L'éruption du Vésuve a été décalée de 2 mois

Proposé par
le
dans

Commentaires préférés (3)

Si l’éruption du Vésuve a fait autant de mort, cela est dû au faite qu il n y avait eu aucune éruption de mémoire d’homme, la dernière étant vers 3500 avant J-C.

A savoir qu il existe 8 types d éruption volcanique différente: hawaïenne, islandaise, Krakatoen... ayant des caractéristiques propre à chacune.
Et dont une s’appelant... éruption plinienne en référence à Pline le Jeune qu’il a décrivit plusieurs années après.

Si l'occasion se présente, ne ratez pas une visite sur ce site absolument incroyable et tellement "parlant" de ce qui s'est passé ici il y a presque 2000 ans.
Ne pas rater aussi le site de "Herculanum" (toujours le Vésuve) ville peut-être encore mieux conservé car elle a été recouverte, elle, de lave et de boue (cendres brulantes pour Pompéï).
Pour revenir sur le thème de l'anecdote, combien d'écrits (anonymes ou pas) nous ont trompés, et nous trompent sûrement encore ?.. Ici c'est un moine copiste qui s'était gourré, et il fallu la "science" pour démontrer que c'était une erreur. On est loin d'être au bout de nos "découvertes" sur le passé :)

Chaque fois que je vois des images de la ville et des moules des habitants, je reste stupéfié de la conservation des lieux (je parle aussi pour Herculanum), l'on a pu découvrir de nombreuses habitudes de vies chez les Romains, leur repas et leur composition, les toilettes publiques et leur fonctionnement, les habitations des plus modestes (en règle générale, seul les habitations plus costaude et donc des plus riches survivent au temps). C'est fascinant, une porte ouverte sur le passé. Arte en parle très bien dans ces reportages.

Posté le

android

(51)

Répondre


Tous les commentaires (17)

Si l’éruption du Vésuve a fait autant de mort, cela est dû au faite qu il n y avait eu aucune éruption de mémoire d’homme, la dernière étant vers 3500 avant J-C.

A savoir qu il existe 8 types d éruption volcanique différente: hawaïenne, islandaise, Krakatoen... ayant des caractéristiques propre à chacune.
Et dont une s’appelant... éruption plinienne en référence à Pline le Jeune qu’il a décrivit plusieurs années après.

Si l'occasion se présente, ne ratez pas une visite sur ce site absolument incroyable et tellement "parlant" de ce qui s'est passé ici il y a presque 2000 ans.
Ne pas rater aussi le site de "Herculanum" (toujours le Vésuve) ville peut-être encore mieux conservé car elle a été recouverte, elle, de lave et de boue (cendres brulantes pour Pompéï).
Pour revenir sur le thème de l'anecdote, combien d'écrits (anonymes ou pas) nous ont trompés, et nous trompent sûrement encore ?.. Ici c'est un moine copiste qui s'était gourré, et il fallu la "science" pour démontrer que c'était une erreur. On est loin d'être au bout de nos "découvertes" sur le passé :)

Chaque fois que je vois des images de la ville et des moules des habitants, je reste stupéfié de la conservation des lieux (je parle aussi pour Herculanum), l'on a pu découvrir de nombreuses habitudes de vies chez les Romains, leur repas et leur composition, les toilettes publiques et leur fonctionnement, les habitations des plus modestes (en règle générale, seul les habitations plus costaude et donc des plus riches survivent au temps). C'est fascinant, une porte ouverte sur le passé. Arte en parle très bien dans ces reportages.

