Une finale de tennis dames si attendue que les hommes passèrent au second plan

Proposé par
le
dans

Pour la première fois de leur carrière, les soeurs Vénus et Serena Williams atteignirent toutes deux la finale du tournoi de tennis de Miami en 1999. L'évènement était si attendu que la finale dames eut lieu le dimanche, tandis que la finale hommes fut avancée au samedi.


Commentaires préférés (3)

a écrit : Avancé ou reculé.
Final homme devant se jouer le dimanche
Elle arrive un jour plus tôt. La date est donc bien avancée... ;-)

Posté le

android

(51)

Répondre

Elles s'étaient déjà rencontrées auparavant en tournois, mais pas en finale : de mémoire à l'open d'Australie (97) et en Italie (98). Par la suite, elles ont joué neuf finales du grand chelem ! Dont sept gagnées par la cadette, Séréna. C'est la plus intense confrontation et compétition entre deux joueuses de l'histoire du tennis féminin. Leur père avait dit un jour qu'il ne regardait jamais les matchs entre ses deux filles.

a écrit : De mémoire ? Sérieux ? Oui, ça date d'un peu plus d'un mois... Rétrospective sur la carrière des deux joueuses ; le confinement a cela de bon qu'on a du temps à perdre en regardant la télé :) Je me demande même si ce n'est pas celui dont parle @Frédégonde car il y avait effectivement une partie du reportage sur le père, pas tendre comme elle (il ?) le dit. Et ça parlait, bien sûr, de toutes leurs rivalités sportives... Il me semble même me souvenir que leur 1ère confrontation en Australie était un 1/4 de finales. Italie j'avais noté, mais je ne sais plus à quel niveau de la compète. Te voilà rassuré (ée ?) sur ma mémoire ? :)


Tous les commentaires (32)

Avancé ou reculé.
Final homme devant se jouer le dimanche

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Avancé ou reculé.
Final homme devant se jouer le dimanche
Elle arrive un jour plus tôt. La date est donc bien avancée... ;-)

Posté le

android

(51)

Répondre

Elles s'étaient déjà rencontrées auparavant en tournois, mais pas en finale : de mémoire à l'open d'Australie (97) et en Italie (98). Par la suite, elles ont joué neuf finales du grand chelem ! Dont sept gagnées par la cadette, Séréna. C'est la plus intense confrontation et compétition entre deux joueuses de l'histoire du tennis féminin. Leur père avait dit un jour qu'il ne regardait jamais les matchs entre ses deux filles.

cette finale était tellement anticipée
les prénoms Venus et Serena furent bien populaires en 1999

a écrit : Elles s'étaient déjà rencontrées auparavant en tournois, mais pas en finale : de mémoire à l'open d'Australie (97) et en Italie (98). Par la suite, elles ont joué neuf finales du grand chelem ! Dont sept gagnées par la cadette, Séréna. C'est la plus intense confrontation et compétition entre deux joueuses de l'histoire du tennis féminin. Leur père avait dit un jour qu'il ne regardait jamais les matchs entre ses deux filles. Afficher tout J'ai vu il y a vraiment longtemps une émission sur les espoirs du tennis en général, pour illustrer les États-Unis le réalisateur avait choisit 2 gamines de 10 ou 12 ans, les soeurs Williams, on sentait bien que le paternel des gamines voulait en faire des championnes a tous prix, et c'est pas avec des baisers et des paroles douces qu'il y est arrivé , mais avec le " fouet" pas étonnant que ses filles soit devenus des tueuse

Posté le

android

(10)

Répondre

a écrit : J'ai vu il y a vraiment longtemps une émission sur les espoirs du tennis en général, pour illustrer les États-Unis le réalisateur avait choisit 2 gamines de 10 ou 12 ans, les soeurs Williams, on sentait bien que le paternel des gamines voulait en faire des championnes a tous prix, et c'est pas avec des baisers et des paroles douces qu'il y est arrivé , mais avec le " fouet" pas étonnant que ses filles soit devenus des tueuse Afficher tout ...

Mais de quoi tu parles ?

a écrit : Elles s'étaient déjà rencontrées auparavant en tournois, mais pas en finale : de mémoire à l'open d'Australie (97) et en Italie (98). Par la suite, elles ont joué neuf finales du grand chelem ! Dont sept gagnées par la cadette, Séréna. C'est la plus intense confrontation et compétition entre deux joueuses de l'histoire du tennis féminin. Leur père avait dit un jour qu'il ne regardait jamais les matchs entre ses deux filles. Afficher tout De mémoire ? Sérieux ?

Posté le

android

(2)

Répondre

a écrit : De mémoire ? Sérieux ? Oui, ça date d'un peu plus d'un mois... Rétrospective sur la carrière des deux joueuses ; le confinement a cela de bon qu'on a du temps à perdre en regardant la télé :) Je me demande même si ce n'est pas celui dont parle @Frédégonde car il y avait effectivement une partie du reportage sur le père, pas tendre comme elle (il ?) le dit. Et ça parlait, bien sûr, de toutes leurs rivalités sportives... Il me semble même me souvenir que leur 1ère confrontation en Australie était un 1/4 de finales. Italie j'avais noté, mais je ne sais plus à quel niveau de la compète. Te voilà rassuré (ée ?) sur ma mémoire ? :)

a écrit : ...

