La plus grande entreprise de tous les temps a été divisée en 34 entreprises plus petites

Proposé par
le

La Standard Oil Company a été la plus grande entreprise de tous les temps, mais elle fut divisée en 34 entreprises plus petites (comme Chevron Mobil, ou Exxon Mobile) par la Cour suprême américaine en 1911 en raison de son monopole. La fortune de son PDG, Rockefeller, était estimée à 340 milliards de dollars, et certaines de ces sociétés sont aujourd'hui encore dans les plus grandes du monde.


Commentaires préférés (3)

À l'époque, John Rockfeller devait passer pour un clown ;) Le pétrole ne servait à presque rien, sinon pour les lampes. Pas de voitures, pas d'avions, pas de routes goudronnées, personne ne savait ce qu'on pouvait faire de cette "huile" malodorante. On peut quand mettre à son crédit d'avoir eu le nez fin ! Il a sûrement pris des risques financiers importants, mis ses économies en jeu, et ça a marché pour lui... Moi, d'une certaine façon, je respecte ces "pionniers", et j'aurais aimé vivre cette vie où tout démarrait.
Concernant la loi "anti trust", c'est de la poudre aux yeux. Les mecs étaient bien plus malins que les lois qui étaient pondues : Rockefeller est resté le "patron" indirect des autre sociétés qui ont été créées. Et tout cela n'a pas beaucoup changé aujourd'hui ;)

a écrit : À l'époque, John Rockfeller devait passer pour un clown ;) Le pétrole ne servait à presque rien, sinon pour les lampes. Pas de voitures, pas d'avions, pas de routes goudronnées, personne ne savait ce qu'on pouvait faire de cette "huile" malodorante. On peut quand mettre à son crédit d'avoir eu le nez fin ! Il a sûrement pris des risques financiers importants, mis ses économies en jeu, et ça a marché pour lui... Moi, d'une certaine façon, je respecte ces "pionniers", et j'aurais aimé vivre cette vie où tout démarrait.
Concernant la loi "anti trust", c'est de la poudre aux yeux. Les mecs étaient bien plus malins que les lois qui étaient pondues : Rockefeller est resté le "patron" indirect des autre sociétés qui ont été créées. Et tout cela n'a pas beaucoup changé aujourd'hui ;)
Afficher tout
On est heureusement encore en train de démarrer...essayons juste d'avoir le nez fin pour partir sur de meilleures technologies.

Posté le

android

(28)

Répondre

a écrit : À l'époque, John Rockfeller devait passer pour un clown ;) Le pétrole ne servait à presque rien, sinon pour les lampes. Pas de voitures, pas d'avions, pas de routes goudronnées, personne ne savait ce qu'on pouvait faire de cette "huile" malodorante. On peut quand mettre à son crédit d'avoir eu le nez fin ! Il a sûrement pris des risques financiers importants, mis ses économies en jeu, et ça a marché pour lui... Moi, d'une certaine façon, je respecte ces "pionniers", et j'aurais aimé vivre cette vie où tout démarrait.
Concernant la loi "anti trust", c'est de la poudre aux yeux. Les mecs étaient bien plus malins que les lois qui étaient pondues : Rockefeller est resté le "patron" indirect des autre sociétés qui ont été créées. Et tout cela n'a pas beaucoup changé aujourd'hui ;)
Afficher tout
A préciser plusieurs choses:
La première: il a créé un besoin en distribuant gratuitement des lampes à pétrole, puis en vendant le combustible, c'est malin!
La seconde: il était à deux doigts de faire faillite quand un certain H. Ford a pulvérisé le record de vitesse et d'endurance automobile avec son moteur à explosion face aux moteurs à vapeur.
La troisième: il a tout tenté pour empêcher la construction d'un pipeline destiné à transporter le pétrole jusqu'à la mer, il ne possédait pas de puis mais avait la mainmise sur le transport par train. Il n'a pas réussi mais ca ne l'a pas empêché de continuer à s'enrichir.
La quatrième, effectivement, en prenant en compte l'inflation, sa fortune de l'époque est encore la plus grande fortune du monde, très loin devant les grandes fortunes actuelles. Il possédait l'équivalent de 1% de la valeur totale des U.S.A, collossal!

