Steve McQueen a échappé de peu à la tuerie de Manson

Proposé par
le
dans

L'acteur Steve McQueen était invité à la fête que donnait Sharon Tate le 9 août 1969. Il préféra suivre une jeune femme qu'il avait rencontrée le jour-même et évita ainsi le massacre perpétré par la "Famille" Manson. Il apprit ensuite qu'il était sur la liste noire de Charles Manson et sa maison fut placée sous protection policière.


Commentaires préférés (3)

Tout comme l'actrice Elisabeth Taylor.
A savoir que ni Sharon Tate ni ses amis présents ce soir-là n'étaient les cibles de Manson : il s'agissait de Terry Melcher, producteur qui avait refusé de signer pour Manson et l'ancien propriétaire de la maison Polanski (il venait de déménager). La pauvre était au mauvais endroit au mauvais moment... Cet homme était complètement fumé.

Posté le

android

(64)

Répondre

a écrit : Voilà ce qui s'appelle "être né sous une bonne étoile"... C'est comme ça : certains accumulent les emmerdes tout au long de leur vie, et d'autres semblent "bénis des Dieux"... Peut-on croire au "Destin" ? Désolé mais je vois surtout un mec qui a été sauvé en se laissant guider par son pénis.


Donc le destin...ou un coup de chatte énorme....






(La deuxième phrase sonne bizarre surtout après la première, mais c’était pas voulu)

a écrit : Voilà ce qui s'appelle "être né sous une bonne étoile"... C'est comme ça : certains accumulent les emmerdes tout au long de leur vie, et d'autres semblent "bénis des Dieux"... Peut-on croire au "Destin" ? Il est quand même mort assez jeune.
À 50 ans d'un cancer de l'estomac.

Posté le

android

(26)

Répondre


Tous les commentaires (22)

Tout comme l'actrice Elisabeth Taylor.
A savoir que ni Sharon Tate ni ses amis présents ce soir-là n'étaient les cibles de Manson : il s'agissait de Terry Melcher, producteur qui avait refusé de signer pour Manson et l'ancien propriétaire de la maison Polanski (il venait de déménager). La pauvre était au mauvais endroit au mauvais moment... Cet homme était complètement fumé.

Posté le

android

(64)

Répondre

Voilà ce qui s'appelle "être né sous une bonne étoile"... C'est comme ça : certains accumulent les emmerdes tout au long de leur vie, et d'autres semblent "bénis des Dieux"... Peut-on croire au "Destin" ?

a écrit : Voilà ce qui s'appelle "être né sous une bonne étoile"... C'est comme ça : certains accumulent les emmerdes tout au long de leur vie, et d'autres semblent "bénis des Dieux"... Peut-on croire au "Destin" ? Désolé mais je vois surtout un mec qui a été sauvé en se laissant guider par son pénis.


Donc le destin...ou un coup de chatte énorme....






(La deuxième phrase sonne bizarre surtout après la première, mais c’était pas voulu)

a écrit : Voilà ce qui s'appelle "être né sous une bonne étoile"... C'est comme ça : certains accumulent les emmerdes tout au long de leur vie, et d'autres semblent "bénis des Dieux"... Peut-on croire au "Destin" ? Non. Jean qui grogne et Jean qui rit, c'est un roman.
"Pas de destin mais ce que nous faisons." (Kyle Rise, Terminator)

Je me considère comme quelqu'un de chanceux dans la vie MAIS ce n'est qu'un état d'esprit, si je voyais le mauvais coté de la farce, je ne verrai que mes deux jambes cassées (une a 4 ans, l'autre à 18 ans), la grippe enfantine qui a failli me tuer, le gros débile qui m'a poursuivi avec un couteau et que j'ai semé en sprint, où le fait d'avoir traversé le passage piéton 5 secondes avant le camion...

Il a jute eu du bol, ce mec, rien de plus.

a écrit : Voilà ce qui s'appelle "être né sous une bonne étoile"... C'est comme ça : certains accumulent les emmerdes tout au long de leur vie, et d'autres semblent "bénis des Dieux"... Peut-on croire au "Destin" ? Il est quand même mort assez jeune.
À 50 ans d'un cancer de l'estomac.

Posté le

android

(26)

Répondre

a écrit : Désolé mais je vois surtout un mec qui a été sauvé en se laissant guider par son pénis.


Donc le destin...ou un coup de chatte énorme....






(La deuxième phrase sonne bizarre surtout après la première, mais c’était pas voulu)
Ah, les frères Lagaule et leurs indices...

