Pourquoi des rainures sur la tranche des pièces ?

Proposé par
le

Durant l'Ancien Régime, les pièces de monnaie en métaux précieux étaient souvent rognées par des petits malins pour en extraire quelques grammes, au point d’être parfois ovales. C'est Newton qui trouva la parade en insérant des cannelures sur la tranche. En cas d’absence, la pièce perdait sa valeur d'échange.


Commentaires préférés (3)

C'est également pour cette raison que nous employons l'expression : "des pièces sonnantes et trébuchantes".
Sonnante pour la matière, trébuchante pour le poids.

Au XIVe siècle, un trébuchet était une petite balance à plateaux servant pour la pesée de petits poids comme les pièces en or ou en argent principalement. Une pièce trébuchante était donc passé sur le trébuchet. Elle avait le poids requis après avoir été trébuchée, c'est à dire qu'aucun "petit malin" ne l'avait rogné.

Je suis quasi certain qu'une anecdote en parle.

En Euro, les multiples types de rainures servent aussi aux aveugles à différencier les pièces.

a écrit : C'est bien pour ça qu'on est passé sur une valeur faciale.
D'ailleurs chacune de vos pièces ou billet possède une valeur qui représente une fraction des réserves en or de la France (en occurrence des pays de la zone euro). C'est pour ça que les monnaies ont une vrai valeur. Et c'est égal
ement pour ça que le prix de l'or monte mécaniquement : avec la croissance démographique et la croissance économique, il faut émettre de la monnaie pour éviter une déflation (qui est une des pires catastrophe économique possible, car ça veut dire que ton billet de 5 euros qui permet d'acheter 1 kebab aujourd'hui permettra d'en acheter 2 demain, donc chaque jour tu n’achèteras pas pour acheter plus demain et vu qu'on est pas une société vivrière, ça veut dire grosse crise, famine etc.) mais la quantité d'or reste la même, donc il y aura plus d'euro par unité d'or.
En fait, on pourrait dire qu'on ne donne pas une valeur à l'or en euro. Mais on donne une valeur à l'euro en or. (et pour toutes les monnaies).
Afficher tout
Ça fait longtemps que les monnaies ne sont plus convertibles en or. Les réserves des banques centrales sont surtout constituées de devises étrangères.

Posté le

android

(19)

Répondre


Tous les commentaires (27)

C'est également pour cette raison que nous employons l'expression : "des pièces sonnantes et trébuchantes".
Sonnante pour la matière, trébuchante pour le poids.

Au XIVe siècle, un trébuchet était une petite balance à plateaux servant pour la pesée de petits poids comme les pièces en or ou en argent principalement. Une pièce trébuchante était donc passé sur le trébuchet. Elle avait le poids requis après avoir été trébuchée, c'est à dire qu'aucun "petit malin" ne l'avait rogné.

Je suis quasi certain qu'une anecdote en parle.

Les pièces actuelle sont faite à l’aide de quel métal ? Est-il précieux (bien que ça m’étonnerait) ?

a écrit : Les pièces actuelle sont faite à l’aide de quel métal ? Est-il précieux (bien que ça m’étonnerait) ? Le temps d'écrire ta question aurait suffit à aller lire la page wikipedia (fr.wikipedia.org/wiki/Pièces_en_euro_destinées_à_la_circulation)

Comme je suis gentil, je te donne la réponse :
1, 2 et 5 centimes acier cuivré
10, 20 et 50 centimes or nordique (89 % Cu, 5 % Al, 5 % Zn, 1 % Sn)
1 euro couronne : maillechort = 75 % Cu, 20 % Zn, 5 % Ni
centre : cupronickel = 75 % Cu, 25 % Ni
2 euros couronne : cupronickel = 75 % Cu, 25 % Ni
centre : maillechort = 75 % Cu, 20 % Zn, 5 % Ni

Précieux, pas tellement. Ayant une certaine valeur, oui.

