Venise a un pont des Seins

Proposé par
le

A Venise existe le pont des Seins (Ponte delle Tette) qui doit son nom à la fréquentation des prostituées. Les "carampane" y exhibaient en effet leur poitrine pour appâter le client. Cette pratique était parfaitement légale car le doge cherchait à lutter contre l'homosexualité masculine.


Commentaires préférés (3)

a écrit : Le Ponte delle Tette (pont des Tétons) doit son nom aux prostituées vénitiennes qui travaillaient au-delà du rio terà della Carampane. Ici, les carampane (le nom que l’on donnait alors aux prostituées) exhibaient leurs seins nus au balcon, afin d’appâter le client.
Il faut dire qu’à l’époque la gent masculine de
la libertine Cité des Doges avait tendance à se divertir… entre hommes. Une mode qui inquiétait les autorités. Le Sénat vota une loi pour contraindre les prostituées à exhiber leurs seins, dans l’espoir de faire diminuer l’homosexualité à Venise. On ne sait pas si cette mesure a été efficace… Afficher tout
À part la précision que c'est le Sénat qui a voté la loi, c'est exactement ce que dit l'anecdote. Merci pour cette précision.

Posté le

android

(73)

Répondre

a écrit : À part la précision que c'est le Sénat qui a voté la loi, c'est exactement ce que dit l'anecdote. Merci pour cette précision. Haha... c’est parce qu’il copie / colle les sources visiblement ! (Il a fait pareil sur l’autre anecdote) Là, c’est le deuxième paragraphe du lien du routard.
Je ne sais pas s’il fait ça en vue d’être le premier commentaire et le plus liké, mais pour le coup, c’est comme s’il avait copié / collé l’anecdote ici, et ça n’a pas grand intérêt, on est d’accord.
Surtout que sur le lien Wikipedia, ils nuancent en disant que c’est peut-être le Sénat qui AURAIT voté ça, mais aucune garantie, et qu’elles étaient là depuis bien longtemps, que c’était connu et surtout contrôlé par l’état qui se faisait de l’argent, car les prostituées payaient des taxes et ça faisait vivre le commerce haha !

a écrit : Le Ponte delle Tette (pont des Tétons) doit son nom aux prostituées vénitiennes qui travaillaient au-delà du rio terà della Carampane. Ici, les carampane (le nom que l’on donnait alors aux prostituées) exhibaient leurs seins nus au balcon, afin d’appâter le client.
Il faut dire qu’à l’époque la gent masculine de
la libertine Cité des Doges avait tendance à se divertir… entre hommes. Une mode qui inquiétait les autorités. Le Sénat vota une loi pour contraindre les prostituées à exhiber leurs seins, dans l’espoir de faire diminuer l’homosexualité à Venise. On ne sait pas si cette mesure a été efficace… Afficher tout
Merci on sait lire haha


Tous les commentaires (19)

Le Ponte delle Tette (pont des Tétons) doit son nom aux prostituées vénitiennes qui travaillaient au-delà du rio terà della Carampane. Ici, les carampane (le nom que l’on donnait alors aux prostituées) exhibaient leurs seins nus au balcon, afin d’appâter le client.
Il faut dire qu’à l’époque la gent masculine de la libertine Cité des Doges avait tendance à se divertir… entre hommes. Une mode qui inquiétait les autorités. Le Sénat vota une loi pour contraindre les prostituées à exhiber leurs seins, dans l’espoir de faire diminuer l’homosexualité à Venise. On ne sait pas si cette mesure a été efficace…

a écrit : Le Ponte delle Tette (pont des Tétons) doit son nom aux prostituées vénitiennes qui travaillaient au-delà du rio terà della Carampane. Ici, les carampane (le nom que l’on donnait alors aux prostituées) exhibaient leurs seins nus au balcon, afin d’appâter le client.
Il faut dire qu’à l’époque la gent masculine de
la libertine Cité des Doges avait tendance à se divertir… entre hommes. Une mode qui inquiétait les autorités. Le Sénat vota une loi pour contraindre les prostituées à exhiber leurs seins, dans l’espoir de faire diminuer l’homosexualité à Venise. On ne sait pas si cette mesure a été efficace… Afficher tout
À part la précision que c'est le Sénat qui a voté la loi, c'est exactement ce que dit l'anecdote. Merci pour cette précision.

