Nuit et brouillard chez les nazis

Proposé par
le
dans

"Nuit et brouillard" (Nacht und Nebel en allemand) est le nom de code d'un décret du 7 décembre 1941 émis par le pouvoir nazi. Celui-ci encadre la poursuite de tous les opposants politiques du IIIe Reich, et dispose que ceux-ci peuvent être déportés et tués en Allemagne, sans laisser de trace.

Signé par le maréchal Keitel, le décret concerne toutes les personnes jugées comme opposées au IIIe Reich, qu'il s'agisse de résistants, de communistes, de réfugiés politiques allemands, etc.


Commentaires préférés (3)

C'est également le titre d'un film réalisé à base d'images d'archives, ames sensibles s'abstenir

Posté le

android

(92)

Répondre

Ainsi qu'une chanson de Jean ferrat, chanson sur les déportations

Posté le

android

(52)

Répondre

a écrit : Il existe également un documentaire sur le seul camp de déportation et de concentration en France dans la région de Strasbourg, dont le nom m'echappe qui relate un peu le sort des prisonniers NN dans ce camp. Pas d'images d'archives mais les dessins de prisonniers et les témoignages parlent d'eux mêmes... camp de concentration de Natzweiler-Struthof

Posté le

android

(48)

Répondre


Tous les commentaires (26)

C'est également le titre d'un film réalisé à base d'images d'archives, ames sensibles s'abstenir

Posté le

android

(92)

Répondre

a écrit : C'est également le titre d'un film réalisé à base d'images d'archives, ames sensibles s'abstenir Vu en 5ème en cours. Impossible à oublier.

a écrit : C'est également le titre d'un film réalisé à base d'images d'archives, ames sensibles s'abstenir Il existe également un documentaire sur le seul camp de déportation et de concentration en France dans la région de Strasbourg, dont le nom m'echappe qui relate un peu le sort des prisonniers NN dans ce camp. Pas d'images d'archives mais les dessins de prisonniers et les témoignages parlent d'eux mêmes...

Posté le

android

(18)

Répondre

Ainsi qu'une chanson de Jean ferrat, chanson sur les déportations

Posté le

android

(52)

Répondre

a écrit : Il existe également un documentaire sur le seul camp de déportation et de concentration en France dans la région de Strasbourg, dont le nom m'echappe qui relate un peu le sort des prisonniers NN dans ce camp. Pas d'images d'archives mais les dessins de prisonniers et les témoignages parlent d'eux mêmes... camp de concentration de Natzweiler-Struthof

Posté le

android

(48)

Répondre

Merci pour l’enrichissement des commentaires précédents :)

Pour ceux qui se diraient que la date ne leur est pas inconnue, le hasard a fait qu’il s’agit également du jour de l’attaque de Pearl Harbor.

Ce Décret est suivi par la conférence de Wansee, qui formalise dans les faits, la Déportation et Assassinat de millions d'êtres Humains.
En parallèle, commence également dans le Reich, une vague de condamnations à mort, pour étouffer toute bribe de contestation au régime nazi. Sur les 14 000 peines capitales prononcées par les Tribunaux du Reich durant la Guerre, 11 000 auront lieu en cette fin 1941- début 1942, tant envers des civils comme des militaires.
Source : Gotz Ali. L'utopie Nazie.

Remis dans le contexte de l'époque, ceci est "compréhensible" ( en aucun cas justifiable ). Le Reich ne se sent pas loin de faire tomber l'Union Soviétique, ce qui la rendrait virtuellement maître de l'Europe Continentale. L'Histoire ne lui donnera, - - fort heureusement ! - pas raison.

Le 7 décembre 1941, les Japonais attaquent non seulement Pearl Harbour, mais aussi Hong Kong, Singapour, la Malaisie Britannique et Shanghai.
Le lendemain, L'Allemagne Nazie déclare la guerre aux États-Unis. Une très mauvaise décision, si l'on regarde rétroactivement.
C'est aussi ce même jour (8 décembre) qu'entre en fonctionnement le camp d'extermination de Chelmo.

