Certaines personnes ne peuvent rien imaginer en fermant les yeux

Proposé par
le

Une partie de la population (estimée à 3%) ne possède pas la capacité de représentation mentale, ce qui signifie qu'il est impossible pour ces personnes d'imaginer quelque chose en fermant les yeux. cette particularité est appelée "aphantasie".

Bien que décrit dès 1880 par Francis Gaston, cette particularité ne fut redécouverte et réellement étudiée qu'à la suite de la publication d'une étude menée par une équipe dirigée par le professeur Adam Zeman de l'Université d'Exeter en 2015. Des études supplémentaires sont en cours afin de mieux comprendre ce phénomène et de déterminer la proportion exacte de personnes atteintes.


Commentaires préférés (3)

Il y a surtout différents degrés, ce n'est pas tout l'un ou tout l'autre. Si vous demandez a un groupe de personne de fermer les yeux et d'imaginer une étoile rouge, certains verront la forme, la couleur, les deux ou rien du tout. Et les niveaux de détails seront différents.

Posté le

android

(72)

Répondre

Est-ce cela impact la faculté de rêver (et dans ce cas de ne pas pouvoir créer d'images mentales)?

Bonjour,

Je suis ravi de voir que ma première anecdote a été publiée (malgré plusieurs années en tant que lecteur) notamment parce-que je suis directement concerné par ce phénomènes

certaines personnes peuvent rêver alors que d'autres non.

Personnellement, il semble que je sois quand même capable de rêver même si je m'en souviens très rarement.

Cette situation explique pourquoi je ne suis pas capable de reconnaître quelqu'un dans la rue facilement et pourquoi il me faut passer du temps avec avant d'en être capable.

Posté le

android

(150)

Répondre


Tous les commentaires (51)

Il y a surtout différents degrés, ce n'est pas tout l'un ou tout l'autre. Si vous demandez a un groupe de personne de fermer les yeux et d'imaginer une étoile rouge, certains verront la forme, la couleur, les deux ou rien du tout. Et les niveaux de détails seront différents.

Posté le

android

(72)

Répondre

Est-ce cela impact la faculté de rêver (et dans ce cas de ne pas pouvoir créer d'images mentales)?

J’avais entendu qu’Einstein en souffrait mais je n’arrive pas à trouver de sources. C’est peut être une autre légende urbaine autour du personnage. Toutefois si quelqu’un trouve une liste de « célébrités » qui en souffrent/souffraient ça m’intéresse !

Y'a-t-il un lien entre aphantasie et neuro-atypiques ?

Posté le

android

(5)

Répondre

Bonjour,

Je suis ravi de voir que ma première anecdote a été publiée (malgré plusieurs années en tant que lecteur) notamment parce-que je suis directement concerné par ce phénomènes

certaines personnes peuvent rêver alors que d'autres non.

Personnellement, il semble que je sois quand même capable de rêver même si je m'en souviens très rarement.

Cette situation explique pourquoi je ne suis pas capable de reconnaître quelqu'un dans la rue facilement et pourquoi il me faut passer du temps avec avant d'en être capable.

Posté le

android

(150)

Répondre

a écrit : Il y a surtout différents degrés, ce n'est pas tout l'un ou tout l'autre. Si vous demandez a un groupe de personne de fermer les yeux et d'imaginer une étoile rouge, certains verront la forme, la couleur, les deux ou rien du tout. Et les niveaux de détails seront différents. Il semble qu'il y ait plusieurs niveaux en effet.
Grosso modo ça semble osciller entre le néant et le dessin d'enfant sans couleur ni rien. (Par exemple juste les contour grossier d'une voiture tel que dessiner par un gamin de 5 ans)

Bien qu'affecter par ce phénomène, je n'ai pas encore eu le temps de m'y consacrer réellement suite à plusieurs ennuis de santé qui ont nécessité mon énergie.

Posté le

android

(12)

Répondre

a écrit : Est-ce cela impact la faculté de rêver (et dans ce cas de ne pas pouvoir créer d'images mentales)? Certains en sont capable et d'autres non.
C'est finalement très récent et il y a très peu de recherche à ce sujet.
Il est probable qu'on en vienne à des gradations ou des sous catégories (un peu comme l'on parle maintenant de troubles autistiques

Posté le

android

(8)

Répondre

a écrit : J’avais entendu qu’Einstein en souffrait mais je n’arrive pas à trouver de sources. C’est peut être une autre légende urbaine autour du personnage. Toutefois si quelqu’un trouve une liste de « célébrités » qui en souffrent/souffraient ça m’intéresse ! Il ne me semble pas, justement il me semble qu’au contraire Einstein avait la capacité de retranscrire tous les phénomènes sous forme « d’expérience de pensée » : il s’imaginait ainsi des phénomènes très complexes à l’aide d’images/de problèmes très simples
(Je ne suis pas sûr à 100% de ce que j’avance ^^ il faudrait vérifier)

