La gravité voyage

Proposé par
Invité
le
dans

Commentaires préférés (3)

J'espère de mon vivant voir bien se développer les travaux sur le mécanisme de la gravité, parce que le jour où on comprendra précisément comment ça marche, j'imagine même pas toutes les possibilités qui apparaîtront !

Posté le

android

(52)

Répondre

c'est donc pour cela que dans les dessins animés les personnages mettent toujours quelques secondes avant de tomber d'une falaise.
Comme ceux-ci sont en 24 images par minutes, la vitesse de la chute est réduite et la gravité met plus de temps à faire effet.
je me coucherai moins bête ce soir, merci.

a écrit : c'est donc pour cela que dans les dessins animés les personnages mettent toujours quelques secondes avant de tomber d'une falaise.
Comme ceux-ci sont en 24 images par minutes, la vitesse de la chute est réduite et la gravité met plus de temps à faire effet.
je me coucherai moins bête ce soir, merci.
24 images par seconde plutôt, non ?

Posté le

android

(71)

Répondre


Tous les commentaires (62)

Quelle est sa vitesse exacte alors ? C’est celle des ondes gravitationnelles j’imagine ?

J'espère de mon vivant voir bien se développer les travaux sur le mécanisme de la gravité, parce que le jour où on comprendra précisément comment ça marche, j'imagine même pas toutes les possibilités qui apparaîtront !

Posté le

android

(52)

Répondre

c'est donc pour cela que dans les dessins animés les personnages mettent toujours quelques secondes avant de tomber d'une falaise.
Comme ceux-ci sont en 24 images par minutes, la vitesse de la chute est réduite et la gravité met plus de temps à faire effet.
je me coucherai moins bête ce soir, merci.

Ceci me conforte encore plus dans mon opinion que rien n'est infini ou instantané.
Non, la durée de vie de l'univers n'est pas infinie : dans une durée inimaginable pour nos petits cerveaux pourtant très puissants, tout sera probablement éteint et froid.
Tout comme lorsque vous allumez la lumière, ce n'est instantané qu'à notre échelle humaine.
Voilà, c'était l'instant philo.

a écrit : Ceci me conforte encore plus dans mon opinion que rien n'est infini ou instantané.
Non, la durée de vie de l'univers n'est pas infinie : dans une durée inimaginable pour nos petits cerveaux pourtant très puissants, tout sera probablement éteint et froid.
Tout comme lorsque vous allumez la lu
mière, ce n'est instantané qu'à notre échelle humaine.
Voilà, c'était l'instant philo.
Afficher tout
Tout peut être « éteint » et froid pour une durée infinie.

a écrit : Ceci me conforte encore plus dans mon opinion que rien n'est infini ou instantané.
Non, la durée de vie de l'univers n'est pas infinie : dans une durée inimaginable pour nos petits cerveaux pourtant très puissants, tout sera probablement éteint et froid.
Tout comme lorsque vous allumez la lu
mière, ce n'est instantané qu'à notre échelle humaine.
Voilà, c'était l'instant philo.
Afficher tout
L'univers, c'est 4 dimensions et une quantité finie d'énergie, depuis le début. Et ce dans un système fermé.
Il n'y aucune raison que quoi que ce soit en sorte, puisqu'il n'y a nulle part où sortir.
Ok, les dimensions de l'espace vont grandir, l'énergie va se dissiper, mais tout cela restera définitivement dans l'univers.

