En 2000, plus d'un Rwandais sur 100 était en prison

Proposé par
le
dans

En 2000, le Rwanda a connu un taux d'incarcération record avec 1369 détenus pour 100 000 habitants. À titre de comparaison, ce taux est de 103 en France et 666 aux États-Unis. Le Rwanda sortait d'un génocide contre les Tutsis, faisant un million de morts, et 100 000 Hutus furent emprisonnés.


Commentaires préférés (3)

Contexte :
« Le 6 avril 1994, le président-dictateur du Rwanda, Juvénal Habyarimana, est tué dans un attentat contre son avion personnel. Ses fidèles de la majorité hutu entreprennent aussitôt le massacre de la minorité tutsie (10% de la population) et des hutus modérés.

En trois mois, 800 000 innocents sont massacrés à coups de machette. C'est l'un des génocides du XXe siècle définis comme tel par l'ONU, avec le génocide arménien, le génocide juif et le massacre de Srebrenica.

La fuite de très nombreux réfugiés et militaires vers les pays voisins entraîne la déstabilisation de l'Afrique des Grands Lacs. On estime que la succession de conflits issus de ce drame est à l'origine de plus de quatre millions de morts au Rwanda, au Burundi et surtout en République démocratique du Congo (RDC ou Congo-Kinshasa, ex-Zaïre). En 2006, l'insécurité y fait encore plus de mille morts par jour d'après Amnesty International... »
(www.herodote.net/6_avril_1994-evenement-19940406.php, l’article wiki est pas mal aussi fr.m.wikipedia.org/wiki/Génocide_des_Tutsi_au_Rwanda)

En 2018, on est retombé à 464 prisonniers pour 100 000 habitants. Ça reste le plus haut taux en Afrique devant les Seychelles à 437 et le Cap-Vert à 298.

Posté le

android

(69)

Répondre

Je pense qu’il y a un petit problème avec le titre de l’anecdote : 1 369 personnes sur 100 000, on est plus près d’1,37% de la population que d’un millième.

Ce génocide rwandais est une démonstration de la connerie humaine : haine ancestrale entre deux tribus (va savoir pourquoi !)... L'occident qui se mèle à une autre époque des partages et limites de frontières de ce continent africain, sans se soucier de ces "haines ancestrales"... Une étincelle qui met le feu aux poudres.
L'étincelle, ici, c'est un attentat contre un avion présidentiel dans lequel se trouvait le Président rwandais (Hutu) : deux missiles à l'atterrissage à Kigali... Qui a fait ça ? On n'en sait toujours rien avec certitude aujourd'hui ; mais les hypothèses vont bon train à l'époque. Les Hutu sont sûrs qu'il s'agit d'une faction révolutionnaire exilée Tutsi ; les Tutsi disent que ce sont des extrémistes Hutus pour mettre le feu aux poudres...
Résultat : un slogan Hutu "tuez les tous" ; et le génocide commence. Des massacres, une boucherie innomable...


Tous les commentaires (38)

Contexte :
« Le 6 avril 1994, le président-dictateur du Rwanda, Juvénal Habyarimana, est tué dans un attentat contre son avion personnel. Ses fidèles de la majorité hutu entreprennent aussitôt le massacre de la minorité tutsie (10% de la population) et des hutus modérés.

En trois mois, 800 000 innocents sont massacrés à coups de machette. C'est l'un des génocides du XXe siècle définis comme tel par l'ONU, avec le génocide arménien, le génocide juif et le massacre de Srebrenica.

La fuite de très nombreux réfugiés et militaires vers les pays voisins entraîne la déstabilisation de l'Afrique des Grands Lacs. On estime que la succession de conflits issus de ce drame est à l'origine de plus de quatre millions de morts au Rwanda, au Burundi et surtout en République démocratique du Congo (RDC ou Congo-Kinshasa, ex-Zaïre). En 2006, l'insécurité y fait encore plus de mille morts par jour d'après Amnesty International... »
(www.herodote.net/6_avril_1994-evenement-19940406.php, l’article wiki est pas mal aussi fr.m.wikipedia.org/wiki/Génocide_des_Tutsi_au_Rwanda)

En 2018, on est retombé à 464 prisonniers pour 100 000 habitants. Ça reste le plus haut taux en Afrique devant les Seychelles à 437 et le Cap-Vert à 298.

Posté le

android

(69)

Répondre

Je pense qu’il y a un petit problème avec le titre de l’anecdote : 1 369 personnes sur 100 000, on est plus près d’1,37% de la population que d’un millième.

