20 000 lieues sous les mers mais en horizontal

Proposé par
le

Commentaires préférés (3)

J’ai toujours cru qu’il s’agissait de la profondeur, présentée de manière exagérée pour aguicher le potentiel lecteur, c’est vrai que la distance parcourue me semble plus évidente.

Étant petit j’étais persuadé que ça s’écrivait « 20 milieux sous les mers » sous entendant que le monde sous marin était infini ou qu’il y avait 20 endroits à visiter absolument sous la mer.

a écrit : Étant petit j’étais persuadé que ça s’écrivait « 20 milieux sous les mers » sous entendant que le monde sous marin était infini ou qu’il y avait 20 endroits à visiter absolument sous la mer. Un peu comme pour découvrir le poteau rose.


Tous les commentaires (55)

Thank you Mister obvious!

Posté le

android

(0)

Répondre

Je ne savais pas du tout alors JMCMB
Je trouve que ce genre d’œuvre est un classique qui met tout de même un peu la pression. On est tous obligés de faire semblant de le connaître en société. Tout le monde connaît et en a entendu parler pour telle ou telle raison un peu comme fight club où Le parrain ou les miserable etc ... je dois avouer avoir acheté ce livre et l’avoir mis dans ma bibliothèque bien en évidence juste pour pouvoir me vanter (sans jamais l’avoir évidemment)

J’ai toujours cru qu’il s’agissait de la profondeur, présentée de manière exagérée pour aguicher le potentiel lecteur, c’est vrai que la distance parcourue me semble plus évidente.

Je n'avais jamais fait la conversion... Du coup, comme tout le monde, je pensais qu'il s'agissait de profondeur.
Bon... dont acte... merci @MimOun d'avoir comblé cette lacune :)

Étant petit j’étais persuadé que ça s’écrivait « 20 milieux sous les mers » sous entendant que le monde sous marin était infini ou qu’il y avait 20 endroits à visiter absolument sous la mer.

a écrit : Je ne savais pas du tout alors JMCMB
Je trouve que ce genre d’œuvre est un classique qui met tout de même un peu la pression. On est tous obligés de faire semblant de le connaître en société. Tout le monde connaît et en a entendu parler pour telle ou telle raison un peu comme fight club où Le parrain ou les miser
able etc ... je dois avouer avoir acheté ce livre et l’avoir mis dans ma bibliothèque bien en évidence juste pour pouvoir me vanter (sans jamais l’avoir évidemment) Afficher tout
D’ailleurs, les Japonais en ont une discipline: le tsundoku! Toujours en avance d’un temps ces japonais

C'est vrai que ça paraît plus logique mais même si je n'avais pas compris le titre comme il le faudrait cela reste un très bon livre

Posté le

android

(1)

Répondre

Je ne peux pas ouvrir le lien wiki de l œuvre.

Cela étant : 20 000 lieues sous les mers laissent penser qu’il s agit de lieue Marine dont la longueur est différente d une lieue terrestre. D ailleurs la lieue terrestre ou lieue commune de France est égale (je cite wiki) 1/25 de degré du périmètre terrestre, soit exactement 4,4448 km ; la lieue marine vaut 1/20 de degré du périmètre terrestre, soit 3 milles marins ou exactement 5,556 km.

Donc ici, c’est plutôt 20000 x 5,55 et non 4km. Ce qui est plus logique dans une œuvre marine d utiliser une unité nautique à une unité terrestre sauf volonté propre de l’auteur.

a écrit : Je ne savais pas du tout alors JMCMB
Je trouve que ce genre d’œuvre est un classique qui met tout de même un peu la pression. On est tous obligés de faire semblant de le connaître en société. Tout le monde connaît et en a entendu parler pour telle ou telle raison un peu comme fight club où Le parrain ou les miser
able etc ... je dois avouer avoir acheté ce livre et l’avoir mis dans ma bibliothèque bien en évidence juste pour pouvoir me vanter (sans jamais l’avoir évidemment) Afficher tout
Comparer Fight club et l'œuvre de Jules Verne.... Vivement la fin du confinement !

Posté le

android

(1)

Répondre

Oh mince je pensais que c'était un documentaire sur 20 000 lieux à découvrir sous la mer !
Je pensais que l'auteur avait fait des fautes d'orthographe mais comme c'est un petit jeune, on lui laisse la chance d'être publié...

a écrit : Étant petit j’étais persuadé que ça s’écrivait « 20 milieux sous les mers » sous entendant que le monde sous marin était infini ou qu’il y avait 20 endroits à visiter absolument sous la mer. Dans le même registre il y a "les milles ou l'éducation de Rousseau", ainsi que "Emile et une nuit", écrit par Emile et Image. Je ne parle pas de Zadig et Voltaire...