Posté le

android

(51)

Répondre

Dans les archives administratives (registres de naissances, mariages et deces datant du 18eme et du 19eme siecle) de bien plus d'une commune de France. Il n'est pas rare de trouver l'ecriture des mois de septiembre, octobre, noviembre et diciembre, abrevies sous la forme de 7bre, 8bre, 9bre et 10bre.
Durant la confection de mon arbre genealogique, je me suis retrouve en meme temps qu'un petit groupe de collegiens accompagnes par leur professeure. Cette derniere ignorant que que 7bre, etc... ne designaient pas les 7eme, etc mois de l'annee, mais les 9eme, 10eme, 11eme et dernier mois de notre calendrier gregorien.
Les adolescents etaient donc inconsciement induits en erreur et ne trouvaient pas forcement trace des actes de naissance et de mariage , ou ceux de personnes homonymes qui ne sont pas de leur lignee directe ascendente.
Les actes de naissance precisent toujours l'identite et l'age des parents -saufs cas particuliers, bien entendus-. Ceci permet de remonter une generation en arriere, avec une certaine fiabilite des informations.

a écrit : Dans les archives administratives (registres de naissances, mariages et deces datant du 18eme et du 19eme siecle) de bien plus d'une commune de France. Il n'est pas rare de trouver l'ecriture des mois de septiembre, octobre, noviembre et diciembre, abrevies sous la forme de 7bre, 8bre, 9bre et 10bre. /> Durant la confection de mon arbre genealogique, je me suis retrouve en meme temps qu'un petit groupe de collegiens accompagnes par leur professeure. Cette derniere ignorant que que 7bre, etc... ne designaient pas les 7eme, etc mois de l'annee, mais les 9eme, 10eme, 11eme et dernier mois de notre calendrier gregorien.
Les adolescents etaient donc inconsciement induits en erreur et ne trouvaient pas forcement trace des actes de naissance et de mariage , ou ceux de personnes homonymes qui ne sont pas de leur lignee directe ascendente.
Les actes de naissance precisent toujours l'identite et l'age des parents -saufs cas particuliers, bien entendus-. Ceci permet de remonter une generation en arriere, avec une certaine fiabilite des informations.
Afficher tout
Je pense aussi à ce type d'erreur; entre l'époque d'auguste et la nôtre il y a un décalage de 2 mois: selon une anecdote scmb, l'empereur n'aurait pas supporté que le mois dédié à Jules César (juillet) comporte 31 jours et pas le "sien" (août, plus visible sous sa forme anglo-saxonne august)
Il a alors pris un jour au dernier mois de l'année de l'époque pour le rajouter à août. Et ce dernier mois, c'était février !
Une autre anecdote parle de l'histoire de ce décalage, mais je n'ai pas en tête le pourquoi du comment et pas trop le temps de chercher, pttr quelqu'un aurait meilleure mémoire ?

Posté le

android

(19)

Répondre

a écrit : Si l'occasion se présente, ne ratez pas une visite sur ce site absolument incroyable et tellement "parlant" de ce qui s'est passé ici il y a presque 2000 ans.
Ne pas rater aussi le site de "Herculanum" (toujours le Vésuve) ville peut-être encore mieux conservé car elle a été recouver
te, elle, de lave et de boue (cendres brulantes pour Pompéï).
Pour revenir sur le thème de l'anecdote, combien d'écrits (anonymes ou pas) nous ont trompés, et nous trompent sûrement encore ?.. Ici c'est un moine copiste qui s'était gourré, et il fallu la "science" pour démontrer que c'était une erreur. On est loin d'être au bout de nos "découvertes" sur le passé :)
Afficher tout
L’archéologie est souvent une suite d’erreurs et d’approximations que l’on corrige au fur et à mesure.
La dernière en date que j’ai pu lire fut les maisons gauloises. On pensait que les habitations étaient creusés dans le sol et couvert par des branchages comme des huttes car on retrouvait des poteries et de la nourriture au fond de trous.
En fait les archéologues avaient simplement découvert les fosses à déchets. Les Gaulois construisaient des maisons en pierre et en bois sur pilotis n’ayant pas résisté au temps donc des choses bien plus élaborés que nos croyances jusque là. Croyances largement étayées par les descriptions peu glorieuses des textes romains.

a écrit : Si l'occasion se présente, ne ratez pas une visite sur ce site absolument incroyable et tellement "parlant" de ce qui s'est passé ici il y a presque 2000 ans.
Ne pas rater aussi le site de "Herculanum" (toujours le Vésuve) ville peut-être encore mieux conservé car elle a été recouver
te, elle, de lave et de boue (cendres brulantes pour Pompéï).
Pour revenir sur le thème de l'anecdote, combien d'écrits (anonymes ou pas) nous ont trompés, et nous trompent sûrement encore ?.. Ici c'est un moine copiste qui s'était gourré, et il fallu la "science" pour démontrer que c'était une erreur. On est loin d'être au bout de nos "découvertes" sur le passé :)
Afficher tout
Bah déjà même la date de naissance du Christ n'est pas formellement connue donc automatiquement toutes les autres dates son faussées.

