Le lait maternel n'est pas toujours le même

Proposé par
le
dans

Tous les commentaires (61)

a écrit : si vous pesez 60 kg cela signifie que vous avez pris 120 kg... vraiment ? Je n'avais même pas fait le calcul... elle a sûrement voulu dire que son poids a doublé. Donc elle a pris 100% de son poids.
Ou alors c'était juste une façon de parler ?

Posté le

android

(3)

Répondre

a écrit : je me demandais aussi, c'est vrai que c'est pas dans ses habitudes, mais bon, on est forcé de répondre, quoi ;) Je suis tombée aussi dans le panneau. C'est la fatigue post fêtes...

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : Il ne s'agit pas de la "déballer comme ça", mais de donner à manger au petit qui a faim. C'est la poitrine sexuelle qu on cache. La poitrine maternelle est représentée jusque dans la République Française. Et comment la pudeur devrait primer sur le bien-être d'un nourrisson ? La poitrine que l'on cache? J'ai souvenir de publicités pour des gel douche, yaourt et autre où on voit les femmes à oilp, ça choque personne. Par contre une femme qui allaite "oh mon dieu! C'est pas normal"
Belle mentalité...
J'ai allaité mes 3 enfants, qu'importe l'endroit et le moment et surtout qu'importe le regard des autres autour de moi

Posté le

android

(15)

Répondre

a écrit : Ha non non non, permettre aux parents avec enfants d'être accueillis plus facilement les restaurants et lieux publics n'est pas un progrès, c'est tout l'inverse même. Ce n'est pas parce vous vous sentez l'âme d'une vache laitière que vous devez imposer vos choix de vie aux autres et empêcher, avec votre progéniture bruyante, les honnêtes gens de passer un agréable moment au restaurant.

Les gamins, soit on les tient, soit on les fait garder, soit on ne les fait pas.
Afficher tout
Le vrai progrès serait que les gens comme vous n'existe plus .....

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Il troll.

Je le précise parce que ce petit rigolo a cru bon de ne pas le faire et je voudrais pas que des parents passent par là et lisent ça au premier degré.
De rien !
Je m'exprime certes de manière abrupte (question de style, m'voyez), mais tout à fait au premier degrés.

a écrit : Ha non non non, permettre aux parents avec enfants d'être accueillis plus facilement les restaurants et lieux publics n'est pas un progrès, c'est tout l'inverse même. Ce n'est pas parce vous vous sentez l'âme d'une vache laitière que vous devez imposer vos choix de vie aux autres et empêcher, avec votre progéniture bruyante, les honnêtes gens de passer un agréable moment au restaurant.

Les gamins, soit on les tient, soit on les fait garder, soit on ne les fait pas.
Afficher tout
Vu qu'apparemment tu es sérieux dans tes propos, peut-tu m'expliquer le rapport ou le lien entre "progéniture bruyante" et l'installation de zone dans les restaurants pour changer les enfants ?

a écrit : Oui, m'enfin, je n'ai jamais sorti mon sein à l'air comme ça sans pudeur !
De plus, ce qui me faisais un peu rire, c'est que ceux qui étaient les plus désapprobateurs étaient aussi ceux qui râlaient en entendant mon fils hurler de faim. Alors il faut savoir...

J'ajouterais q
u'en France l'accueil des familles est assez insupportable : dans pratiquement aucun restaurant je n'ai pu changer mon fils tranquillement aux toilettes dans un endroit adapté. Une fois on m'a proposé sur une banquette, au fond du resto. Dans d'autres pays d'Europe, c'est totalement différent. On voit dans n'importe quel resto de n'importe quelle taille au moins une installation pour changer bébé dans les toilettes handicapés. Et on peut allaiter sans aucune remarque désagréable, où bébé veut, quand il veut. En France, il y a de gros progrés à faire. D'ailleurs pour les toilettes handicapés aussi. Afficher tout
Et bien change de Pays !

Posté le

android

(0)

Répondre

Bon on arrête de déconner, les nichons, ca sert à nourrir les enfants, POINT FINAL.

Et les femmes ca sert... chérie? Non, c'est pas moi c'est ...AILLE! mais pourquoi tu me frappe?

-PAUVRE CON!