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Étant petit j’étais persuadé que ça s’écrivait « 20 milieux sous les mers » sous entendant que le monde sous marin était infini ou qu’il y avait 20 endroits à visiter absolument sous la mer. Oh merde ! On m'a devancé ! Sauf que je ne pensais pas du tout que quelqu'un pourrait croire sérieusement cela

a écrit : J’ai toujours cru qu’il s’agissait de la profondeur, présentée de manière exagérée pour aguicher le potentiel lecteur, c’est vrai que la distance parcourue me semble plus évidente. Sachant que le diamètre terrestre est de l'ordre de 3000 lieues, cela permettrait de creuser un trou jusqu'en Chine et au delà,ça ne tient pas la route....

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Je n'avais jamais fait la conversion... Du coup, comme tout le monde, je pensais qu'il s'agissait de profondeur.
Bon... dont acte... merci @MimOun d'avoir comblé cette lacune :)
Pas de quoi. Tu te rends compte 100 000 Km, c'est 8 fois le diamètre de la terre. Mdr .. J'suis sur qu' y en a plein qui sont tombés dans le panneau

a écrit : Étant petit j’étais persuadé que ça s’écrivait « 20 milieux sous les mers » sous entendant que le monde sous marin était infini ou qu’il y avait 20 endroits à visiter absolument sous la mer. Un peu comme pour découvrir le poteau rose.

a écrit : Je ne savais pas du tout alors JMCMB
Je trouve que ce genre d’œuvre est un classique qui met tout de même un peu la pression. On est tous obligés de faire semblant de le connaître en société. Tout le monde connaît et en a entendu parler pour telle ou telle raison un peu comme fight club où Le parrain ou les miser
able etc ... je dois avouer avoir acheté ce livre et l’avoir mis dans ma bibliothèque bien en évidence juste pour pouvoir me vanter (sans jamais l’avoir évidemment) Afficher tout
Tu sais un bouquin c'est pas fait pour avoir la pression ou pour le paraître. C'est fait pour kiffer. Alors kiffe pasque c'est de la balle les histoires de Julot. C'est vite lu en plus car on ne s'ennuie pas, j'imagine que dans un milieu où on fait style d'être cultivé on lit vite en tout cas ! Et si tu n'aimes pas et bien donne le, tu feras des heureux et pourra du reste paraître original ..''oh non moi franchement, les histoires rocambolesque de bateaux qui vont sous l'eau et de bidules sur la lune, j'accroche pas du tout..!''

PS en vrai je l'ai pas lu..

a écrit : Je ne savais pas du tout alors JMCMB
Je trouve que ce genre d’œuvre est un classique qui met tout de même un peu la pression. On est tous obligés de faire semblant de le connaître en société. Tout le monde connaît et en a entendu parler pour telle ou telle raison un peu comme fight club où Le parrain ou les miser
able etc ... je dois avouer avoir acheté ce livre et l’avoir mis dans ma bibliothèque bien en évidence juste pour pouvoir me vanter (sans jamais l’avoir évidemment) Afficher tout
Et bien tu as tout le temps du confinement pour le lire... si tu veux. Comme le disait Pennac dans ses droits du lecteur, le premier droit est de ne pas lire.

Posté le

android

(7)

Répondre

Je le savais déjà grâce à "Um, actually..." <3

a écrit : Comparer Fight club et l'œuvre de Jules Verne.... Vivement la fin du confinement ! En son temps Jules Verne eu des détracteurs aussi, qui pensaient que la science fiction était pour les enfants, loin de la profondeur philosophique d'un Voltaire ou d'un Rousseau, eux même décrié en leur temps.

Fight Club acquiert petit à petit son statut de classique du cinéma, qu'on le veuille ou non, et est déjà considéré comme un des chefs d’œuvres de la discipline.

Après, seul l'histoire donne la consécration, est il très ardu d'être clairvoyant sur son époque. Beaucoup d’œuvre complétement impopulaires en leurs temps furent reconnues seulement par les générations suivantes

1 lieue = 4,8km environ donc on se rapproche largement plus de 100.000km que de 80.000km pour 20.000 lieue