L'agent d'Elvis fit de l'argent avec ceux qui ne l'aimaient pas

Proposé par
Invité
le

Le colonel Tom Parker fut l'agent artistique d'Elvis Presley. Il développa de manière très active les produits dérivés à l'effigie de la star, lui procurant de confortables revenus. Poussant les produits dérivés à leur maximum, il eut même l'idée de faire de l'argent auprès des détracteurs de son poulain en commercialisant des badges "Je déteste Elvis".


Commentaires préférés (2)

Ce cynisme dans le merchandising est incroyable. Peu importe que ce soit en bien ou en mal, la pub c’est la pub et finit toujours par rapporter.

Au colonel Tom Parker, peu lui inportait les personnes qui aimaient ou detestaient son poulain.
Homme d'affaires avise, c'etaient surtout les 50% de gains qui lui revenaient, qui le motivait.
Il continuera de toucher ce 50%, posterieurement au deces de l'artiste, jusqu'a ce que la fille du King (son unique heritiere) lui intente un proces, qu'elle gagnera d'ailleurs.

Aux 25 ans de la disparition d'Elvis, il etait la star disparue generant le plus de revenus financiers annuels, selon le magazine Forbes.
Le prix d' entree donnant droit d'acces a sa propriete "Graceland", lieu ou il est enterre, avait genere 15 millions de $, en 2002. Plusieurs dizaines de milliers de personnes visitaient le lieu, chaque semaine.


Tous les commentaires (10)

Ce cynisme dans le merchandising est incroyable. Peu importe que ce soit en bien ou en mal, la pub c’est la pub et finit toujours par rapporter.

Il n'a pas pensé à un gadget à vendre à ceux qui n'aimaient pas assez Envie pour acheter ses disques et autres produits dérivés mais qui ne le détestaient pas non plus assez pour s'acheter un badge "Je déteste Elvis" ? ^^

Est-ce que ça s'est bien vendu? J'adore l'idée.. inspiratrice !

Au colonel Tom Parker, peu lui inportait les personnes qui aimaient ou detestaient son poulain.
Homme d'affaires avise, c'etaient surtout les 50% de gains qui lui revenaient, qui le motivait.
Il continuera de toucher ce 50%, posterieurement au deces de l'artiste, jusqu'a ce que la fille du King (son unique heritiere) lui intente un proces, qu'elle gagnera d'ailleurs.

Aux 25 ans de la disparition d'Elvis, il etait la star disparue generant le plus de revenus financiers annuels, selon le magazine Forbes.
Le prix d' entree donnant droit d'acces a sa propriete "Graceland", lieu ou il est enterre, avait genere 15 millions de $, en 2002. Plusieurs dizaines de milliers de personnes visitaient le lieu, chaque semaine.

si je ne m'abuse, parker avait quitté les pays bas après avoir tué une femme.
alors faire du fric malhonnêtement, il n'était pas à ça près.

a écrit : si je ne m'abuse, parker avait quitté les pays bas après avoir tué une femme.
alors faire du fric malhonnêtement, il n'était pas à ça près.
Un mec super apparement...

a écrit : Ce cynisme dans le merchandising est incroyable. Peu importe que ce soit en bien ou en mal, la pub c’est la pub et finit toujours par rapporter. notre Johnny national en est la preuve , y’a du pognon à faire après son décès quitte à fabriquer des disques ex nihilo et de voir apparaître des sosies vocaux sans que personne n’ose émettre le moindre doute

a écrit : notre Johnny national en est la preuve , y’a du pognon à faire après son décès quitte à fabriquer des disques ex nihilo et de voir apparaître des sosies vocaux sans que personne n’ose émettre le moindre doute On va pas non plus parler de la très large médiatisation des histoires de la famille après la mort de la vedette. Franchement que la presse suive ça étape par étape, c’est d’un niveau...

a écrit : Il n'a pas pensé à un gadget à vendre à ceux qui n'aimaient pas assez Envie pour acheter ses disques et autres produits dérivés mais qui ne le détestaient pas non plus assez pour s'acheter un badge "Je déteste Elvis" ? ^^ Pas compris.

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Pas compris. C'est à cause de la correction automatique ? Il faut lire Elvis au lieu de Envie. Je voulais dire que, comme son manager ratissait le plus large possible, il aurait pu aussi imaginer un gadget qu'il aurait pu vendre aux gens indifférents à Elvis, histoire de cibler vraiment tout le monde, après avoir pensé à vendre à qui aimaient Elvis et à ceux qui le détestaient !

Posté le

android

(1)

Répondre