Thomas Midgley Jr.a fait beaucoup de mal à la couche d'ozone

Proposé par
le
dans

Thomas Midgley Jr. est considéré comme l'une des personnes ayant causé par ses inventions le plus de dommages à l'environnement dans l'Histoire. Brillant chimiste et inventeur, on lui doit deux inventions très polluantes : le plomb tétrahétyle utilisé comme additif pour carburants, et le CFC utilisé comme diffuseur aérosol.

L'additif de plomb tétrahétyle massivement utilisé dans les carburants pour son pouvoir antidétonant a été combattu par Clair Patterson à qui l'on doit sa quasi disparition dans de nombreux pays. Malheureusement, il est encore utilisé dans certains pays, et aussi en compétition automobile. Les CFC (chlorofluorocarbures) ont été utilisés dès la Seconde Guerre mondiale comme diffuseurs aérosols de répulsifs chimiques à insectes, et dans les systèmes réfrigérants et de climatisation. Ils ont été interdits dans le cadre du Protocole de Montréal, néanmoins les relevés sur la couche d'ozone font craindre une utilisation toujours massive par certains pays, notamment la Chine, en violation de ce protocole.


Commentaires préférés (3)

Il est aussi connu pour être dans les "morts tués par leurs propres inventions"(cf page wiki) ; Atteint de poliomyélite (et donc partiellement handicapé) il avait concu un système de poulies et de harnais pour l'aider à rentrer et sortir du lit.
Il a été retrouvé étranglé dans les cables de ces poulies, prisonnier de sa propre invention, après avoir vraisemblablement chuté, en se hissant hors du lit.

Il peut paraître paradoxal d'inclure un anti-détonant dans du carburant. C'est pourtant très important, en effet, dans un moteur à explosion, la compression du mélange air/essence est telle que le mélange peut détonner de lui même avant le moment le plus propice (matérialisé par l'étincelle de la bougie) et donc engendrer une perte d'efficacité du moteur.

C'est pour ça que dans les moteurs les plus pointus, ayant une compression plus forte (en compétition notamment), on favorise un carburant avec un indice d'octane plus élevé (et donc une auto-inflammation plus rare).

Posté le

android

(71)

Répondre

Moi j'aurais écrit "tétraéthyle'
Mais bon, chacun fait ce qui lui plait


Tous les commentaires (13)

On peut voir sur YouTube une vidéo de Poisson Fécond retraçant sa vie, très intéressante malgré tout le mal qu'il a fait sans s'en rendre compte...

Il est aussi connu pour être dans les "morts tués par leurs propres inventions"(cf page wiki) ; Atteint de poliomyélite (et donc partiellement handicapé) il avait concu un système de poulies et de harnais pour l'aider à rentrer et sortir du lit.
Il a été retrouvé étranglé dans les cables de ces poulies, prisonnier de sa propre invention, après avoir vraisemblablement chuté, en se hissant hors du lit.

Il peut paraître paradoxal d'inclure un anti-détonant dans du carburant. C'est pourtant très important, en effet, dans un moteur à explosion, la compression du mélange air/essence est telle que le mélange peut détonner de lui même avant le moment le plus propice (matérialisé par l'étincelle de la bougie) et donc engendrer une perte d'efficacité du moteur.

C'est pour ça que dans les moteurs les plus pointus, ayant une compression plus forte (en compétition notamment), on favorise un carburant avec un indice d'octane plus élevé (et donc une auto-inflammation plus rare).

Posté le

android

(71)

Répondre

Pour se coucher encore moins bête, pour remplacer le tétrahétyle nous utilisons maintenant du méthylcyclopentadiényle tricarbonyle de manganèse. Bon c'est compliqué à retenir pour briller en soirée.

Le plus simple est de retenir que l'essence plombée est obligatoirement colorée d'un très joli rouge cerise et on en utilise encore en France pour le moteur de certains bateaux ou certaines voitures de course.

Je vous invite au passage à voir l'anecdote sur Clair Patterson publiée aussi sur SCMB (ou bien à chercher sa bio sur internet). Passionnant.

Moi j'aurais écrit "tétraéthyle'
Mais bon, chacun fait ce qui lui plait

Faut quand même préciser que le trio Einstein Fermi Curie n'a pas rigolé non plus au niveau de l'environnement

a écrit : Il peut paraître paradoxal d'inclure un anti-détonant dans du carburant. C'est pourtant très important, en effet, dans un moteur à explosion, la compression du mélange air/essence est telle que le mélange peut détonner de lui même avant le moment le plus propice (matérialisé par l'étincelle de la bougie) et donc engendrer une perte d'efficacité du moteur.

C'est pour ça que dans les moteurs les plus pointus, ayant une compression plus forte (en compétition notamment), on favorise un carburant avec un indice d'octane plus élevé (et donc une auto-inflammation plus rare).
Afficher tout
C'est pourquoi le plomb est toujours utilisé en compétition, il avait un indice il me semble d'octane supérieur au 98 d'aujourd'hui.

Posté le

android

(2)

Répondre

a écrit : Il peut paraître paradoxal d'inclure un anti-détonant dans du carburant. C'est pourtant très important, en effet, dans un moteur à explosion, la compression du mélange air/essence est telle que le mélange peut détonner de lui même avant le moment le plus propice (matérialisé par l'étincelle de la bougie) et donc engendrer une perte d'efficacité du moteur.

C'est pour ça que dans les moteurs les plus pointus, ayant une compression plus forte (en compétition notamment), on favorise un carburant avec un indice d'octane plus élevé (et donc une auto-inflammation plus rare).
Afficher tout
Une autre chose paradoxale est de si bien comprendre l'intérêt d'éviter les détonations dans un moteur, et en même temps d'utiliser le terme "moteur à explosion" ! (moteur à combustion interne svp !)

Posté le

android

(3)

Répondre

et pourtant, il se considérait comme un bienfaiteur de l'humanité

a écrit : Il peut paraître paradoxal d'inclure un anti-détonant dans du carburant. C'est pourtant très important, en effet, dans un moteur à explosion, la compression du mélange air/essence est telle que le mélange peut détonner de lui même avant le moment le plus propice (matérialisé par l'étincelle de la bougie) et donc engendrer une perte d'efficacité du moteur.

C'est pour ça que dans les moteurs les plus pointus, ayant une compression plus forte (en compétition notamment), on favorise un carburant avec un indice d'octane plus élevé (et donc une auto-inflammation plus rare).
Afficher tout
Perte d'efficacité... dans le meilleur des cas, sinon ce peut être la destruction du moteur (voir des photos de pistons après une bonne dose de cliquetis)

Posté le

android

(2)

Répondre

Ça me fait penser à Nlvel qui inventa la dynamite

Posté le

android

(0)

Répondre