Les trois non de la résolution de Khartoum

Proposé par
le
dans

Neuf pays arabes signèrent en 1967 la résolution de Khartoum, encadrant leurs relations avec l'État d'Israël pour les années à venir. Le texte mentionnait notamment 3 interdits : pas de paix avec Israël, pas de reconnaissance d'Israël et pas de négociation avec Israël.

Les pays concernés étaient les suivants : l'Égypte, la Syrie, la Jordanie, le Liban, l'Irak, le Maroc, l'Algérie, le Koweit, et le Soudan.


Commentaires préférés (3)

Bonjour à tous
J'ai posé le principe depuis toujours que sur SCMB, on ne se censurait sur aucun sujet, même les plus sensibles du web tant que la communauté trouvait intéressantes les anecdotes. C'est le cas ici (90% de votes favorables).
Mais je préviens que si je vois de l'irrespect (dans un sens comme dans l'autre) en commentaires, je sévirai. Cette anecdote ne résoudra pas le conflit israélo palestinien, alors je pense inutile de partir sur qui a tort et qui a raison car cela finit généralement mal
Merci de votre compréhension. Maintenant, je peux enfiler mon casque lourd.

Il est également très important de contextualiser cette résolution qui ne sort pas de nulle part. Elle fait suite à la fin de la guerre des Six Jours (5-10 juin 1967) où Israël a infligé une défaite rapide et violente aux armées égyptiennes, jordaniennes et syriennes. A la suite de cette guerre, Israël multiplie par 4 son territoire en annexant la bande de Gaza, le Sinaï, la Cisjordanie, le plateau du Golan et Jérusalem-Est. Cette guerre est déclenchée par Israël à la suite du blocus du détroit de Tiran des navires israéliens par l'Égypte le 23 mai 1967. Le blocus était mis en place par l'Egypte car elle exigeait le départ des forces de l'ONU qui se trouvaient sur son territoire depuis 1957. On pourrait remonter comme ça jusqu'à 1945...

C'est devant cette puissance militaire que les pays arabes cités dans l'anecdote décident de cette résolution. Suite à cela, la résolution 242 de l’ONU est votée le 22 novembre 1967 et acceptée par l’Égypte, la Jordanie, le Liban, le Soudan, la Libye, le Maroc et la Tunisie. Elle est toutefois refusée par l’Arabie saoudite, l’Algérie, l’Irak, le Koweït, le Yémen du Nord et du Sud, la Syrie et les Palestiniens.

C'est un sujet bien complexe où les intérêt locaux se mélangent aux intérêts internationaux, où les vengeances historiques se mélangent aux alliances modernes, où les intérêts des peuples se confondent avec les ressources stratégiques présentes dans la zone. C'est un conflit insoluble lié au flou laissé dans la zone par la seconde guerre mondiale et qui je crois ne se résoudra jamais malheureusement.

En tout cas, les "grandes nations" comme les USA, la France, le R-U, l'URSS ont une grosse part de responsabilité dans ce conflit.

je vis au Liban
j'ai vécu la guerre
surtout la guerre de 2006 entre Israel et Hezbollah,
et si je dois dire quelque chose, ça serait :
Premièrement: tout le monde doit surtout savoir que la quasi-totalité des Libanais hait les deux clans, nous en avons tellement souffert, les deux clans n'ont fait que ravager des communautés, détruire des villes et ruiner des vies
Deuxièmement: si vous croyez que le Hezbollah est une organisation terroriste, vous n'avez aucune idée à quel point Israël est terroriste
Troisièmement: si vous croyez que Israël est un état terroriste, vous n'avez aucune idée à quel point le Hezbollah est terroriste
Dernièrement: j'espère seulement que mon petit-fils pourra espérer que son petit-fils puisse vivre en paix car ce conflit, selon nous, ne sera guère résolu dans les quelques décennies à venir


Tous les commentaires (44)

Bonjour à tous
J'ai posé le principe depuis toujours que sur SCMB, on ne se censurait sur aucun sujet, même les plus sensibles du web tant que la communauté trouvait intéressantes les anecdotes. C'est le cas ici (90% de votes favorables).
Mais je préviens que si je vois de l'irrespect (dans un sens comme dans l'autre) en commentaires, je sévirai. Cette anecdote ne résoudra pas le conflit israélo palestinien, alors je pense inutile de partir sur qui a tort et qui a raison car cela finit généralement mal
Merci de votre compréhension. Maintenant, je peux enfiler mon casque lourd.

