Cela chauffe fort dans les ampoules à incandescence

Proposé par
Invité
le
dans

Commentaires préférés (3)

Anecdote proposé par tenac le 01/02/2012 dans la catégorie Vie pratique Sciences

"Le tungstène est un métal très utile pour l'industrie : il a la température de fusion la plus élevée de tous les métaux, avec 3410°C et est très résistant à l'usure et à la corrosion.C'est pourquoi il est notamment utilisé pour les filaments des ampoules à incandescence ou pour des pièces de machines. Son nom d'origine suédoise signifie pierre lourde."

Le symbole du tungstène, dans la table périodique des éléments, est le W, de par son autre nom connu: le Wolfram.
Ce minerai, adjoint en petite quantité dans le processus de fabrication de l'acier, lui confère une dureté accrue, qui est employée dans la fabrication d'armement.
Durant la Seconde Guerre Mondiale, il devint un minerai stratégique, tant pour les Alliés comme pour les pays de l'Axe. De plus, les pays où il pouvait être extrait, se comptaient sur les doigts d'une main: Argentine, Bolivie, Chine et Espagne.
L'Allemagne Nazie arrivait à se fournir des mines existant en Chine. Le métal était transporté jusqu'à l'Union Soviétique, où, par l'intermédiaire de Transsibérien, il arrivait en Europe, puis dans le Reich.
L'invasion de l'URSS en juin 1941, coupa court aux approvisionnements Allemands, qui se tournèrent vers l'Espagne Franquiste, sa seule source possible.
La rareté du minerai multiplia son prix par seize, entre 1942 et 44, menant à une "fièvre de l'or" où civils et Autorités, par milliers, de lancèrent dans son extraction et commerce. Il s'exportait par voie maritime, tant depuis le port de Vigo comme au travers du Portugal. A Lisbonne, des négociants Britanniques et Allemands, à coups de surenchères, essayaient d'acquérir les cargaisons... Pour que l'ennemi ne puisse pas mettre la main dessus.
A la fin 1943, les États-Unis firent savoir que la "neutralité" de Franco dans le conflit n'était qu'une façade, et Washington imposa un blocus pétrolier a Madrid ( il durera 4 mois), afin de mettre un terme aux exportations au bénéfice de l'Allemagne Nazie. Elles diminueront sensiblement, sans pour autant disparaître, a partir d'avril 1944.

Si vous désirer vous documenter sur le sujet, rechercher: la guerre/crise du tungstène, ou en espagnol: la guerra/crisis del wolframio.

Je vous invite à regarder cet incroyable reportage sur YouTube, concernant l’extraction de ce matériau, qui sert notamment pour les ampoules, mais également pour certains types de munitions, dans les carrières ou autres engins servant à creuser (matériaux très très dur)

On peut voir dans le reportage à quel prix certains hommes risque leur vie quotidiennement pour l’extraire. Pourtant allumer une ampoule est tellement anodin ...


Tous les commentaires (20)

Sujet abordé dans l'animé japonais Dr Stone il y a peu.
Coincidence ? Je ne pense pas !

Anecdote proposé par tenac le 01/02/2012 dans la catégorie Vie pratique Sciences

"Le tungstène est un métal très utile pour l'industrie : il a la température de fusion la plus élevée de tous les métaux, avec 3410°C et est très résistant à l'usure et à la corrosion.C'est pourquoi il est notamment utilisé pour les filaments des ampoules à incandescence ou pour des pièces de machines. Son nom d'origine suédoise signifie pierre lourde."

