Le curieux arrêt SNCF de Fontainebleau

Proposé par
le

Sur la ligne classique SNCF entre Paris et Marseille, il existe une halte confidentielle en plein cœur de la forêt de Fontainebleau. Il y a ni quai, ni signalétique, et les passagers peuvent seulement débarquer mais pas embarquer. Il s'agit d'une halte destinée aux randonneurs qui n'est desservie par aucune voie carrossable.


Commentaires préférés (3)

Il s'agit certes de la ligne Paris-Marseille mais surtout cet arrêt est desservie par le TER Paris - Montereau/Montargis (ligne R).
L'anecdote pourrait laisser penser que le TGV Paris Marseille s'y arrête :)
Beaucoup de parisiens avec VTT s'y arrêtent ou des férus d'escalade également. En 37 minutes de Gare de Lyon, vous êtes en pleine forêt.

D'ailleurs, cet arrêt n'a rien de confidentiel et il possède bien un quai (assez sommaire il est vrai)...

Entendu sur France culture il y a quelques jours car l'arret risque justement de fermer, au grand désarroi des connaisseurs...

`Je trouve ça formidable... Ca donne un petit côté "familial", "de proximité", qui disparaissent de plus en plus. Ca fait presque du bien...
Mais je me pose une question quand même : il est bien écrit que la descente, venant de paris, est autorisée, mais pas la montée. Et effectivement les sources nous disent que de toutes façons le train ne s'arrête pas ici dans le sens Province-Paris... Alors comment remontent sur Paris le soir ceux qui descendent ici le matin pour faire une ballade ?


Tous les commentaires (19)

C'est génial, mais pourquoi confidentielle ?

Posté le

android

(3)

Répondre

Il s'agit certes de la ligne Paris-Marseille mais surtout cet arrêt est desservie par le TER Paris - Montereau/Montargis (ligne R).
L'anecdote pourrait laisser penser que le TGV Paris Marseille s'y arrête :)
Beaucoup de parisiens avec VTT s'y arrêtent ou des férus d'escalade également. En 37 minutes de Gare de Lyon, vous êtes en pleine forêt.

D'ailleurs, cet arrêt n'a rien de confidentiel et il possède bien un quai (assez sommaire il est vrai)...

Entendu sur France culture il y a quelques jours car l'arret risque justement de fermer, au grand désarroi des connaisseurs...

Dans les sources il n'est écrit nulle part que l'on ne pourrait pas embarquer, ce qui me semblait en effet étrange à partir du moment où le train s'arrete.
Il est également étonnant que cet arrêt soit maintenu alors que dans de nombreuses régions rurales la population se bat pour conserver des arrêts plus frequentés.

Posté le

android

(10)

Répondre

a écrit : Dans les sources il n'est écrit nulle part que l'on ne pourrait pas embarquer, ce qui me semblait en effet étrange à partir du moment où le train s'arrete.
Il est également étonnant que cet arrêt soit maintenu alors que dans de nombreuses régions rurales la population se bat pour conserver des arrêts plus frequentés.
Article wiki
"Elle est réservée à la descente : la montée de voyageurs n'y est pas autorisée."

4 arrêts par jour durant le weekend et les jours fériés. Ce n'est pas énorme et c'est bien plus fréquenté que certains arrêts ruraux. Je suis pour le maintien du maximum d'arrêts mais maintenir celui là n'est pas une aberration même si il est déjà en sursis.

`Je trouve ça formidable... Ca donne un petit côté "familial", "de proximité", qui disparaissent de plus en plus. Ca fait presque du bien...
Mais je me pose une question quand même : il est bien écrit que la descente, venant de paris, est autorisée, mais pas la montée. Et effectivement les sources nous disent que de toutes façons le train ne s'arrête pas ici dans le sens Province-Paris... Alors comment remontent sur Paris le soir ceux qui descendent ici le matin pour faire une ballade ?

a écrit : `Je trouve ça formidable... Ca donne un petit côté "familial", "de proximité", qui disparaissent de plus en plus. Ca fait presque du bien...
Mais je me pose une question quand même : il est bien écrit que la descente, venant de paris, est autorisée, mais pas la montée. Et effectivement les sou
rces nous disent que de toutes façons le train ne s'arrête pas ici dans le sens Province-Paris... Alors comment remontent sur Paris le soir ceux qui descendent ici le matin pour faire une ballade ? Afficher tout
Peut-être est-ce là tout l'intérêt. Tu descends du train et retourne chez toi par tes propres moyens ?

Posté le

android

(14)

Répondre

a écrit : `Je trouve ça formidable... Ca donne un petit côté "familial", "de proximité", qui disparaissent de plus en plus. Ca fait presque du bien...
Mais je me pose une question quand même : il est bien écrit que la descente, venant de paris, est autorisée, mais pas la montée. Et effectivement les sou
rces nous disent que de toutes façons le train ne s'arrête pas ici dans le sens Province-Paris... Alors comment remontent sur Paris le soir ceux qui descendent ici le matin pour faire une ballade ? Afficher tout
En finissant leur promenade ou randonnée ou circuit VTT par la gare de Fontainebleau-Avon ou Bois-le-roi.

a écrit : Dans les sources il n'est écrit nulle part que l'on ne pourrait pas embarquer, ce qui me semblait en effet étrange à partir du moment où le train s'arrete.
Il est également étonnant que cet arrêt soit maintenu alors que dans de nombreuses régions rurales la population se bat pour conserver des arrêts plus frequentés.
Je pense qu'il ya quand même une notion de coût à intégrer dans les choix d'arrêts supprimés. J'imagine que l'arrêt de Fontainebleau est sur une ligne très fréquentée, avec ou sans son arrêt les cours de maintenance de cette ligne et du matériel roulant seront identiques. Quand au coût de la "gare" si j'ai compris il est minime car il n'a qu'un quai. Rien à voir avec une gare classique où la sécurité, les achats de tickets, l'accessibilité (parking, espace d'attente, issues de secours, éclairage, équipements pour les mobilités réduites...), la supervision et la signalisation... sont des obligations légales et font monter la note.
Le fait d'empêcher la montée des voyageurs doit libérer beaucoup de contraintes et d'obligations.