Quand un journaliste lui demanda comment il a réussi, il répondit:
-Un jour, j'ai acheté une pomme un cent, je l'ai bien nettoyée et je l'ai revendue 2 cent, avec ça, j'ai acheté deux pommes, les ai nettoyées et les ait revendu 4, puis acheté 4 pommes, nettoyées et revendues 8, puis j'ai emprunté 1 million de dollars à mon papa et créé une compagnie pétrolière. (c'est une blague, hein^^)


Tous les commentaires (48)

a écrit : Dommage que cette lutte contre l’hégémonie n’ait pas perduré. Ça va finir pas arriver pour les GAFAM tu verras, même si c'est déjà un peu tard :/

Posté le

android

(3)

Répondre

Dommage que cette lutte contre l’hégémonie n’ait pas perduré.

a écrit : Dommage que cette lutte contre l’hégémonie n’ait pas perduré. Ah bon elle n'a pas durée ? Depuis 1911 y'a t-il eu un homme qui a atteint les 340 milliards ?

Posté le

android

(1)

Répondre

À l'époque, John Rockfeller devait passer pour un clown ;) Le pétrole ne servait à presque rien, sinon pour les lampes. Pas de voitures, pas d'avions, pas de routes goudronnées, personne ne savait ce qu'on pouvait faire de cette "huile" malodorante. On peut quand mettre à son crédit d'avoir eu le nez fin ! Il a sûrement pris des risques financiers importants, mis ses économies en jeu, et ça a marché pour lui... Moi, d'une certaine façon, je respecte ces "pionniers", et j'aurais aimé vivre cette vie où tout démarrait.
Concernant la loi "anti trust", c'est de la poudre aux yeux. Les mecs étaient bien plus malins que les lois qui étaient pondues : Rockefeller est resté le "patron" indirect des autre sociétés qui ont été créées. Et tout cela n'a pas beaucoup changé aujourd'hui ;)

a écrit : À l'époque, John Rockfeller devait passer pour un clown ;) Le pétrole ne servait à presque rien, sinon pour les lampes. Pas de voitures, pas d'avions, pas de routes goudronnées, personne ne savait ce qu'on pouvait faire de cette "huile" malodorante. On peut quand mettre à son crédit d'avoir eu le nez fin ! Il a sûrement pris des risques financiers importants, mis ses économies en jeu, et ça a marché pour lui... Moi, d'une certaine façon, je respecte ces "pionniers", et j'aurais aimé vivre cette vie où tout démarrait.
Concernant la loi "anti trust", c'est de la poudre aux yeux. Les mecs étaient bien plus malins que les lois qui étaient pondues : Rockefeller est resté le "patron" indirect des autre sociétés qui ont été créées. Et tout cela n'a pas beaucoup changé aujourd'hui ;)
Afficher tout
On est heureusement encore en train de démarrer...essayons juste d'avoir le nez fin pour partir sur de meilleures technologies.

Posté le

android

(28)

Répondre

a écrit : À l'époque, John Rockfeller devait passer pour un clown ;) Le pétrole ne servait à presque rien, sinon pour les lampes. Pas de voitures, pas d'avions, pas de routes goudronnées, personne ne savait ce qu'on pouvait faire de cette "huile" malodorante. On peut quand mettre à son crédit d'avoir eu le nez fin ! Il a sûrement pris des risques financiers importants, mis ses économies en jeu, et ça a marché pour lui... Moi, d'une certaine façon, je respecte ces "pionniers", et j'aurais aimé vivre cette vie où tout démarrait.
Concernant la loi "anti trust", c'est de la poudre aux yeux. Les mecs étaient bien plus malins que les lois qui étaient pondues : Rockefeller est resté le "patron" indirect des autre sociétés qui ont été créées. Et tout cela n'a pas beaucoup changé aujourd'hui ;)
Afficher tout
A préciser plusieurs choses:
La première: il a créé un besoin en distribuant gratuitement des lampes à pétrole, puis en vendant le combustible, c'est malin!
La seconde: il était à deux doigts de faire faillite quand un certain H. Ford a pulvérisé le record de vitesse et d'endurance automobile avec son moteur à explosion face aux moteurs à vapeur.
La troisième: il a tout tenté pour empêcher la construction d'un pipeline destiné à transporter le pétrole jusqu'à la mer, il ne possédait pas de puis mais avait la mainmise sur le transport par train. Il n'a pas réussi mais ca ne l'a pas empêché de continuer à s'enrichir.
La quatrième, effectivement, en prenant en compte l'inflation, sa fortune de l'époque est encore la plus grande fortune du monde, très loin devant les grandes fortunes actuelles. Il possédait l'équivalent de 1% de la valeur totale des U.S.A, collossal!