Le symbole du tungstène, dans la table périodique des éléments, est le W, de par son autre nom connu: le Wolfram.
Ce minerai, adjoint en petite quantité dans le processus de fabrication de l'acier, lui confère une dureté accrue, qui est employée dans la fabrication d'armement.
Durant la Seconde Guerre Mondiale, il devint un minerai stratégique, tant pour les Alliés comme pour les pays de l'Axe. De plus, les pays où il pouvait être extrait, se comptaient sur les doigts d'une main: Argentine, Bolivie, Chine et Espagne.
L'Allemagne Nazie arrivait à se fournir des mines existant en Chine. Le métal était transporté jusqu'à l'Union Soviétique, où, par l'intermédiaire de Transsibérien, il arrivait en Europe, puis dans le Reich.
L'invasion de l'URSS en juin 1941, coupa court aux approvisionnements Allemands, qui se tournèrent vers l'Espagne Franquiste, sa seule source possible.
La rareté du minerai multiplia son prix par seize, entre 1942 et 44, menant à une "fièvre de l'or" où civils et Autorités, par milliers, de lancèrent dans son extraction et commerce. Il s'exportait par voie maritime, tant depuis le port de Vigo comme au travers du Portugal. A Lisbonne, des négociants Britanniques et Allemands, à coups de surenchères, essayaient d'acquérir les cargaisons... Pour que l'ennemi ne puisse pas mettre la main dessus.
A la fin 1943, les États-Unis firent savoir que la "neutralité" de Franco dans le conflit n'était qu'une façade, et Washington imposa un blocus pétrolier a Madrid ( il durera 4 mois), afin de mettre un terme aux exportations au bénéfice de l'Allemagne Nazie. Elles diminueront sensiblement, sans pour autant disparaître, a partir d'avril 1944.

Si vous désirer vous documenter sur le sujet, rechercher: la guerre/crise du tungstène, ou en espagnol: la guerra/crisis del wolframio.

Je vous invite à regarder cet incroyable reportage sur YouTube, concernant l’extraction de ce matériau, qui sert notamment pour les ampoules, mais également pour certains types de munitions, dans les carrières ou autres engins servant à creuser (matériaux très très dur)

On peut voir dans le reportage à quel prix certains hommes risque leur vie quotidiennement pour l’extraire. Pourtant allumer une ampoule est tellement anodin ...

a écrit : Je vous invite à regarder cet incroyable reportage sur YouTube, concernant l’extraction de ce matériau, qui sert notamment pour les ampoules, mais également pour certains types de munitions, dans les carrières ou autres engins servant à creuser (matériaux très très dur)

On peut voir dans le reportage à que
l prix certains hommes risque leur vie quotidiennement pour l’extraire. Pourtant allumer une ampoule est tellement anodin ... Afficher tout
Même le tungstène des ampoules à incandescence, peut se recycler.
Le magazine Géo a dédié un reportage sur la franco-belge Soeur Emmanuelle, qui a travaillé avec les lépreux du Caire. Ces populations très pauvres de la capitale Égyptienne, qui vit dans des bidonvilles (tiens, l'autre anecdote de @Nicontrarie), se dédie au Recyclage des ordures.
Même le filament des ampoules électriques était séparé, puis revendu au poids.

a écrit : Le symbole du tungstène, dans la table périodique des éléments, est le W, de par son autre nom connu: le Wolfram.
Ce minerai, adjoint en petite quantité dans le processus de fabrication de l'acier, lui confère une dureté accrue, qui est employée dans la fabrication d'armement.
Durant la Se
conde Guerre Mondiale, il devint un minerai stratégique, tant pour les Alliés comme pour les pays de l'Axe. De plus, les pays où il pouvait être extrait, se comptaient sur les doigts d'une main: Argentine, Bolivie, Chine et Espagne.
L'Allemagne Nazie arrivait à se fournir des mines existant en Chine. Le métal était transporté jusqu'à l'Union Soviétique, où, par l'intermédiaire de Transsibérien, il arrivait en Europe, puis dans le Reich.
L'invasion de l'URSS en juin 1941, coupa court aux approvisionnements Allemands, qui se tournèrent vers l'Espagne Franquiste, sa seule source possible.
La rareté du minerai multiplia son prix par seize, entre 1942 et 44, menant à une "fièvre de l'or" où civils et Autorités, par milliers, de lancèrent dans son extraction et commerce. Il s'exportait par voie maritime, tant depuis le port de Vigo comme au travers du Portugal. A Lisbonne, des négociants Britanniques et Allemands, à coups de surenchères, essayaient d'acquérir les cargaisons... Pour que l'ennemi ne puisse pas mettre la main dessus.
A la fin 1943, les États-Unis firent savoir que la "neutralité" de Franco dans le conflit n'était qu'une façade, et Washington imposa un blocus pétrolier a Madrid ( il durera 4 mois), afin de mettre un terme aux exportations au bénéfice de l'Allemagne Nazie. Elles diminueront sensiblement, sans pour autant disparaître, a partir d'avril 1944.

