Au milieu du désert, de l'art rupestre préhistorique

Proposé par
le

Commentaires préférés (3)

Avec ses 138 000km, il est considéré comme l'un des plus grands et anciens musées rupestres à ciel ouvert ainsi que le premier site à échelle mondiale par le nombre de ses gravures rupestres. Impressionnant... et ça doit être magnifique !

Posté le

android

(32)

Répondre

Merci @Ivralgérie pour cette anecdote... Elle ne nécessite pas forcément de commentaires mais est très intéressante.

Ce qui est fou sur ce site c'est que, selon la source Wikipedia, «on trouve en effet des scènes de chasse, de danse et de prière, ainsi que de nombreux restes de poteries ou de pierres taillées.»

Ce qui, au delà de l'intérêt purement historique du site, peut intéresser 2 autres disciplines : l'ethnographie et la climatologie.

Pour un site vieux d'environ 9000 ans, c'est assez incroyable de s'imaginer que les communautés d'alors avaient déjà rites et coutumes.
Ça en dit long aussi sur l'ancien climat du Sahara qui était probablement une terre fertile laissant présager la présence d'autres sites tout autant remarquables

Posté le

android

(43)

Répondre


Tous les commentaires (18)

Avec ses 138 000km, il est considéré comme l'un des plus grands et anciens musées rupestres à ciel ouvert ainsi que le premier site à échelle mondiale par le nombre de ses gravures rupestres. Impressionnant... et ça doit être magnifique !

Posté le

android

(32)

Répondre

Merci @Ivralgérie pour cette anecdote... Elle ne nécessite pas forcément de commentaires mais est très intéressante.

Ce qui est fou sur ce site c'est que, selon la source Wikipedia, «on trouve en effet des scènes de chasse, de danse et de prière, ainsi que de nombreux restes de poteries ou de pierres taillées.»

Ce qui, au delà de l'intérêt purement historique du site, peut intéresser 2 autres disciplines : l'ethnographie et la climatologie.

Pour un site vieux d'environ 9000 ans, c'est assez incroyable de s'imaginer que les communautés d'alors avaient déjà rites et coutumes.
Ça en dit long aussi sur l'ancien climat du Sahara qui était probablement une terre fertile laissant présager la présence d'autres sites tout autant remarquables

Posté le

android

(43)

Répondre

a écrit : Ce qui est fou sur ce site c'est que, selon la source Wikipedia, «on trouve en effet des scènes de chasse, de danse et de prière, ainsi que de nombreux restes de poteries ou de pierres taillées.»

Ce qui, au delà de l'intérêt purement historique du site, peut intéresser 2 autres disciplines : l�
39;ethnographie et la climatologie.

Pour un site vieux d'environ 9000 ans, c'est assez incroyable de s'imaginer que les communautés d'alors avaient déjà rites et coutumes.
Ça en dit long aussi sur l'ancien climat du Sahara qui était probablement une terre fertile laissant présager la présence d'autres sites tout autant remarquables
Afficher tout
D'après ce que j'en sais, le Sahara, en ces temps, était plutôt une savane, donc niveau fertilité c'était moyen mais parfait pour l'élevage.
Il se pourrait d'ailleurs que l'homme soit responsable de la transformation de cette immense zone en désert à cause, justement, du sur-pâturage (mais rien n'est prouvé formellement) via quelques indices, celui de l'anecdote déjà, qui montre que des sociétés évoluées sédentaires vivaient dans le coin et ont disparu presque du jour au lendemain, et aussi le fait que la faune et la flore n'aient probablement pas eu le temps de s'adapter au changement climatique.
Dans le désert du Kalahari, on y trouve des éléphants, des lions, des antilopes... leur vie n'est pas facile, mais ils s'y sont fait, dans le Sahara, la faune et la flore sont bien moins abondants, et pourtant les deux déserts sont aussi secs l'un que l'autre.
En tout cas ces sites rupestres méritent vraiment étude et protection.

J'ajoute qu'il y a des dessins d'aliens et de monstres géants, légendes urbaines ou...

Posté le

android

(5)

Répondre

a écrit : Merci @Ivralgérie pour cette anecdote... Elle ne nécessite pas forcément de commentaires mais est très intéressante. Merci Rem, ça me fait toujours plaisir de partager avec vous des anecdotes.

Posté le

android

(6)

Répondre

Pour ceux qui aiment lire et cette période historique, l’œuvre de Jean Auel, une fresque et épopée sur la vie et la rencontre des Homo sapiens et Homo néandertalus est édifiante.

L’auteur a rencontré d’éminents professeurs en leur discipline, des archéologues reconnus, s’est rendue sur place des grands sites de foyers d’hommes préhistoriques.

Et donc effectivement, en bien des points de la planète, ces hominidés étaient énormément avancés dans leurs techniques et croyances, en tout cas souvent bien plus que ce que l’on veut bien croire!
Je vous recommande très fortement Les enfants de la terre.