EDIT: j’ai trouvé un lien qui présente quelques expériences de pensée d’Einstein :

www.google.fr/amp/s/www.alvexo.fr/blog/tips-tutorials/les-etranges-experiences-de-pensee-dalbert-einstein/amp/

Pour ma part je suis linverce je rêve constamment en journée est la nuit c pire je contrôle mes rêve o point de les reprendre la nuit suivante et même un mois plus tard (Je suis devenu alcolique pour dormir) si une personne peux avoir un remède merci et excusé moi les fautes d'orthographe je me suis renfermé dans les maths

Posté le

android

(9)

Répondre

Donc si ces personnes lisent un livre, ils vont pas pouvoir imaginer le déroulement ?

a écrit : Donc si ces personnes lisent un livre, ils vont pas pouvoir imaginer le déroulement ? Je ne peux pas imaginer à quoi ressemble les personnages mais par contre je peux raisonner et déduire ce qu'il va se produire.

Je vais donner un exemple concret me concernant :
Si je relis Harry Potter je suis capable d'entendre des personnages comme dans les films mais je n'arrive pas à imaginer / "voir" les personnages.

Je peux te décrire Harry Potter grâce à ma mémoire mais j'arrive pas à le voir.

Mais cela ne m'empêche pas d'adorer lire et quand je lis un policier de trouver (ou non d'ailleurs lol) ce qui va se passer.

Ceci explique aussi surement pourquoi, bien qu'étant scientifique et bon en math, j'ai toujours eu des difficultés en géométrie, géométrie dans l'espace....etc....
À l'inverse ma compagne arrive à partir d'une représentation d'une forme en 2D sur du papier à la voir en 3D dans son cerveau)

Exemple encore plus marquant : je suis capable de te décrire mes 2 enfants par contre si je ferme les yeux, je suis incapable de me les imaginer lorsque je pense à eux.

Posté le

android

(32)

Répondre

a écrit : Certains en sont capable et d'autres non.
C'est finalement très récent et il y a très peu de recherche à ce sujet.
Il est probable qu'on en vienne à des gradations ou des sous catégories (un peu comme l'on parle maintenant de troubles autistiques
En dessin industriel on travaille là dessus en dessinant les faces cachées d'un objet,les vues éclatées... Je connais pas mal de gens qui en sont incapables ou qui ont du mal. Étant daltonien partiellement, je pense que ça se gradue de la même façon.
En revanche je pense pas que les rêves puissent être affectés car ce sont des images mentales certes mais qui n'ont pas la même source/origine. On rêve de choses que l'on à vue (pelle/melle) pas d'objets inventés de toutes pièces. On ne crée pas en fait (on modifie l'existant).

Posté le

android

(9)

Répondre

a écrit : Est-ce cela impact la faculté de rêver (et dans ce cas de ne pas pouvoir créer d'images mentales)? Je ne pense pas (sans rien affirmer) car le fait de rêver fait appel à notre mémoire, nos souvenirs. La on parle de construction mentale, imaginer quelquechose de manière consciente.
Par exemple, quelqu'un qui veut réorganiser son salon, imaginera les meubles à des endroits différents avant de les bouger.

a écrit : Bonjour,

Je suis ravi de voir que ma première anecdote a été publiée (malgré plusieurs années en tant que lecteur) notamment parce-que je suis directement concerné par ce phénomènes

certaines personnes peuvent rêver alors que d'autres non.

Personnellement, il semble que je so
is quand même capable de rêver même si je m'en souviens très rarement.

Cette situation explique pourquoi je ne suis pas capable de reconnaître quelqu'un dans la rue facilement et pourquoi il me faut passer du temps avec avant d'en être capable.
Afficher tout
Alors, pour les rêves, la science (via électroencéphalogrammes) a prouvé que tout le monde rêve sans exceptions, y compris pas mal d'animaux (pas tous), mais certains ne s'en souviennent pas.
Perso, quand je fais un rêve, si je veux m'en souvenir, faut que je le garde consciemment en tête avant même d'ouvrir les yeux sinon, il s'enfuit, question d'entrainement. C'est pratique parce que ca permet de garder que les jolis rêves.^^

Par contre, je suis comme toi, reconnaître les gens... quelqu'un que j'ai vu qu'une fois, avec qui j'ai discuté même 10 minutes, si je ne le revois pas assez vite, au bout de quelques jours, je l'aurai oublié, enfin, j'aurai oublié son visage, pas la rencontre.

