On sait faire parler les momies

Proposé par
le
dans

Des chercheurs des universités de Londres et York ont réussi à redonner de la voix à une momie. Pour y parvenir, ils ont étudié les tissus de son larynx et son canal vocal. Puis avec l'aide d'un scanner, ils ont déterminé les dimensions de ses organes pour ensuite les associer à une synthèse vocale.

Le résultat donne un son assez grave qui ne correspond pas forcément à la voix du défunt. Car celle-ci ne dépend pas seulement du "tuyau" mais également des cordes vocales et des intonations.


Commentaires préférés (3)

En utilisant ce modèle là ils pourraient même donner de la voix à une carafe et ça n'aurait pas moins de sens.

Posté le

android

(160)

Répondre

a écrit : En utilisant ce modèle là ils pourraient même donner de la voix à une carafe et ça n'aurait pas moins de sens. Mais c'est justement avec ce système qu'ils ont donné une voix à la théière et au chandelier dans "La Belle et la Bête" de Disney.

a écrit : Autrement dit, cette étude était non seulement inutile, mais elle n'a rien donné de probant...
On n'est pas prêt d'avoir un vaccin si c'est une bande de bras cassés de ce genre qui en fait la "recherche"
Oh tiens, un ignare n’ayant aucune notion du fonctionnement de la recherche qui se permet de donner des leçons.
La recherche c’est un processus, on ne part pas de rien pour arriver directement à des découvertes applicables du jour au lendemain, ça fonctionne par étape.
Instruis-toi un tantinet avant de faire ce genre de remarque car en te pensant malin et en position de faire la morale, tu ne fais que démontrer ton ignorance et la superficialité de ton raisonnement.


Tous les commentaires (40)

En utilisant ce modèle là ils pourraient même donner de la voix à une carafe et ça n'aurait pas moins de sens.

Posté le

android

(160)

Répondre

Autrement dit, cette étude était non seulement inutile, mais elle n'a rien donné de probant...
On n'est pas prêt d'avoir un vaccin si c'est une bande de bras cassés de ce genre qui en fait la "recherche"

a écrit : En utilisant ce modèle là ils pourraient même donner de la voix à une carafe et ça n'aurait pas moins de sens. exactement, je ne comprends pas à quoi ça sert, du coup...

a écrit : En utilisant ce modèle là ils pourraient même donner de la voix à une carafe et ça n'aurait pas moins de sens. Mais c'est justement avec ce système qu'ils ont donné une voix à la théière et au chandelier dans "La Belle et la Bête" de Disney.

La structure des os du crâne, notamment celle des sinus, jouent également un rôle important dans le son de la voix.

a écrit : En utilisant ce modèle là ils pourraient même donner de la voix à une carafe et ça n'aurait pas moins de sens. En parlant de primates, si ceux-ci ne peuvent pas parler (humain exclu bien sûr), c’est principalement parce que leur cerveau n’est pas fait pour. Mais aussi, pour eux, il est physiquement difficile de parler pour plusieurs raisons : larynx trop court, leur position (essayez d’enchaîner a-e-i-ou à l’oral, facile ; maintenant essayez en étant inclinés à 90°, moins facile), leurs langues qui occupe toute la bouche et empêche de prononcer les voyelles...

Cependant, comme pour la momie, on a modélisé la gorge d’un macaque et celui-ci peut physiquement parler. On a même synthétisé comment il dirait « will you mary me ? » (« voulez-vous m’épousez ? »). En gros, si on branche un cerveau d’humain à un macaque, celui-ci pourra parler.

Un article sur la parole des singes avec Koko, une gorille qui comprend 2000 mots :
www.papergeek.fr/certains-singes-seraient-tres-pres-de-pouvoir-parler-comme-les-humains-12976
Un article qui parle de la modélisation de la voix des macaques :
www.maxisciences.com/primate/les-primates-auraient-l-anatomie-necessaire-pour-parler-comme-des-humains_art39066.html
Et une vidéo du « will you mary me ? » en question :
youtu.be/Hq0H1kEFNAk

Je ne suis pas convaincu à 100%, faire dire à une momie juste « AWW » et une phrase entière à un macaque, c’est bizarre.
Et ne prenez pas en compte le psychologue qui dit que tous les singes peuvent parler, c’est faux.