Posté le

android

(8)

Répondre

a écrit : Je pense aussi à ce type d'erreur; entre l'époque d'auguste et la nôtre il y a un décalage de 2 mois: selon une anecdote scmb, l'empereur n'aurait pas supporté que le mois dédié à Jules César (juillet) comporte 31 jours et pas le "sien" (août, plus visible sous sa forme anglo-saxonne august)
Il a alors pris un jour au dernier mois de l'année de l'époque pour le rajouter à août. Et ce dernier mois, c'était février !
Une autre anecdote parle de l'histoire de ce décalage, mais je n'ai pas en tête le pourquoi du comment et pas trop le temps de chercher, pttr quelqu'un aurait meilleure mémoire ?
Afficher tout
C'est en l'an 153 av. JC, que le calendrier Romain voit sa date officielle avancee au premier janvier, pour des raisons militares. C'etait en effet aux "idus de mars" (notre 15 mars actuel) que les representants administratifs et militaires (les consuls) de Rome prennaient officiellement possession de leurs poste.
Les guerres Celtiberes (2eme siecle avant JC) opposant Rome aux populations de la Peninsule Iberique etant acharnees, il fut necessaire d'envoyer des troupes supplementaires en nombre important, avec toute la logistique et le temps de voyage consequent. (plusieurs mois a pied). Or, d'avoir commence ces preparatifs a la mi-mars, ceci aurait conduit a une date d'entree en combat trop tardive dans l'annee -les Romains preferaient combattre au printemps ou au tout debut de l'ete- et de ne pas avoir le temps de se preparer pour passer l'hiver dans le lieu conquis.
Devancer la date de prise officielle des postes de consuls, (du 15 mars su 1er janvier), permettait donc a Rome de mettre plus de possibilites de son cote, dans ses desirs d'expansion geographique.
Au sein des batailles Celtiberes contre Rome, celle de Numancia est restee celebre, et a meme donne l'adjectif "numantina" en español, qui signifie a peu pres: resister a l'extreme.
Il serait parfait pour resumer Asterix et Obelix!!!!

Ça doit être très intéressant de visiter Pompéi, pour d'abord découvrir une ville romaine du Ier siècle ap. J.-C., et ensuite voir comment la ville et ses habitants se sont "figés" après la catastrophe.
Avec un guide, pour décrypter tous les détails aujourd'hui visibles !

Posté le

android

(3)

Répondre

Je pose une question de néophyte mais... est-ce que « octobre » étant alors le 8eme mois de l’année (comme son nom l’indique sur le calendrier Julien ) n’a pas pu être traduit en août , 8eme mois du calendrier actuel (grégorien) ?

a écrit : C'est en l'an 153 av. JC, que le calendrier Romain voit sa date officielle avancee au premier janvier, pour des raisons militares. C'etait en effet aux "idus de mars" (notre 15 mars actuel) que les representants administratifs et militaires (les consuls) de Rome prennaient officiellement possession de leurs poste.
Les guerres Celtiberes (2eme siecle avant JC) opposant Rome aux populations de la Peninsule Iberique etant acharnees, il fut necessaire d'envoyer des troupes supplementaires en nombre important, avec toute la logistique et le temps de voyage consequent. (plusieurs mois a pied). Or, d'avoir commence ces preparatifs a la mi-mars, ceci aurait conduit a une date d'entree en combat trop tardive dans l'annee -les Romains preferaient combattre au printemps ou au tout debut de l'ete- et de ne pas avoir le temps de se preparer pour passer l'hiver dans le lieu conquis.
Devancer la date de prise officielle des postes de consuls, (du 15 mars su 1er janvier), permettait donc a Rome de mettre plus de possibilites de son cote, dans ses desirs d'expansion geographique.
Au sein des batailles Celtiberes contre Rome, celle de Numancia est restee celebre, et a meme donne l'adjectif "numantina" en español, qui signifie a peu pres: resister a l'extreme.
Il serait parfait pour resumer Asterix et Obelix!!!!
Afficher tout
Passionnant !
Merci

