Brel fit une chanson en l'honneur de Vesoul car il avait été bien reçu

Proposé par
le
dans

Une des chansons les plus connues de Jacques Brel est "Vesoul". En 1960, Brel séjourne à Vesoul où il passe une soirée à La Bonne Auberge en compagnie des patrons de l'hôtel. Durant le déjeuner Brel aurait déclaré « Vous m'avez tellement bien reçu qu'un jour, je ferai une chanson sur Vesoul. »

Jacques Brel est accompagné par l'accordéoniste Marcel Azzola, d'où le célèbre « Chauffe, Marcel ! » Cette exclamation qui a été totalement improvisée lors de l'enregistrement.


Commentaires préférés (3)

Félicitations pour ta première anecdote que je trouve très intéressante ;)

Je vous partage l'une de mes vidéos préférées de YouTube, un petit reportage qui montre les coulisses de l'enregistrement de Vesoul, l'on y voit Brel "essayer" la chanson en fredonnant la mélodie, les musiciens enregistrer avec lui. Je trouve ça inestimable d'avoir accès à ces images : www.youtube.com/watch?v=PhQEsqGAars

Dans la même veine si ça vous intéresse, une vidéo incroyable sur la genèse de la chanson Initials B.B. de Gainsbourg : www.youtube.com/watch?v=eHu2I4rvjjU
On y voit des images rares de Gainsbourg tout sourire en réécoutant sa chanson, chose rare quand on sait combien il était exigeant et parfois dur avec lui même. (11:00) "C'est bien ? Non mais il faut que ce soit très bien, hein... (plus bas) il faut que ce soit épatant..."

Prenez soin de vous et de vos proches pour les semaines à venir !

J'ai voulu partager cette anecdote avec vous car j'apprécie Brel et Brassens qui sont pour moi les monuments de la chanson française. Que ce soit le texte ou la musique. J'ai même pu faire le déplacement d'Algérie jusqu'au cimetière Le Py à Sète pour visiter la tombe de Tonton Georges avec mon épouse.

Posté le

android

(59)

Répondre


Tous les commentaires (17)

Félicitations pour ta première anecdote que je trouve très intéressante ;)

J'avais entendu dire que Brel c'était promené le soir dans Vesoul aprés son spectacle . les rues étaient déserte , et les troquets fermés
C'etait pour cela qu'il a fait la chanson sur Vesoul

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : Félicitations pour ta première anecdote que je trouve très intéressante ;) On apprend donc pourquoi la chanson s'appelle "Vesoul". L'hommage à Vesoul consiste à citer Vesoul dans la chanson mais surtout à nommer la chanson "Vesoul" alors que c'est seulement l'une des villes citées dans cette chanson et qu'elle n'y occupe pas la première place.

Posté le

android

(6)

Répondre

a écrit : Félicitations pour ta première anecdote que je trouve très intéressante ;) Merci Tybs :)

Posté le

android

(4)

Répondre

a écrit : On apprend donc pourquoi la chanson s'appelle "Vesoul". L'hommage à Vesoul consiste à citer Vesoul dans la chanson mais surtout à nommer la chanson "Vesoul" alors que c'est seulement l'une des villes citées dans cette chanson et qu'elle n'y occupe pas la première place. Oui il a cité Vierzon, Honfleur, Hambourg, Paris...

Posté le

android

(7)

Répondre

a écrit : J'avais entendu dire que Brel c'était promené le soir dans Vesoul aprés son spectacle . les rues étaient déserte , et les troquets fermés
C'etait pour cela qu'il a fait la chanson sur Vesoul
Seule la quincaillerie Chaudard était ouverte (cf La septieme Compagnie)

Je vous partage l'une de mes vidéos préférées de YouTube, un petit reportage qui montre les coulisses de l'enregistrement de Vesoul, l'on y voit Brel "essayer" la chanson en fredonnant la mélodie, les musiciens enregistrer avec lui. Je trouve ça inestimable d'avoir accès à ces images : www.youtube.com/watch?v=PhQEsqGAars

Dans la même veine si ça vous intéresse, une vidéo incroyable sur la genèse de la chanson Initials B.B. de Gainsbourg : www.youtube.com/watch?v=eHu2I4rvjjU
On y voit des images rares de Gainsbourg tout sourire en réécoutant sa chanson, chose rare quand on sait combien il était exigeant et parfois dur avec lui même. (11:00) "C'est bien ? Non mais il faut que ce soit très bien, hein... (plus bas) il faut que ce soit épatant..."