Il est également très important de contextualiser cette résolution qui ne sort pas de nulle part. Elle fait suite à la fin de la guerre des Six Jours (5-10 juin 1967) où Israël a infligé une défaite rapide et violente aux armées égyptiennes, jordaniennes et syriennes. A la suite de cette guerre, Israël multiplie par 4 son territoire en annexant la bande de Gaza, le Sinaï, la Cisjordanie, le plateau du Golan et Jérusalem-Est. Cette guerre est déclenchée par Israël à la suite du blocus du détroit de Tiran des navires israéliens par l'Égypte le 23 mai 1967. Le blocus était mis en place par l'Egypte car elle exigeait le départ des forces de l'ONU qui se trouvaient sur son territoire depuis 1957. On pourrait remonter comme ça jusqu'à 1945...

C'est devant cette puissance militaire que les pays arabes cités dans l'anecdote décident de cette résolution. Suite à cela, la résolution 242 de l’ONU est votée le 22 novembre 1967 et acceptée par l’Égypte, la Jordanie, le Liban, le Soudan, la Libye, le Maroc et la Tunisie. Elle est toutefois refusée par l’Arabie saoudite, l’Algérie, l’Irak, le Koweït, le Yémen du Nord et du Sud, la Syrie et les Palestiniens.

C'est un sujet bien complexe où les intérêt locaux se mélangent aux intérêts internationaux, où les vengeances historiques se mélangent aux alliances modernes, où les intérêts des peuples se confondent avec les ressources stratégiques présentes dans la zone. C'est un conflit insoluble lié au flou laissé dans la zone par la seconde guerre mondiale et qui je crois ne se résoudra jamais malheureusement.

En tout cas, les "grandes nations" comme les USA, la France, le R-U, l'URSS ont une grosse part de responsabilité dans ce conflit.

a écrit : Bonjour à tous
J'ai posé le principe depuis toujours que sur SCMB, on ne se censurait sur aucun sujet, même les plus sensibles du web tant que la communauté trouvait intéressantes les anecdotes. C'est le cas ici (90% de votes favorables).
Mais je préviens que si je vois de l'irrespect (dans u
n sens comme dans l'autre) en commentaires, je sévirai. Cette anecdote ne résoudra pas le conflit israélo palestinien, alors je pense inutile de partir sur qui a tort et qui a raison car cela finit généralement mal
Merci de votre compréhension. Maintenant, je peux enfiler mon casque lourd.
Afficher tout
Bon courage...

Posté le

android

(1)

Répondre

Petite précision d’ailleurs : cette résolution est une étape parmi d’autres dans ce conflit.
Si l’on prend le cas de l’Égypte par exemple, elle sera signataire avec Israël des accords de Camp David des 1978 et d’un autre accord en 1979.
Sadate, le dirigeant égyptien (successeur de Nasser), se rendit auparavant en Israël, en 1977. Ce fut l’une des causes de son assassinat par des militaires égyptiens en 1981.

Depuis la proclamation de cette Charte, beaucoup d'eau a coulé sous les ponts.
Des sept États signataires, deux ont des relations diplomatiques formelles avec Israël, un troisième est en passe de les formaliser, un quatrième les maintient sous une forme non officielle de relations commerciales, et des trois derniers, ne rien dire publiquement ne signifie pas que rien ne se passe dans un cercle privé.

Posté le

android

(38)

Répondre

a écrit : Il est également très important de contextualiser cette résolution qui ne sort pas de nulle part. Elle fait suite à la fin de la guerre des Six Jours (5-10 juin 1967) où Israël a infligé une défaite rapide et violente aux armées égyptiennes, jordaniennes et syriennes. A la suite de cette guerre, Israël multiplie par 4 son territoire en annexant la bande de Gaza, le Sinaï, la Cisjordanie, le plateau du Golan et Jérusalem-Est. Cette guerre est déclenchée par Israël à la suite du blocus du détroit de Tiran des navires israéliens par l'Égypte le 23 mai 1967. Le blocus était mis en place par l'Egypte car elle exigeait le départ des forces de l'ONU qui se trouvaient sur son territoire depuis 1957. On pourrait remonter comme ça jusqu'à 1945...

C'est devant cette puissance militaire que les pays arabes cités dans l'anecdote décident de cette résolution. Suite à cela, la résolution 242 de l’ONU est votée le 22 novembre 1967 et acceptée par l’Égypte, la Jordanie, le Liban, le Soudan, la Libye, le Maroc et la Tunisie. Elle est toutefois refusée par l’Arabie saoudite, l’Algérie, l’Irak, le Koweït, le Yémen du Nord et du Sud, la Syrie et les Palestiniens.