Un entrepreneur canadien recherche un nouveau bucheron. Se présente un candidat. Le futur patron se renseigne un peu, et lui demande où il a fait sa carrière, l'autre lui répond :
«_au Sahara!
_mais... il n'y a pas d'arbres au Sahara
_Pardon, mais vous voulez dire : il N'y a PLUS d'arbres»

a écrit : Des singes où des bonnes femmes a chevelures abondantes? ^^

Attention à l'interprétation. :) Je me fous pas de ta gueule hein, je dis juste que nous, les humains, on a une fâcheuse tendance a voir ce qu'on veut voir.
Je ne dis pas que ces choses existent, mais dans toute légende réside une part de vérité :).

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Avec ses 138 000km, il est considéré comme l'un des plus grands et anciens musées rupestres à ciel ouvert ainsi que le premier site à échelle mondiale par le nombre de ses gravures rupestres. Impressionnant... et ça doit être magnifique ! 138 000 km? Plus de trois fois le tour de la terre! Cette donnée me semble exagérée.

a écrit : 138 000 km? Plus de trois fois le tour de la terre! Cette donnée me semble exagérée. Circonférence de la terre = 40 075

Posté le

android

(0)

Répondre

J’ai eu la chance de passer 10 jours à marcher dans cet endroit
C’est véritablement incroyable, on peut voir des peintures à de multiples endroits

a écrit : D'après ce que j'en sais, le Sahara, en ces temps, était plutôt une savane, donc niveau fertilité c'était moyen mais parfait pour l'élevage.
Il se pourrait d'ailleurs que l'homme soit responsable de la transformation de cette immense zone en désert à cause, justement, du sur-pâturage
(mais rien n'est prouvé formellement) via quelques indices, celui de l'anecdote déjà, qui montre que des sociétés évoluées sédentaires vivaient dans le coin et ont disparu presque du jour au lendemain, et aussi le fait que la faune et la flore n'aient probablement pas eu le temps de s'adapter au changement climatique.
Dans le désert du Kalahari, on y trouve des éléphants, des lions, des antilopes... leur vie n'est pas facile, mais ils s'y sont fait, dans le Sahara, la faune et la flore sont bien moins abondants, et pourtant les deux déserts sont aussi secs l'un que l'autre.
En tout cas ces sites rupestres méritent vraiment étude et protection.
Afficher tout
Wikipédia :
La Sahara est le plus vaste et le seul vrai désert au sens géographique du terme car il comporte des régions hyperarides (moins de 50 mm de précipitations annuelles mais avec une extrême irrégularité interannuelle), arides (moins de 150 mm de précipitations annuelles et une végétation concentrée dans les oueds), semi-arides et sub-humides sèches. La diagonale sèche dont il fait partie comprend également l'Arabie, le désert de Syrie (Syrie, Jordanie et Irak), le Dasht-e Kavir (Iran), le Dasht-e Lut (Iran), le Thar (Inde) et se poursuit par les déserts de latitude moyenne d'Asie centrale (le Karakoum, le Kyzyl Kum et en Chine le Taklamakan et le désert de Gobi).
Cette aridité s'explique par l'absence des deux sources principales de précipitations : le front polaire et les courants équatoriaux d'ouest et elle conduit à des épisodes de sécheresse particulièrement importants en intensité et en durée.

Le climat du Sahara a subi des variations importantes durant la préhistoire. Dans l'oasis de Bilma (Niger), des cratères de salines glauques sont les vestiges des mers qui couvraient le Sahara il y a 100 millions d'années (paléo-océan Téthys & Téthys alpine) et se sont retirées lors de la remontée de l'Afrique vers l'Europe, engendrant alors les Alpes et rehaussant l'Afrique du Nord. La genèse du Sahara est datée à environ 7 millions d'années, consécutivement au retrait de la Thétys. Cette zone géographique est soumise aux cycles glaciaires/interglaciaires depuis 2,7 millions d'années, passant de verdoyant à désert tous les 5 à 6 000 ans. Il y a environ 40 000 ans, il existait de grands lacs au Sahara, peuplé alors de semi-nomades. Il y a 18 000 ans, le Sahara était hyperaride. La théorie astronomique des paléoclimats postule que les oscillations de la Terre autour de son axe engendrerait, avec une périodicité de 20 000 ans environ, un cycle d'épisodes glaciaires suivis de périodes interglaciaires entraînant le verdissement et la désertification (au moment des glaciations) du Sahara

La théorie astronomique des paléoclimats postule que les oscillations de la Terre autour de son axe engendrerait, avec une périodicité de 20 000 ans environ, un cycle d'épisodes glaciaires suivis de périodes interglaciaires entraînant le verdissement et la désertification (au moment des glaciations) du Sahara

a écrit : J’ai eu la chance de passer 10 jours à marcher dans cet endroit
C’est véritablement incroyable, on peut voir des peintures à de multiples endroits
T'as marché 13 800 km par jour?
:D

Ouaouh c’est fascinant et émouvant à la fois !

a écrit : Des singes où des bonnes femmes a chevelures abondantes? ^^

Attention à l'interprétation. :) Je me fous pas de ta gueule hein, je dis juste que nous, les humains, on a une fâcheuse tendance a voir ce qu'on veut voir.
Si j'avais dessiné sur des caillloux, le pense que le résultat serait sûrement pire ^^