Quand vos muscles se contractent tout seuls

Proposé par
le
dans

Il vous est sûrement déjà arrivé d'avoir un muscle se contracter brièvement de manière régulière durant quelques secondes. Il s'agit de myoclonies, de brèves secousses musculaires qui entraînent des mouvements involontaires, soudains et brusques. Les secousses peuvent survenir au niveau d’un seul muscle ou toucher un groupe musculaire.

L’exemple le plus commun de myoclonie est le hoquet, ou myoclonie phrénoglottique. Il est le résultat d’une succession de contractions musculaires involontaires. Les myoclonies peuvent survenir de façon spontanée (liées au fonctionnement de l’organisme) ou en réponse à un trouble au sein de l'organisme ou d'un traitement médical.


Tous les commentaires (27)

a écrit : Circulatoire. Et la réponse est neurologique. Un peu comme lorsqu'on se réveille la nuit parce qu'un bras est endormi. Le cerveau lance un signe d'alerte.. bouge! Alors non moi je dirais justement que ce n'est pas du tout circulatoire, ce qui permet d'ailleurs de distinguer les jambes sans repos, plutôt neurologiques et calmés par le mouvement, des douleurs d'origines vasculaire, au contraire calmées par le repos.

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : Circulatoire. Et la réponse est neurologique. Un peu comme lorsqu'on se réveille la nuit parce qu'un bras est endormi. Le cerveau lance un signe d'alerte.. bouge! Petit complément concernant la comparaison que tu utilises : la douleur (en fait surtout l'engourdissement) et la nécessité de bouger un bras au milieu de la nuit fait suite à un garot trop prolongé, donc bien différent des jambes sans repos.

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Plutôt neurologique mais en vrai on sait pas trop trop... Très clairement neurologique. Les traitements sont d’ailleurs des médicaments neurologiques, notamment des dopaminergiques.

a écrit : Très clairement neurologique. Les traitements sont d’ailleurs des médicaments neurologiques, notamment des dopaminergiques. On est dans un cas de figure où on ne sait pas ce que c'est parce que, en vrai, il n'y a aucun traitement contre les myoclonies.

Par contre, c'est neurologique, ca c'est clair. Mais les neurones, ce n'est pas que le cerveau, c'est tout le système nerveux, donc ce problème peut très bien arriver quand on se coince un nerf dans le coude, voir un nerf qui fout le bordel dans l'oreille, avec ce putain de muscle qui est accroché au tympan, j'en ai fait l'expérience, pas douloureuse, mais incroyablement casse couille. "cric cric cric cric"

Y'a pas de médocs pour ça. C'est du pipeau. Il faut se concentrer et essayer de "dire" au muscle de fermer sa gueule, un genre de méditation. Zetes pas obligé de le croire mais je m'en fiche Je dis juste ce que j'ai vécu. ;)

a écrit : On est dans un cas de figure où on ne sait pas ce que c'est parce que, en vrai, il n'y a aucun traitement contre les myoclonies.

Par contre, c'est neurologique, ca c'est clair. Mais les neurones, ce n'est pas que le cerveau, c'est tout le système nerveux, donc ce problème peut
très bien arriver quand on se coince un nerf dans le coude, voir un nerf qui fout le bordel dans l'oreille, avec ce putain de muscle qui est accroché au tympan, j'en ai fait l'expérience, pas douloureuse, mais incroyablement casse couille. "cric cric cric cric"

Y'a pas de médocs pour ça. C'est du pipeau. Il faut se concentrer et essayer de "dire" au muscle de fermer sa gueule, un genre de méditation. Zetes pas obligé de le croire mais je m'en fiche Je dis juste ce que j'ai vécu. ;)
Afficher tout
la question (et donc ma réponse) portait sur le syndrome des jambes sans repos.

a écrit : la question (et donc ma réponse) portait sur le syndrome des jambes sans repos. Et moi j'ai répondu que c'est neurologique et qu'il n'y a pas de médicament pour guérir les myoclonies, qu'elles soient dans le pied où dans le nez. Personne ne sait ce que c'est, ce qui les déclenchent, un peu comme la sclérose en plaque.
les pétardos peuvent aider à les calmer y parait, mais c'est rigoureusement interdit sous peine de prison ferme.

Que veux tu que je te dise d'autre? Des mensonges?

a écrit : Et moi j'ai répondu que c'est neurologique et qu'il n'y a pas de médicament pour guérir les myoclonies, qu'elles soient dans le pied où dans le nez. Personne ne sait ce que c'est, ce qui les déclenchent, un peu comme la sclérose en plaque.
les pétardos peuvent aider à les calmer y pa
rait, mais c'est rigoureusement interdit sous peine de prison ferme.

Que veux tu que je te dise d'autre? Des mensonges?
Afficher tout
Sauf que tu mélangés visiblement myoclonies et jambes sans repos, ce qui n'a rien à voir.
Quant au cannabis, les études des le syndrome des jambes sans repos sont plutôt décevantes à l'heure actuelle...

Posté le

android

(0)

Répondre