C'est bien pour ça qu'on est passé sur une valeur faciale.
D'ailleurs chacune de vos pièces ou billet possède une valeur qui représente une fraction des réserves en or de la France (en occurrence des pays de la zone euro). C'est pour ça que les monnaies ont une vrai valeur. Et c'est également pour ça que le prix de l'or monte mécaniquement : avec la croissance démographique et la croissance économique, il faut émettre de la monnaie pour éviter une déflation (qui est une des pires catastrophe économique possible, car ça veut dire que ton billet de 5 euros qui permet d'acheter 1 kebab aujourd'hui permettra d'en acheter 2 demain, donc chaque jour tu n’achèteras pas pour acheter plus demain et vu qu'on est pas une société vivrière, ça veut dire grosse crise, famine etc.) mais la quantité d'or reste la même, donc il y aura plus d'euro par unité d'or.
En fait, on pourrait dire qu'on ne donne pas une valeur à l'or en euro. Mais on donne une valeur à l'euro en or. (et pour toutes les monnaies).

En Euro, les multiples types de rainures servent aussi aux aveugles à différencier les pièces.

a écrit : C'est bien pour ça qu'on est passé sur une valeur faciale.
D'ailleurs chacune de vos pièces ou billet possède une valeur qui représente une fraction des réserves en or de la France (en occurrence des pays de la zone euro). C'est pour ça que les monnaies ont une vrai valeur. Et c'est égal
ement pour ça que le prix de l'or monte mécaniquement : avec la croissance démographique et la croissance économique, il faut émettre de la monnaie pour éviter une déflation (qui est une des pires catastrophe économique possible, car ça veut dire que ton billet de 5 euros qui permet d'acheter 1 kebab aujourd'hui permettra d'en acheter 2 demain, donc chaque jour tu n’achèteras pas pour acheter plus demain et vu qu'on est pas une société vivrière, ça veut dire grosse crise, famine etc.) mais la quantité d'or reste la même, donc il y aura plus d'euro par unité d'or.
En fait, on pourrait dire qu'on ne donne pas une valeur à l'or en euro. Mais on donne une valeur à l'euro en or. (et pour toutes les monnaies).
Afficher tout
Ça fait longtemps que les monnaies ne sont plus convertibles en or. Les réserves des banques centrales sont surtout constituées de devises étrangères.

Posté le

android

(19)

Répondre

a écrit : Le temps d'écrire ta question aurait suffit à aller lire la page wikipedia (fr.wikipedia.org/wiki/Pièces_en_euro_destinées_à_la_circulation)

Comme je suis gentil, je te donne la réponse :
1, 2 et 5 centimes acier cuivré
10, 20 et 50 centimes or nordique (89 % Cu, 5 % Al, 5 % Z
n, 1 % Sn)
1 euro couronne : maillechort = 75 % Cu, 20 % Zn, 5 % Ni
centre : cupronickel = 75 % Cu, 25 % Ni
2 euros couronne : cupronickel = 75 % Cu, 25 % Ni
centre : maillechort = 75 % Cu, 20 % Zn, 5 % Ni

Précieux, pas tellement. Ayant une certaine valeur, oui.
Afficher tout
Il y a eu des pièces qui contenaient de l'argent : la pièce de 50 francs, une série limitée de pièces de 5 francs reconnaissables à leur aspect moins brillant, etc. Ces pièces avaient une valeur intrinsèque supérieure à leur valeur faciale pratiquement dès leur mise en circulation et, contrairement aux autres pièces, elles pouvaient s'apprécier en fonction de leur composition indépendamment de leur valeur faciale dont le pouvoir d'achat ne peut que baisser avec l'inflation : il valait mieux les thésauriser en attendant qu'elles continuent à s'apprécier plutôt que les utiliser pour payer avec leur valeur faciale.

Posté le

android

(3)

Répondre

Newton? Qu'est ce qu'il fout là? Physicien, mathématicien, théologien, astronome, philosophe, alchimiste... et en plus il avait le temps de penser à ça!

Ça m'a toujours fasciné la multiplicité et la variété des spécialités et des domaines auxquels certains scientifiques et penseurs de l'époque peuvent toucher.

Posté le

android

(9)

Répondre

Les cannelures sur les pièces actuelles servent de repères pour les mal voyant. Les rogneurs étaient punis de mort.

a écrit : Les cannelures sur les pièces actuelles servent de repères pour les mal voyant. Les rogneurs étaient punis de mort. Elles servent aussi aux voyants, plus facile/rapide de savoir combien on a quand on a une pile de pièces dans la main.

Pour l'anecdote, JLSD, avant, la face des pièces était généralement entourée d'un cercle au bord qui, s'il était en partie absent, montrait que la pièce avait été rognée, mais ce n'était pas suffisant, y'en avait toujours un pour racler un dixième de gramme "sans que ça se remarque", et au final... beh il en restait plus grand chose, de la pièce, c'était inévitable!^^

Anecdote dans l'anecdote, certains filous faisaient pareil avec certains billets, où le numéro de série n'y était inscrit qu'une seule fois, en découpant un morceau sur 10 billets et en scotchant le tout pour en faire un onzième "Il était dans une enveloppe que j'ai déchirée!", c'est pourquoi TOUS les billets ont leur numéro de série inscrit à plusieurs endroits différents aujourd'hui.

Bref, c'était une bonne idée, simple mais efficace.

a écrit : Elles servent aussi aux voyants, plus facile/rapide de savoir combien on a quand on a une pile de pièces dans la main.

Pour l'anecdote, JLSD, avant, la face des pièces était généralement entourée d'un cercle au bord qui, s'il était en partie absent, montrait que la pièce avait été rognée, ma
is ce n'était pas suffisant, y'en avait toujours un pour racler un dixième de gramme "sans que ça se remarque", et au final... beh il en restait plus grand chose, de la pièce, c'était inévitable!^^

Anecdote dans l'anecdote, certains filous faisaient pareil avec certains billets, où le numéro de série n'y était inscrit qu'une seule fois, en découpant un morceau sur 10 billets et en scotchant le tout pour en faire un onzième "Il était dans une enveloppe que j'ai déchirée!", c'est pourquoi TOUS les billets ont leur numéro de série inscrit à plusieurs endroits différents aujourd'hui.

Bref, c'était une bonne idée, simple mais efficace.
Afficher tout
J'y crois moyen à ton histoire de billets déchirés...Cela me parait bien trop compliqué et difficile à écouler une dizaine de billets déchirés + un complètement scotché.
Cela marche peut être une fois mais tu ne feras pas fortune en faisant ça.

a écrit : J'y crois moyen à ton histoire de billets déchirés...Cela me parait bien trop compliqué et difficile à écouler une dizaine de billets déchirés + un complètement scotché.
Cela marche peut être une fois mais tu ne feras pas fortune en faisant ça.
J'ai jamais dit le contraire, c'est mon père qui m'a raconté ça, par contre, si tu va à la banque avec un billet "incomplet', à partir du moment où il y en a plus de la moitié, ils te filent un billet neuf, l'astuce était basée sur ça.

Bon pour info, c'était au Maroc avec des billets de 10 dirhams qui, pour un français, ne valaient pas grand chose, même dans les années 60, les billets étaient tellement pourris et crasseux que... bref

a écrit : J'y crois moyen à ton histoire de billets déchirés...Cela me parait bien trop compliqué et difficile à écouler une dizaine de billets déchirés + un complètement scotché.
Cela marche peut être une fois mais tu ne feras pas fortune en faisant ça.
Il n'y en aurait pas un plus scotché que les autres, si on coupait chaque billet une seule fois, en veillant à ce que la coupure soit décalée sur chaque billet de manière à obtenir un premier billet sur lequel il manque le bord gauche, puis une série de billets réassemblés avec du scotch sur lesquels il manque une bande qui se déplace vers la droite, jusqu'au dernier billet sur lequel il manque le bord droit. Mais ça aurait quand même été assez visible qu'il manquait un morceau sur chacun de ces billets reconstitués, ils n'auraient donc pas été faciles à écouler, et si on avait voulu que ça se voit moins il aurait fallu en enlever moins sur chacun alors il aurait fallu découper davantage de billets pour réussir à en créer un supplémentaire et ils auraient quand même pas été très faciles à écouler, alors en effet on aurait eu du mal à faire fortune avec cette astuce !

a écrit : Il n'y en aurait pas un plus scotché que les autres, si on coupait chaque billet une seule fois, en veillant à ce que la coupure soit décalée sur chaque billet de manière à obtenir un premier billet sur lequel il manque le bord gauche, puis une série de billets réassemblés avec du scotch sur lesquels il manque une bande qui se déplace vers la droite, jusqu'au dernier billet sur lequel il manque le bord droit. Mais ça aurait quand même été assez visible qu'il manquait un morceau sur chacun de ces billets reconstitués, ils n'auraient donc pas été faciles à écouler, et si on avait voulu que ça se voit moins il aurait fallu en enlever moins sur chacun alors il aurait fallu découper davantage de billets pour réussir à en créer un supplémentaire et ils auraient quand même pas été très faciles à écouler, alors en effet on aurait eu du mal à faire fortune avec cette astuce ! Afficher tout Faire fortune, non, mais bon, ca faisait de l'argent de poche j'imagine!^^

En tout cas t'as parfaitement compris la technique

a écrit : C'est bien pour ça qu'on est passé sur une valeur faciale.
D'ailleurs chacune de vos pièces ou billet possède une valeur qui représente une fraction des réserves en or de la France (en occurrence des pays de la zone euro). C'est pour ça que les monnaies ont une vrai valeur. Et c'est égal
ement pour ça que le prix de l'or monte mécaniquement : avec la croissance démographique et la croissance économique, il faut émettre de la monnaie pour éviter une déflation (qui est une des pires catastrophe économique possible, car ça veut dire que ton billet de 5 euros qui permet d'acheter 1 kebab aujourd'hui permettra d'en acheter 2 demain, donc chaque jour tu n’achèteras pas pour acheter plus demain et vu qu'on est pas une société vivrière, ça veut dire grosse crise, famine etc.) mais la quantité d'or reste la même, donc il y aura plus d'euro par unité d'or.
En fait, on pourrait dire qu'on ne donne pas une valeur à l'or en euro. Mais on donne une valeur à l'euro en or. (et pour toutes les monnaies).
Afficher tout
N'importe quoi..... Tant d'arguments pour si peu de valeur ajoutée... Triste époque ou les gens étalent gratuitement leur culture sans réel but.

a écrit : Faire fortune, non, mais bon, ca faisait de l'argent de poche j'imagine!^^

En tout cas t'as parfaitement compris la technique
Bon je m'y met dès demain avec mes billets de 500€. Vu qu'ils sont plus grands ! Je peux les découper.

Comment ça une histoire de numéro ? Quel numéro...?

À noter que rogner la monnaie était passible de la condamnation aux galères royales

Posté le

android

(2)

Répondre

a écrit : C'est également pour cette raison que nous employons l'expression : "des pièces sonnantes et trébuchantes".
Sonnante pour la matière, trébuchante pour le poids.

Au XIVe siècle, un trébuchet était une petite balance à plateaux servant pour la pesée de petits poids comme les pi
èces en or ou en argent principalement. Une pièce trébuchante était donc passé sur le trébuchet. Elle avait le poids requis après avoir été trébuchée, c'est à dire qu'aucun "petit malin" ne l'avait rogné.

Je suis quasi certain qu'une anecdote en parle.
Afficher tout
Je connaissais l'anecdote, mais pas cette précision... qui du coup être plus intéressante pour moi :-)

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : Newton? Qu'est ce qu'il fout là? Physicien, mathématicien, théologien, astronome, philosophe, alchimiste... et en plus il avait le temps de penser à ça!

Ça m'a toujours fasciné la multiplicité et la variété des spécialités et des domaines auxquels certains scientifiques et penseurs de l'époque peuvent toucher.
Après ses nombreuses découvertes, Newton a été directeur de la Maison de la Monnaie, chargée de frapper les pièces. Il a appliqué sa méthode habituelle: se creuser la tête sur un problème jusqu'à trouver une solution (ou jusqu'à épuisement). Voilà pourquoi il a inventé ces rainures.

Posté le

android

(5)

Répondre