Quand un journaliste lui demanda comment il a réussi, il répondit:
-Un jour, j'ai acheté une pomme un cent, je l'ai bien nettoyée et je l'ai revendue 2 cent, avec ça, j'ai acheté deux pommes, les ai nettoyées et les ait revendu 4, puis acheté 4 pommes, nettoyées et revendues 8, puis j'ai emprunté 1 million de dollars à mon papa et créé une compagnie pétrolière. (c'est une blague, hein^^)

a écrit : Ah bon elle n'a pas durée ? Depuis 1911 y'a t-il eu un homme qui a atteint les 340 milliards ? Si on réactualise la valeur de l’argent, ça fait de lui l’homme le plus riche de tous les temps.

a écrit : A préciser plusieurs choses:
La première: il a créé un besoin en distribuant gratuitement des lampes à pétrole, puis en vendant le combustible, c'est malin!
La seconde: il était à deux doigts de faire faillite quand un certain H. Ford a pulvérisé le record de vitesse et d'endurance automobile avec
son moteur à explosion face aux moteurs à vapeur.
La troisième: il a tout tenté pour empêcher la construction d'un pipeline destiné à transporter le pétrole jusqu'à la mer, il ne possédait pas de puis mais avait la mainmise sur le transport par train. Il n'a pas réussi mais ca ne l'a pas empêché de continuer à s'enrichir.
La quatrième, effectivement, en prenant en compte l'inflation, sa fortune de l'époque est encore la plus grande fortune du monde, très loin devant les grandes fortunes actuelles. Il possédait l'équivalent de 1% de la valeur totale des U.S.A, collossal!

Quand un journaliste lui demanda comment il a réussi, il répondit:
-Un jour, j'ai acheté une pomme un cent, je l'ai bien nettoyée et je l'ai revendue 2 cent, avec ça, j'ai acheté deux pommes, les ai nettoyées et les ait revendu 4, puis acheté 4 pommes, nettoyées et revendues 8, puis j'ai emprunté 1 million de dollars à mon papa et créé une compagnie pétrolière. (c'est une blague, hein^^)
Afficher tout
Je n'ai jamais entendu parler de cette histoire de distribution de lampe à pétrole. (Ce qui ne veut pas dire que c'est faux).
Par contre je ne pense pas que dire qu il ait été au bord de la faillite soit correct.
Oui il a commencé, par produire du kerosene pour la consommation de lampe pour ensuite fournir une multitude d'industrie parallèle par la suite, dont l'automobile.
Malheureusement pour lui il a démarré de rien et n'avait pas les millions à papa de ta blague. Tu as donc peut-être raison il etait a ses debut tous les jours au bord de la faillite et a fait plus d un paris risqué...
Mais sa vision de l'industrie par une concentration verticale et horizontale lui permirent d'avoir le monopole dont il est question.
Bien qu'il ait commencé par le raffinage, qui pour lui était plus sur,
Il a réussi à prendre une longueur d avance sur ses concurrents grâce à des contrats avantageux avec les compagnies ferroviaire pour le transport.
Ce qui ne l'empêcha pas de se lancer dans la construction de pipelines et d'en posséder...
Il a fait preuve d'un esprit d'entreprise et de compétition sans commune mesure depuis le début de l'économie moderne et des differentes révolutions industrielles.
Le trust était le fruit d'un homme qui aura été prêt à tout et surtout qui aura été le plus efficace à une époque où l'état providence n'existait pas encore

Posté le

android

(6)

Répondre

a écrit : Je n'ai jamais entendu parler de cette histoire de distribution de lampe à pétrole. (Ce qui ne veut pas dire que c'est faux).
Par contre je ne pense pas que dire qu il ait été au bord de la faillite soit correct.
Oui il a commencé, par produire du kerosene pour la consommation de lampe pour ensui
te fournir une multitude d'industrie parallèle par la suite, dont l'automobile.
Malheureusement pour lui il a démarré de rien et n'avait pas les millions à papa de ta blague. Tu as donc peut-être raison il etait a ses debut tous les jours au bord de la faillite et a fait plus d un paris risqué...
Mais sa vision de l'industrie par une concentration verticale et horizontale lui permirent d'avoir le monopole dont il est question.
Bien qu'il ait commencé par le raffinage, qui pour lui était plus sur,
Il a réussi à prendre une longueur d avance sur ses concurrents grâce à des contrats avantageux avec les compagnies ferroviaire pour le transport.
Ce qui ne l'empêcha pas de se lancer dans la construction de pipelines et d'en posséder...
Il a fait preuve d'un esprit d'entreprise et de compétition sans commune mesure depuis le début de l'économie moderne et des differentes révolutions industrielles.
Le trust était le fruit d'un homme qui aura été prêt à tout et surtout qui aura été le plus efficace à une époque où l'état providence n'existait pas encore
Afficher tout
Sans contredire ton commentaire, son entreprise a failli couler parce que justement il avait le monopole du transport, du raffinage et de la distribution de pétrole (et donc de son prix de vente au détail)... jusqu'à ce qu'on en trouve dans le Caucase et la péninsule arabique et que ces méchants concurrents cassent les prix... jusqu'à ce que la demande explose via l'automobile, l'aviation, la marine...

