Usain Bolt allait plus vite sur 150 mètres

Proposé par
le
dans

Il existe une épreuve peu connue de sprint sur 150 mètres. Le 17 mai 2009, Usain Bolt a réalisé le meilleur temps de l’histoire sur cette distance, en réalisant un temps de 14"35 soit plus rapide encore que son record du monde du 100 mètres, avec une vitesse moyenne respective de 37,63 km/h contre 37,57 km/h.


Commentaires préférés (3)

C'est logique que la vitesse moyenne soit plus élevée sur une distance un peu plus longue étant donné que c'est un départ arrêté, la phase d'accélération prend une place plus importante sur un 100m que sur un 150m proportionnellement. Et inversement pour la phase lancée.

Posté le

android

(150)

Répondre

Dans un interview Bolt avait expliqué qu'il n'était pas le plus rapide lors des départs et les premiers 50m mais qu'après cette distance plus personnes ne pouvaient rivaliser.
Ça explique pourquoi il a une vitesse moyenne plus rapide sur 150m

Posté le

android

(86)

Répondre

a écrit : Je voudrais bien le voir avec un radar qui le flash sur une zone à 30km/h.. On va lui retirer deux pointes sur ses Puma


Tous les commentaires (19)

C'est logique que la vitesse moyenne soit plus élevée sur une distance un peu plus longue étant donné que c'est un départ arrêté, la phase d'accélération prend une place plus importante sur un 100m que sur un 150m proportionnellement. Et inversement pour la phase lancée.

Posté le

android

(150)

Répondre

Dans un interview Bolt avait expliqué qu'il n'était pas le plus rapide lors des départs et les premiers 50m mais qu'après cette distance plus personnes ne pouvaient rivaliser.
Ça explique pourquoi il a une vitesse moyenne plus rapide sur 150m

Posté le

android

(86)

Répondre

Je voudrais bien le voir avec un radar qui le flash sur une zone à 30km/h..

Posté le

android

(10)

Répondre

a écrit : Dans un interview Bolt avait expliqué qu'il n'était pas le plus rapide lors des départs et les premiers 50m mais qu'après cette distance plus personnes ne pouvaient rivaliser.
Ça explique pourquoi il a une vitesse moyenne plus rapide sur 150m
Sa vitesse moyenne en fonction de la distance doit effectuer une courbe de Gauss (100 m en 9s58 soit 37,57 km/h; 150 m en 14s35 soit 37,63 km/h ; 200m en 19s19 soit 37,52 km/h). J'aimerais bien connaître la distance exacte lui permettant d’aller à sa vitesse maximale.

a écrit : Sa vitesse moyenne en fonction de la distance doit effectuer une courbe de Gauss (100 m en 9s58 soit 37,57 km/h; 150 m en 14s35 soit 37,63 km/h ; 200m en 19s19 soit 37,52 km/h). J'aimerais bien connaître la distance exacte lui permettant d’aller à sa vitesse maximale. Ça doit pouvoir se modéliser.

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : C'est logique que la vitesse moyenne soit plus élevée sur une distance un peu plus longue étant donné que c'est un départ arrêté, la phase d'accélération prend une place plus importante sur un 100m que sur un 150m proportionnellement. Et inversement pour la phase lancée. C'est vrai, néanmoins on remarque qu'il réalise un temps (record) de 19.19s sur 200m, soit 37,306 km/h de moyenne, à comparer avec les 37,63 km/h sur 150m, il y a donc bien la fatigue à prendre en compte notamment sur les 50 derniers mètres du 150. En l'occurrence cette fatigue est effectivement compensé par le départ arrêté, mais dans le cas d'autres athlètes on peut penser que ce ne soit pas toujours le cas (exemple d'un athlète qui se fatigue énormément après 100m)

« Selon certains calculs, Bolt a développé 81,58 kJ d'énergie pendant les 9,58 secondes de la course de 100m, mais seulement 7,79% de cette énergie ont servi au mouvement. Tout le reste (92,21%) a été absorbé par la traînée, la force imposée par les conditions terrestres, qui s'oppose à celle que le coureur exerce vers l'avant. »
Certains chercheurs estiment donc que le record du monde sera certainement battu lorsque les épreuves se dérouleront à des altitudes élevées où l'air est moins dense, ce qui diminuera les effets de traînée.

a écrit : « Selon certains calculs, Bolt a développé 81,58 kJ d'énergie pendant les 9,58 secondes de la course de 100m, mais seulement 7,79% de cette énergie ont servi au mouvement. Tout le reste (92,21%) a été absorbé par la traînée, la force imposée par les conditions terrestres, qui s'oppose à celle que le coureur exerce vers l'avant. »
Certains chercheurs estiment donc que le record du monde sera certainement battu lorsque les épreuves se dérouleront à des altitudes élevées où l'air est moins dense, ce qui diminuera les effets de traînée.
Afficher tout
Mais en altitude, l'apport en oxygène sera aussi diminué. Cela ne risque-t-il pas de ralentir les sprinters ?