... en tout cas, l'anecdote est intéressante! ;)

a écrit : Et bien change de Pays ! beh elle devrait peut être en changer, de pays, vu la connerie déchaînée qu'on a dans le nôtre. On est sensés être civilisés mais on peut pas allaiter son gosse en en public, non, faut un biberon en plastique et se cacher pour ça? C'est triste, et ailleurs, c'est encore pire.

a écrit : Vu qu'apparemment tu es sérieux dans tes propos, peut-tu m'expliquer le rapport ou le lien entre "progéniture bruyante" et l'installation de zone dans les restaurants pour changer les enfants ? Au toute honnêteté, si tu ne vois pas spontanément le rapport entre des commodités destinées à faciliter l'accueil des familles, et l'accueil desdites familles, c'est que tu es de mauvaise foi. Donc pas de discussion possible.

a écrit : Au toute honnêteté, si tu ne vois pas spontanément le rapport entre des commodités destinées à faciliter l'accueil des familles, et l'accueil desdites familles, c'est que tu es de mauvaise foi. Donc pas de discussion possible. On peut imaginer qu'à partir de 2 ou 3 ans, un enfant rentre dans l'age où il doit être éduqué et donc s'il est bruyant, c'est un "problème d'éducation" et effectivement je te rejoins, c'est gênant pour les autres (c'est simplifier énormément la situation car un enfant ne se résume pas à être bien ou mal éduqué mais imaginons).

Il reste les nourrissons en dessous de 2 ans qui peuvent également être bruyant mais qui ne peuvent pas être éduqué. Tu auras beau crier sur un bébé, le punir voire le gifler, je t'assure qu'il n'arrêtera pas de crier. Toutefois, un nourrisson qui n'est pas malade reste assez basique dans les besoins : il a faim, il a besoin d'être changé, il a besoin de dormir (je fais l'impasse sur le mal de dents).
Maintenant, imaginons que chaque restaurant permette aux familles ayant un nourrisson de pouvoir le changer avant qu'il pleure, de pouvoir le nourrir au sein ou au biberon avant qu'il pleure ou de pouvoir le bercer dans un endroit calme pour l'endormir.
Tu te retrouves avec l'équation inverse. Zone dans les restaurants = enfants moins bruyants. Si tu ne vois pas ce rapport spontanément, tu n'es pas forcément de mauvaise foi mais en tout cas tu restes bien intolérant.

EDIT : je t'ai répondu avant que tu changes entièrement ton message mais mon propos reste le même de toute façon. Si pour toi avoir des enfants veut dire s'interdire de sortir dans les endroits publics, je ne peux rien faire pour toi. Garde donc ton intolérance.

a écrit : Au toute honnêteté, si tu ne vois pas spontanément le rapport entre des commodités destinées à faciliter l'accueil des familles, et l'accueil desdites familles, c'est que tu es de mauvaise foi. Donc pas de discussion possible. On pourrait même aller plus loin dans ton raisonnement. J'ai deux enfants et tu voudrais que j'arrête de t'embêter au restaurant (dommage, les miens ne font pas de bruit). Soit, j'accepte la contrainte.

Par contre, en échange, j'aimerais bien que les lieux "pour enfants" soient destinés uniquement aux familles donc j'aimerais bien ne pas te voir dans les parc aquatiques, dans les parcs d'attraction, à la fête foraine, dans les cinémas avec les films d'animation, dans les parcs publics avec jeux pour enfants, etc... tu risques de les gêner en prenant une place dans la queue ou en parlant fort dans ton téléphone.

a écrit : On pourrait même aller plus loin dans ton raisonnement. J'ai deux enfants et tu voudrais que j'arrête de t'embêter au restaurant (dommage, les miens ne font pas de bruit). Soit, j'accepte la contrainte.

Par contre, en échange, j'aimerais bien que les lieux "pour enfants"
soient destinés uniquement aux familles donc j'aimerais bien ne pas te voir dans les parc aquatiques, dans les parcs d'attraction, à la fête foraine, dans les cinémas avec les films d'animation, dans les parcs publics avec jeux pour enfants, etc... tu risques de les gêner en prenant une place dans la queue ou en parlant fort dans ton téléphone. Afficher tout
La réponse est stupide. Voilà. On s'y attendait.

a écrit : La réponse est stupide. Voilà. On s'y attendait. Ma réponse est aussi stupide que ton raisonnement de départ. Être gêné par les enfants bruyants au restaurant, c'est une chose compréhensible (même les personnes ayant des enfants peuvent être gênés par les enfants des autres). Être contre l'installation de zone "de confort" pour les familles est autrement plus incompréhensible lorsque l'on vit en société.

quand je pense que ce sont les enfants qui aujourd'hui dérangent "souppalogon", et qui devront plus tard lui payer sa retraite. J'espère qu'ils s'arrangeront pour échapper à cette obligation. Le racisme à l'égard des enfants, car c'en est un, finira par être reconnu comme une discrimination

a écrit : La réponse est stupide. Voilà. On s'y attendait. Dire que quelque chose est stupide sans avoir d'arguments ce n'est pas constructif.

