L'odorologie pour résoudre des enquêtes criminelles

Proposé par
le

L'odorologie est une technique utilisée dans les enquêtes policières. Importée de Hongrie par le pôle scientifique d’Écully, elle est reconnue comme une preuve judiciaire en France. Cette méthode comparative se sert de l'exceptionnel odorat des chiens expérimentés (berger allemand et malinois) pour associer des odeurs retrouvées sur des lieux de crime avec des suspects.


Commentaires préférés (3)

a écrit : L'odorat, sans doute le se s le plus important Je ne suis peut-être pas le mieux placé pour juger car mes 5 sens fonctionnent parfaitement, mais comme ça j'ai envie de dire que si je dois choisir, je préfère perdre l'odorat que la vue ou l'ouïe.

Posté le

android

(92)

Répondre

J'ai vu cette information il y a peu dans "C'est toujours pas sorcier". Nous avons d'ailleurs aussi vu, en France, une machine capable "d'enregistrer" et d'analyser les différentes odeurs de quelqu'un : sueur, parfum, shampoing etc. Ensuite il est possible de retrouver ces odeurs sur une scène de crime. Cette technique devrait prendre de l'ampleur dans les années à venir.

Posté le

android

(51)

Répondre

a écrit : Je ne vois même pas pourquoi répondre à une telle phrase, vide de sens. Important pour quoi ? C'est comme de dire "c'est le troisième le mieux" ou "quel est le pire entre un pigeon ?"... Sans contexte ça ne veut rien dire. On peut parler en terme d'utilité dans la vie courante, de nécessité à la survie dans la nature, ou de place dédiée occupée dans le cerveau pour chaque sens, ou tout simplement la quantité d'attention qui est focalisée dessus en moyenne sur une journée, si c'est quantifiable...

Dans l'absolu, je préfèrerais aussi largement perdre l'odorat que la vue.

Posté le

android

(42)

Répondre


Tous les commentaires (28)

a écrit : L'odorat, sans doute le se s le plus important À y réfléchir, je n'en vois pas qui ne soit pas important !

Posté le

android

(9)

Répondre

a écrit : L'odorat, sans doute le se s le plus important Je ne suis peut-être pas le mieux placé pour juger car mes 5 sens fonctionnent parfaitement, mais comme ça j'ai envie de dire que si je dois choisir, je préfère perdre l'odorat que la vue ou l'ouïe.

Posté le

android

(92)

Répondre

J'ai vu cette information il y a peu dans "C'est toujours pas sorcier". Nous avons d'ailleurs aussi vu, en France, une machine capable "d'enregistrer" et d'analyser les différentes odeurs de quelqu'un : sueur, parfum, shampoing etc. Ensuite il est possible de retrouver ces odeurs sur une scène de crime. Cette technique devrait prendre de l'ampleur dans les années à venir.

Posté le

android

(51)

Répondre

a écrit : Je ne suis peut-être pas le mieux placé pour juger car mes 5 sens fonctionnent parfaitement, mais comme ça j'ai envie de dire que si je dois choisir, je préfère perdre l'odorat que la vue ou l'ouïe. Je ne vois même pas pourquoi répondre à une telle phrase, vide de sens. Important pour quoi ? C'est comme de dire "c'est le troisième le mieux" ou "quel est le pire entre un pigeon ?"... Sans contexte ça ne veut rien dire.

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : L'odorat, sans doute le se s le plus important Non pas du tout, c'est probablement le moins important.
La vue arrive en tête, et de loin.

Posté le

android

(3)

Répondre

a écrit : Je ne vois même pas pourquoi répondre à une telle phrase, vide de sens. Important pour quoi ? C'est comme de dire "c'est le troisième le mieux" ou "quel est le pire entre un pigeon ?"... Sans contexte ça ne veut rien dire. On peut parler en terme d'utilité dans la vie courante, de nécessité à la survie dans la nature, ou de place dédiée occupée dans le cerveau pour chaque sens, ou tout simplement la quantité d'attention qui est focalisée dessus en moyenne sur une journée, si c'est quantifiable...

Dans l'absolu, je préfèrerais aussi largement perdre l'odorat que la vue.

Posté le

android

(42)

Répondre

a écrit : Je ne suis peut-être pas le mieux placé pour juger car mes 5 sens fonctionnent parfaitement, mais comme ça j'ai envie de dire que si je dois choisir, je préfère perdre l'odorat que la vue ou l'ouïe. Tu perdrais une grosse partie du plaisir de manger en perdant l’odorat.

"Excepté en Hongrie, cette technique empirique, utilisée en 2009 par une vingtaine de pays[3], n'est pas considérée comme une preuve judiciaire[2]."
Source wiki

Sachant qu'en perdant l'odorat on perd (soit disant!) une partie de sa libido et l'appétit, soit les meilleures choses au monde, c'est un choix cornélien que de choisir le sens qu'on préfère ne plus avoir parmi les autres :-)

Pour moi c'est l'ouïe le sens le plus important, je ne pourrais pas me passer de musique je pense ! Mais en l'état, je préfère garder mes 5 sens