Posté le

android

(21)

Répondre

a écrit : Autrement dit, cette étude était non seulement inutile, mais elle n'a rien donné de probant...
On n'est pas prêt d'avoir un vaccin si c'est une bande de bras cassés de ce genre qui en fait la "recherche"
Oh tiens, un ignare n’ayant aucune notion du fonctionnement de la recherche qui se permet de donner des leçons.
La recherche c’est un processus, on ne part pas de rien pour arriver directement à des découvertes applicables du jour au lendemain, ça fonctionne par étape.
Instruis-toi un tantinet avant de faire ce genre de remarque car en te pensant malin et en position de faire la morale, tu ne fais que démontrer ton ignorance et la superficialité de ton raisonnement.

a écrit : En utilisant ce modèle là ils pourraient même donner de la voix à une carafe et ça n'aurait pas moins de sens. Je suis d'accord avec ça... Et puis au fond, vraiment, qu'est-ce qu'on en a à foutre de connaître la voix du vivant de celui qui devenu une momie ; en étant en plus certains que ce n'est quand même pas ça exactement !? C'est ça le plus fort :)
Des semaines ? Des mois ? Des années ? De recherches... je n'en sais rien. Mais il y a combien de mecs qui ont été payés pour nous pondre ce truc incertain ?
La recherche, je suis pour... mais faut cibler quand même :)

a écrit : Je suis d'accord avec ça... Et puis au fond, vraiment, qu'est-ce qu'on en a à foutre de connaître la voix du vivant de celui qui devenu une momie ; en étant en plus certains que ce n'est quand même pas ça exactement !? C'est ça le plus fort :)
Des semaines ? Des mois ? Des années ? De rec
herches... je n'en sais rien. Mais il y a combien de mecs qui ont été payés pour nous pondre ce truc incertain ?
La recherche, je suis pour... mais faut cibler quand même :)
Afficher tout
Ça pourrait avoir quelques applications si c’est abouti. Par exemple, si on retrouve un cadavre non indentifié, lui faire « parler » serait grandement utile. Mais ça marche que quand les tissus sont là, soit une momie, soit un cadavre récent.

Mais pour le coup, un « AWW » c’est stictement inutile, mieux vaut ne pas publier les résultats, c’est minable pour le moment, mais ça reste prometteur.

Posté le

android

(2)

Répondre

a écrit : Oh tiens, un ignare n’ayant aucune notion du fonctionnement de la recherche qui se permet de donner des leçons.
La recherche c’est un processus, on ne part pas de rien pour arriver directement à des découvertes applicables du jour au lendemain, ça fonctionne par étape.
Instruis-toi un tantinet avant de fair
e ce genre de remarque car en te pensant malin et en position de faire la morale, tu ne fais que démontrer ton ignorance et la superficialité de ton raisonnement. Afficher tout
Po Po poooooo.time

Posté le

android

(12)

Répondre

a écrit : Oh tiens, un ignare n’ayant aucune notion du fonctionnement de la recherche qui se permet de donner des leçons.
La recherche c’est un processus, on ne part pas de rien pour arriver directement à des découvertes applicables du jour au lendemain, ça fonctionne par étape.
Instruis-toi un tantinet avant de fair
e ce genre de remarque car en te pensant malin et en position de faire la morale, tu ne fais que démontrer ton ignorance et la superficialité de ton raisonnement. Afficher tout
T'es gentil, mon grand, mais j'ai eu l'occasion de côtoyer des chercheurs en littérature et en pharmacie. Ce n'étaient pas les mêmes personnes, je précise car tu sembles avoir un sens du raccourci un peu rapide.
Un tiers de leur activité est consacré à la recherche "pure" dans leur domaine, un tiers à la recherche de subventions et autres financements (faut bouffer à la fin du mois) et un tiers à essayer d'isoler les artistes du genre de ceux dont l'anecdote évoque les exploits.