Pour ceux ne connaissant pas bien la situation au Rwanda à la fin du XXeme, je vous conseille de regarder le documentaire "Tuez les tous !" dispo gratuitement sur youtube en français. Ça explique les enjeux et les faits sur place, et comment la communauté internationale, en particulier la France, a réagit (ou pas, d'ailleurs).

C'est assez prenant, voire parfois choquant. L'image n'est pas de très bonne qualité, mais c'est pas si mal vu ce qui est montré...

Posté le

android

(11)

Répondre

Il y 7 ans j'avais un camarade Tutsis qui m'avait raconté que lorsque lui et sa fratrie étaient enfants, ils ont subit une attaque et ont du fuir dans la forêt. Les morts, les armes à feux, les balles jaillissent de partout, la course effrénée... Je n'ai plus beaucoup de souvenirs à propos de cette histoire mais je me rappelle bien qu'elle m'avait beaucoup marqué.

Et bizarrement aujourd'hui le Rwanda est devenu un des pays les plus sûr d'Afrique.

Posté le

android

(3)

Répondre

Ce génocide rwandais est une démonstration de la connerie humaine : haine ancestrale entre deux tribus (va savoir pourquoi !)... L'occident qui se mèle à une autre époque des partages et limites de frontières de ce continent africain, sans se soucier de ces "haines ancestrales"... Une étincelle qui met le feu aux poudres.
L'étincelle, ici, c'est un attentat contre un avion présidentiel dans lequel se trouvait le Président rwandais (Hutu) : deux missiles à l'atterrissage à Kigali... Qui a fait ça ? On n'en sait toujours rien avec certitude aujourd'hui ; mais les hypothèses vont bon train à l'époque. Les Hutu sont sûrs qu'il s'agit d'une faction révolutionnaire exilée Tutsi ; les Tutsi disent que ce sont des extrémistes Hutus pour mettre le feu aux poudres...
Résultat : un slogan Hutu "tuez les tous" ; et le génocide commence. Des massacres, une boucherie innomable...

a écrit : Et bizarrement aujourd'hui le Rwanda est devenu un des pays les plus sûr d'Afrique. Après avoir entre autres rompu ses relations avec la France (rétablies timidement depuis, mais l'influence de la France est désormais très mineure dans le pays (le Français n'étant plus la langue scolaire par exemple)).
Malgré un régime assez autoritaire, on peut dire qu'ils ont su prendre le bon virage, se présentant comme un modèle en Afrique en matière de développement technologique.

a écrit : Ce génocide rwandais est une démonstration de la connerie humaine : haine ancestrale entre deux tribus (va savoir pourquoi !)... L'occident qui se mèle à une autre époque des partages et limites de frontières de ce continent africain, sans se soucier de ces "haines ancestrales"... Une étincelle qui met le feu aux poudres.
L'étincelle, ici, c'est un attentat contre un avion présidentiel dans lequel se trouvait le Président rwandais (Hutu) : deux missiles à l'atterrissage à Kigali... Qui a fait ça ? On n'en sait toujours rien avec certitude aujourd'hui ; mais les hypothèses vont bon train à l'époque. Les Hutu sont sûrs qu'il s'agit d'une faction révolutionnaire exilée Tutsi ; les Tutsi disent que ce sont des extrémistes Hutus pour mettre le feu aux poudres...
Résultat : un slogan Hutu "tuez les tous" ; et le génocide commence. Des massacres, une boucherie innomable...
Afficher tout
De souvenir même si je n'en suis pas sûr, la différence entre Hutus et Tutsis a été créée par les colonisateurs blancs, il ne s'agissait pas de haine tribale ancestrale mais bien d'une distinction assez récente.

D'autre part, deux films traitent assez bien ce génocide (il y en a d'autres), il s'agit de "Shooting dogs" et de "Hotel Rwanda". Des films très durs qui permettent de comprendre l'ampleur du massacre et la totale indifférence de la communauté internationale.
Sans oublier l'O.N.U. qui était censée intervenir en cas de génocide mais qui n'a strictement rien fait, argumentant qu'il s'agissait d'actes de génocide mais pas de génocide (ou comment jouer sur les mots).

