Des enveloppes postales aux boites de fromage

Proposé par
le

La petite tirette rouge des boites de fromage a été à l’origine créée pour faciliter l’ouverture des enveloppes postales. Yves Pin, l'inventeur, faisait piquer ses lettres à la machine à coudre par sa femme. Les destinataires avaient juste à tirer sur la cordelette pour ouvrir l'enveloppe. La Vache qui rit fut la première à utiliser cette cordelette dans son emballage.


Commentaires préférés (3)

Deux petites anectodes sur la Vache qui rit : son logo emblématique ainsi que son nom correspondent à des souvenirs de guerre. Bel (créateur du petit fromage), pendant la première guerre mondiale, était chargé du ravitaillement en viande fraîche des troupes. Un concours de dessin avait donc été lancé pour customiser le camion de ravitaillement. Ce sera Benjamin Rabier, célèbre illustrateur de l'époque, qui remportera le prix en dessinant une vache brune souriante, nommée Washkyrie, allusion grinçante aux Walkyries allemandes. En 1921, Bel dépose marque et logo, et rajoutera une boucle d'oreille à la vache sur conseil de sa femme.

Le 26 février 2012, au Salon de l'agriculture, la Vache qui rit se présente officiellement à la présidentielle (Parti d'en rire). Son "programmeuh" en 17 points est suivi par près d'un million de fan sur les réseaux sociaux, il implique le maintien des RTT (réduction du temps de traite), le redécoupage des départements en triangle, la création une meuh-naie unique. Elle se retira de la course à l'Élysée la veille du premier tour.

Posté le

android

(122)

Répondre

a écrit : c'est curieux de faillir vivre une époque. En principe on l'a vie ou pas du tout. Imagine que je dise j'ai failli vivre la 2eme guerre mondiale mais je suis né dans les années 50. C'est impossible de dire cela d'autant qu'il aurait fallu que mes parents soient plus jeunes. Qu'ils puissent se rencontrer alors que c'est la vie d'après-guerre où cherchant du travail qu'ils sont montés sur Paris alors qu'ils vivaient en province. Afficher tout T'as pas connu les
"mange ton jambon, quand les boches étaient là, on aurait été content de n'avoir que la couenne"
"finis ton assiette, pendant la guerre, c'était un plat qu'on avait même pas le dimanche"
"un trou dans ton pull (over, bien sûr)? mais nous, pendant la guerre, on avait froid, on n'avait même pas de pull"
Et un grand-père un peu traumatisé qui faisait 12 parts dans un roastbeef pour 4 personnes?
Si oui, tu auras quand même connu 'même indirectement) "la" guerre, sinon, t'es plus jeune que ce que tu dis (moi je suis né en 1953)

a écrit : Alors on sait qui est le c*n qui a inventé l’espèce de fil rouge autour des portions de crème de gruyère ! Et son père, c’est celui qui a inventé l’espèce de papier collant autour des petits suisses ? Il devait être de la même famille que l'abruti qui a décidé de coller la première feuille des rouleaux de PQ et de Sopalin...

Posté le

android

(42)

Répondre


Tous les commentaires (22)

Alors on sait qui est le c*n qui a inventé l’espèce de fil rouge autour des portions de crème de gruyère ! Et son père, c’est celui qui a inventé l’espèce de papier collant autour des petits suisses ?

Deux petites anectodes sur la Vache qui rit : son logo emblématique ainsi que son nom correspondent à des souvenirs de guerre. Bel (créateur du petit fromage), pendant la première guerre mondiale, était chargé du ravitaillement en viande fraîche des troupes. Un concours de dessin avait donc été lancé pour customiser le camion de ravitaillement. Ce sera Benjamin Rabier, célèbre illustrateur de l'époque, qui remportera le prix en dessinant une vache brune souriante, nommée Washkyrie, allusion grinçante aux Walkyries allemandes. En 1921, Bel dépose marque et logo, et rajoutera une boucle d'oreille à la vache sur conseil de sa femme.

Le 26 février 2012, au Salon de l'agriculture, la Vache qui rit se présente officiellement à la présidentielle (Parti d'en rire). Son "programmeuh" en 17 points est suivi par près d'un million de fan sur les réseaux sociaux, il implique le maintien des RTT (réduction du temps de traite), le redécoupage des départements en triangle, la création une meuh-naie unique. Elle se retira de la course à l'Élysée la veille du premier tour.