Posté le

android

(73)

Répondre

a écrit : À part la précision que c'est le Sénat qui a voté la loi, c'est exactement ce que dit l'anecdote. Merci pour cette précision. Haha... c’est parce qu’il copie / colle les sources visiblement ! (Il a fait pareil sur l’autre anecdote) Là, c’est le deuxième paragraphe du lien du routard.
Je ne sais pas s’il fait ça en vue d’être le premier commentaire et le plus liké, mais pour le coup, c’est comme s’il avait copié / collé l’anecdote ici, et ça n’a pas grand intérêt, on est d’accord.
Surtout que sur le lien Wikipedia, ils nuancent en disant que c’est peut-être le Sénat qui AURAIT voté ça, mais aucune garantie, et qu’elles étaient là depuis bien longtemps, que c’était connu et surtout contrôlé par l’état qui se faisait de l’argent, car les prostituées payaient des taxes et ça faisait vivre le commerce haha !

Intéressant !
En sachant qu'à Venise, chaque pont (il y en a quand même 445), portent un nom bien spécifique, avec sa petite histoire.
Venise est aussi (si je ne m'abuse), la ville possédant le plus d'îles au monde (plus d'une centaine, reliées par ces petits ponts)

Posté le

android

(17)

Répondre

Si ils pensaient que voir des seins ça allait modifié la pensé des homosexuels, alors ils pensaient quoi du pauvre bouvier qui tâtait du pis toute la journée ?

a écrit : Haha... c’est parce qu’il copie / colle les sources visiblement ! (Il a fait pareil sur l’autre anecdote) Là, c’est le deuxième paragraphe du lien du routard.
Je ne sais pas s’il fait ça en vue d’être le premier commentaire et le plus liké, mais pour le coup, c’est comme s’il avait copié / collé l’anecdote ici,
et ça n’a pas grand intérêt, on est d’accord.
Surtout que sur le lien Wikipedia, ils nuancent en disant que c’est peut-être le Sénat qui AURAIT voté ça, mais aucune garantie, et qu’elles étaient là depuis bien longtemps, que c’était connu et surtout contrôlé par l’état qui se faisait de l’argent, car les prostituées payaient des taxes et ça faisait vivre le commerce haha !
Afficher tout
Si tu avais rajouté un Haha ou deux dans ton com, ton texte aurait ressemblé à ceux de Mickey dans South park.

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : Si tu avais rajouté un Haha ou deux dans ton com, ton texte aurait ressemblé à ceux de Mickey dans South park. J’ai pas la référence mais je vais voir de ce pas... Haha !

a écrit : Le Ponte delle Tette (pont des Tétons) doit son nom aux prostituées vénitiennes qui travaillaient au-delà du rio terà della Carampane. Ici, les carampane (le nom que l’on donnait alors aux prostituées) exhibaient leurs seins nus au balcon, afin d’appâter le client.
Il faut dire qu’à l’époque la gent masculine de
la libertine Cité des Doges avait tendance à se divertir… entre hommes. Une mode qui inquiétait les autorités. Le Sénat vota une loi pour contraindre les prostituées à exhiber leurs seins, dans l’espoir de faire diminuer l’homosexualité à Venise. On ne sait pas si cette mesure a été efficace… Afficher tout
Merci on sait lire haha

sexisme, proxénétisme et homophobie en même temps. impressionnant

Mec homosexuel :
- "bah je crois que j'aime les hommes moi, ma foi, je me suis toujours dit que j'étais pas comme tout le monde sur ce poi.."
*la carampane sort un de ses œufs au plat*
Encore mec homosexuel :
- "ah bah alors la parcontre, c'est bon en fait, trop fort cette campagne"

Posté le

android

(0)

Répondre

Un service public de prostitution pour convertir les homosexuels. Décidément, de tout temps les politiciens ont eu des idées... originales.

a écrit : Haha... c’est parce qu’il copie / colle les sources visiblement ! (Il a fait pareil sur l’autre anecdote) Là, c’est le deuxième paragraphe du lien du routard.
Je ne sais pas s’il fait ça en vue d’être le premier commentaire et le plus liké, mais pour le coup, c’est comme s’il avait copié / collé l’anecdote ici,
et ça n’a pas grand intérêt, on est d’accord.
Surtout que sur le lien Wikipedia, ils nuancent en disant que c’est peut-être le Sénat qui AURAIT voté ça, mais aucune garantie, et qu’elles étaient là depuis bien longtemps, que c’était connu et surtout contrôlé par l’état qui se faisait de l’argent, car les prostituées payaient des taxes et ça faisait vivre le commerce haha !
Afficher tout
"Le Baffo était content de son époque, il était heureux de vivre, et de vivre à Venise, ville amphibie, cité humide, sexe femelle de l’Europe."
Apollinaire - Les diables amoureux

10.000 prostituées pour 120.000 habitants.

