Comment est née la première ligne d'aide contre le suicide ?

Proposé par
le
dans

Ayant été très marqué par les premières funérailles qu'il a organisées au début de sa carrière, celle d'une jeune fille de 13 ans s'étant suicidée après n'avoir eu personne à qui parler, le prêtre anglican Chad Varah fonda la première ligne téléphonique d'aide contre le suicide de l'histoire en 1953.

Très marqué par cet événement, Chad Varah jura de se consacrer à aider d'autres personnes à surmonter l'isolement qui avait poussé la jeune fille à se suicider. Son action inspira d'autres personnes dans le monde à agir à l'image de Monica Dickens qui créa la première branche américaine des Samaritans en 1974.


Commentaires préférés (3)

Crébondieu, quel massacre cette première phrase!

Il est prouvé statistiquement qu'il y a deux fois plus de suicides chez les désespérés que chez les autres. C'est pour ça qu'une poignée d'hommes et de femmes bénévoles ont créé Détresse Amitié pour briser ce mur de silence. Pour vous qui êtes désespéré, il y aura toujours quelqu'un pour vous écouter et vous répondre. C'est très simple : composez sur le cadran le mot GURSIXO ou 487-74-90. Et même le soir de Noël, nous saurons trouver les mots pour vous réconforter.

a écrit : Il est prouvé statistiquement qu'il y a deux fois plus de suicides chez les désespérés que chez les autres. C'est pour ça qu'une poignée d'hommes et de femmes bénévoles ont créé Détresse Amitié pour briser ce mur de silence. Pour vous qui êtes désespéré, il y aura toujours quelqu'un pour vous écouter et vous répondre. C'est très simple : composez sur le cadran le mot GURSIXO ou 487-74-90. Et même le soir de Noël, nous saurons trouver les mots pour vous réconforter. Afficher tout Je pensais justement à "Le père Noël est une ordure" en lisant cette anecdote... ;-)

Posté le

android

(26)

Répondre


Tous les commentaires (17)

Crébondieu, quel massacre cette première phrase!

Il est prouvé statistiquement qu'il y a deux fois plus de suicides chez les désespérés que chez les autres. C'est pour ça qu'une poignée d'hommes et de femmes bénévoles ont créé Détresse Amitié pour briser ce mur de silence. Pour vous qui êtes désespéré, il y aura toujours quelqu'un pour vous écouter et vous répondre. C'est très simple : composez sur le cadran le mot GURSIXO ou 487-74-90. Et même le soir de Noël, nous saurons trouver les mots pour vous réconforter.

Ah ouais première funérailles une jeune fille de 13 ans qui s’est suicidée ...
Tu m’étonnes que ça l’EST marqué

Merci d’avoir corrigé le premier paragraphe, ça fait moins mal aux yeux...

A noter que SOS Amitié a aussi été créée par un pasteur ainsi qu'un prêtre et que l'association était chrétienne avant de devenir laïque en 1970.

Posté le

android

(12)

Répondre

a écrit : Il est prouvé statistiquement qu'il y a deux fois plus de suicides chez les désespérés que chez les autres. C'est pour ça qu'une poignée d'hommes et de femmes bénévoles ont créé Détresse Amitié pour briser ce mur de silence. Pour vous qui êtes désespéré, il y aura toujours quelqu'un pour vous écouter et vous répondre. C'est très simple : composez sur le cadran le mot GURSIXO ou 487-74-90. Et même le soir de Noël, nous saurons trouver les mots pour vous réconforter. Afficher tout Je pensais justement à "Le père Noël est une ordure" en lisant cette anecdote... ;-)

Posté le

android

(26)