Pour le coup des lampes, effectivement c'est probablement faux, c'est mon pêre qui m'a raconté ça mais je ne trouve pas de sources, cela dit, c'est clair que ce type avait un sacré talent pour le business, d'après wiki, il prêtait du fric à ses copains d'école moyennant des intérêts... J'ai voulu le faire aussi (véridique) mais jme suis fait pourrir par la maîtresse, quelle connasse, sans elle, j'aurai racheté Goldman Sachs, j'en suis sur! ^^

a écrit : Sans contredire ton commentaire, son entreprise a failli couler parce que justement il avait le monopole du transport, du raffinage et de la distribution de pétrole (et donc de son prix de vente au détail)... jusqu'à ce qu'on en trouve dans le Caucase et la péninsule arabique et que ces méchants concurrents cassent les prix... jusqu'à ce que la demande explose via l'automobile, l'aviation, la marine...

Pour le coup des lampes, effectivement c'est probablement faux, c'est mon pêre qui m'a raconté ça mais je ne trouve pas de sources, cela dit, c'est clair que ce type avait un sacré talent pour le business, d'après wiki, il prêtait du fric à ses copains d'école moyennant des intérêts... J'ai voulu le faire aussi (véridique) mais jme suis fait pourrir par la maîtresse, quelle connasse, sans elle, j'aurai racheté Goldman Sachs, j'en suis sur! ^^
Afficher tout
Oui apres la concurrence s'apparente plus a un changement de stratégie.
Contrôlant le marché il fixe les prix.
Mais une fois la concurrence internationale arrivé sur le marchés
il peut aisément rentrer dans une guerre des prix.
Ayant réduit les coûts logistiques grâce à la suppression des différents intervenants extérieurs et un contrôle total de chaine de production qu'il maîtrise depuis plusieurs années.
Apres je me suis surtout intéressé à John Rockefeller et non à sa suite.
( qui pour moi est l homme d'entreprise par excellence)
En maternel, je faisais dessiner des cartes "pokemon" par des amies de mon âge en échange de bonbon pour les vendre à leurs parents qui étaient content de leurs travail.
Comme pour toi les professeurs sont intervenus..

Posté le

android

(3)

Répondre

a écrit : À l'époque, John Rockfeller devait passer pour un clown ;) Le pétrole ne servait à presque rien, sinon pour les lampes. Pas de voitures, pas d'avions, pas de routes goudronnées, personne ne savait ce qu'on pouvait faire de cette "huile" malodorante. On peut quand mettre à son crédit d'avoir eu le nez fin ! Il a sûrement pris des risques financiers importants, mis ses économies en jeu, et ça a marché pour lui... Moi, d'une certaine façon, je respecte ces "pionniers", et j'aurais aimé vivre cette vie où tout démarrait.
Concernant la loi "anti trust", c'est de la poudre aux yeux. Les mecs étaient bien plus malins que les lois qui étaient pondues : Rockefeller est resté le "patron" indirect des autre sociétés qui ont été créées. Et tout cela n'a pas beaucoup changé aujourd'hui ;)
Afficher tout
Avant de dire j'aurais aimé vivre à telle ou telle époque, il faudrait se renseigner un peu mieux, sinon c'est de la nostalgie simpliste comme celle qui alimente les discours populiste. Il y a eu des choses qui ont démarré à toutes les époques. Par exemple Bill Gates a profité du démarrage des ordinateurs personnels, Steve Jobs du démarrage des smartphones, Jeff Bezos du démarrage de la vente en ligne. et. al. Avant eux, il y avait eu le démarrage de l'acier ou du ciment, etc. Et ce ne sont pas les exemples qui manquent. Et, forcément on n'a pas l'impression qu'il y a des choses qui vont pouvoir encore démarrer ou même qui sont en train de démarrer maintenant car si c'était évident pour tout le monde, ce n'est pas une seule personne qui pourrait bâtir une fortune en devançant tout le monde.