On peut très bien avoir un enfant et aller au resto sans déranger qui que ce soit. Si ton bébé commence à avoir des horaires fixes (le mien était à horaires fixes vers ses 3 mois), et que tu sais à quelle heure il a faim, vers quelle heure il fait ses besoins et nécessite un change, et à quelle heure ou au bout de combien de temps il en a marre de rester dans sa poussette ou sur sa chaise haute ... en gros, si tu connais les habitudes de ton enfant, tu peux très bien anticiper ses besoins et avoir le droit d'aller au resto tranquillement avec lui sans se faire insulter par des idiots intolérants.

Posté le

android

(10)

Répondre

a écrit : Et d'expérience, allaiter permet de retrouver son poids de départ, voire un poids inférieur ! (au total j'ai perdu 30 kg en allaitant 11 mois, c'est à dire les 20 kg pris pendant la grossesse, et les 10 pris 2 ans avant en arrêtant de fumer)

En effet, il faut bien le fabriquer ce lait rempli
de graisse... donc en mangeant normalement (pour ma part au début je mangeais même des barres chocolatées tellement j'avais besoin de gras), la graisse dont on a besoin pour le lait est pris dans les réserves du corps. D'ailleurs, dans ma famille pas mal de femmes (mère, grand-mères, tantes ...) ont perdu leur cellulite en allaitant. Afficher tout
Propos biaisants!
Depuis quand un cas personnel vaut généralisation??
Et puis ça laisse des complexes irrémédiables à toutes les femmes qui ne peuvent allaiter et retrouver la ligne qu’elles souhaitent...
Pour ma part, j’aurais voulu mais j’ai pas pu! Ça m’a anéantie. Pourtant, j’étais bien entourée: des professionnelles plutôt bien formées sur la question de l’allaitement, à Béclère, une famille et des amies de « bons conseils », et pourtant rien n’y fit. Je n’ai pas pu allaiter. J’y ai pourtant mis de la bonne volonté, je me suis laissée transformer en vache à lait grâce à la trayeuse électrique, mais nada. Tout juste 30cl après 1/2 de cet exercice. Et néanmoins, je fais encore moins qu’avant ma grossesse!
Ce n’est donc pas d’allaiter ou non, qui fait récupérer son physique d’antan!! Mais un ensemble de paramètres (médicaux, sociaux, éducatives, etc.) dont la posture alimentation de l’enfant participe en toute petite part!!

a écrit : Propos biaisants!
Depuis quand un cas personnel vaut généralisation??
Et puis ça laisse des complexes irrémédiables à toutes les femmes qui ne peuvent allaiter et retrouver la ligne qu’elles souhaitent...
Pour ma part, j’aurais voulu mais j’ai pas pu! Ça m’a anéantie. Pourtant, j’étais bien entourée:
des professionnelles plutôt bien formées sur la question de l’allaitement, à Béclère, une famille et des amies de « bons conseils », et pourtant rien n’y fit. Je n’ai pas pu allaiter. J’y ai pourtant mis de la bonne volonté, je me suis laissée transformer en vache à lait grâce à la trayeuse électrique, mais nada. Tout juste 30cl après 1/2 de cet exercice. Et néanmoins, je fais encore moins qu’avant ma grossesse!
Ce n’est donc pas d’allaiter ou non, qui fait récupérer son physique d’antan!! Mais un ensemble de paramètres (médicaux, sociaux, éducatives, etc.) dont la posture alimentation de l’enfant participe en toute petite part!!
Afficher tout
Ça y contribue, même si un cas particulier n'est pas une généralité, mais il paraît quand même logique que produire du lait bien gras amène le corps à puiser dans les réserves de gras...

Posté le

android

(4)

Répondre

a écrit : Ça y contribue, même si un cas particulier n'est pas une généralité, mais il paraît quand même logique que produire du lait bien gras amène le corps à puiser dans les réserves de gras... Pas si tu manges du gras tous les jours... ;-)

Posté le

android

(1)

Répondre