C'est un sujet bien complexe où les intérêt locaux se mélangent aux intérêts internationaux, où les vengeances historiques se mélangent aux alliances modernes, où les intérêts des peuples se confondent avec les ressources stratégiques présentes dans la zone. C'est un conflit insoluble lié au flou laissé dans la zone par la seconde guerre mondiale et qui je crois ne se résoudra jamais malheureusement.

En tout cas, les "grandes nations" comme les USA, la France, le R-U, l'URSS ont une grosse part de responsabilité dans ce conflit.
Afficher tout
A noter que l’Égypte a abandonné ses accords lors des accords de Camp Davis en 1978 quelques années après l'arrivée au pouvoir de el-Sadate. Ce dernier fait preuve de bien plus de Realpolitik que son prédécesseur, champion de la cause Arabe, Nasser.

il signe un traité de paix avec Israël à l'issu de la guerre du Kippour de 73 (qui mérite aussi son anecdote, les Égyptiens détruisent la ligne Bar Lev, la ligne Maginot locale pour défendre le canal de Suez, à l'aide de ... canons à eau!). Mais malgré la défaite finale Égyptienne, il aura obtenu des victoires initiales importantes et suffisantes pour faire peur au Israéliens au point de leur faire envisager d'utiliser l'arme nucléaire.

A la suite de quoi il parviendra à récupérer le canal de Suez et le Sinaï en échange d'une normalisation des relations avec Israël et officieusement de l'abandon de la cause palestinienne. Dans la foulée il quitte le giron soviétique alors que les conseillers et armes soviétiques ont largement contribué aux succès de l'armée Égyptienne lors de la guerre du Kippour.

Il sera assassiné par les frères musulmans pour avoir trahi la cause Arabe.

a écrit : Bonjour à tous
J'ai posé le principe depuis toujours que sur SCMB, on ne se censurait sur aucun sujet, même les plus sensibles du web tant que la communauté trouvait intéressantes les anecdotes. C'est le cas ici (90% de votes favorables).
Mais je préviens que si je vois de l'irrespect (dans u
n sens comme dans l'autre) en commentaires, je sévirai. Cette anecdote ne résoudra pas le conflit israélo palestinien, alors je pense inutile de partir sur qui a tort et qui a raison car cela finit généralement mal
Merci de votre compréhension. Maintenant, je peux enfiler mon casque lourd.
Afficher tout
Amusant de voir qui choisi ce qu'est une anecdote " sensible"..

Posté le

android

(0)

Répondre

Je pense que c'est aussi pour cela que l'on ne peut pas venir dans l'un des pays signataires de cet accord avec un passeport ayant déjà été tamponné par Israël (et inversement?).

Le Maroc, l'Algerie et le Soudan sont des pays arabophones (officiellement) mais pas ethniquement arabe ni même sémite (ou alors en petite minorité). Certes ils font parti de la sphère d'influence arabo-musulmane. Le panarabisme moderne est un idéal qui date des Hussein qui se sont fait escroqués à la conférence de san remo, et bien avant ça lors des accords secrets sykes-picot dénoncés par la Russie soviétique. De nouveau stimulé par Nasser lors des indépendances, les drapeaux de la Syrie de l’Irak et de l’Égypte furent choisis dans cette optique : République arabe unie.

Houlala.. ça fatigue ces histoires entre les uns et les autres.. avant j'étais vachement en faveur des victimes mais maintenant je ne les trouve pas plus sympathique que les autres alors..ça me fatigue cette histoire. Néanmoins je trouve qu on devrait aider les chrétiens d'Orient (donc les palestiniens aussi). On a quand même une histoire nom de dieu. En tout cas bravo à la modération qui a décidé de passer une dure journée!

je vis au Liban
j'ai vécu la guerre
surtout la guerre de 2006 entre Israel et Hezbollah,
et si je dois dire quelque chose, ça serait :
Premièrement: tout le monde doit surtout savoir que la quasi-totalité des Libanais hait les deux clans, nous en avons tellement souffert, les deux clans n'ont fait que ravager des communautés, détruire des villes et ruiner des vies
Deuxièmement: si vous croyez que le Hezbollah est une organisation terroriste, vous n'avez aucune idée à quel point Israël est terroriste
Troisièmement: si vous croyez que Israël est un état terroriste, vous n'avez aucune idée à quel point le Hezbollah est terroriste
Dernièrement: j'espère seulement que mon petit-fils pourra espérer que son petit-fils puisse vivre en paix car ce conflit, selon nous, ne sera guère résolu dans les quelques décennies à venir