P.S Eh oui, c'est toujours émouvant la première fois qu'on est publié :)

a écrit : Je ne peux pas imaginer à quoi ressemble les personnages mais par contre je peux raisonner et déduire ce qu'il va se produire.

Je vais donner un exemple concret me concernant :
Si je relis Harry Potter je suis capable d'entendre des personnages comme dans les films mais je n'arrive pas
à imaginer / "voir" les personnages.

Je peux te décrire Harry Potter grâce à ma mémoire mais j'arrive pas à le voir.

Mais cela ne m'empêche pas d'adorer lire et quand je lis un policier de trouver (ou non d'ailleurs lol) ce qui va se passer.

Ceci explique aussi surement pourquoi, bien qu'étant scientifique et bon en math, j'ai toujours eu des difficultés en géométrie, géométrie dans l'espace....etc....
À l'inverse ma compagne arrive à partir d'une représentation d'une forme en 2D sur du papier à la voir en 3D dans son cerveau)

Exemple encore plus marquant : je suis capable de te décrire mes 2 enfants par contre si je ferme les yeux, je suis incapable de me les imaginer lorsque je pense à eux.
Afficher tout
J'ai vraiment du mal à imaginer ce que ça peut être.
Je ne vois pas comment on peut ne pas voir l’image de ces enfants dans sa tête. Je ne dit pas du tout que la maladie n’existe pas, au contraire mais elle est difficile à imaginer.
Un peu comme s’imaginer ne pas savoir lire. D’ailleurs j’ai du mal également à envisager de lire sans voir le déroulement de l’histoire dans ma tête, ça doit un peu gâcher le plaisir.

Dingue, je me demande si ça n'a pas un lien avec moi: je n'ai par exemple jamais su dessiner car je n'arrive pas à me représenter l'image de l'objet. Bien sûr je peux dessiner un bonhomme ou des objets simples mais bon

Posté le

android

(3)

Répondre

J'ai essayé de fermer les yeux trois minutes en imaginant quelque chose... c'est le DRH qui m'a réveillé en me demandant de ronfler moins fort. Anecdote à rejeter, j'ai pas envie de me retrouver au chomdu

a écrit : Je ne peux pas imaginer à quoi ressemble les personnages mais par contre je peux raisonner et déduire ce qu'il va se produire.

Je vais donner un exemple concret me concernant :
Si je relis Harry Potter je suis capable d'entendre des personnages comme dans les films mais je n'arrive pas
à imaginer / "voir" les personnages.

Je peux te décrire Harry Potter grâce à ma mémoire mais j'arrive pas à le voir.

Mais cela ne m'empêche pas d'adorer lire et quand je lis un policier de trouver (ou non d'ailleurs lol) ce qui va se passer.

Ceci explique aussi surement pourquoi, bien qu'étant scientifique et bon en math, j'ai toujours eu des difficultés en géométrie, géométrie dans l'espace....etc....
À l'inverse ma compagne arrive à partir d'une représentation d'une forme en 2D sur du papier à la voir en 3D dans son cerveau)

Exemple encore plus marquant : je suis capable de te décrire mes 2 enfants par contre si je ferme les yeux, je suis incapable de me les imaginer lorsque je pense à eux.
Afficher tout
Félicitations pour cette première anecdote et en plus elle est très intéressante !
Je ne suis pas physionomiste du tout et lorsque je lis un livre, ou je prends dans ma tête un personnage que je connais déjà (un personnage de jeux vidéos par exemple) ou je suis par la suite pratiquement incapable d'expliquer physiquement les personnages, comme si en lisant je me fichais des caractéristiques physiques.
Pour ce qui est de retenir un visage, le mieux c'est d'avoir une photo pour que ma mémoire «photographie» l'image. Apprendre un visage en live c'est compliqué pour moi. Mais je sais imaginer le visage de mon mari par contre.
Qu'en pensez vous ? Merci pour votre retour

Posté le

android

(6)

Répondre

a écrit : Bonjour,

Je suis ravi de voir que ma première anecdote a été publiée (malgré plusieurs années en tant que lecteur) notamment parce-que je suis directement concerné par ce phénomènes

certaines personnes peuvent rêver alors que d'autres non.

Personnellement, il semble que je so
is quand même capable de rêver même si je m'en souviens très rarement.

Cette situation explique pourquoi je ne suis pas capable de reconnaître quelqu'un dans la rue facilement et pourquoi il me faut passer du temps avec avant d'en être capable.
Afficher tout
Je me demande est ce qu'on pourrait développer une machine pour vérifier est qu'on rêve ou non ?

Posté le

android

(1)

Répondre