Puisqu'on est sur les sens, il est bon de rappeler que les 5 sens que l'on connait nous viennent d'Aristote, mais que depuis on admet que l'humain possède beaucoup plus de sens que ça (avec la définition de "récepteur de stimuli analysé par le système nerveux").
On peut par exemple citer le sens de l'équilibre, celui de la température ou celui des proportions de notre corps (qui nous permet de toucher notre nez les yeux fermé). Bien souvent, on se rend compte de l'existence d'un sens quand on est confronté à des gens qui l'ont perdu.

a écrit : Je ne suis peut-être pas le mieux placé pour juger car mes 5 sens fonctionnent parfaitement, mais comme ça j'ai envie de dire que si je dois choisir, je préfère perdre l'odorat que la vue ou l'ouïe. (c'est le sens le plus important pour moi car il rappelle beaucoup de choses etc mais effectivement je préfère aussi perdre celui ci plutôt que la vue)

Posté le

android

(2)

Répondre

a écrit : Non pas du tout, c'est probablement le moins important.
La vue arrive en tête, et de loin.
Oui, tout à fait vrai. D'ailleurs les êtres humains se reconnaissent grâce à la vue. On peut même reconnaître quelqu'un de dos ou à sa démarche. Ce que ne peut pas faire un chien.
On peut vraiment comparer notre vue à l'odorat du chien. À ce sujet, j'avais entendu parler d'une expérience où deux chiens pistards essaient de retrouver la trace de jumeaux véritables qui marchent séparément. À un moment, les pistes des jumeaux se croisent, c'est voulu, et les 2 chiens échangent involontairement de pistes, les odeurs étant quasi-identiques.

Un article de RTL, indique que les résultats obtenus par l'odorologie, sont "admis comme preuve" devant un tribunal Francais, depuis 2005.
Cependant, "admettre" ne veut pas dire "constituer" et encore moins de caractère irréfutable.
En d'autres mots, une preuve d'odorologie n'a actuellement pas encore le poids judiciaire d'une preuve ADN, elle, considérée comme bien plus fiable par un tribunal.
De fait, le premier lien mis en complément de l'anecdote, pourrait porter à confusion: Sur les 522 cas où une preuve d'odorologie a été présentée entre 2003 et 2016, elle n'a été prise en compte, que dans 162 des verdicts, selon un document du CNRS de 2017.

Une autre avancée en matière de résolution de crimes, d'identification de cadavres anonymes (ainsi que recherches de parenté pour les personnes orphelines), est la consultation des banques de données génétiques privées. Ce sont par exemple MyHeritage, Ancestry, DNA.Land, etc... qui, moyennant quelques dizaines d'€uros, permettent de savoir quelles sont vos origines.
Or, ces données génétiques sont habituellement consultables par les autorités policières...
C'est en 2018, au travers de Gedmatch, que la police a pu identifier le tueur du Golden State, mettant enfin une identité sur le Serial killer qui commit au moins 13 meurtres, entre 1974 et 1986.
Il fut identifié par comparaison d'ADN d'un cousin de troisième degré.

Posté le

android

(14)

Répondre

a écrit : Tu perdrais une grosse partie du plaisir de manger en perdant l’odorat. Un proche a malheureusement perdu l'odorat, (lui n'a pas eu à choisir) et ce n'est vraiment pas un plaisir au quotidien. Plus aucune perception du goût, de l'odeur. Pensée pour ceux également qui ont perdu ce sens suite au Corona virus

Posté le

android

(12)

Répondre

Du coup je mettrai les vêtements d'un mec que j'aime pas avant de tuer un mec que j'aime pas. Comme ça les flics croiront que c'est le mec que j'aime pas qui a tué le mec que j'aime pas..hinhin je suis superméchant..

Y'a pas des chiens qui savent flairer l'évasion fiscale ?

a écrit : Je ne vois même pas pourquoi répondre à une telle phrase, vide de sens. Important pour quoi ? C'est comme de dire "c'est le troisième le mieux" ou "quel est le pire entre un pigeon ?"... Sans contexte ça ne veut rien dire. Un indice pour savoir quel est le sens le plus utile : pour venir apprendre des choses et répondre aux commentaires sur ce site tu te sers de la vue, si tu étais aveugle tu pourrais te servir de ton ouïe en utilisant une application qui lit les pages web. Mais à aucun moment tu ne te sers de ton odorat et il n'y a pas d'applications qui convertissent les images en odeur pour les aveugles. Alors, bien sûr, si on n'a plus d'odorat on passe un peu à côté de certains plaisirs de la vie (y compris la bonne chère car le goût est en grande partie lié à l'odorat) et on ne peut pas exercer certains métiers mais c'est un handicap assez léger pour la plupart des métiers et dans la vie de tous les jours. Et pour détecter les fuites de gaz, on peut s'équiper d'une alarme !

a écrit : Y'a pas des chiens qui savent flairer l'évasion fiscale ? Si, si c'est en liquide.
Il existe des chiens spécialement formés à la détection de billets de banque, qu'on appelle des "cash dogs".

a écrit : On peut parler en terme d'utilité dans la vie courante, de nécessité à la survie dans la nature, ou de place dédiée occupée dans le cerveau pour chaque sens, ou tout simplement la quantité d'attention qui est focalisée dessus en moyenne sur une journée, si c'est quantifiable...

Dans l'a
bsolu, je préfèrerais aussi largement perdre l'odorat que la vue. Afficher tout
C'est ce que je me dis le soir, quand je retire mes chaussures