L'orage du lundi noir fut un tournant de la guerre de 100 ans

Proposé par
le
dans

Le lundi de Pâques 1360, Edouard III assiégea Chartres. Une brusque tempête s'abattit sur ses troupes. La température chuta soudainement et d'énormes grêlons s'écrasèrent sur le sol tuant 1000 hommes et 6000 chevaux. Les contemporains y virent une punition divine pour les pillages anglais durant Carême.

Durant la tempête Edouard III se serait agenouillé en direction de la cathédrale de Chartres, demandant pardon à Dieu et promettant qu'il ferait la paix. Trois semaines plus tard le traité de Bretigny fut signé.


Commentaires préférés (3)

Se serait agenouillé*
L' armée était composée de 10000 hommes, donc 1 sur 10 est mort de l'orage ! La source wiki mentionne également des éclairs et des pluies verglaçantes. Pas étonnant qu'ils y aient vu une punition divine...

Posté le

android

(76)

Répondre

Avec des fautes d'accord pareilles c'est scmb qui mériterait un châtiment divin haha! Mais bon un Dimanche matin c'est pardonnable..

Le titre de l'anecdote est fort mais il résume bien ce qu'il se passe depuis que le dauphin Charles (futur Charles V) est au commande du royaume.

Lorsqu'il prend la direction du royaume, la France est frappée par les grandes compagnies qui pillent les campagnes, la monarchie a perdu toute autorité sous Jean II et l'Angleterre a remporté 3 grandes batailles qui mettent à mal la chevalerie. Bref, pas les meilleures conditions pour régner.

Face à la stratégie supérieur des Anglais et de leurs arcs longs, il met en place la tactique de la Terre déserte. Pour résumé, les Anglais n'ont aucun équipement de siège lors de leurs chevauchées en France. Donc Charles V donne l'ordre de remettre en état tous les forts, d'y mettre à l'abri les vivres et la population et de refuser tout engagement majeur face aux archers anglais.
Or les chevauchées ont presque toutes lieu durant l'automne et l'hiver. Face à ces terres désertes, les Anglais ne trouve ni vivre, ni abri. Les troupes s'affaiblissent, font face aux maladies, aux troupes françaises qui les harcèlent et tendent des embuscades et repartent sans butin.

Donc en 1360, les Anglais sont frustrés face à cette tactique du Dauphin et pillent les quelques restes car Edouard apprend que le Dauphine français a lancé des raids maritimes sur des villes Anglaises ! Lorsque cette tempête s'abat sur eux, il n'ont aucun abri et la subissent de plein fouet. C'est la première fois qu'une chevauchée échoue et le bilan est lourd. Pas de butin, de grosses pertes humaines, et la couronne de France échappe à Edouard III.

Durant les 10 années suivantes, Charles V va lancer une guerre de siège tout azimut et harceler sans cesse les troupes Anglaises qui vont accumuler les pertes (tant humaines que pécuniaires). Il va reprendre toutes les terres perdues sous Jean II et même prendre du territoire ayant toujours appartenu aux Anglais (Aquitaine par exemple).

Bref en effet, c'est un tournant qui clos la première phase de la guerre de 100 ans par une victoire Française. Les Anglais n'auront presque plus de positions en France à la fin du règne de Charles V qui laisse à son fils un royaume fort et en très bonne santé.


Tous les commentaires (9)

Se serait agenouillé*
L' armée était composée de 10000 hommes, donc 1 sur 10 est mort de l'orage ! La source wiki mentionne également des éclairs et des pluies verglaçantes. Pas étonnant qu'ils y aient vu une punition divine...

Posté le

android

(76)

Répondre

Avec des fautes d'accord pareilles c'est scmb qui mériterait un châtiment divin haha! Mais bon un Dimanche matin c'est pardonnable..

D'aprés la légende Edouard se serait écrié : f****ng changement climatique!

Posté le

android

(0)

Répondre

Le titre de l'anecdote est fort mais il résume bien ce qu'il se passe depuis que le dauphin Charles (futur Charles V) est au commande du royaume.

Lorsqu'il prend la direction du royaume, la France est frappée par les grandes compagnies qui pillent les campagnes, la monarchie a perdu toute autorité sous Jean II et l'Angleterre a remporté 3 grandes batailles qui mettent à mal la chevalerie. Bref, pas les meilleures conditions pour régner.