Prenez soin de vous et de vos proches pour les semaines à venir !

Il a une émission de Stupéfiant (France 2) qui est consacrée à l’histoire de cette chanson et dans lequel on retrouve le témoignage filmé de la fille (il me semble) des propriétaires de l’hôtel en question

Marcel Azolla (mort récemment) témoigne aussi dans ce reportage du fait que cette chanson a été écrite très rapidement dans le studio d’enregistrement, voire quasiment improvisée, et qu’elle devait à la base s’intituler « Vesoul-Vierzon », mais ce titre a été comme vous le savez raccourci

Malheureusement je n’arrive plus à avoir accès à ce documentaire car il a été supprimé de la chaine youtube officiel de l’émission

J'ai voulu partager cette anecdote avec vous car j'apprécie Brel et Brassens qui sont pour moi les monuments de la chanson française. Que ce soit le texte ou la musique. J'ai même pu faire le déplacement d'Algérie jusqu'au cimetière Le Py à Sète pour visiter la tombe de Tonton Georges avec mon épouse.

Posté le

android

(59)

Répondre

a écrit : J'ai voulu partager cette anecdote avec vous car j'apprécie Brel et Brassens qui sont pour moi les monuments de la chanson française. Que ce soit le texte ou la musique. J'ai même pu faire le déplacement d'Algérie jusqu'au cimetière Le Py à Sète pour visiter la tombe de Tonton Georges avec mon épouse. Tu as bien fait d'aller sur la tombe de Georges Brassens, c'était moins loin que d'aller sur celle de Jacques Brel !

Posté le

android

(5)

Répondre

a écrit : Je vous partage l'une de mes vidéos préférées de YouTube, un petit reportage qui montre les coulisses de l'enregistrement de Vesoul, l'on y voit Brel "essayer" la chanson en fredonnant la mélodie, les musiciens enregistrer avec lui. Je trouve ça inestimable d'avoir accès à ces images : https://www.youtube.com/watch?v=PhQEsqGAars

Dans la même veine si ça vous intéresse, une vidéo incroyable sur la genèse de la chanson Initials B.B. de Gainsbourg : www.youtube.com/watch?v=eHu2I4rvjjU
On y voit des images rares de Gainsbourg tout sourire en réécoutant sa chanson, chose rare quand on sait combien il était exigeant et parfois dur avec lui même. (11:00) "C'est bien ? Non mais il faut que ce soit très bien, hein... (plus bas) il faut que ce soit épatant..."

Prenez soin de vous et de vos proches pour les semaines à venir !
Afficher tout
Merci pour la vidéo, c'est très beau de voir ce génie insatisfait, il a su se retirer de la scène quand il a senti qu'il refaisait la même chose, qu'il "refait du Brel" comme il le disait.

Posté le

android

(4)

Répondre

a écrit : Tu as bien fait d'aller sur la tombe de Georges Brassens, c'était moins loin que d'aller sur celle de Jacques Brel ! Ouais t'as raison, mais que veux-tu que je te dise, gémir n'est pas de mise, aux Marquises.

Posté le

android

(9)

Répondre

Moi qui pensais que « chauffe Marcel » venait de « C’est pas sorcier » ... Je me coucherai moins bête, merci !

a écrit : Je vous partage l'une de mes vidéos préférées de YouTube, un petit reportage qui montre les coulisses de l'enregistrement de Vesoul, l'on y voit Brel "essayer" la chanson en fredonnant la mélodie, les musiciens enregistrer avec lui. Je trouve ça inestimable d'avoir accès à ces images : https://www.youtube.com/watch?v=PhQEsqGAars

Dans la même veine si ça vous intéresse, une vidéo incroyable sur la genèse de la chanson Initials B.B. de Gainsbourg : www.youtube.com/watch?v=eHu2I4rvjjU
On y voit des images rares de Gainsbourg tout sourire en réécoutant sa chanson, chose rare quand on sait combien il était exigeant et parfois dur avec lui même. (11:00) "C'est bien ? Non mais il faut que ce soit très bien, hein... (plus bas) il faut que ce soit épatant..."

Prenez soin de vous et de vos proches pour les semaines à venir !
Afficher tout
Superbes videos. Merci

Posté le

android

(2)

Répondre