Posté le

android

(5)

Répondre

a écrit : Avant de dire j'aurais aimé vivre à telle ou telle époque, il faudrait se renseigner un peu mieux, sinon c'est de la nostalgie simpliste comme celle qui alimente les discours populiste. Il y a eu des choses qui ont démarré à toutes les époques. Par exemple Bill Gates a profité du démarrage des ordinateurs personnels, Steve Jobs du démarrage des smartphones, Jeff Bezos du démarrage de la vente en ligne. et. al. Avant eux, il y avait eu le démarrage de l'acier ou du ciment, etc. Et ce ne sont pas les exemples qui manquent. Et, forcément on n'a pas l'impression qu'il y a des choses qui vont pouvoir encore démarrer ou même qui sont en train de démarrer maintenant car si c'était évident pour tout le monde, ce n'est pas une seule personne qui pourrait bâtir une fortune en devançant tout le monde. Afficher tout Oui tu as raison on ne peut pas comparer deux époques.
Et il y a encore aujourd'hui des opportunités à saisir.
Il ne faut pas manquer le coche et savoir saisir ce qui fera l'avenir.
Mais il n'a pas tout à fait tord, le monde a laissé les requins de l'industrie de cote pour les remplacer par des cerveaux de bureau...
Je me vois (peut-être) reussir sur le terrain aujourd hui mais pas dans un bureau.
Je ne ferais donc sûrement pas partis de l avenir économique.
Enfin personne sait ce qui il aurait été si il avait vécu à une autre époque

Posté le

android

(3)

Répondre

a écrit : Avant de dire j'aurais aimé vivre à telle ou telle époque, il faudrait se renseigner un peu mieux, sinon c'est de la nostalgie simpliste comme celle qui alimente les discours populiste. Il y a eu des choses qui ont démarré à toutes les époques. Par exemple Bill Gates a profité du démarrage des ordinateurs personnels, Steve Jobs du démarrage des smartphones, Jeff Bezos du démarrage de la vente en ligne. et. al. Avant eux, il y avait eu le démarrage de l'acier ou du ciment, etc. Et ce ne sont pas les exemples qui manquent. Et, forcément on n'a pas l'impression qu'il y a des choses qui vont pouvoir encore démarrer ou même qui sont en train de démarrer maintenant car si c'était évident pour tout le monde, ce n'est pas une seule personne qui pourrait bâtir une fortune en devançant tout le monde. Afficher tout Tu veux un truc qui va cartonner? Les imprimantes 3D, si t'arrive à financer un prototype capable de fabriquer ne serais ce que 10 % de toutes les conneries qu'on utilise au quotidien et capable de recycler ces trucs pour en fabriquer d'autres, dans 10 ans, tu sera assis sur une montagne de blé difficile à escalader pour les concurrents.
Mais aujourd'hui, c'est pas aussi facile qu'à l'époque.
Steve Jobs a inventé l'ordinateur qui tiens dans une poche, ca lui a couté une véritable fortune en recherche et développement, Henry Ford a inventé le moteur à explosion et inventé le travail à la chaine, un ingénieur de génie, mais aujourd'hui, développer un nouveau concept n'est pas donné à toutes les bourses, il faut des milliards... et une bonne idée, y'a eu quoi de révolutionnaire depuis l'an 2000? Le premier étage réutilisable des fusées? Un ordinateur qui tiens dans la poche? les batteries lithium-ion? Des milliards investis! Alors qu'avant, on pouvait bricoler un truc dans son garage.

a écrit : Tu veux un truc qui va cartonner? Les imprimantes 3D, si t'arrive à financer un prototype capable de fabriquer ne serais ce que 10 % de toutes les conneries qu'on utilise au quotidien et capable de recycler ces trucs pour en fabriquer d'autres, dans 10 ans, tu sera assis sur une montagne de blé difficile à escalader pour les concurrents.
Mais aujourd'hui, c'est pas aussi facile qu'à l'époque.
Steve Jobs a inventé l'ordinateur qui tiens dans une poche, ca lui a couté une véritable fortune en recherche et développement, Henry Ford a inventé le moteur à explosion et inventé le travail à la chaine, un ingénieur de génie, mais aujourd'hui, développer un nouveau concept n'est pas donné à toutes les bourses, il faut des milliards... et une bonne idée, y'a eu quoi de révolutionnaire depuis l'an 2000? Le premier étage réutilisable des fusées? Un ordinateur qui tiens dans la poche? les batteries lithium-ion? Des milliards investis! Alors qu'avant, on pouvait bricoler un truc dans son garage.
Afficher tout
Google a été inventé dans un garage sans une fortune énorme et c'était il n'y a pas si longtemps. Alors dire que la possibilité de pouvoir démarrer une fortune avec rien s'est arrêtée à telle ou telle époque c'est vraiment présomptueux et, pour tout dire, c'est exactement le contraire de l'état d'esprit qui permet de faire fortune avec rien. Tu crois que les contemporains de Rockfeller pouvaient se douter qu'on pouvait faire fortune avec le pétrole et comment il fallait s'y prendre ? