Edith Piaf a commencé par chanter les chansons des autres

Proposé par
le

À ses débuts, Édith Piaf chantait les chansons des autres, étant quasi illettrée après avoir quitté l’école à 7 ans. Pourtant, à la fin de sa carrière, elle avait écrit plus de 80 chansons dont certains de ses plus grands succès comme l’Hymne à l’amour et La vie en Rose.


Commentaires préférés (3)

D'un autre côté, je suis tombé un jour sur le "top 50" britannique, et c'est incroyable le nombre de reprises (plagiats ?) qu'on y retrouve dans les années 50, il n'était pas rare d'avoir 10 artistes qui chantent la même chanson dans le même top. Ça avait même l'air d'être la norme à l'époque.

Parmis mes connaissances, il y a un homme d'une soixantaine d'années qui sait à peine lire et encore moins écrire. Pourtant dans la vie de tous les jours, c'est lui qui m'en apprend plus que moi je lui en apprend. Tout son savoir a été acquis par la pratique : jardinage, élevage, bricolage, organisation de manifestation et plein d'autres. Il a une mémoire impressionnante et ne prend jamais de note

Posté le

android

(88)

Répondre

a écrit : C'était donc légal de quitter l'école aussi tôt à ce moment là? Aujourd'hui encore ce n'est pas "l'école" qui est obligatoire, mais "l'instruction"... Tu peux donner l'instruction à un enfant et lui faire suivre un programme scolaire au domicile ou ailleurs.


Tous les commentaires (17)

C'était donc légal de quitter l'école aussi tôt à ce moment là?

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : C'était donc légal de quitter l'école aussi tôt à ce moment là? En 1882 l'instruction est obligatoire jusqu'à 13 ans. Prolongé à 14 en 1936. Prolongé à 16 en 1959.

Ce n'était pas "légal" donc. Empêcher le décrochage scolaire, pas évident non plus.

Posté le

android

(18)

Répondre

D'un autre côté, je suis tombé un jour sur le "top 50" britannique, et c'est incroyable le nombre de reprises (plagiats ?) qu'on y retrouve dans les années 50, il n'était pas rare d'avoir 10 artistes qui chantent la même chanson dans le même top. Ça avait même l'air d'être la norme à l'époque.

Parmis mes connaissances, il y a un homme d'une soixantaine d'années qui sait à peine lire et encore moins écrire. Pourtant dans la vie de tous les jours, c'est lui qui m'en apprend plus que moi je lui en apprend. Tout son savoir a été acquis par la pratique : jardinage, élevage, bricolage, organisation de manifestation et plein d'autres. Il a une mémoire impressionnante et ne prend jamais de note

Posté le

android

(88)

Répondre

a écrit : C'était donc légal de quitter l'école aussi tôt à ce moment là? Aujourd'hui encore ce n'est pas "l'école" qui est obligatoire, mais "l'instruction"... Tu peux donner l'instruction à un enfant et lui faire suivre un programme scolaire au domicile ou ailleurs.

a écrit : D'un autre côté, je suis tombé un jour sur le "top 50" britannique, et c'est incroyable le nombre de reprises (plagiats ?) qu'on y retrouve dans les années 50, il n'était pas rare d'avoir 10 artistes qui chantent la même chanson dans le même top. Ça avait même l'air d'être la norme à l'époque. Et ça s'est poursuivi allègrement dans les années 60. Les Johnny, Richard Anthony ou Claude François se sont bien servis dans les hits anglais et américains pour cartonner en France.

Posté le

android

(11)

Répondre

a écrit : D'un autre côté, je suis tombé un jour sur le "top 50" britannique, et c'est incroyable le nombre de reprises (plagiats ?) qu'on y retrouve dans les années 50, il n'était pas rare d'avoir 10 artistes qui chantent la même chanson dans le même top. Ça avait même l'air d'être la norme à l'époque. Chanter une même chanson n’est pas un plagiat, mais une interprétation. Le plagiat consiste à recréer une œuvre originale en copiant des éléments d’une autre œuvre.

a écrit : Parmis mes connaissances, il y a un homme d'une soixantaine d'années qui sait à peine lire et encore moins écrire. Pourtant dans la vie de tous les jours, c'est lui qui m'en apprend plus que moi je lui en apprend. Tout son savoir a été acquis par la pratique : jardinage, élevage, bricolage, organisation de manifestation et plein d'autres. Il a une mémoire impressionnante et ne prend jamais de note Afficher tout ouai faut distinguer connaissance intelligence et instruction. l'intelligence étant la faculté de voir les relations entre les "choses".

a écrit : Parmis mes connaissances, il y a un homme d'une soixantaine d'années qui sait à peine lire et encore moins écrire. Pourtant dans la vie de tous les jours, c'est lui qui m'en apprend plus que moi je lui en apprend. Tout son savoir a été acquis par la pratique : jardinage, élevage, bricolage, organisation de manifestation et plein d'autres. Il a une mémoire impressionnante et ne prend jamais de note Afficher tout J'ai un ami qui ne sait pas lire, ni écrire. Dans son smartphone, les numéro qu'il tien a ne pas perdre, il met un signe en nom. Soit un point(.), une (,) un (M) ou un chiffre (4) le reste il les reconnait de visu. C'est impressionnant.

Posté le

android

(12)

Répondre

a écrit : D'un autre côté, je suis tombé un jour sur le "top 50" britannique, et c'est incroyable le nombre de reprises (plagiats ?) qu'on y retrouve dans les années 50, il n'était pas rare d'avoir 10 artistes qui chantent la même chanson dans le même top. Ça avait même l'air d'être la norme à l'époque. Elle dit qu'elle ne voit pas le rapport.