Par contre, même si l'humanité parvient au voyage intergalactique, il ne survivra pas à une ère complètement froide (même si on peut théoriquement extraire de l'énergie d'un trou noir)

Posté le

android

(11)

Répondre

a écrit : Ceci me conforte encore plus dans mon opinion que rien n'est infini ou instantané.
Non, la durée de vie de l'univers n'est pas infinie : dans une durée inimaginable pour nos petits cerveaux pourtant très puissants, tout sera probablement éteint et froid.
Tout comme lorsque vous allumez la lu
mière, ce n'est instantané qu'à notre échelle humaine.
Voilà, c'était l'instant philo.
Afficher tout
Je ne vois pas le rapport avec l'anecdote. Que la gravité ait une vitesse de déplacement ou soit instantanée, cela n'a rien à voir avec la durée de vie de l'univers...

a écrit : Quelle est sa vitesse exacte alors ? C’est celle des ondes gravitationnelles j’imagine ? Très proche de la vitesse de la lumière, puisque en Théorie rien ne peut l'atteindre

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : c'est donc pour cela que dans les dessins animés les personnages mettent toujours quelques secondes avant de tomber d'une falaise.
Comme ceux-ci sont en 24 images par minutes, la vitesse de la chute est réduite et la gravité met plus de temps à faire effet.
je me coucherai moins bête ce soir, merci.
24 images par seconde plutôt, non ?

Posté le

android

(71)

Répondre

a écrit : L'univers, c'est 4 dimensions et une quantité finie d'énergie, depuis le début. Et ce dans un système fermé.
Il n'y aucune raison que quoi que ce soit en sorte, puisqu'il n'y a nulle part où sortir.
Ok, les dimensions de l'espace vont grandir, l'énergie va se dissiper
, mais tout cela restera définitivement dans l'univers.

Par contre, même si l'humanité parvient au voyage intergalactique, il ne survivra pas à une ère complètement froide (même si on peut théoriquement extraire de l'énergie d'un trou noir)
Afficher tout
Sachant qu'un trou noir s'évapore d'après les travaux d' Hawking, donc même eux ont une fin...

Posté le

android

(5)

Répondre

La gravité ne voyage pas. Ce n'est pas un phénomène ou une force qui se déplace ou se propage.
La gravité est une déformation de l'espace-temps.
Ceci est d'ailleurs l'apport fondamentale de le physique relativiste (qui peut-être fausse ou incomplète, là n'est pas la question : c'est elle qui colle le mieux à ce jours).
Je ne comprends pas du tout cette anecdote.

a écrit : La gravité ne voyage pas. Ce n'est pas un phénomène ou une force qui se déplace ou se propage.
La gravité est une déformation de l'espace-temps.
Ceci est d'ailleurs l'apport fondamentale de le physique relativiste (qui peut-être fausse ou incomplète, là n'est pas la question : c&
#039;est elle qui colle le mieux à ce jours).
Je ne comprends pas du tout cette anecdote.
Afficher tout
La gravité reste définie par des ondes gravitationnelles ayant une certaine vitesse.
Si le Soleil disparaît instantanément, on aurait tendance à croire que la Terre partirait en ligne droite instantanément par inertie avant de se retrouver dans un autre champ gravitationnel. L’anecdote nous démontre que la Terre continuera quelques minutes un mouvement de révolution.

a écrit : Sachant qu'un trou noir s'évapore d'après les travaux d' Hawking, donc même eux ont une fin... pas forcemment vu qu'ils s'évaporent si lentement que certains pourraient durer plus longtemps que l'espérance de vie de l'univers mdr

a écrit : Très proche de la vitesse de la lumière, puisque en Théorie rien ne peut l'atteindre L’atteindre, si. La dépasser, non.

a écrit : La gravité ne voyage pas. Ce n'est pas un phénomène ou une force qui se déplace ou se propage.
La gravité est une déformation de l'espace-temps.
Ceci est d'ailleurs l'apport fondamentale de le physique relativiste (qui peut-être fausse ou incomplète, là n'est pas la question : c&
#039;est elle qui colle le mieux à ce jours).
Je ne comprends pas du tout cette anecdote.
Afficher tout
L'anecdote ne dit pas que la gravité voyage. Avec l'exemple donné ça paraît clair. Si on laisse tomber un verre et qu'on arrive à ralentir le temps pour voir ce qui se passe au millionième de seconde, on verra que le verre flotte dans l'air quelques instants avant de tomber.