Concernant Israël, on a longtemps filé la métaphore du petit David face au géant Goliath (cf goscinny et le petit village gaulois), Mais en 67, Israël possédait déjà des bombes atomiques. De quoi atomiser toutes les capitales arabes.

a écrit : Concernant Israël, on a longtemps filé la métaphore du petit David face au géant Goliath (cf goscinny et le petit village gaulois), Mais en 67, Israël possédait déjà des bombes atomiques. De quoi atomiser toutes les capitales arabes. Pour ceux qui voudrait connaitre le rayon d'impact des bombes atomiques, voici un simulateur : nuclearsecrecy.com/nukemap/

a écrit : A noter que l’Égypte a abandonné ses accords lors des accords de Camp Davis en 1978 quelques années après l'arrivée au pouvoir de el-Sadate. Ce dernier fait preuve de bien plus de Realpolitik que son prédécesseur, champion de la cause Arabe, Nasser.

il signe un traité de paix avec Israël à l'i
ssu de la guerre du Kippour de 73 (qui mérite aussi son anecdote, les Égyptiens détruisent la ligne Bar Lev, la ligne Maginot locale pour défendre le canal de Suez, à l'aide de ... canons à eau!). Mais malgré la défaite finale Égyptienne, il aura obtenu des victoires initiales importantes et suffisantes pour faire peur au Israéliens au point de leur faire envisager d'utiliser l'arme nucléaire.

A la suite de quoi il parviendra à récupérer le canal de Suez et le Sinaï en échange d'une normalisation des relations avec Israël et officieusement de l'abandon de la cause palestinienne. Dans la foulée il quitte le giron soviétique alors que les conseillers et armes soviétiques ont largement contribué aux succès de l'armée Égyptienne lors de la guerre du Kippour.

Il sera assassiné par les frères musulmans pour avoir trahi la cause Arabe.
Afficher tout
J'en profite pour raconter cette blague sur les chefs d'État égyptiens que j'aime beaucoup:

Nasser vient de mourir d'une crise cardiaque, probablement à cause du tabac. Il est dans l'Au-delà. Il s'ennuit.
Quand il apprend que son successeur, Sadate, vient de mourir, il va à sa rencontre:
"Alors, tu n'es plus au pouvoir ? Qu'est-ce qu'il s'est passé ? Crise cardiaque ? Cancer ?"
"Non, assassinat"
"Ah..."
Les deux hommes sont maintenant ensemble dans l'Au-delà, ils s'ennuient.
Quand Moubarak (renversé lors du printemps arabe en 2011) meurt à son tour en 2020, les deux autres viennent à sa rencontre.
"Alors ?" lui demandent-ils. "Crise cardiaque, assassinat, empoisonnement, ou cancer ?"
"Non, Facebook".

a écrit : Houlala.. ça fatigue ces histoires entre les uns et les autres.. avant j'étais vachement en faveur des victimes mais maintenant je ne les trouve pas plus sympathique que les autres alors..ça me fatigue cette histoire. Néanmoins je trouve qu on devrait aider les chrétiens d'Orient (donc les palestiniens aussi). On a quand même une histoire nom de dieu. En tout cas bravo à la modération qui a décidé de passer une dure journée! Afficher tout Inutile d'être si manichéen, dans ce conflit, il n'y a pas d'un côté les victimes, de l'autre les méchants. Chacun des deux camps a son lot de victimes, et chacun a fait les pires saloperies qu'il a pu à l'autre. C'est le genre de conflit qui n'est pas près de cesser, parce que même si on parvenait miraculeusement à résoudre les causes historiques, politiques, religieuses et ethniques de ce conflit, beaucoup ont été tellement élevés dans la haine de leur voisin depuis des générations que même en temps de paix, ils le considéreront avant tout comme un ennemi...

