Donc pour un chimpanzé, c'est deja limite et il faut aussi un peu d'équipement à bord j'imagine. La bonne question serait plutôt, d'après moi: "pourquoi payer plus cher pour envoyer un chimpanzé quand on peut en apprendre autant avec un chat". Finalement, on peut supposer que le choix des animaux envoyés la haut était un compromis entre le coût, les informations récoltés (qui sont presque les mêmes que ce soit un chat ou un chimpanzé à bord) et la communication du vol au grand publique (qui finance tous ces vols spatiaux via les impots et pour qui l'envoie d'un chimpanzé "fait mieux" que l'envoie d'un chat ou d'un chien).

Petite pensée pour Laïka, premier etre vivant mis en orbite, seulement 1 mois après le premier satellite artificiel Spoutnik. Elle est morte à bord de spoutnik2 après 7h de vol et quelques tours du monde.
you were a good girl Laïka, RIP

Posté le

android

(72)

Répondre

a écrit : Quel est l'intérêt d'envoyer un chat ?

Un chimpanzé du nom de Chang et surnommé "Ham" avait déjà été envoyé dans l'espace deux ans auparavant par les américains.

A moins que les Français n'avaient que des chats sous la main pour leur expérience...
Je rejoins chocoBN, nous sommes dans un contexte de guerre froide et la conquête spatiale sert tout autant un but scientifique d'exploration qu'un but militaire avec la mise au point de missiles balistiques destinés à envoyer des bombes nucléaires.

Et pour ta question "pourquoi un chat", c'est parce qu'à cette époque, en France, les chats sont les animaux les plus étudiés psychologiquement parlant. De plus, la charge utile de la fusée Véronique n'est que de 60Kg, déjà occupée par 57Kg de matériel scientifique, ce qui ne laisse que peu de marge et rend impossible l'envoi de plus gros animaux tel que des chimpanzés.

En complément d'anecdote, je rajoute qu'à cette époque, l'URSS a déjà envoyé un homme dans l'espace depuis 2 ans (Iouri Gagarine le 12 avril 1961) et les USA depuis plus d'un an (John Glenn le 20 février 1962). La France devait donc urgement ratrapper son retard technologique.

a écrit : Les défenseurs (hystériques) de la cause animale dans les starting-blocks.. Et les défenseurs (provocateurs) de la bêtise humaine ont déjà lancé la course..

Posté le

android

(33)

Répondre

On n'a pas envoyé que des singes, des chats et des chiens.
Tout était bon à envoyer, des mouches aux ours.
Quasiment tous furent tués à la fin de leur périple, s'ils survécurent.
www.youtube.com/watch?v=w0-1ydVr4bA
www.youtube.com/watch?v=d2SIEnjqdIg
A l'époque, l'espace étant totalement inconnu, il y avait la crainte de ramener des agents contaminants sur Terre, pathogènes ou autres. Les premiers astronautes ont eu droit à des quarantaines.

a écrit : Je rejoins chocoBN, nous sommes dans un contexte de guerre froide et la conquête spatiale sert tout autant un but scientifique d'exploration qu'un but militaire avec la mise au point de missiles balistiques destinés à envoyer des bombes nucléaires.

Et pour ta question "pourquoi un chat&quo
t;, c'est parce qu'à cette époque, en France, les chats sont les animaux les plus étudiés psychologiquement parlant. De plus, la charge utile de la fusée Véronique n'est que de 60Kg, déjà occupée par 57Kg de matériel scientifique, ce qui ne laisse que peu de marge et rend impossible l'envoi de plus gros animaux tel que des chimpanzés.

En complément d'anecdote, je rajoute qu'à cette époque, l'URSS a déjà envoyé un homme dans l'espace depuis 2 ans (Iouri Gagarine le 12 avril 1961) et les USA depuis plus d'un an (John Glenn le 20 février 1962). La France devait donc urgement ratrapper son retard technologique.
Afficher tout
Merci pour les réponses.
C'est donc un retard technologique français couplé j'imagine à la volonté d'être les premiers pour quelque-chose à savoir l'envoi d'un chat.

Je sais pas pourquoi mais j'étais persuadé que c'était un rat que la France avait envoyé dans l'espace en premier, ce qui, au fond, n'aurait pas changé grand chose. "Mort pour la science".

Pour ceux que ça attriste, avec raison faut le dire, faut penser aux millions d'animaux sacrifiés en France chaque année au nom de la Cosméticologie (qui n'a rien à voir avec la Cosmologie...), ça, ça m'fous les boules!!!

BREF oui elle mérite les honneurs et sa statue, cette pauvre bête, elle mérite sa place dans l'histoire aux cotés de Laïka, de Ham et tant d'autres, même si elle s'en fiche.

Edit, ce sont bien non pas un mais des rats que la France a envoyé dans l'espace, deux ans avant Félicette, mais bon, des rats... ils mériteraient peut être de petites statues, dans les pattes de celle d'une Félicette tentant de les croquer, après tout, non? ;)

a savoir Felicette est toujours le seul félin a avoir fait un tour dans l'espaces et a en être revenu vivante, le suivant n'a pas eut cette chance

Cette anecdote pourrait ressembler à un canular par sa formulation

a écrit : Cette anecdote pourrait ressembler à un canular par sa formulation Seulement pour les gens qui ne lisent pas les sources.

a écrit : Euthanasiée pour récupérer des électrodes implantées dans son cerveau....(cf la source wikipédia)
Ils auraient pas pu la laisser mourir de façon naturelle et étudier la différence de comportement avant-pendant-après son séjour dans l'espace ?
Parfois l'être humain me dépasse un peu, même si c&
#039;est "pour la science".... Afficher tout
Toujours très facile de critiquer les protocoles scientifiques 60 ans plus tard.

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : Euthanasiée pour récupérer des électrodes implantées dans son cerveau....(cf la source wikipédia)
Ils auraient pas pu la laisser mourir de façon naturelle et étudier la différence de comportement avant-pendant-après son séjour dans l'espace ?
Parfois l'être humain me dépasse un peu, même si c&
#039;est "pour la science".... Afficher tout
La science n’attend pas ! C’est ce qu’a dû répondre les dirigeants de l’opération à l’époque...

✅✅ Hi .. ❤ do you mind being mastur︆︆bated together?❤ write me here ✅✅==>> h︆︆o︆︆︆t︆︆d︆︆︆a︆︆tgirl.︆︆s︆i︆t︆e/id5396

Moi ce que je comprend pas, c'est comment on peut mettre des électrodes sans la tuer.. Et ainsi, devoir la tuer pour les récupérer.. '

Posté le

android

(5)

Répondre

a écrit : Moi ce que je comprend pas, c'est comment on peut mettre des électrodes sans la tuer.. Et ainsi, devoir la tuer pour les récupérer.. ' Deux choses : la première c'est que tout n'est pas parfaitement réversible. On peut t'opérer sans te tuer mais ne pas pouvoir défaire l'opération sans te tuer.

La deuxième c'est que c'est cher et que ça n'apporte rien (voire ça peut causer de la souffrance en plus à l'animal) de garder un animal en vie plutôt que de le sacrifier.

Posté le

android

(1)

Répondre