Des ballons à l'hélium pour avoir accès à internet partout ?

Proposé par
le

Afin d’assurer l’accès à internet haut débit dans les zones reculées du globe, Google X, associé au CNES (Centre national d'études spatiales français), a lancé le projet LOON. Des relais internet portés par un réseau de ballons gonflés à l’hélium et alimentés par des cellules photovoltaïques survolent à haute altitude les zones à couvrir. Les ballons se déplacent en contrôlant leur altitude pour aller chercher des vents favorables.

Cette technologie est aussi utilisable sur des zones où les infrastructures de communication ont été détruites, comme à Puerto Rico après un ouragan dévastateur en 2017.


Commentaires préférés (3)

Ça ressemble au projet Starlink de SpaceX qui compte couvrir la terre de 12 000 petits satellites en orbite basse pour donner accès à un réseau internet partout dans le monde.

Posté le

android

(35)

Répondre

a écrit : Une flèche, et good bye Internet. Bien pensé en tout cas. Il faudra quand même que l’arc soit sacrément puissant étant donné la hauteur…

La dernière personne que j'ai vu offrir internet gratos au monde entier c'était dans Kingsman et ça se termine pas spécialement bien.
Outre le côté fictif de l'œuvre, cela signifie que l'entreprise qui contrôle ces ballons contrôle le trafic internet, le monopole d'une chose aussi sensible que cela ne doit pas être pris à la légère

Posté le

android

(50)

Répondre


Tous les commentaires (29)

Ça ressemble au projet Starlink de SpaceX qui compte couvrir la terre de 12 000 petits satellites en orbite basse pour donner accès à un réseau internet partout dans le monde.

Posté le

android

(35)

Répondre

Une flèche, et good bye Internet. Bien pensé en tout cas.

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Une flèche, et good bye Internet. Bien pensé en tout cas. Il faudra quand même que l’arc soit sacrément puissant étant donné la hauteur…

a écrit : Ça ressemble au projet Starlink de SpaceX qui compte couvrir la terre de 12 000 petits satellites en orbite basse pour donner accès à un réseau internet partout dans le monde. Mise à part que, contrairement aux satellites, ces ballons seront statiques au-dessus des zones ciblées.
Du coup, je le compareraient plutôt aux satellites géostationnaires... ;-)

Posté le

android

(7)

Répondre

La dernière personne que j'ai vu offrir internet gratos au monde entier c'était dans Kingsman et ça se termine pas spécialement bien.
Outre le côté fictif de l'œuvre, cela signifie que l'entreprise qui contrôle ces ballons contrôle le trafic internet, le monopole d'une chose aussi sensible que cela ne doit pas être pris à la légère

Posté le

android

(50)

Répondre

Ca serait bien qu'ils commencent par mon petit village de campagne...

Posté le

android

(7)

Répondre

a écrit : La dernière personne que j'ai vu offrir internet gratos au monde entier c'était dans Kingsman et ça se termine pas spécialement bien.
Outre le côté fictif de l'œuvre, cela signifie que l'entreprise qui contrôle ces ballons contrôle le trafic internet, le monopole d'une chose aussi sensib
le que cela ne doit pas être pris à la légère Afficher tout
Un peu comme la 5G en fait ? ;-)

Mon village a été équipé de la fibre optique l'été dernier et vraiment c'est top : en WiFi à environ 5m de la box 435 Mbs en débit descendant et 265 Mbs en débit ascendant avec un ping de 4 ms.
En ethernet c'est de l'ordre de 935 Mbs en descendant. Ça change la vie..

Posté le

android

(5)

Répondre

Et en cas de tempête ?
Car si ça souffle un peu trop est ben c’est la merde le ballon peu se faire emporter fort fort lointain...

a écrit : Et en cas de tempête ?
Car si ça souffle un peu trop est ben c’est la merde le ballon peu se faire emporter fort fort lointain...
Il est sûr qu'après "un ouragan dévastateur à Puerto Rico en 2017", le ciel devait devait être bien pur, et les ballon bien rares

a écrit : Mon village a été équipé de la fibre optique l'été dernier et vraiment c'est top : en WiFi à environ 5m de la box 435 Mbs en débit descendant et 265 Mbs en débit ascendant avec un ping de 4 ms.
En ethernet c'est de l'ordre de 935 Mbs en descendant. Ça change la vie..
Là où je suis c'est prévu "avant 2028"
:'(

a écrit : Là où je suis c'est prévu "avant 2028"
:'(
Viens habiter chez nous... ;-)

Posté le

android

(5)

Répondre

a écrit : Ça ressemble au projet Starlink de SpaceX qui compte couvrir la terre de 12 000 petits satellites en orbite basse pour donner accès à un réseau internet partout dans le monde. Je trouve ça quand même dommage que l’on ne parle que du projet Starlink de SpaceX alors que d’autres entreprises se sont lancés dans des projets similaires comme Amazon, avec le projet o3B mPower d’S.E.S qui lui est Européen.

a écrit : Et en cas de tempête ?
Car si ça souffle un peu trop est ben c’est la merde le ballon peu se faire emporter fort fort lointain...
A 18km d'altitude, on est bien au dessus de la tempête. Ce serait plutôt la gestion des jet stream qui serait nécessaire.

Le système de navigation doit être rudement bien pensé, car c'est le gros défi technique du projet.

a écrit : Ça ressemble au projet Starlink de SpaceX qui compte couvrir la terre de 12 000 petits satellites en orbite basse pour donner accès à un réseau internet partout dans le monde. Le soir de noel, dans le sud de la france, ces satellites etaient visibles. Un spectacle incroyable

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : La dernière personne que j'ai vu offrir internet gratos au monde entier c'était dans Kingsman et ça se termine pas spécialement bien.
Outre le côté fictif de l'œuvre, cela signifie que l'entreprise qui contrôle ces ballons contrôle le trafic internet, le monopole d'une chose aussi sensib
le que cela ne doit pas être pris à la légère Afficher tout
Excellent film au passage pas un le film du siècle mais très bon film avec taron egerton excellent aussi dans le biopic rocket man

Posté le

android

(1)

Répondre

Je pensait que les ballons remplis d'hélium finissaient toujours par éclater , Un peut comme les ballons "sonde" météorologique ??

Posté le

android

(1)

Répondre