Posté le

android

(16)

Répondre

a écrit : je vis au Liban
j'ai vécu la guerre
surtout la guerre de 2006 entre Israel et Hezbollah,
et si je dois dire quelque chose, ça serait :
Premièrement: tout le monde doit surtout savoir que la quasi-totalité des Libanais hait les deux clans, nous en avons tellement souffert, les deux clans n&
#039;ont fait que ravager des communautés, détruire des villes et ruiner des vies
Deuxièmement: si vous croyez que le Hezbollah est une organisation terroriste, vous n'avez aucune idée à quel point Israël est terroriste
Troisièmement: si vous croyez que Israël est un état terroriste, vous n'avez aucune idée à quel point le Hezbollah est terroriste
Dernièrement: j'espère seulement que mon petit-fils pourra espérer que son petit-fils puisse vivre en paix car ce conflit, selon nous, ne sera guère résolu dans les quelques décennies à venir
Afficher tout
Mille merci pour votre message, un commentaire pertinent, car on oublie souvent que c’est toujours une minorité dans un camp et dans l’autre qui décide de guerroyer et envoyer les enfants du peuple se taper dessus. Merci

a écrit : Il est également très important de contextualiser cette résolution qui ne sort pas de nulle part. Elle fait suite à la fin de la guerre des Six Jours (5-10 juin 1967) où Israël a infligé une défaite rapide et violente aux armées égyptiennes, jordaniennes et syriennes. A la suite de cette guerre, Israël multiplie par 4 son territoire en annexant la bande de Gaza, le Sinaï, la Cisjordanie, le plateau du Golan et Jérusalem-Est. Cette guerre est déclenchée par Israël à la suite du blocus du détroit de Tiran des navires israéliens par l'Égypte le 23 mai 1967. Le blocus était mis en place par l'Egypte car elle exigeait le départ des forces de l'ONU qui se trouvaient sur son territoire depuis 1957. On pourrait remonter comme ça jusqu'à 1945...

C'est devant cette puissance militaire que les pays arabes cités dans l'anecdote décident de cette résolution. Suite à cela, la résolution 242 de l’ONU est votée le 22 novembre 1967 et acceptée par l’Égypte, la Jordanie, le Liban, le Soudan, la Libye, le Maroc et la Tunisie. Elle est toutefois refusée par l’Arabie saoudite, l’Algérie, l’Irak, le Koweït, le Yémen du Nord et du Sud, la Syrie et les Palestiniens.

C'est un sujet bien complexe où les intérêt locaux se mélangent aux intérêts internationaux, où les vengeances historiques se mélangent aux alliances modernes, où les intérêts des peuples se confondent avec les ressources stratégiques présentes dans la zone. C'est un conflit insoluble lié au flou laissé dans la zone par la seconde guerre mondiale et qui je crois ne se résoudra jamais malheureusement.

En tout cas, les "grandes nations" comme les USA, la France, le R-U, l'URSS ont une grosse part de responsabilité dans ce conflit.
Afficher tout
Merci pour ce commentaire. Je conseille à tous ceux que ça intéresse mais qui ont besoin d'une version digeste de l'Histoire, le roman "O Jérusalem" de Lapierre et Collins. Un très bon roman et un éclairage intéressant sur la naissance de l'État d'Israël.

Posté le

android

(4)

Répondre

a écrit : J'en profite pour raconter cette blague sur les chefs d'État égyptiens que j'aime beaucoup:

Nasser vient de mourir d'une crise cardiaque, probablement à cause du tabac. Il est dans l'Au-delà. Il s'ennuit.
Quand il apprend que son successeur, Sadate, vient de mourir, i
l va à sa rencontre:
"Alors, tu n'es plus au pouvoir ? Qu'est-ce qu'il s'est passé ? Crise cardiaque ? Cancer ?"
"Non, assassinat"
"Ah..."
Les deux hommes sont maintenant ensemble dans l'Au-delà, ils s'ennuient.
Quand Moubarak (renversé lors du printemps arabe en 2011) meurt à son tour en 2020, les deux autres viennent à sa rencontre.
"Alors ?" lui demandent-ils. "Crise cardiaque, assassinat, empoisonnement, ou cancer ?"
"Non, Facebook".
Afficher tout
Mais, c'est pas que c'est pas drôle, c'est que c'est pas une blague.

a écrit : Mais, c'est pas que c'est pas drôle, c'est que c'est pas une blague. - en plus y’a pas d’alcool..

a écrit : Inutile d'être si manichéen, dans ce conflit, il n'y a pas d'un côté les victimes, de l'autre les méchants. Chacun des deux camps a son lot de victimes, et chacun a fait les pires saloperies qu'il a pu à l'autre. C'est le genre de conflit qui n'est pas près de cesser, parce que même si on parvenait miraculeusement à résoudre les causes historiques, politiques, religieuses et ethniques de ce conflit, beaucoup ont été tellement élevés dans la haine de leur voisin depuis des générations que même en temps de paix, ils le considéreront avant tout comme un ennemi... Afficher tout « Même les jeunes allemands veulent plus faire la guerre ... t’as qu’à voir dans quelle merde on est ?! » - Coluche -