Mais de quoi tu parles ?
Relis lentement ! des soeurs william a 12 ans, !

Posté le

android

(10)

Répondre

a écrit : Oui, ça date d'un peu plus d'un mois... Rétrospective sur la carrière des deux joueuses ; le confinement a cela de bon qu'on a du temps à perdre en regardant la télé :) Je me demande même si ce n'est pas celui dont parle @Frédégonde car il y avait effectivement une partie du reportage sur le père, pas tendre comme elle (il ?) le dit. Et ça parlait, bien sûr, de toutes leurs rivalités sportives... Il me semble même me souvenir que leur 1ère confrontation en Australie était un 1/4 de finales. Italie j'avais noté, mais je ne sais plus à quel niveau de la compète. Te voilà rassuré (ée ?) sur ma mémoire ? :) Afficher tout Frédégonde est une reine mérovingienne, une méchante en plus, donc je suis :" elle "

Posté le

android

(7)

Répondre

a écrit : Relis lentement ! des soeurs william a 12 ans, ! Tu ferais mieux d'écrire plus lentement, histoire de ne pas avoir besoin de déchiffrer.

a écrit : Frédégonde est une reine mérovingienne, une méchante en plus, donc je suis :" elle " Purée, et dire que j’appelle ma femme « ma fredegonde » depuis des années (je ne sais pas d’où ça me vient).

C’est une méchante alors...je vais garder l’info pour moi.

a écrit : Purée, et dire que j’appelle ma femme « ma fredegonde » depuis des années (je ne sais pas d’où ça me vient).

C’est une méchante alors...je vais garder l’info pour moi.
Ça reste toujours plus mignon que "ma poule", "ma p'tite chatte", ou je ne sais quel autre surnom certains peuvent donner à leur chère et tendre...

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Tu ferais mieux d'écrire plus lentement, histoire de ne pas avoir besoin de déchiffrer. "2 gamines de 10 ou 12 ans, les soeurs Williams"

C'est quand même assez clair.

Posté le

android

(20)

Répondre

a écrit : Tu ferais mieux d'écrire plus lentement, histoire de ne pas avoir besoin de déchiffrer. Il est vrai que la ponctuation laisse fortement à désirer, mais j’ai néanmoins réussi à comprendre ;)

a écrit : Oui, ça date d'un peu plus d'un mois... Rétrospective sur la carrière des deux joueuses ; le confinement a cela de bon qu'on a du temps à perdre en regardant la télé :) Je me demande même si ce n'est pas celui dont parle @Frédégonde car il y avait effectivement une partie du reportage sur le père, pas tendre comme elle (il ?) le dit. Et ça parlait, bien sûr, de toutes leurs rivalités sportives... Il me semble même me souvenir que leur 1ère confrontation en Australie était un 1/4 de finales. Italie j'avais noté, mais je ne sais plus à quel niveau de la compète. Te voilà rassuré (ée ?) sur ma mémoire ? :) Afficher tout Impressionnant quand même. Surtout que tu laches des infos comme ça sur pratiquement chaque anecdote. Quand est ce qu'on te voit à Question pour un Champion ?

a écrit : Ça reste toujours plus mignon que "ma poule", "ma p'tite chatte", ou je ne sais quel autre surnom certains peuvent donner à leur chère et tendre... Ou "Maman" !

Posté le

android

(12)

Répondre

a écrit : Frédégonde est une reine mérovingienne, une méchante en plus, donc je suis :" elle " Trahison de sa maitresse, meutre de sa reine, tueuse de rivale amoureuse, empoisonneuse de Saint homme, commanditaire de l'assassinat de divers hommes politiques de premier plan ainsi que de ses beaux-fils, organisatrice du viole de sa belle-fille... je suis bien content qu'un téléphone ou un ordinateur nous sépare ! ;)

Posté le

android

(11)

Répondre

Serena Williams est toujours sur le circuit malgré son âge avancée de 38 ans (pour ce noble sport pratiqué à haut niveau évidemment) et sa maternité. Elle est détentrice du nombre de grand chelem gagnée en simple homme et femme confondu avec 23 réalisations. Le grand et célèbrissime Roger Federer en a quand à lui 21, ils sont assez similaires pour leurs palmarès donc, leur âge (le même) et leur longévité au top niveau. Puisque les deux sont devenus numéro 1 mondial pour la première fois au début des années 2000 ! 2002 pour elle, 2004 pour lui. Au tennis les femmes sont souvent plus précoces. Elle est connu pour pratiquer un tennis très puissant et offensif à souhait, son arme principal étant un service survitaminé.

Et à titre personnel je trouve cette femme extrêmement gracieuse malgré un physique qui ne le laisse pas pensée de prime abord.

Posté le

android

(10)

Répondre