Pour comprendre comment ce pays en est arrivé à une situation de Guerre Civile et de Génocide, il faut remonter des décennies en arrière.
Le Rwanda-Urundi est confié par la SDN ( Société des Nations, l'ancêtre de la ONU) à la Belgique, après le Grande Guerre.
La Belgique y créera un État Ethniste, classant la population en trois groupes - Hutus, Tutsis et Twa - ou castes, en fonction de leurs activités professionnelles traditionnelles.
Ceci mènera inévitablement à la situation d'élite, où les Tutsis, minoritaires, deviennent les maîtres économiques du pays, pour le compte de la Belgique Colonialiste.
Cependant, dans la vague Indépendantiste des pays Africains des années 50 et 60, les Hutus ( alors sous domination Tutsi) créent leur Parti Politique: le Parmehutu qui lutte entre autres, contre ce système artificiel de castes.
L'indépendance du Rwanda acquise, des violences de groupes Hutus contre des Tutsis prirent lieu. Il s'en suivra une émigration partielle Tutsis, mais des massacres entre les deux "Ethnies" continuent, tant au Rwanda comme au Burundi voisin.
Le massacre (portant actuellement le statut de Génocide) de 1994, est la conséquence de rancoeurs, de vengeances, de massacres moins important en nombres de victimes, s'étant opéré durant plus de 3 decennies.
Que celui de 1994, fut inévitable ? Je l'ignore. Cependant tel et comme les Guerres opposant la France et l'Allemagne, il a fallu la Deuxième Guerre mondiale, pour mettre fin à une spirale de violence.

Posté le

android

(12)

Répondre

Des chiffres édifiants pour le Rwanda mais que l'on doit remettre dans un contexte particulier . Le taux d'incarcération au 100 000 habitants ne prend pas en compte les motifs (crimes, viol, vol, violence, alcoolisme, drogues, etc.). De ce fait nous ne connaissons pas la part de délits majeurs et mineurs par pays. Prendre des chiffres bruts peux amener à mélanger les torchons et les serviettes surtout en les comparant à ceux d'autres pays. Le rwanda et les états-unis sont tout 2 les premiers de leurs continents en terme d'incarcérations. Le Rwanda est passé de 1369 en 2000 à 434 en 2018 ce qui est 3 fois moins. Si l'on prends les états-unis en 2000 il y en avait 683 et en 2018 il y en a 655. Le chiffre est constant et est maintenant Supérieur a celui du Rwanda. Cela démontre t'il que les états-unis n'arrivent pas à endiguer sont taux de criminalité. Les armes en ventes libre en sont ils la cause ou juste la violence de l'époque actuelle.
Rien dans ces chiffres ne permet de le dire.

Posté le

android

(2)

Répondre

a écrit : Je pense qu’il y a un petit problème avec le titre de l’anecdote : 1 369 personnes sur 100 000, on est plus près d’1,37% de la population que d’un millième. Ce n'est donc pas faux de dire qu'il y en avait plus d'un sur mille. En revanche c'est peu précis, et ça pourrait être remplacer par "plus d'un sur cent".

Posté le

android

(1)

Répondre

Je vous conseille de taper ''bernard lugan'' et ''charles onana'' sur youtube, sur le génocide rwandais, c'est très intéressant.

À ce qu'on comprend là-bas il y a un énorme bizness par rapport au génocide, car mettant en branle une gigantesque machinerie judiciaire, générant des tas de boulots d'avocats, juges, experts, une manne pour certains. Est-ce que ça a un rôle dans le taux d'incarcération (par ex chaque accusé vaudrait un processus judiciaire), je n'en sais rien.

Le génocide, une conséquence indirecte de la colonisation. Les colonisateurs, allemands puis belges, ont créé ce pays sans prendre en compte et comme souvent, sans concerter les différents clans qui habitaient ces terres (majoritairement Hutus, Tutsis et Twa). Comme ça s'est malheureusement passé dans plusieurs pays africains. Les tensions entre différents clans et peuples se ressent encore aujourd'hui.

A ce propos, je conseille le documentaire en 3 parties : Décolonisation sur Arte qui a été publié sur leur chaine YouTube il y a quelques mois.

Pour ceux qui veulent comprendre les origines et le déroulement du conflit, je recommande vivement ce film documentaire :
youtu.be/G2VbZxt7H2g
Le plus complet et objectif que j'ai trouvé sur le sujet.