Posté le

android

(12)

Répondre

a écrit : Mais en altitude, l'apport en oxygène sera aussi diminué. Cela ne risque-t-il pas de ralentir les sprinters ? Certainement pour les épreuves de fond mais je ne suis pas certain que Bolt respire pendant les 9,58s.

a écrit : Je voudrais bien le voir avec un radar qui le flash sur une zone à 30km/h.. On va lui retirer deux pointes sur ses Puma

a écrit : « Selon certains calculs, Bolt a développé 81,58 kJ d'énergie pendant les 9,58 secondes de la course de 100m, mais seulement 7,79% de cette énergie ont servi au mouvement. Tout le reste (92,21%) a été absorbé par la traînée, la force imposée par les conditions terrestres, qui s'oppose à celle que le coureur exerce vers l'avant. »
Certains chercheurs estiment donc que le record du monde sera certainement battu lorsque les épreuves se dérouleront à des altitudes élevées où l'air est moins dense, ce qui diminuera les effets de traînée.
Afficher tout
C'est ce qui est arrivé aux Jeux Olympiques de Mexico, en 1968.
La capitale Mexicaine est à 2250 mètres d'altitude, et ceci contribuera en partie au légendaire saut en longueur de Bob Beamon: 8,90 mètres.

a écrit : Sa vitesse moyenne en fonction de la distance doit effectuer une courbe de Gauss (100 m en 9s58 soit 37,57 km/h; 150 m en 14s35 soit 37,63 km/h ; 200m en 19s19 soit 37,52 km/h). J'aimerais bien connaître la distance exacte lui permettant d’aller à sa vitesse maximale. Dans le même interview il avait dit travailler sur ses départs pour avoir de meilleurs temps donc je sais pas si les chiffres sont toujours exactes.

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Dans le même interview il avait dit travailler sur ses départs pour avoir de meilleurs temps donc je sais pas si les chiffres sont toujours exactes. Il semble aussi qu’il soit « mauvais » en temps de réaction et qu’il peut gagner plusieurs centièmes au départ.

J’espère sincèrement qu’il ne se dope pas car tous ses concurrents potentiels l’ont été.

Moi sur un Velib électrique je fait du 28km/h en ayant l’impression de faire une mayonnaise avec les pieds.

a écrit : C'est vrai, néanmoins on remarque qu'il réalise un temps (record) de 19.19s sur 200m, soit 37,306 km/h de moyenne, à comparer avec les 37,63 km/h sur 150m, il y a donc bien la fatigue à prendre en compte notamment sur les 50 derniers mètres du 150. En l'occurrence cette fatigue est effectivement compensé par le départ arrêté, mais dans le cas d'autres athlètes on peut penser que ce ne soit pas toujours le cas (exemple d'un athlète qui se fatigue énormément après 100m) Afficher tout Pour l’immense majorité des sprinter, la vitesse augmente pour les 60 premiers mètre puis diminue progressivement. L’impression d’accélération qui peut arriver pour certains coureurs est liée à la perte de vitesse des autres concurrents.

Usain Bolt n’était pas un sprinter normal. On s’en doutait déjà.

a écrit : Mais en altitude, l'apport en oxygène sera aussi diminué. Cela ne risque-t-il pas de ralentir les sprinters ? En passant plusieurs semaines en altitude le nombre de globules rouges augmente.

Posté le

android

(1)

Répondre

Je connais des papis en voitures qui vont moins vite ...

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : Sa vitesse moyenne en fonction de la distance doit effectuer une courbe de Gauss (100 m en 9s58 soit 37,57 km/h; 150 m en 14s35 soit 37,63 km/h ; 200m en 19s19 soit 37,52 km/h). J'aimerais bien connaître la distance exacte lui permettant d’aller à sa vitesse maximale. Entre 150 & 200 mètres

a écrit : Je voudrais bien le voir avec un radar qui le flash sur une zone à 30km/h.. Cela dit en choisissant un radar en pente avec le vent dans la bonne direction, et étant un peu sportif, il doit y avoir moyen de le faire soit même.

D’ailleurs serions-nous en tort avec la lois à ce moment-là ?