En Islande, pas de moustiques

Proposé par
le

Commentaires préférés (3)

Ce qui est encore plus étonnant, c'est la présence de moustiques au Groenland en été.

Pour l'Islande, on ne trouve ni reptile, ni batracien non plus.

Quel pays merveilleux ! De part ses paysages, son absence de moustique, son climat qui me convient parfaitement, la tranquillité de vie... Bon je suis pas objectif non plus, j'aime trop ce pays pour ça ^^

Posté le

android

(63)

Répondre

Ce n'est pas le "climat rude" qui sera déterminant sur la présence ou pas de moustiques... Peut-être le peu d'eau stagnante (étang), et encore, les deux pays dont je vais parler possèdent des points d'eaux nombreux. Groenland (Tyb en parle), mais je ne connais pas donc je m'abstiendrai. Alaska, que je connais bien et je peux vous dire que j'y ai vu les plus gros moustiques jamais rencontrés ! Un y est (était ?) naturalisé à l'aéroport d'Anchorage, et il fait plus de 15 cm de longueur ! Un monstre :)
Donc ce n'est pas le climat froid (ou "rude" comme le laisse entendre l'anecdote) qui va déterminer si oui ou non les moustiques existent ; l'Alaska étant au moins aussi "rude" que l'islande...


Tous les commentaires (43)

Ce qui est encore plus étonnant, c'est la présence de moustiques au Groenland en été.

Pour l'Islande, on ne trouve ni reptile, ni batracien non plus.

Ni serpent ni moustique, quel rêve:) Dommage qu’il y fasse si froid...

Quel pays merveilleux ! De part ses paysages, son absence de moustique, son climat qui me convient parfaitement, la tranquillité de vie... Bon je suis pas objectif non plus, j'aime trop ce pays pour ça ^^

Posté le

android

(63)

Répondre

a écrit : Ce qui est encore plus étonnant, c'est la présence de moustiques au Groenland en été.

Pour l'Islande, on ne trouve ni reptile, ni batracien non plus.
Concernant les reptiles et batraciens, c'est sans doute dû à la température dont le maximum moyen, en juillet, est de 13.3°C... ;-)

Posté le

android

(7)

Répondre

Et c'est l'un des pays les plus actifs en terme de géothermie.

Posté le

android

(8)

Répondre

Ce n'est pas le "climat rude" qui sera déterminant sur la présence ou pas de moustiques... Peut-être le peu d'eau stagnante (étang), et encore, les deux pays dont je vais parler possèdent des points d'eaux nombreux. Groenland (Tyb en parle), mais je ne connais pas donc je m'abstiendrai. Alaska, que je connais bien et je peux vous dire que j'y ai vu les plus gros moustiques jamais rencontrés ! Un y est (était ?) naturalisé à l'aéroport d'Anchorage, et il fait plus de 15 cm de longueur ! Un monstre :)
Donc ce n'est pas le climat froid (ou "rude" comme le laisse entendre l'anecdote) qui va déterminer si oui ou non les moustiques existent ; l'Alaska étant au moins aussi "rude" que l'islande...

Et pendant ce temps chez-moi, sud de la France, on a des moustiques même en hiver maintenant.
En même temps quand il fait 15-20° on peut pas vraiment appeler ça un hiver.

Posté le

android

(25)

Répondre

a écrit : Et pendant ce temps chez-moi, sud de la France, on a des moustiques même en hiver maintenant.
En même temps quand il fait 15-20° on peut pas vraiment appeler ça un hiver.
En Algérie, on a eu droit aux moustiques tigres. Les bestioles volent en stealth mode (ultra silencieux), te piquent sans douleurs, et te laissent un pruneau sous la peau qui atteint une température insupportable.