Répondre

a écrit : Il est prouvé statistiquement qu'il y a deux fois plus de suicides chez les désespérés que chez les autres. C'est pour ça qu'une poignée d'hommes et de femmes bénévoles ont créé Détresse Amitié pour briser ce mur de silence. Pour vous qui êtes désespéré, il y aura toujours quelqu'un pour vous écouter et vous répondre. C'est très simple : composez sur le cadran le mot GURSIXO ou 487-74-90. Et même le soir de Noël, nous saurons trouver les mots pour vous réconforter. Afficher tout En dehors de toutes statistiques, je pense de bon sens que les gens non désespérés se suicident moins souvent que ceux qui n'ont plus d'espoir, sinon, il faut revoir le sens des mots

a écrit : En dehors de toutes statistiques, je pense de bon sens que les gens non désespérés se suicident moins souvent que ceux qui n'ont plus d'espoir, sinon, il faut revoir le sens des mots C'est le discours d'intro de "le pere noel est une ordure" ;)

a écrit : C'est le discours d'intro de "le pere noel est une ordure" ;) Le mélange des tons de ce film est très fort. Un film qui fait pleurer de rire, des larmes de tristesse.

a écrit : C'est le discours d'intro de "le pere noel est une ordure" ;) SOS Détresse Amitié, bonjour...

Posté le

android

(5)

Répondre

a écrit : C'est le discours d'intro de "le pere noel est une ordure" ;) Belle boulette :,(
=====>[]

a écrit : Le mélange des tons de ce film est très fort. Un film qui fait pleurer de rire, des larmes de tristesse. Duquel j'ai très largement préféré la pièce de théâtre... ;-)

Posté le

android

(5)

Répondre

Peut-être certains qui sont concernés m’en voudront un peu de dire ça pour une seule mauvaise expérience… Mais ayant personnellement vécu… Disons… Certaines difficultés j’ai eu à contacter une autre de ses sources.
SOS suicide.
Une seule fois ce n’est peut-être pas très objectif, mais ils ne m’ont pas aidé du tout j’irai pas jusqu’à dire au contraire mais j’avais plus l’impression de faire chier plus qu’autre chose.

a écrit : Peut-être certains qui sont concernés m’en voudront un peu de dire ça pour une seule mauvaise expérience… Mais ayant personnellement vécu… Disons… Certaines difficultés j’ai eu à contacter une autre de ses sources.
SOS suicide.
Une seule fois ce n’est peut-être pas très objectif, mais ils ne m’ont pas aidé
du tout j’irai pas jusqu’à dire au contraire mais j’avais plus l’impression de faire chier plus qu’autre chose. Afficher tout
Il faut savoir aussi que ceux qui y travaillent sont bénévoles et qu'ils y sont aussi de nuit, qu'ils peuvent être fatigués, c'est pas toujours facile d'écouter les autres.
Mais c'est vrai qu'à SOS amitié, ils ont une méthode particulière: écouter sans jamais orienter la personne et donc ils parlent peu ce qui peut être frustrant.

Posté le

android

(7)

Répondre

Malheureusement cette invention n'a pas que des bienfaits.
Plusieurs études ont établi que la présence d'une hotline anti-suicide AUGMENTE les taux de suicide après son installation et sa communication au lieu de les réuide.

Malheureusement je ne retrouve pas les sources mais c'est un fait vérifiable

a écrit : Malheureusement cette invention n'a pas que des bienfaits.
Plusieurs études ont établi que la présence d'une hotline anti-suicide AUGMENTE les taux de suicide après son installation et sa communication au lieu de les réuide.

Malheureusement je ne retrouve pas les sources mais c'est un fait vérifiable
Il serait bien, avec ce genre de commentaires, de ne les poster justement qu'avec la source en attestant...

a écrit : Il est prouvé statistiquement qu'il y a deux fois plus de suicides chez les désespérés que chez les autres. C'est pour ça qu'une poignée d'hommes et de femmes bénévoles ont créé Détresse Amitié pour briser ce mur de silence. Pour vous qui êtes désespéré, il y aura toujours quelqu'un pour vous écouter et vous répondre. C'est très simple : composez sur le cadran le mot GURSIXO ou 487-74-90. Et même le soir de Noël, nous saurons trouver les mots pour vous réconforter. Afficher tout La ville est un animal monstrueux qui dévore sans pitié les faibles.

Posté le

android

(0)

Répondre