Encore un qui crée un compte pour jeter son fiel avant de disparaitre...

"un AWW" c'est minable : oui c'est sûr que ça en dit peu, mais je trouve ça plutôt sympa de partager avec les autres ces découvertes, c'est sympa comme nouvelle, ça annonce un projet peut-être exploitable dans le futur

"On n'est pas prêt d'avoir un vaccin si c'est une bande de bras cassés de ce genre" : belle mentalité. les chercheurs ne trouvent pas une application concrète du jour au lendemain, ça demande des essais qui seront répétés dans d'autres cas, ici ça permettrait de comprendre l'évolution de ces organes, on pourrait peut-être connaître la voix de dirigeants/leaders même si évidemment l'intonation serait manquante. Oui, dans l'absolu ça sert à rien, tout comme la littérature, l'histoire, l'archéologie, la quasi totalité des sciences sociales, car ce ne sont pas ces bras cassés qui vont nous trouver des vaccins. Pourtant tout de suite ils paraissent avoir plus de légitimité, alors que, honnêtement, qu'est-ce qu'on en a faire de l'histoire de la princesse de clèves, premier roman psychologique mais 0 vaccin à son actif, hop à la poubelle si j'applique ta logique.

a écrit : Je suis d'accord avec ça... Et puis au fond, vraiment, qu'est-ce qu'on en a à foutre de connaître la voix du vivant de celui qui devenu une momie ; en étant en plus certains que ce n'est quand même pas ça exactement !? C'est ça le plus fort :)
Des semaines ? Des mois ? Des années ? De rec
herches... je n'en sais rien. Mais il y a combien de mecs qui ont été payés pour nous pondre ce truc incertain ?
La recherche, je suis pour... mais faut cibler quand même :)
Afficher tout
Qui te dit que ce ne sont pas des recherches privées?

C'est de la recherche, c'est pas pire que d'essayer de comprendre ce que veut dire un chat quand il miaule, c'est de la curiosité! Qu'es ce que ca peut me gonfler les gens qui disent "casairarien" quand à coté on balance des centaines de milliards pour financer de la recherche sur des nouveaux pesticides et que tout le monde où presque s'en bat les couilles!
OUI moi ca m'intéresse de savoir comment vocalisaient des humains morts il y a 4 000 ans. On essaie de se comprendre en tant qu'espèce avec ces études, je trouve ça important! D'où est née notre culture? crénom!

Il est admis aujourd'hui que les chimpanzés ont presque la capacité de parler...

a écrit : T'es gentil, mon grand, mais j'ai eu l'occasion de côtoyer des chercheurs en littérature et en pharmacie. Ce n'étaient pas les mêmes personnes, je précise car tu sembles avoir un sens du raccourci un peu rapide.
Un tiers de leur activité est consacré à la recherche "pure" dans leur d
omaine, un tiers à la recherche de subventions et autres financements (faut bouffer à la fin du mois) et un tiers à essayer d'isoler les artistes du genre de ceux dont l'anecdote évoque les exploits.

Encore un qui crée un compte pour jeter son fiel avant de disparaitre...
Afficher tout
Vous parlez de sens du raccourci alors que c'est vous qui mettez dans le même sac les chercheurs de l'anecdote et ceux qui travaillent sur le vaccin du covid, n'importe quoi...

Posté le

android

(14)

Répondre

a écrit : Autrement dit, cette étude était non seulement inutile, mais elle n'a rien donné de probant...
On n'est pas prêt d'avoir un vaccin si c'est une bande de bras cassés de ce genre qui en fait la "recherche"
L'étude c'était pas seulement mesurer le morphologie de la momie et simuler les sons qu'elle aurait pu émettre. Cette simulation c'était une application anecdotique. L'intérêt de ce domaine d'études c'est bien sûr de comprendre comment la voix se forme en fonction de la morphologie, avec entre autres applications la possibilité de corriger par une opération chirurgicale des malformations ou des séquelles d'accident, ou l'étude de l'apparition de la parole au cours de l'évolution des humains (c'est moins applicable à la vie de tous les jours qu'un vaccin mais ça intéresse les archéologues). Faire une application sur une momie c'est seulement un exemple parlant (c'est le cas de le dire) de ces études et ça ne fait pas de mal d'avoir un exemple de temps en temps quand on fait de la recherche fondamentale. Mais quand le sage montre la lune, il y a des gens qui regardent le doigt...