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : La gravité reste définie par des ondes gravitationnelles ayant une certaine vitesse.
Si le Soleil disparaît instantanément, on aurait tendance à croire que la Terre partirait en ligne droite instantanément par inertie avant de se retrouver dans un autre champ gravitationnel. L’anecdote nous démontre que la Terre
continuera quelques minutes un mouvement de révolution. Afficher tout
Non. Les ondes gravitationnelles ne définissent pas la gravité, tout comme les vagues ne définissent pas l'eau.
Les ondes gravitationnelles résultent de la propagation d'une déformation brusque de l'espace-temps. Elles servent ainsi à prouver la théorie relativiste, car elles témoignent de l'existence de l'espace-temps, comme les vagues attestent l'existence de l'eau. (Bien que dans les 2 cas d’autres explications sont possibles.)
La conclusion que la Terre va continuer sa révolution est juste, mais le raisonnement est faut ou tellement simplifié, qu'il n'est plus juste.
Ce n'est pas la gravité qui se propage, car elle ne se propage pas. C'est sa déformation.
Quand on comprend que la gravité est une déformation de l'espace-temps, et que l'on sait que rien n'est instantané (et ça on le sait), on n'a pas tendance à croire que les satellites du notre étoile partirons en ligne droite si elle devait subitement disparaitre (et encore faut-il faire abstraction de la cause de la disparition du soleil, car cela risque d'être encore plus perturbant).

a écrit : L'anecdote ne dit pas que la gravité voyage. Avec l'exemple donné ça paraît clair. Si on laisse tomber un verre et qu'on arrive à ralentir le temps pour voir ce qui se passe au millionième de seconde, on verra que le verre flotte dans l'air quelques instants avant de tomber. "La gravité n'est pas quelque chose qui s'applique de manière instantanée comme l'avait envisagé Newton, mais elle voyage "
Heuu... si, elle le dit.
Et votre exemple n'a aucun rapport. La gravité s'applique déjà au verre avant que vous le lâcher. Vous ne faite pas obstacle a la gravité en le tenant. Vous réduisez seulement sa liberté de mouvement.
(Et si vous le transportez et le déplacez ? Toujours aucun rapport)

a écrit : c'est donc pour cela que dans les dessins animés les personnages mettent toujours quelques secondes avant de tomber d'une falaise.
Comme ceux-ci sont en 24 images par minutes, la vitesse de la chute est réduite et la gravité met plus de temps à faire effet.
je me coucherai moins bête ce soir, merci.
24 images par secondes tu voulais dire je pense.
Par contre, je ne vois pas pourquoi la vitesse de chute serait réduite ? Je dirais que c'est plus un effet donné par le dessinateur pour faire un effet comique.
Si le dessinateur est bon et qu'il reproduit la chute correctement, la vitesse de la chute ne bouge pas. Pour moi, il y a d'un coté la chute du personnage et de l'autre le dessinateur qui va prendre des clichés de ladite chute et te montrer 24 images par secondes. Si il avait mis 240 images, son dessin paraîtrait plus fluide mais la chute ne paraîtrait pas tournée en accélérée.

En parlant de gravité, on a un chercheur français (Petit) qui propose un modèle cosmologique (Janus) depuis des dizaines d'années et qui se fait snober par la communauté. Son tort : avoir un " caractère de merde" (je cite) et chambouler les constantes de l'univers : Des masses, des charges négatives. Une célérité max qui dépasse 300 000 Km/s. Il y en a qui savent ce qu'il en est reellement. spéculatif ou intuition géniale ?

a écrit : c'est donc pour cela que dans les dessins animés les personnages mettent toujours quelques secondes avant de tomber d'une falaise.
Comme ceux-ci sont en 24 images par minutes, la vitesse de la chute est réduite et la gravité met plus de temps à faire effet.
je me coucherai moins bête ce soir, merci.
24 images / seconde serait plus juste