Posté le

android

(29)

Répondre

a écrit : Il existe également un documentaire sur le seul camp de déportation et de concentration en France dans la région de Strasbourg, dont le nom m'echappe qui relate un peu le sort des prisonniers NN dans ce camp. Pas d'images d'archives mais les dessins de prisonniers et les témoignages parlent d'eux mêmes... Camp alsacien de natzweiler-struthof ;)

Cf. une anecdote du 6 avril sur l'usage du verbe stipuler.

Posté le

android

(6)

Répondre

a écrit : Cf. une anecdote du 6 avril sur l'usage du verbe stipuler. Si je ne dis pas de bêtises, la loi dispose mais le décret stipule ;)

a écrit : Il existe également un documentaire sur le seul camp de déportation et de concentration en France dans la région de Strasbourg, dont le nom m'echappe qui relate un peu le sort des prisonniers NN dans ce camp. Pas d'images d'archives mais les dessins de prisonniers et les témoignages parlent d'eux mêmes... Et un film qui évoque ce thème : Le photographe de Mauthausen

Ce 7 décembre 41 est aussi la date de l'entrée des États-Unis dans la seconde guerre mondiale en raison de la destruction du port militaire de Pearl Harbour via un raid aérien Japonais.

Posté le

android

(4)

Répondre

a écrit : Ce 7 décembre 41 est aussi la date de l'entrée des États-Unis dans la seconde guerre mondiale en raison de la destruction du port militaire de Pearl Harbour via un raid aérien Japonais. Techniquement parlant, c’est le lendemain avec la déclaration de guerre de l’Allemagne. Puisque Pearl Harbor se fait sans déclaration de guerre préalable.

a écrit : Il existe également un documentaire sur le seul camp de déportation et de concentration en France dans la région de Strasbourg, dont le nom m'echappe qui relate un peu le sort des prisonniers NN dans ce camp. Pas d'images d'archives mais les dessins de prisonniers et les témoignages parlent d'eux mêmes... C’est le camp du Struthof.
C’est à moins de 2 km en traversant la forêt de ma maison natale à Schirmeck - La Broque.

Ca a l'air incroyable, mais un parti unique au pouvoir, il fait ce qu'il veut...

-Nous allons exterminer tous les opposants au régime, ainsi qu'un dentiste.
-Mais pourquoi, un dentiste?
-Hé, t'as vu, Heinrich, tout le monde s'en fout de la liberté! (humour noir, très noir)

a écrit : Ca a l'air incroyable, mais un parti unique au pouvoir, il fait ce qu'il veut...

-Nous allons exterminer tous les opposants au régime, ainsi qu'un dentiste.
-Mais pourquoi, un dentiste?
-Hé, t'as vu, Heinrich, tout le monde s'en fout de la liberté! (humour noir, très noir)
Si on y réfléchit bien, puisqu’il y a un seul parti, il n'y a pas d'opposants. Donc, rip le dentiste.

a écrit : C'est également le titre d'un film réalisé à base d'images d'archives, ames sensibles s'abstenir Quel mauvais film, le scénario est basique, le jeu d’acteur ultra mauvais et franchement laisse tomber les décors. Je parle même pas des effets spéciaux affligeants.

a écrit : Quel mauvais film, le scénario est basique, le jeu d’acteur ultra mauvais et franchement laisse tomber les décors. Je parle même pas des effets spéciaux affligeants. N'oublie pas de rajouter un "^^" pour le cynisme, sinon...

a écrit : Si je ne dis pas de bêtises, la loi dispose mais le décret stipule ;) Non le décret dispose. Seul le contrat stipule. On comprend l idée mais les juristes pourraient être choqués ;-)

Note grammaticale : « qu’il s’agisse » est invariable.
Bonne journée.