Posté le

android

(22)

Répondre

a écrit : Je suis d'accord avec ça... Et puis au fond, vraiment, qu'est-ce qu'on en a à foutre de connaître la voix du vivant de celui qui devenu une momie ; en étant en plus certains que ce n'est quand même pas ça exactement !? C'est ça le plus fort :)
Des semaines ? Des mois ? Des années ? De rec
herches... je n'en sais rien. Mais il y a combien de mecs qui ont été payés pour nous pondre ce truc incertain ?
La recherche, je suis pour... mais faut cibler quand même :)
Afficher tout
La recherche qui à première vue peut sembler inutile, peut se révéler parfois remplie de résultats utiles qui peuvent faire avancer la science. Dans une vidéo du très intéressant youtuber Dirty Biology, il est très bien expliqué à quoi peut servir la recherche "absurde" ou "inutile" (youtu.be/R4wJb2O0dWw)
André Geim a gagné en 2000 un prix Ignobel, prix parodique du prix Nobel pour de la recherche "inutile", pour avoir fait léviter des grenouilles à l'aide d'aimants et en 2012 il a gagné un prix Nobel de physique pour sa recherche sur le graphène! La recherche dite " inutile" peut parfois se révéler utile au bout du compte.

Posté le

android

(10)

Répondre

a écrit : T'es gentil, mon grand, mais j'ai eu l'occasion de côtoyer des chercheurs en littérature et en pharmacie. Ce n'étaient pas les mêmes personnes, je précise car tu sembles avoir un sens du raccourci un peu rapide.
Un tiers de leur activité est consacré à la recherche "pure" dans leur d
omaine, un tiers à la recherche de subventions et autres financements (faut bouffer à la fin du mois) et un tiers à essayer d'isoler les artistes du genre de ceux dont l'anecdote évoque les exploits.

Encore un qui crée un compte pour jeter son fiel avant de disparaitre...
Afficher tout
Les artistes du genre de ceux dont l’anecdote évoque les exploits ? Parce que vous croyez que ça ne sert à rien leurs recherches ? Je veux dire, vous êtes du métier ? Vous avez compris la finalité de ce genre de recherche ? Visiblement non... C’est donc dommage de juger et de faire des raccourcis comme ça aussi. Ce genre de procédé peut nous aider à comprendre tout ce qui influe notre voix etc, afin d’aider les gens victimes d’accident qui ont eu des traumatismes à ce niveau là et ne retrouvent pas leur voix d’origine. Je trouve ça plutôt cool que des gens se penchent là-dessus et je les traiterai pas d’ahuris juste parce que ça dépasse un peu mes compétences. ;)

a écrit : Autrement dit, cette étude était non seulement inutile, mais elle n'a rien donné de probant...
On n'est pas prêt d'avoir un vaccin si c'est une bande de bras cassés de ce genre qui en fait la "recherche"
Je pense qu’il n’est jamais trop tard pour se coucher moins bête.

David Howard, coauteur de l’étude est docteur en communication humaine et ingenieur en électricité. Il est actuellement directeur du département d’ingénierie électrique de l’université de Londres.

Ses recherches concernent la modélisation vocale de la voix en réalité virtuelle, l’étude du conduit vocal humain et sa modélisation électronique. On peut donc penser à toute sorte d’applications futures comme un synthétiseur de voix fidèle à la voix originale de la personne l’utilisant par exemple (après une trachéotomie ou une paralysie), un synthétiseur de voix pour les muets en reproduisant les mouvements des muscles du larynx malgré un problème aux cordes vocales, etc.

Bien entendu, la momie c’est du « marketing » scientifique qui permet une renommée mondiale et donc éventuellement des fonds de recherche.

On peut toujours estimer que c’est inutile mais je ne crois pas.