Si vous désirer vous documenter sur le sujet, rechercher: la guerre/crise du tungstène, ou en espagnol: la guerra/crisis del wolframio.
Afficher tout
Merci pour ces infos Epoxy.
Je souhaitais rajouter aussi que des gisements existe en Slovaquie.
Par contre il faut préciser que le tungstène pur ne se trouve pas dans la nature.
On le trouve en alliage par exemple dans la wolframite. Et c’est cette wolframite que l’on trouve en Slovaquie.
Hitler avait connaissance de ces gisements. En 1939 il proposa aux Slovaques de déclarer l’indépendance de la Slovaquie. Il leur laissa le choix de rester lié à la République tchèque avec un risque de guerre avec les Allemands ou bien de proclamer leur indépendance au prix des provinces de Boheme et de Moravie.
Les Slovaques choisirent la seconde option. La Slovaquie deviendra alors la base arrière de l’industrie de guerre allemande. Le tungstène extrait de la wolframite slovaque permettait en alliage avec l’acier d’augmenter la dureté des blindages et de créer des pièces plus solides. C’est en Slovaquie que furent fabriquées les moteurs des fameux missiles V2.

fr.m.wikipedia.org/wiki/Soulèvement_national_slovaque

a écrit : Le symbole du tungstène, dans la table périodique des éléments, est le W, de par son autre nom connu: le Wolfram.
Ce minerai, adjoint en petite quantité dans le processus de fabrication de l'acier, lui confère une dureté accrue, qui est employée dans la fabrication d'armement.
Durant la Se
conde Guerre Mondiale, il devint un minerai stratégique, tant pour les Alliés comme pour les pays de l'Axe. De plus, les pays où il pouvait être extrait, se comptaient sur les doigts d'une main: Argentine, Bolivie, Chine et Espagne.
L'Allemagne Nazie arrivait à se fournir des mines existant en Chine. Le métal était transporté jusqu'à l'Union Soviétique, où, par l'intermédiaire de Transsibérien, il arrivait en Europe, puis dans le Reich.
L'invasion de l'URSS en juin 1941, coupa court aux approvisionnements Allemands, qui se tournèrent vers l'Espagne Franquiste, sa seule source possible.
La rareté du minerai multiplia son prix par seize, entre 1942 et 44, menant à une "fièvre de l'or" où civils et Autorités, par milliers, de lancèrent dans son extraction et commerce. Il s'exportait par voie maritime, tant depuis le port de Vigo comme au travers du Portugal. A Lisbonne, des négociants Britanniques et Allemands, à coups de surenchères, essayaient d'acquérir les cargaisons... Pour que l'ennemi ne puisse pas mettre la main dessus.
A la fin 1943, les États-Unis firent savoir que la "neutralité" de Franco dans le conflit n'était qu'une façade, et Washington imposa un blocus pétrolier a Madrid ( il durera 4 mois), afin de mettre un terme aux exportations au bénéfice de l'Allemagne Nazie. Elles diminueront sensiblement, sans pour autant disparaître, a partir d'avril 1944.

Si vous désirer vous documenter sur le sujet, rechercher: la guerre/crise du tungstène, ou en espagnol: la guerra/crisis del wolframio.
Afficher tout
Pour être neutre il faut vendre aux Etats Unis.

Posté le

android

(3)

Répondre

a écrit : Merci pour ces infos Epoxy.
Je souhaitais rajouter aussi que des gisements existe en Slovaquie.
Par contre il faut préciser que le tungstène pur ne se trouve pas dans la nature.
On le trouve en alliage par exemple dans la wolframite. Et c’est cette wolframite que l’on trouve en Slovaquie.
Hitler
avait connaissance de ces gisements. En 1939 il proposa aux Slovaques de déclarer l’indépendance de la Slovaquie. Il leur laissa le choix de rester lié à la République tchèque avec un risque de guerre avec les Allemands ou bien de proclamer leur indépendance au prix des provinces de Boheme et de Moravie.
Les Slovaques choisirent la seconde option. La Slovaquie deviendra alors la base arrière de l’industrie de guerre allemande. Le tungstène extrait de la wolframite slovaque permettait en alliage avec l’acier d’augmenter la dureté des blindages et de créer des pièces plus solides. C’est en Slovaquie que furent fabriquées les moteurs des fameux missiles V2.

fr.m.wikipedia.org/wiki/Soulèvement_national_slovaque
Afficher tout
Ça c'est le type d'infos que j'aime !

Aucune des sources que j'ai consulté, ne mentionnait la Tchécoslovaquie comme fournisseur. Le pourquoi du comment que je ne l'ai pas cité.

Eclaires- moi...
C'est en partie pour ces gisements, qu'Hitler rattacha la Bohème-moravie au Reich ?

a écrit : Je vous invite à regarder cet incroyable reportage sur YouTube, concernant l’extraction de ce matériau, qui sert notamment pour les ampoules, mais également pour certains types de munitions, dans les carrières ou autres engins servant à creuser (matériaux très très dur)

On peut voir dans le reportage à que
l prix certains hommes risque leur vie quotidiennement pour l’extraire. Pourtant allumer une ampoule est tellement anodin ... Afficher tout
Il est très utilisé sous forme de carbure de tungstène, un matériau à peine moins dur que le diamant, sur la plupart des outils de coupe et de travail du bois : la lame est en acier, mais on colle sur les dents des pastilles de carbure de tungstène, ce qui allonge la durée de vie de l'outil et permet d'attaquer les matériaux les plus durs.
Des fraises de tungstène permettent également le travail des différents métaux, jusqu'à l'inox

Pour l'exemple des ampoules, ne pas oublier de mentionner la présence de gaz comme l'iode qui allongent la durée de vie de l'ampoule (dans le cas d'ampoules halogènes)

Posté le

android

(6)

Répondre

Au passage, un filament de Tungstène n’est pas juste un fil. C’est un fil très fin enroulé, et l’enroulement est ensuite de nouveau enroulé, et parfois encore une troisième fois par dessus !

Genre là :
commons.wikimedia.org/wiki/File:Thermionic_filament.jpg

Ici, en plus gros, mais on ne voit que deux niveaux d’enroulement :
i.imgur.com/wWEjNdt.jpg

Les premières ampoules à filament étaient faites avec des filaments en carbone. Le carbone a une température de fusion équivalente, mais étaient à l’époque nettement plus facile à produire (on carbonisait des fibres de bambou). Ensuite, le filament était placé dans le vide, comme ça, même en chauffant à 2 000 °C, ça ne brûlait pas.

Les ampoules à filament sont magnifiques, en vrai.
En voici une, par votre serviteur :
www.flickr.com/photos/timovn/37784631166/

À noter que ça n’a rien à voir avec les ampoules halogène qui tentent d’imiter l’effet vintage du filament, et qu’on trouve dans les magasins ou les restaurants de nos jours. Les lampes à filament chauffent beaucoup et gaspillent énormément d’énergie, et sont interdites désormais à la vente.

Le tungstène est aussi utiliser pour fabriquer des fraises de dentiste car il résiste très bien à la chaleur. D’ailleurs si vous utiliser une fraise en acier sur une dent celle-ci va s’enflammer.

a écrit : Ça c'est le type d'infos que j'aime !

Aucune des sources que j'ai consulté, ne mentionnait la Tchécoslovaquie comme fournisseur. Le pourquoi du comment que je ne l'ai pas cité.

Eclaires- moi...
C'est en partie pour ces gisements, qu'Hitler rattacha la Bohème-moravie au Reich ?
Les sources sont des livres d'histoire écrit par les historiens Ulrich Herbert et Ian Kershaw : "A History of Twentieth-Century Germany" et "Hitler 1936-1945: Nemesis" (très exhaustif et que je t'invite à lire si tu aimes les livres en anglais).

Il est certain que ces gisements étaient des éléments stratégiques, ainsi que l'industrie qui y était développé, il est possible que leur annexion était lié en partie pour leur sous-sol mais pas que.

Les liens si tu souhaitent jeter un œil (en espérant respecter la charte) :
books.google.fr/books?id=_DCoDwAAQBAJ&pg=PA300&lpg=PA300&dq=tungsten+hitler+war+sudetenland&source=bl&ots=3LNaAJ5PZ_&sig=ACfU3U0Dh5L8cgJnPE8zaRFtD3orAPpPEg&hl=fr&sa=X&ved=2ahUKEwixs92ViPfmAhUJLBoKHXkVA2AQ6AEwGXoECAcQAQ#v=onepage&q=tungsten%20hitler%20war%20sudetenland&f=false

books.google.fr/books?id=vkdkQOi7REUC&pg=PT180&lpg=PT180&dq=tungsten+hitler+war+sudetenland&source=bl&ots=W89vN2NmfG&sig=ACfU3U1pkrZdA8Rm8Lbi7qRFbPy_X3MtsA&hl=fr&sa=X&ved=2ahUKEwixs92ViPfmAhUJLBoKHXkVA2AQ6AEwGHoECAYQAQ#v=onepage&q=tungsten%20hitler%20war%20sudetenland&f=false

a écrit : Les sources sont des livres d'histoire écrit par les historiens Ulrich Herbert et Ian Kershaw : "A History of Twentieth-Century Germany" et "Hitler 1936-1945: Nemesis" (très exhaustif et que je t'invite à lire si tu aimes les livres en anglais).

Il est certain que ces giseme
nts étaient des éléments stratégiques, ainsi que l'industrie qui y était développé, il est possible que leur annexion était lié en partie pour leur sous-sol mais pas que.

Les liens si tu souhaitent jeter un œil (en espérant respecter la charte) :
books.google.fr/books?id=_DCoDwAAQBAJ&pg=PA300&lpg=PA300&dq=tungsten+hitler+war+sudetenland&source=bl&ots=3LNaAJ5PZ_&sig=ACfU3U0Dh5L8cgJnPE8zaRFtD3orAPpPEg&hl=fr&sa=X&ved=2ahUKEwixs92ViPfmAhUJLBoKHXkVA2AQ6AEwGXoECAcQAQ#v=onepage&q=tungsten%20hitler%20war%20sudetenland&f=false

books.google.fr/books?id=vkdkQOi7REUC&pg=PT180&lpg=PT180&dq=tungsten+hitler+war+sudetenland&source=bl&ots=W89vN2NmfG&sig=ACfU3U1pkrZdA8Rm8Lbi7qRFbPy_X3MtsA&hl=fr&sa=X&ved=2ahUKEwixs92ViPfmAhUJLBoKHXkVA2AQ6AEwGHoECAYQAQ#v=onepage&q=tungsten%20hitler%20war%20sudetenland&f=false
Afficher tout
Super, génial, merci !
Je te recommande vivement le livre de Gotz Aly. Comment Hitler a acheté les Allemands.
C'est un tout autre point de vue sur les raisons pour mener les Allemands à la guerre.

a écrit : Au passage, un filament de Tungstène n’est pas juste un fil. C’est un fil très fin enroulé, et l’enroulement est ensuite de nouveau enroulé, et parfois encore une troisième fois par dessus !

Genre là :
commons.wikimedia.org/wiki/File:Thermionic_filament.jpg

Ici, en plus gros
, mais on ne voit que deux niveaux d’enroulement :
i.imgur.com/wWEjNdt.jpg

Les premières ampoules à filament étaient faites avec des filaments en carbone. Le carbone a une température de fusion équivalente, mais étaient à l’époque nettement plus facile à produire (on carbonisait des fibres de bambou). Ensuite, le filament était placé dans le vide, comme ça, même en chauffant à 2 000 °C, ça ne brûlait pas.