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : Je pose une question de néophyte mais... est-ce que « octobre » étant alors le 8eme mois de l’année (comme son nom l’indique sur le calendrier Julien ) n’a pas pu être traduit en août , 8eme mois du calendrier actuel (grégorien) ? Déjà, on décalait le premier jour de l'année, si en plus on avait changé le nom des mois... regarde ce que ça a donné environ 1700 ans plus tard avec le calendrier révolutionnaire, qui a pourtant duré plus de 20 ans, il a été oublié en quelques mois
Pour en revenir à l'anecdote, il m'est agréable de penser 1940 ans après les faits, que des gens ont pu vivre 2 mois de plus que ce qu'on avait pensé...

Ils n'ont pas l'heure exacte par exemple ? Ça aurait été important de le savoir....lol

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : Je pose une question de néophyte mais... est-ce que « octobre » étant alors le 8eme mois de l’année (comme son nom l’indique sur le calendrier Julien ) n’a pas pu être traduit en août , 8eme mois du calendrier actuel (grégorien) ? De toutes façons ce n'était pas en 79 après JC non plus. On peut se douter qu'avant JC on ne comptait pas en années négatives par rapport à un événement qui ne s'était pas encore produit, mais même après : l'utilisation de l'année (supposée) de naissance de JC comme début du calendrier ne s'est pas imposée tout de suite. A l'époque, dans l'empire romain, on comptait les années à partir de la fondation de Rome. Comme la fondation de Rome tombe en 753 avant JC dans notre calendrier actuel, à l'époque ils étaient en l'an 831 du calendrier qu'ils utilisaient (je crois qu'il ne faut pas compter d'année 0 dans le calendrier chrétien mais je ne suis pas sûr de mon calcul à 1 an près).

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : C'est en l'an 153 av. JC, que le calendrier Romain voit sa date officielle avancee au premier janvier, pour des raisons militares. C'etait en effet aux "idus de mars" (notre 15 mars actuel) que les representants administratifs et militaires (les consuls) de Rome prennaient officiellement possession de leurs poste.
Les guerres Celtiberes (2eme siecle avant JC) opposant Rome aux populations de la Peninsule Iberique etant acharnees, il fut necessaire d'envoyer des troupes supplementaires en nombre important, avec toute la logistique et le temps de voyage consequent. (plusieurs mois a pied). Or, d'avoir commence ces preparatifs a la mi-mars, ceci aurait conduit a une date d'entree en combat trop tardive dans l'annee -les Romains preferaient combattre au printemps ou au tout debut de l'ete- et de ne pas avoir le temps de se preparer pour passer l'hiver dans le lieu conquis.
Devancer la date de prise officielle des postes de consuls, (du 15 mars su 1er janvier), permettait donc a Rome de mettre plus de possibilites de son cote, dans ses desirs d'expansion geographique.
Au sein des batailles Celtiberes contre Rome, celle de Numancia est restee celebre, et a meme donne l'adjectif "numantina" en español, qui signifie a peu pres: resister a l'extreme.
Il serait parfait pour resumer Asterix et Obelix!!!!
Afficher tout
Je ne suis pas convaincu par l'explication car le calendrier julien, mais en place par Jules César en 45 av. JC (Jésus Christ (pas Jules César !)) débutait toujours en mars, et c'est plus d'un siècle après la date que tu annonces comme celle de l'instauration du début de l'année en janvier... fr.m.wikipedia.org/wiki/Calendrier_julien