Posté le

android

(15)

Répondre

a écrit : Ce n'est pas le "climat rude" qui sera déterminant sur la présence ou pas de moustiques... Peut-être le peu d'eau stagnante (étang), et encore, les deux pays dont je vais parler possèdent des points d'eaux nombreux. Groenland (Tyb en parle), mais je ne connais pas donc je m'abstiendrai. Alaska, que je connais bien et je peux vous dire que j'y ai vu les plus gros moustiques jamais rencontrés ! Un y est (était ?) naturalisé à l'aéroport d'Anchorage, et il fait plus de 15 cm de longueur ! Un monstre :)
Donc ce n'est pas le climat froid (ou "rude" comme le laisse entendre l'anecdote) qui va déterminer si oui ou non les moustiques existent ; l'Alaska étant au moins aussi "rude" que l'islande...
Afficher tout
Pour la taille, c'est la règle de Bergmann : fr.wikipedia.org/wiki/R%C3%A8gle_de_Bergmann

C’est tout à fait normal. Cela s’explique par le fait que les moustiques explosent avec du sang de personnes issues de la consanguinité.







Rhooo ça va je plaisante !

VAPE en Islande, Politiciens au Liban...
Même degré de nécessité

a écrit : Ce qui est encore plus étonnant, c'est la présence de moustiques au Groenland en été.

Pour l'Islande, on ne trouve ni reptile, ni batracien non plus.
Ce qui veut dire qu'une partie de la chaîne alimentaire n'existe pas. Moustiques ---> Grenouille ---> Serpent. Pas vrai?

Posté le

android

(7)

Répondre

a écrit : Ni serpent ni moustique, quel rêve:) Dommage qu’il y fasse si froid... Je ne veux pas être désobligeant, mais seul les imbéciles ont froid, les autres s'habillent... ;-)

Posté le

android

(22)

Répondre

a écrit : Et pendant ce temps chez-moi, sud de la France, on a des moustiques même en hiver maintenant.
En même temps quand il fait 15-20° on peut pas vraiment appeler ça un hiver.
On va devoir s'adapter au changement climatique, même les blagues vont devoir s'adapter, avant on disait "-on n'a jamais vu un été aussi froid -si, l'hiver dernier", maintenant on peut dire aussi "-on n'a jamais vu un hiver aussi chaud -si l'été dernier"...

a écrit : On va devoir s'adapter au changement climatique, même les blagues vont devoir s'adapter, avant on disait "-on n'a jamais vu un été aussi froid -si, l'hiver dernier", maintenant on peut dire aussi "-on n'a jamais vu un hiver aussi chaud -si l'été dernier"... Cette année, on n'a carrément pas eu d'hiver. Pas de pluie ni de froid. Janvier à 23 degrés en moyenne, février 24 degrès. L'imprimeur a peut être oublié d'insérer une saison dans son calendrier.

Posté le

android

(2)

Répondre

a écrit : On va devoir s'adapter au changement climatique, même les blagues vont devoir s'adapter, avant on disait "-on n'a jamais vu un été aussi froid -si, l'hiver dernier", maintenant on peut dire aussi "-on n'a jamais vu un hiver aussi chaud -si l'été dernier"... On rigole bien.

Pas de moustiques mais toutefois les alentours du lac Myvatn (littéralement « lac des mouches ») sont peuplés de très nombreuses mouches qui viendront vous picorer !

a écrit : En Algérie, on a eu droit aux moustiques tigres. Les bestioles volent en stealth mode (ultra silencieux), te piquent sans douleurs, et te laissent un pruneau sous la peau qui atteint une température insupportable. Ils sont également d'une rapidité parfaitement énervante, le temps que tu arme ta frappe, il s'est déjà envolé, et si tu essaye de l'avoir en plein vol, il fait une manœuvre d'esquive... Sale bête..

J'ai été piqué plusieurs fois par ces moustiques tigres (je dirais mordu, d'après leur nom) comme ils sont quasi invisibles, j'ai même douté que c'étaient des punaises de lit. Je ne vous dis pas le b*rdel à la maison.

Posté le

android

(2)

Répondre

Anecdote complément fausse.

Bien que ce soit effectivement le seul endroit d’Islande avec des moustiques, les alentours de Dimmuborgir en sont infectés.

L’office du tourisme local vend même des moustiquaires de tête à fixer sur les couvres-chef tellement ils sont nombreux, le simple fait de parler en marchant vous fait en avaler par inadvertance, c’est du vécu