Les ampoules à filament sont magnifiques, en vrai.
En voici une, par votre serviteur :
www.flickr.com/photos/timovn/37784631166/

À noter que ça n’a rien à voir avec les ampoules halogène qui tentent d’imiter l’effet vintage du filament, et qu’on trouve dans les magasins ou les restaurants de nos jours. Les lampes à filament chauffent beaucoup et gaspillent énormément d’énergie, et sont interdites désormais à la vente.
Afficher tout
Très instructif !

En janvier 2016, le MIT (Massachusetts Institute or Technologue) présenta un nouveau concept d'ampoule à incandescence, où le fil de tungstène se trouve emprisonné entre deux plaques de cristal photonique. Ceci laisse passer la lumière, mais pas les infra-rouges. Piégés, ils maintiennent donc la chaleur du tungstène, économisant donc la quantité d'électricité requise pour l'éclairage.

Il y a des liens sur le Net, en recherchant par les mots- clés :
MIT ampoule à incandescence

a écrit : Super, génial, merci !
Je te recommande vivement le livre de Gotz Aly. Comment Hitler a acheté les Allemands.
C'est un tout autre point de vue sur les raisons pour mener les Allemands à la guerre.
J’en prends note ;)
Bonne soirée.

Il existe une ampoule qui éclaire depuis 1901 (sans interruption), l’ampoule de Livermore.
Elle fonctionne avec un filament en carbone.
Je serais curieux de savoir combien de temps pourrait tenir une ampoule fait de tungstène.

a écrit : Très instructif !

En janvier 2016, le MIT (Massachusetts Institute or Technologue) présenta un nouveau concept d'ampoule à incandescence, où le fil de tungstène se trouve emprisonné entre deux plaques de cristal photonique. Ceci laisse passer la lumière, mais pas les infra-rouges. Piégés, ils maint
iennent donc la chaleur du tungstène, économisant donc la quantité d'électricité requise pour l'éclairage.

Il y a des liens sur le Net, en recherchant par les mots- clés :
MIT ampoule à incandescence
Afficher tout
J'avais lu que grâce à cette technologie, le rendement de ces ampoules dépassait celui de la DEL

Posté le

android

(3)

Répondre

Pour apporter des informations complémentaires sur l'utilisation du tungstène dans les matériaux de coupe, je précise que ce n'est pas du tungstène qui est utilisé mais du carbure de tungstène, il se présente sous forme de poudre et des barreaux sont frittés ou des plaquettes qui se vissent sur des outils en acier.
Le carbure de tungstène a des propriétés physiques exceptionnelle tant par sa dureté, sa résistance à la chaleur que par sa résistance à la pression ( 3 facteurs clés de la coupe)
Les outils peuvent servir à travailler un énorme variété de matériaux allant du plastique jusqu'aix alliages haute température qu'on retrouve dans les moteurs d'avions ( alliages nickel-chrome)
Les seul matériaux plus durs utilisé dans la coupe sont là céramique, le nitrure de bore et le diamant polychristalin, mais leurs plage d'application sont beaucoup plus restreinte notamment à cause de leurs résistance à la pression ou certaines affinités chimique ( par exemple le diamant ne peut pas travailler les matériaux ferreux car le carbone qui constitue le diamant va venir se déposer sur la fer.
Il est également utilisé dans d'autres domaines pour sa densité énorme, on fabri par exemple des munitions qui peuvent traverser les blindages, ou dans le nucléaire

Posté le

android

(6)

Répondre

a écrit : Le tungstène est aussi utiliser pour fabriquer des fraises de dentiste car il résiste très bien à la chaleur. D’ailleurs si vous utiliser une fraise en acier sur une dent celle-ci va s’enflammer. Qui ? La fraise ou la dent ?

Posté le

android

(0)

Répondre