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Après avoir entre autres rompu ses relations avec la France (rétablies timidement depuis, mais l'influence de la France est désormais très mineure dans le pays (le Français n'étant plus la langue scolaire par exemple)).
Malgré un régime assez autoritaire, on peut dire qu'ils ont su prendre le bon
virage, se présentant comme un modèle en Afrique en matière de développement technologique. Afficher tout
Pour nuancer il semble que le relatif développement ait à voir aussi avec une perfusion d'aide ''anglosaxonne'', une exploitation des matières premières minières, et également la déprédation de l'est du RDC par des paramilitaires rwandais.

a écrit : Il y 7 ans j'avais un camarade Tutsis qui m'avait raconté que lorsque lui et sa fratrie étaient enfants, ils ont subit une attaque et ont du fuir dans la forêt. Les morts, les armes à feux, les balles jaillissent de partout, la course effrénée... Je n'ai plus beaucoup de souvenirs à propos de cette histoire mais je me rappelle bien qu'elle m'avait beaucoup marqué. Afficher tout J’ai le cousin de l’ami d’un pote qui a vécu le genocide, c’était pas beau à voir ...

a écrit : Pour nuancer il semble que le relatif développement ait à voir aussi avec une perfusion d'aide ''anglosaxonne'', une exploitation des matières premières minières, et également la déprédation de l'est du RDC par des paramilitaires rwandais. Tu apportes une information certes pertinente, mais je ne sais pas pourquoi tu parles de nuances. Je ne pense pas avoir été dythirambique sur la situation actuelle du Rwanda, qui a néanmoins pris le bon virage. Tu apportes le pourquoi alors que je parlais du quoi. Pas de contradiction donc.

Et puis avec ton commentaire, on peut légitimement se demander si "L'aide " Anglo-Saxonne au développement ne serait pas meilleure que " l'aide française" ? On peut élargir la question avec la comparaison de la situation entre les ex colonies Britanniques et les ex colonies françaises.

Le gouvernement Rwandais est effectivement parmi ceux qui causent la déstabilisation en RDC, ce pays étant immensément riche du monde en ressources naturelles.

Je compare parfois (peut-être maladroitement) le développement de ce pays avec celui de la Chine. Une croissance fulgurante, au détriment des libertés individuelles et en usant de méthodes pas très Charlie envers les autres pays. C'est à se demander si c'est la seule façon de se développer rapidement dans ce monde.

a écrit : Ce génocide rwandais est une démonstration de la connerie humaine : haine ancestrale entre deux tribus (va savoir pourquoi !)... L'occident qui se mèle à une autre époque des partages et limites de frontières de ce continent africain, sans se soucier de ces "haines ancestrales"... Une étincelle qui met le feu aux poudres.
L'étincelle, ici, c'est un attentat contre un avion présidentiel dans lequel se trouvait le Président rwandais (Hutu) : deux missiles à l'atterrissage à Kigali... Qui a fait ça ? On n'en sait toujours rien avec certitude aujourd'hui ; mais les hypothèses vont bon train à l'époque. Les Hutu sont sûrs qu'il s'agit d'une faction révolutionnaire exilée Tutsi ; les Tutsi disent que ce sont des extrémistes Hutus pour mettre le feu aux poudres...
Résultat : un slogan Hutu "tuez les tous" ; et le génocide commence. Des massacres, une boucherie innomable...
Afficher tout
« Va savoir pourquoi » on sait très bien pourquoi et c’est à cause des belges qui ont colonisé le pays avant son indépendance

a écrit : « Va savoir pourquoi » on sait très bien pourquoi et c’est à cause des belges qui ont colonisé le pays avant son indépendance C'est quand même pratique de tout refoutre systématiquement sur le dos des Européens.
Les mecs qui tenaient les machettes ont une part de responsabilité, non ?
Et il me semble que ce génocide n'était pas "téléguidé".

Si en 2020, les descendants de résistants décidaient d'aller génocider les descendants de collabos en France, on accuserait l'Allemagne, ou notre propre connerie ?

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : C'est quand même pratique de tout refoutre systématiquement sur le dos des Européens.
Les mecs qui tenaient les machettes ont une part de responsabilité, non ?
Et il me semble que ce génocide n'était pas "téléguidé".

Si en 2020, les descendants de résistants décidaient d
9;aller génocider les descendants de collabos en France, on accuserait l'Allemagne, ou notre propre connerie ? Afficher tout
Tu t'enflammes tout seul.

Son commentaire ne retire aucune part des tords aux belligérants mais répond simplement à la mention citée.

Donc détends toi et arrête de lire en diagonale et d'interpréter les choses n'importe comment.

Par ailleurs, renseigne toi sur la raison pour laquelle les Tutsis et Hutus se détestent. De nombreux reportages sont disponibles, tu y apprendras que la colonisation est effectivement responsable de cette haine. Ce mode opératoire est au moins aussi vieux que Jules Cesar, diviser pour mieux régner.

Tu noteras que ça fonctionne très bien pour notre oligarchie.

Posté le

android

(1)

Répondre