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : Je ne suis pas convaincu par l'explication car le calendrier julien, mais en place par Jules César en 45 av. JC (Jésus Christ (pas Jules César !)) débutait toujours en mars, et c'est plus d'un siècle après la date que tu annonces comme celle de l'instauration du début de l'année en janvier... https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Calendrier_julien Afficher tout La page wikipedia sur "le jour de l'an" nous apporte la precision qu'en l'an 45 av. JC, Jules Cesar (qui entame son quatrieme mandat de Consul), fait debuter son calendrier Julien a la date du 1er janvier.
La page wikipedia sur le calendrier Julien, onglet "jour de l'an", publie:" l'annee consulaire du calendrier Romain debutait le 1er janvier depuis 153 av. JC et ne fut pas modifie par la reforme julienne"
La vocation principale du calendrier Julien etait de simplifier le calendrier republicain romain, trop complique a appliquer dans la pratique. De par cette reforme, il imposait que toutes les annees soient de 365 tours -fait qui ne l'etait pas auparavant- et tenait meme compte des annees bissextiles. Il n'etait pourtant toujours pas assez precis sur le point des annees bissextiles et ceci fut corrige par le calendrier Gregorien, en 1582.
C'est en l'an 352, sous le pape Libere, que l'Eglise s'approprie la date du 1er janvier, au motif qu'elle correspond au jour de circoncision de Jesus.
La date du 1er janvier, comme jour du nouvel an, sera impose en France, en.... 1564 (Edit du Roussillon), et dans tous les pays catholiques en 1622, par imposición du Saint Siege.
Il en aura fallu du temps.

a écrit : La page wikipedia sur "le jour de l'an" nous apporte la precision qu'en l'an 45 av. JC, Jules Cesar (qui entame son quatrieme mandat de Consul), fait debuter son calendrier Julien a la date du 1er janvier.
La page wikipedia sur le calendrier Julien, onglet "jour de l'an"
;, publie:" l'annee consulaire du calendrier Romain debutait le 1er janvier depuis 153 av. JC et ne fut pas modifie par la reforme julienne"
La vocation principale du calendrier Julien etait de simplifier le calendrier republicain romain, trop complique a appliquer dans la pratique. De par cette reforme, il imposait que toutes les annees soient de 365 tours -fait qui ne l'etait pas auparavant- et tenait meme compte des annees bissextiles. Il n'etait pourtant toujours pas assez precis sur le point des annees bissextiles et ceci fut corrige par le calendrier Gregorien, en 1582.
C'est en l'an 352, sous le pape Libere, que l'Eglise s'approprie la date du 1er janvier, au motif qu'elle correspond au jour de circoncision de Jesus.
La date du 1er janvier, comme jour du nouvel an, sera impose en France, en.... 1564 (Edit du Roussillon), et dans tous les pays catholiques en 1622, par imposición du Saint Siege.
Il en aura fallu du temps.
Afficher tout
Je ne sais pas si l'année consulaire c'est la même chose que l'année du calendrier mais à mon avis c'est faux de dire que l'année débutait en janvier avant l'instauration du calendrier julien par Jules César comme l'affirmait le message auquel je répondais. Sur la page Wikipedia consacrée au calendrier julien, on voit bien la transition et c'est l'année 709 (c'est à dire -45 dans notre calendrier actuel) qui commence en janvier pour la première fois ; l'année précédente (année 708 du calendrier romain ou -46 du calendrier actuel) avait commencé en mars et s'est terminée en décembre, donc 10 mois qui portent un nom, mais elle a duré quand même 12 mois car elle comprenait aussi 2 mois intercalaires pour rattraper le retard accumulé précédemment, c'était l'année de transition, avant ça les années commençaient toujours au mois de mars. Les mois ne tombaient pas forcément toujours à la même période chaque année, à 1 mois ou 2 près, par rapport au soleil car il y avait un système irrégulier de mois intercalaires qui ralongeaient beaucoup certaines années alors que l'année normale était plus courte. Donc en fait l'année 708 avait commencé par un mois qui s'appelait mars mais avec un temps de janvier puisque c'était le mois de janvier du calendrier julien 12 mois plus tard !

Posté le

android

(0)

Répondre