Face à la stratégie supérieur des Anglais et de leurs arcs longs, il met en place la tactique de la Terre déserte. Pour résumé, les Anglais n'ont aucun équipement de siège lors de leurs chevauchées en France. Donc Charles V donne l'ordre de remettre en état tous les forts, d'y mettre à l'abri les vivres et la population et de refuser tout engagement majeur face aux archers anglais.
Or les chevauchées ont presque toutes lieu durant l'automne et l'hiver. Face à ces terres désertes, les Anglais ne trouve ni vivre, ni abri. Les troupes s'affaiblissent, font face aux maladies, aux troupes françaises qui les harcèlent et tendent des embuscades et repartent sans butin.

Donc en 1360, les Anglais sont frustrés face à cette tactique du Dauphin et pillent les quelques restes car Edouard apprend que le Dauphine français a lancé des raids maritimes sur des villes Anglaises ! Lorsque cette tempête s'abat sur eux, il n'ont aucun abri et la subissent de plein fouet. C'est la première fois qu'une chevauchée échoue et le bilan est lourd. Pas de butin, de grosses pertes humaines, et la couronne de France échappe à Edouard III.

Durant les 10 années suivantes, Charles V va lancer une guerre de siège tout azimut et harceler sans cesse les troupes Anglaises qui vont accumuler les pertes (tant humaines que pécuniaires). Il va reprendre toutes les terres perdues sous Jean II et même prendre du territoire ayant toujours appartenu aux Anglais (Aquitaine par exemple).

Bref en effet, c'est un tournant qui clos la première phase de la guerre de 100 ans par une victoire Française. Les Anglais n'auront presque plus de positions en France à la fin du règne de Charles V qui laisse à son fils un royaume fort et en très bonne santé.

J’espère qu’ils ont passé un Noël au balcon !

shit happens ! Il y a beaucoup de cas dans l'histoire. Charles quint avec l’expédition d’Alger ou en 1854 : 38 navires coulés par une tempête (début de la météo moderne).

a écrit : shit happens ! Il y a beaucoup de cas dans l'histoire. Charles quint avec l’expédition d’Alger ou en 1854 : 38 navires coulés par une tempête (début de la météo moderne). 1541?

a écrit : Se serait agenouillé*
L' armée était composée de 10000 hommes, donc 1 sur 10 est mort de l'orage ! La source wiki mentionne également des éclairs et des pluies verglaçantes. Pas étonnant qu'ils y aient vu une punition divine...
1 homme sur 10 sans compter les blessés... Ce qui devait rendre le bilan encore plus lourd.

a écrit : Le titre de l'anecdote est fort mais il résume bien ce qu'il se passe depuis que le dauphin Charles (futur Charles V) est au commande du royaume.

Lorsqu'il prend la direction du royaume, la France est frappée par les grandes compagnies qui pillent les campagnes, la monarchie a perdu toute
autorité sous Jean II et l'Angleterre a remporté 3 grandes batailles qui mettent à mal la chevalerie. Bref, pas les meilleures conditions pour régner.

Face à la stratégie supérieur des Anglais et de leurs arcs longs, il met en place la tactique de la Terre déserte. Pour résumé, les Anglais n'ont aucun équipement de siège lors de leurs chevauchées en France. Donc Charles V donne l'ordre de remettre en état tous les forts, d'y mettre à l'abri les vivres et la population et de refuser tout engagement majeur face aux archers anglais.
Or les chevauchées ont presque toutes lieu durant l'automne et l'hiver. Face à ces terres désertes, les Anglais ne trouve ni vivre, ni abri. Les troupes s'affaiblissent, font face aux maladies, aux troupes françaises qui les harcèlent et tendent des embuscades et repartent sans butin.

Donc en 1360, les Anglais sont frustrés face à cette tactique du Dauphin et pillent les quelques restes car Edouard apprend que le Dauphine français a lancé des raids maritimes sur des villes Anglaises ! Lorsque cette tempête s'abat sur eux, il n'ont aucun abri et la subissent de plein fouet. C'est la première fois qu'une chevauchée échoue et le bilan est lourd. Pas de butin, de grosses pertes humaines, et la couronne de France échappe à Edouard III.

Durant les 10 années suivantes, Charles V va lancer une guerre de siège tout azimut et harceler sans cesse les troupes Anglaises qui vont accumuler les pertes (tant humaines que pécuniaires). Il va reprendre toutes les terres perdues sous Jean II et même prendre du territoire ayant toujours appartenu aux Anglais (Aquitaine par exemple).

Bref en effet, c'est un tournant qui clos la première phase de la guerre de 100 ans par une victoire Française. Les Anglais n'auront presque plus de positions en France à la fin du règne de Charles V qui laisse à son fils un royaume fort et en très bonne santé.
Afficher tout
Merci Raspa comme d'habitude, un plaisir à lire.