C'est marrant de voir que la ville de l'érotisme et du libertinage est devenue la capitale du romantisme et de la lune de miel.

a écrit : "Le Baffo était content de son époque, il était heureux de vivre, et de vivre à Venise, ville amphibie, cité humide, sexe femelle de l’Europe."
Apollinaire - Les diables amoureux

10.000 prostituées pour 120.000 habitants.

C'est marrant de voir que la ville de l'
;érotisme et du libertinage est devenue la capitale du romantisme et de la lune de miel. Afficher tout
Paris a bien gagné la réputation de la ville de l'amour (Paris the city of love) grâce à sa prostitution "de luxe".

Posté le

android

(3)

Répondre

a écrit : Paris a bien gagné la réputation de la ville de l'amour (Paris the city of love) grâce à sa prostitution "de luxe". C’est vrai que le courant littéraire romantique avec ses poètes au XIXeme et les chanteurs du XXeme comme Piaf, Brel, Trenet ou Dassin sont des légendes urbaines

a écrit : Haha... c’est parce qu’il copie / colle les sources visiblement ! (Il a fait pareil sur l’autre anecdote) Là, c’est le deuxième paragraphe du lien du routard.
Je ne sais pas s’il fait ça en vue d’être le premier commentaire et le plus liké, mais pour le coup, c’est comme s’il avait copié / collé l’anecdote ici,
et ça n’a pas grand intérêt, on est d’accord.
Surtout que sur le lien Wikipedia, ils nuancent en disant que c’est peut-être le Sénat qui AURAIT voté ça, mais aucune garantie, et qu’elles étaient là depuis bien longtemps, que c’était connu et surtout contrôlé par l’état qui se faisait de l’argent, car les prostituées payaient des taxes et ça faisait vivre le commerce haha !
Afficher tout
Bon .. N'oublions pas, s'il vous plait , que c'est une application bienveillante. Et que ce n'est pas catastrophique de faire un commentaire qui ressemble à peu de chose prêt à ce qui était écris auparavant. Ne tombons pas si bas , je vous pris et estimons nous heureux de voir des gens passionné échanger et discourir au sujet d'une anecdote. Inutile ne nous en prendre à qui que se sois , celà n'a aucun sens je trouve , surtout sur une application intéressante que celle ci. Merci

Posté le

android

(11)

Répondre

je sais pas si voir des nibards empêche un homme d'être homosexuel.
çà le renforcerait plutôt dans son homosexualité. Ils sont cons, ces prélats...

a écrit : Bon .. N'oublions pas, s'il vous plait , que c'est une application bienveillante. Et que ce n'est pas catastrophique de faire un commentaire qui ressemble à peu de chose prêt à ce qui était écris auparavant. Ne tombons pas si bas , je vous pris et estimons nous heureux de voir des gens passionné échanger et discourir au sujet d'une anecdote. Inutile ne nous en prendre à qui que se sois , celà n'a aucun sens je trouve , surtout sur une application intéressante que celle ci. Merci Afficher tout D’accord, du coup je me demande où est-ce que je m’en suis pris à qui que ce soit là ? Mon commentaire est sur un ton humoristique, et j’ajuste en précisant que même les sources sont au conditionnel. Il faut aussi arrêter de voir le mal partout, je ne lui ai pas jeté l’opprobre ! ;)

a écrit : C’est vrai que le courant littéraire romantique avec ses poètes au XIXeme et les chanteurs du XXeme comme Piaf, Brel, Trenet ou Dassin sont des légendes urbaines Vrai, mais Pigalle aussi, c’est un tout.

A mon avis, la lutte était contre la prostitution homosexuelle, les femmes montraient leurs atouts pour prouver qu'elles étaient des femmes

Posté le

android

(0)

Répondre