Roxanne de The Police : un début accidentel

Proposé par
titi749
le
dans

Au tout début de la chanson "Roxanne" de The Police, on peut entendre un accord dissonant au piano ainsi que le rire du chanteur Sting. Mais ceux-ci n'ont pas été faits exprès et résultent d'un incident lors de l'enregistrement : Sting croyant que le couvercle du clavier du piano était fermé s'est assis dessus, et a produit cet accord, ce qui l'a fait rire.

Par la suite, le groupe a intégré cet incident dans le morceau car l'accord "joué" au piano ne dénotait pas avec celui de la guitare.  


Commentaires préférés (3)

Anecdote exacte et racontée par l'auteur dans taratata.

Posté le

unknown

(144)

Répondre

Dans les années 70, le trio rock Cream, dans lequel jouait Eric Clapton, sort un morceau dont le titre "badge" n'a aucun rapport avec le sens général de la chanson.Ce morceau, composé par le Beatle George Harrison et offert à son ami Clapton contenait le mot "bridge" écrit de la main d'Harrison,ce "pont" étant le passage musical entre couplet et refrain. Il faut croire qu'Harrison écrivait plutôt mal puisque Clapton lut "badge" et crut que c'était le titre du morceau.Cette anecdote, c'est Clapton lui-même qui la raconta.

Posté le

unknown

(126)

Répondre

Je l'avais entendu ce matin sur la radio rire et chanson et pourtant je l'avais déjà écouter mais c'est que ce matin que j'ai fait attention au rire , j'ai cru que c'était un animateur hors antenne , mais maintenant j'ai ma réponse .

Posté le

unknown

(44)

Répondre


Tous les commentaires (18)

Anecdote exacte et racontée par l'auteur dans taratata.

Posté le

unknown

(144)

Répondre

Dans les années 70, le trio rock Cream, dans lequel jouait Eric Clapton, sort un morceau dont le titre "badge" n'a aucun rapport avec le sens général de la chanson.Ce morceau, composé par le Beatle George Harrison et offert à son ami Clapton contenait le mot "bridge" écrit de la main d'Harrison,ce "pont" étant le passage musical entre couplet et refrain. Il faut croire qu'Harrison écrivait plutôt mal puisque Clapton lut "badge" et crut que c'était le titre du morceau.Cette anecdote, c'est Clapton lui-même qui la raconta.

Posté le

unknown

(126)

Répondre

Je l'avais entendu ce matin sur la radio rire et chanson et pourtant je l'avais déjà écouter mais c'est que ce matin que j'ai fait attention au rire , j'ai cru que c'était un animateur hors antenne , mais maintenant j'ai ma réponse .

Posté le

unknown

(44)

Répondre

a écrit : Elle est bien en plus la note au piano ! L'accord! C'est une harmonie de plusieurs notes.

Posté le

android

(5)

Répondre

Je n'avais jamais fait attention ! Je viens de la réécouter et c'est vrai ! Jmcmb ?

Posté le

iphone

(1)

Répondre

j'ai écouté la chanson de suite!! j'avais repéré le rire avant mais pas "l'accord" :-)

Posté le

android

(2)

Répondre

Ce grand bassiste-chanteur-pianiste et multi-instrumentaliste qu'est Sting a aussi composé les 40 premières seconde de la célèbre chanson "money for nothing" de Dire straits dont les paroles sont encore aujourd'hui criante de vérité sur les pseudo-artistes de notre temps

La vraie anecdote sur cette chanson, c'est quand même qu'elle a été écrite après un voyage a Amsterdam...

D'où la phrase "you don't have to put on the red light" (tu n'es pas obligé d'allumer la lumière rouge).

a écrit : Dans les années 70, le trio rock Cream, dans lequel jouait Eric Clapton, sort un morceau dont le titre "badge" n'a aucun rapport avec le sens général de la chanson.Ce morceau, composé par le Beatle George Harrison et offert à son ami Clapton contenait le mot "bridge" écrit de la main d'Harrison,ce "pont" étant le passage musical entre couplet et refrain. Il faut croire qu'Harrison écrivait plutôt mal puisque Clapton lut "badge" et crut que c'était le titre du morceau.Cette anecdote, c'est Clapton lui-même qui la raconta. Afficher tout T aurais du l envoyer a SCMB

Il en est de même pour la chanson "Sweet Home Alabama". Le chanteur du groupe, pendant l'enregistrement de la chanson, demandait à ce que l'on augmente le volume dans son casque. Il dit alors "turn it on!". Qui est resté à l'enregistrement. Il le dit même en concert!

a écrit : La vraie anecdote sur cette chanson, c'est quand même qu'elle a été écrite après un voyage a Amsterdam...

D'où la phrase "you don't have to put on the red light" (tu n'es pas obligé d'allumer la lumière rouge).
Sans conviction, j'ai entendu dire que la chanson aurait était écrite lors d'un passage à Paris, en voyant les prostitués de la fenêtre de son hôtel

au début de SOS il dit : mon opinel à dû mal couper

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : au début de SOS il dit : mon opinel à dû mal couper Hallucinations auditives ! C'est bien vrais si on écoute en phonétique ça donne bien ça !

a écrit : Ce grand bassiste-chanteur-pianiste et multi-instrumentaliste qu'est Sting a aussi composé les 40 premières seconde de la célèbre chanson "money for nothing" de Dire straits dont les paroles sont encore aujourd'hui criante de vérité sur les pseudo-artistes de notre temps D'ailleurs, on entend la voix de Sting dans les choeurs:" I want my... I want my MTV "

Posté le

android

(2)

Répondre