Posté le

android

(122)

Répondre

Yves Pin Dans La Gueule comme l'appelait sa femme, que lui appelait ma grosse vache. C'était encore une époque que j'ai failli connaître où l'on faisait coudre sa femme alors que maintenant on ne fait coudre rien du tout sa femme, on demande à la limite si elle est d'accord pour qu on prenne des cours de couture.

a écrit : Yves Pin Dans La Gueule comme l'appelait sa femme, que lui appelait ma grosse vache. C'était encore une époque que j'ai failli connaître où l'on faisait coudre sa femme alors que maintenant on ne fait coudre rien du tout sa femme, on demande à la limite si elle est d'accord pour qu on prenne des cours de couture. c'est curieux de faillir vivre une époque. En principe on l'a vie ou pas du tout. Imagine que je dise j'ai failli vivre la 2eme guerre mondiale mais je suis né dans les années 50. C'est impossible de dire cela d'autant qu'il aurait fallu que mes parents soient plus jeunes. Qu'ils puissent se rencontrer alors que c'est la vie d'après-guerre où cherchant du travail qu'ils sont montés sur Paris alors qu'ils vivaient en province.

Posté le

android

(9)

Répondre

a écrit : Alors on sait qui est le c*n qui a inventé l’espèce de fil rouge autour des portions de crème de gruyère ! Et son père, c’est celui qui a inventé l’espèce de papier collant autour des petits suisses ? Et sa grand-mère a inventé le suffrage universel !

Posté le

android

(3)

Répondre

a écrit : c'est curieux de faillir vivre une époque. En principe on l'a vie ou pas du tout. Imagine que je dise j'ai failli vivre la 2eme guerre mondiale mais je suis né dans les années 50. C'est impossible de dire cela d'autant qu'il aurait fallu que mes parents soient plus jeunes. Qu'ils puissent se rencontrer alors que c'est la vie d'après-guerre où cherchant du travail qu'ils sont montés sur Paris alors qu'ils vivaient en province. Afficher tout T'as pas connu les
"mange ton jambon, quand les boches étaient là, on aurait été content de n'avoir que la couenne"
"finis ton assiette, pendant la guerre, c'était un plat qu'on avait même pas le dimanche"
"un trou dans ton pull (over, bien sûr)? mais nous, pendant la guerre, on avait froid, on n'avait même pas de pull"
Et un grand-père un peu traumatisé qui faisait 12 parts dans un roastbeef pour 4 personnes?
Si oui, tu auras quand même connu 'même indirectement) "la" guerre, sinon, t'es plus jeune que ce que tu dis (moi je suis né en 1953)

a écrit : Alors on sait qui est le c*n qui a inventé l’espèce de fil rouge autour des portions de crème de gruyère ! Et son père, c’est celui qui a inventé l’espèce de papier collant autour des petits suisses ? Il devait être de la même famille que l'abruti qui a décidé de coller la première feuille des rouleaux de PQ et de Sopalin...

Posté le

android

(42)

Répondre

a écrit : Il devait être de la même famille que l'abruti qui a décidé de coller la première feuille des rouleaux de PQ et de Sopalin... Pour vos fesses, vos p'tites fesses, quand ça presse.... AAAAAH PITING ca m'énerve! A la fin tu déchire 5 bandes d'un coup!^^

Plus sérieusement, ce truc rouge à tirer pour ouvrir la portion de fromage, vraiment c'est pas pratique c'est clair, mais ca a été fait pour l'hygiène à l'époque, chaque portion ne pouvant contaminer l'autre tant qu'elle n'a pas été ouverte, ca a pas été fait pour être pratique faut l'admettre. ^^

Cela dit, c'est toujours agréable d'ouvrir une vache qui rit nickel, de la déposer délicatement sur la tartine... et de bien lui écraser sa gueule avec un couteau à bout rond. Héhéhé!

a écrit : T'as pas connu les
"mange ton jambon, quand les boches étaient là, on aurait été content de n'avoir que la couenne"
"finis ton assiette, pendant la guerre, c'était un plat qu'on avait même pas le dimanche"
"un trou dans ton pull (over, bien sûr)? mais n
ous, pendant la guerre, on avait froid, on n'avait même pas de pull"
Et un grand-père un peu traumatisé qui faisait 12 parts dans un roastbeef pour 4 personnes?
Si oui, tu auras quand même connu 'même indirectement) "la" guerre, sinon, t'es plus jeune que ce que tu dis (moi je suis né en 1953)
Afficher tout
Oui et puis vivre à l'étranger aussi. Ou avec des étrangers. On est bien tous en 2020 apres monsieur Christ mais pas synchronisés. Si tu te maries avec une bonne blédarde d'un pays du tiers monde mon pote tu changes d'époque..