Posté le

android

(21)

Répondre

Quelques complètements d informations.

De mémoire pour avoir pratiqué cet arrêt de train, il n y a pas de quai. ni même de panneau ou d affichage. On descend du train comme on descendrait d un train en panne arrêté "en pleine voie"

Justement comme il y a pas de quai : la hauteur entre le marche pied du train et le sol est assez importante... du coup il faut presque sauter du train pour descendre.

Cet arrêt n étant pas matérialisé il est impossible de savoir où attendre le train. C est au milieu d une grande ligne droite dans un paysage uniforme de forêt.

Posté le

android

(31)

Répondre

a écrit : Dans les sources il n'est écrit nulle part que l'on ne pourrait pas embarquer, ce qui me semblait en effet étrange à partir du moment où le train s'arrete.
Il est également étonnant que cet arrêt soit maintenu alors que dans de nombreuses régions rurales la population se bat pour conserver des arrêts plus frequentés.
Alors faisons comme les autres régions fermons le. L'égalité par le bas.

Posté le

android

(5)

Répondre

a écrit : Je pense qu'il ya quand même une notion de coût à intégrer dans les choix d'arrêts supprimés. J'imagine que l'arrêt de Fontainebleau est sur une ligne très fréquentée, avec ou sans son arrêt les cours de maintenance de cette ligne et du matériel roulant seront identiques. Quand au coût de la "gare" si j'ai compris il est minime car il n'a qu'un quai. Rien à voir avec une gare classique où la sécurité, les achats de tickets, l'accessibilité (parking, espace d'attente, issues de secours, éclairage, équipements pour les mobilités réduites...), la supervision et la signalisation... sont des obligations légales et font monter la note.
Le fait d'empêcher la montée des voyageurs doit libérer beaucoup de contraintes et d'obligations.
Afficher tout
Attention, on parle là de l’arrêt « Fontainebleau-Forêt » et non de l’arrêt « Fontainebleau-Avon ». La première est un arrêt en plein milieu de la forêt et ne sers qu’aux randonneurs, desservie uniquement par des trains dans le sens Paris/Province. La seconde est un arrêt de train classique avec quai, bornes, personnel etc.

a écrit : Il s'agit certes de la ligne Paris-Marseille mais surtout cet arrêt est desservie par le TER Paris - Montereau/Montargis (ligne R).
L'anecdote pourrait laisser penser que le TGV Paris Marseille s'y arrête :)
Beaucoup de parisiens avec VTT s'y arrêtent ou des férus d'escalade égalem
ent. En 37 minutes de Gare de Lyon, vous êtes en pleine forêt.

D'ailleurs, cet arrêt n'a rien de confidentiel et il possède bien un quai (assez sommaire il est vrai)...
Afficher tout
Il y a quelques années, le TGV venant de Marseille (ou partant vers) faisait un stop en gare de Fontainebleau, une fois dans la journée, le matin. Maintenant il me semble que ce n’est plus le cas et que le TGV Paris Marseille rejoint la LGV plus en amont, à hauteur de Juvisy.

Beaucoup de personnes y descendent, mais personne ne remonte. Allez y à vos risques et périls.

Posté le

android

(8)

Répondre

a écrit : `Je trouve ça formidable... Ca donne un petit côté "familial", "de proximité", qui disparaissent de plus en plus. Ca fait presque du bien...
Mais je me pose une question quand même : il est bien écrit que la descente, venant de paris, est autorisée, mais pas la montée. Et effectivement les sou
rces nous disent que de toutes façons le train ne s'arrête pas ici dans le sens Province-Paris... Alors comment remontent sur Paris le soir ceux qui descendent ici le matin pour faire une ballade ? Afficher tout
Il y a une grande communauté hippie qui s'est formé, avec chaque dimanche l'arrivé de nouveaux adeptes

Posté le

android

(5)

Répondre

a écrit : C'est génial, mais pourquoi confidentielle ? Parce qu'au bout du sentier, il y a une bande de hippies qui font la fête.

Posté le

android

(2)

Répondre

a écrit : `Je trouve ça formidable... Ca donne un petit côté "familial", "de proximité", qui disparaissent de plus en plus. Ca fait presque du bien...
Mais je me pose une question quand même : il est bien écrit que la descente, venant de paris, est autorisée, mais pas la montée. Et effectivement les sou
rces nous disent que de toutes façons le train ne s'arrête pas ici dans le sens Province-Paris... Alors comment remontent sur Paris le soir ceux qui descendent ici le matin pour faire une ballade ? Afficher tout
Un retour à Fontainebleau (à pied, à velo, à dos de sanglier) est nécessaire. Puis il faut reprendre un train direction Paris.

Posté le

android

(3)

Répondre

a écrit : En finissant leur promenade ou randonnée ou circuit VTT par la gare de Fontainebleau-Avon ou Bois-le-roi. On reconnaît les connaisseurs du 77 !

Énorme,
J'ai grandi à qq kilomètre et je ne connaissais pas.
Bon faut dire que du coup j'en avait pas besoin.
JMCMB