Posté le

android

(6)

Répondre

a écrit : Ah, les frères Lagaule et leurs indices... ...qui poussent souvent à prendre les choses en main !

a écrit : Tout comme l'actrice Elisabeth Taylor.
A savoir que ni Sharon Tate ni ses amis présents ce soir-là n'étaient les cibles de Manson : il s'agissait de Terry Melcher, producteur qui avait refusé de signer pour Manson et l'ancien propriétaire de la maison Polanski (il venait de déménager). La pau
vre était au mauvais endroit au mauvais moment... Cet homme était complètement fumé. Afficher tout
Polanski était pas l'ancien propriétaire, et ne venait pas juste de déménager. Il était le propriétaire et le mari de sharon tate, mais il préparait un tournage à Londre.

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : Désolé mais je vois surtout un mec qui a été sauvé en se laissant guider par son pénis.


Donc le destin...ou un coup de chatte énorme....






(La deuxième phrase sonne bizarre surtout après la première, mais c’était pas voulu)
Étonnant cette tendance qu’ont les hommes à appeler «  destin » ce qui n’est que « hasard »

a écrit : Polanski était pas l'ancien propriétaire, et ne venait pas juste de déménager. Il était le propriétaire et le mari de sharon tate, mais il préparait un tournage à Londre. Polanski , Polanski.... le Polanski qui est réfugié en Suisse pour échapper à l'extradition vers les US ?

Posté le

android

(5)

Répondre

a écrit : Étonnant cette tendance qu’ont les hommes à appeler «  destin » ce qui n’est que « hasard » Prouve que le hasard existe... aussi faut il bien connaître la définition de hasard.

a écrit : Prouve que le hasard existe... aussi faut il bien connaître la définition de hasard. Bien plus difficile, selon moi, de prouver le destin...

a écrit : Étonnant cette tendance qu’ont les hommes à appeler «  destin » ce qui n’est que « hasard » le plus célèbre des savants a dit: Dieu ne joue pas aux dès avec l univers.

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : Tout comme l'actrice Elisabeth Taylor.
A savoir que ni Sharon Tate ni ses amis présents ce soir-là n'étaient les cibles de Manson : il s'agissait de Terry Melcher, producteur qui avait refusé de signer pour Manson et l'ancien propriétaire de la maison Polanski (il venait de déménager). La pau
vre était au mauvais endroit au mauvais moment... Cet homme était complètement fumé. Afficher tout
Je croyais que c'était le batteur des Beach Boys qui habitait là avant et que Mandon voulait dézinguer ?

Posté le

android

(1)

Répondre

A croire que tybstruc et amour a perdre la raison (ahahah) , n’ont plus rien à dire depuis l’annonce d’un paiement possible... pourtant, amoureux ? employé du Luxembourg et/où gaucho agressif notoire, ces derniers débats devraient vous plaire

a écrit : Étonnant cette tendance qu’ont les hommes à appeler «  destin » ce qui n’est que « hasard » C'est pas Poincaré qui disait que le hasard n'est que la mesure de notre ignorance ?

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : Polanski était pas l'ancien propriétaire, et ne venait pas juste de déménager. Il était le propriétaire et le mari de sharon tate, mais il préparait un tournage à Londre. Ouais et le plus chanceux c'est lui, il a 87 ans, il a échappé à la mort par miracle et à la prison depuis tant d'années.
En plus il a l'air d'être en bonne santé puisqu'il qu'il travaille encore.
On dit qu'il n'y a de chance que pour la canaille, c'est peut-être vrai qui sait.

Je ne juge pas.......je constate.

Posté le

android

(2)

Répondre

a écrit : le plus célèbre des savants a dit: Dieu ne joue pas aux dès avec l univers. Ouais enfin ta phrase là, représente la plus grande erreur d’Einstein sur le phénomène de causalité!

a écrit : Polanski était pas l'ancien propriétaire, et ne venait pas juste de déménager. Il était le propriétaire et le mari de sharon tate, mais il préparait un tournage à Londre. Ma phrase était peut-être mal tournée je m'en excuse. ;)
Polanski était bien propriétaire de l'ancienne maison de Melcher, qui avait déménagé peu de temps avant (Melcher donc). Ce qui explique pourquoi la femme de Polanski se trouvait sur les lieux, lui était bien en tournage en Europe.
Pour la petite anecdote, Polanski a plus tard en tant que professeur, enseigné le cinéma au tueur en série Alcala. Etre touchée, de près ou de loin par deux tueurs dans sa vie, je trouve ça "incroyable" niveau coïncidence.

Posté le

android

(6)

Répondre

a écrit : A croire que tybstruc et amour a perdre la raison (ahahah) , n’ont plus rien à dire depuis l’annonce d’un paiement possible... pourtant, amoureux ? employé du Luxembourg et/où gaucho agressif notoire, ces derniers débats devraient vous plaire C’est simplement que quand l’anecdote ne m’intéresse pas plus que ça, je n’ai rien à dire ni à rajouter sur ce qui a déjà été dit. Mais merci de t’en préoccuper.

Je ne savais que j’étais un gaucho agressif notoire et employé du Luxembourg et amoureux (de qui ?). Par contre je ne vois pas du tout le rapport avec le sujet de l’anecdote.