.

a écrit : c'est curieux de faillir vivre une époque. En principe on l'a vie ou pas du tout. Imagine que je dise j'ai failli vivre la 2eme guerre mondiale mais je suis né dans les années 50. C'est impossible de dire cela d'autant qu'il aurait fallu que mes parents soient plus jeunes. Qu'ils puissent se rencontrer alors que c'est la vie d'après-guerre où cherchant du travail qu'ils sont montés sur Paris alors qu'ils vivaient en province. Afficher tout En plus la tu vois je suis marié à une étrangère et bon tel que je t'écris je suis en calcification attendant que ma femme ait terminé les ourlets. C'est elle qui m'a obligé à accepter mais sa sœur qui n'a que dix ans de plus, son mari lui dit de faire son linge ou e qu'il veut manger (alors qu'ils travaillent tous les deux c'est bien le plus dégueu). Tu vois j'ai failli vivre une époque mais j'aime bien les jeunettes !

a écrit : En plus la tu vois je suis marié à une étrangère et bon tel que je t'écris je suis en calcification attendant que ma femme ait terminé les ourlets. C'est elle qui m'a obligé à accepter mais sa sœur qui n'a que dix ans de plus, son mari lui dit de faire son linge ou e qu'il veut manger (alors qu'ils travaillent tous les deux c'est bien le plus dégueu). Tu vois j'ai failli vivre une époque mais j'aime bien les jeunettes ! Afficher tout En calcif , s'entend

a écrit : Et sa grand-mère a inventé le suffrage universel ! On dirait, vu que je suis le seul pour le moment à lui avoir mis un pouce vert, qu'il n'y a pas beaucoup de gens qui ont relevé la référence faite par Rinrynque dans le premier commentaire, alors voici une découverte pour ceux qui ne connaissaient pas ce sketch ou une révision pour ceux qui auraient oublié : www.youtube.com/watch?v=xmarQliC3os

Mon grand père me racontait souvent que c'était son grand père qui avait inventé ce type de fromage, fait avec des résidus de fabrique de fromage du Jura. On le mettait en conserve, pour l'armée. Les premiers combattants qui l'ont bouffé étaient les poilus. Mais disait il la vérité ou voulait il impressionner le grand amateur de vache qui rit que j'étais....

J'ai regardé tous les liens à la recherche d'une photo d'une enveloppe cousue :(

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : J'ai regardé tous les liens à la recherche d'une photo d'une enveloppe cousue :( J'imagine que c'était fait au point de chaînette : c'est une couture à la machine qui utilise un seul fil. Quand on tire sur l'extrémité, si elle n'est pas passée dans la dernière bouclette, les bouclettes se défont les une après les autres, jusqu'à la dernière. C'est ce qui arrive avec certains ourlets de vêtements quand on tire sur un fil qui dépasse... Sinon la couture classique à la machine, qui emploie deux fils, dont un dans la canette sous le tissu, ne se défait pas aussi facilement.

Rien à voir avec l'anecdote mais il serait bien d'avoir un peu plus que 3 anecdotes par jour en ce temps de confinement

Posté le

android

(9)

Répondre

a écrit : Alors on sait qui est le c*n qui a inventé l’espèce de fil rouge autour des portions de crème de gruyère ! Et son père, c’est celui qui a inventé l’espèce de papier collant autour des petits suisses ? C'est pourtant très pratique et fonctionnel. Je ne vois pas ce qui peut te gêner

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : Rien à voir avec l'anecdote mais il serait bien d'avoir un peu plus que 3 anecdotes par jour en ce temps de confinement "Rien à voir avec l'anecdote mais il serait super chouette d'avoir un peu plus que 3 anecdotes par jour en ces temps de confinement, s'il te plait, Phillippe. Je m'engage d'ailleurs à en poster quelques une car j'ai du temps maintenant que je suis confiné."

a écrit : "Rien à voir avec l'anecdote mais il serait super chouette d'avoir un peu plus que 3 anecdotes par jour en ces temps de confinement, s'il te plait, Phillippe. Je m'engage d'ailleurs à en poster quelques une car j'ai du temps maintenant que je suis confiné." Bonjour *
Merci*

Soit dit en passant, peut etre diminué le taux de validation, exceptionnellement pendant cette période pour passer à 4 ou 5 par jours serait une bonne idée aussi ;)

a écrit : Bonjour *
Merci*

Soit dit en passant, peut etre diminué le taux de validation, exceptionnellement pendant cette période pour passer à 4 ou 5 par jours serait une bonne idée aussi ;)
Oui pour le bonjour et le merci, j'ai oublié :)
Enfin si Philippe a un métier dans l'informatique (c'est une supposition) alors il télétravaille et n'a pas forcément plus de temps qu'auparavant :)

Si comme moi, il a des enfants en bas âge dans la maison ou l'appartement alors ce n'est pas la peine d'espérer avoir du temps pour faire autre chose que alterner entre mail / bêtise / rapport d'audit / gouter / conf call / gâteau / note technique / appartement en ruine....

C'est évidemment de l'humour et je remercie vivement tous ceux qui continuent de travailler dans l'ensemble des pays en confinement afin d'assurer la continuité des services publics. J'ai énormément de chance de pouvoir télétravailler en ces temps compliqués et j'espère que, s'il faut retirer du positif de cette situation, on puisse enfin tous voir que les gens importants ne sont pas les stars, les chanteurs ou les sportifs mais bien les médecins, les infirmières, les éboueurs, les caissières, les pharmaciens, les livreurs, les policiers, les gardiens de prison etc. qui continuent de travailler pour que la majorité de la population vivent plutôt sereinement ce confinement.