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : Elle dit qu'elle ne voit pas le rapport. Le rapport c'est que le titre de l'anecdote c'est "Edith Piaf a commencé par chanter les chansons des autres" :)

@ NiCoGNaC : je ne dis pas le contraire. C'est juste que comme il y a pas mal de fois la même chanson dans chaque top, j'imagine qu'il y a des reprises et des plagiats :)

J'ai appris pleins de choses en lisant la biographie d'E.P. Par exemple, c'est elle qui a lancé la carrière D'Yves Montant avec qui elle a passé quelques années de sa vie (il faisais sa première partie), ou encore que son grand amour en 1948, un champion de monde de boxe français, est mort dans un crash d'avion. Anecdote lié à ce drame : Parce qu'il n'y avait plus de place dans cet avion, un couple avait cédé, avec gentillesse, ses places au boxeur.
Elle avait, en 1951, un homme à tout faire qui lui a aussi écrit certaines de ses chansons comme Plus bleu que tes yeux et Jezebel. Cet homme n'était autre qu'un certain Charles Aznavour.
Je ne savais pas non plus qu'elle avait fait de la prostitution mais on ne peut pas juger bien sure chacun à ses raisons.
Elle allait failli tombé dans l'oublie, alors qu'elle commencé à peine sa carrière, quand son mentor Louis Leplé gérant d'un cabaret meurt assassiné.

a écrit : Et ça s'est poursuivi allègrement dans les années 60. Les Johnny, Richard Anthony ou Claude François se sont bien servis dans les hits anglais et américains pour cartonner en France. Et vice versa... Sinatra peut dire merci à Claude François pour My way ;-)

a écrit : J'ai appris pleins de choses en lisant la biographie d'E.P. Par exemple, c'est elle qui a lancé la carrière D'Yves Montant avec qui elle a passé quelques années de sa vie (il faisais sa première partie), ou encore que son grand amour en 1948, un champion de monde de boxe français, est mort dans un crash d'avion. Anecdote lié à ce drame : Parce qu'il n'y avait plus de place dans cet avion, un couple avait cédé, avec gentillesse, ses places au boxeur.
Elle avait, en 1951, un homme à tout faire qui lui a aussi écrit certaines de ses chansons comme Plus bleu que tes yeux et Jezebel. Cet homme n'était autre qu'un certain Charles Aznavour.
Je ne savais pas non plus qu'elle avait fait de la prostitution mais on ne peut pas juger bien sure chacun à ses raisons.
Elle allait failli tombé dans l'oublie, alors qu'elle commencé à peine sa carrière, quand son mentor Louis Leplé gérant d'un cabaret meurt assassiné.
Afficher tout
Le champion de boxe c'était Marcel Cerdan...!

a écrit : Le rapport c'est que le titre de l'anecdote c'est "Edith Piaf a commencé par chanter les chansons des autres" :)

@ NiCoGNaC : je ne dis pas le contraire. C'est juste que comme il y a pas mal de fois la même chanson dans chaque top, j'imagine qu'il y a des reprises et des plagiats :)
Mais en fait, le titre, et l'anecdote disent juste que Piaf chantait des chansons qu'elle n'avait pas écrites... pas que ces chansons avaient été chantées par d'autres avant elle, ou qu'elles avaient été écrites pour d'autres...donc il faut faire attention à ne pas dire que Piaf a plagié des chansons.
Surtout qu'énormément de chanteurs ne sont que des interprètes, et pas des auteurs. Quand on lit les sources, on apprend qu'il fallait passer un concours pour être considéré comme auteur, donc j'ose imaginer qu'à cette époque là les chanteurs étaient encore moins des auteurs que maintenant.
De nos jours, n'importe quel chanteur se considère auteur compositeur et interprète à partir du moment où il connait un peu le solgège, sait faire quelques rimes, et les ressortir en chantant (avec plus ou moins de talent soit dit en passant).
Piaf, par malchance, n'était pas lettrée au début de sa carrière, mais sa persévérance et son intelligence lui ont permis d'apprendre (aux côtés des meilleurs de l'époque...du genre Cocteau) et de pouvoir créer elle-même. Cette femme devrait être un modèle pour pas mal de personnes.

Posté le

android

(5)

Répondre

a écrit : Mais en fait, le titre, et l'anecdote disent juste que Piaf chantait des chansons qu'elle n'avait pas écrites... pas que ces chansons avaient été chantées par d'autres avant elle, ou qu'elles avaient été écrites pour d'autres...donc il faut faire attention à ne pas dire que Piaf a plagié des chansons.
Surtout qu'énormément de chanteurs ne sont que des interprètes, et pas des auteurs. Quand on lit les sources, on apprend qu'il fallait passer un concours pour être considéré comme auteur, donc j'ose imaginer qu'à cette époque là les chanteurs étaient encore moins des auteurs que maintenant.
De nos jours, n'importe quel chanteur se considère auteur compositeur et interprète à partir du moment où il connait un peu le solgège, sait faire quelques rimes, et les ressortir en chantant (avec plus ou moins de talent soit dit en passant).
Piaf, par malchance, n'était pas lettrée au début de sa carrière, mais sa persévérance et son intelligence lui ont permis d'apprendre (aux côtés des meilleurs de l'époque...du genre Cocteau) et de pouvoir créer elle-même. Cette femme devrait être un modèle pour pas mal de personnes.
Afficher tout
Alors... À toi comme à NiCoGNaC, je n'ai jamais dit qu'elle avait plagié quoi que ce soit, j'ai juste dit que vu le nombre de chansons du même auteur qu'on retrouvait dans les charts de l'époque, les chanteurs / chanteuses qui chantaient les chansons des autres étaient monnaie courante, si ça se trouve il y avait même quelques plagiats dans le tas. Je n'ai rien dit d'autre.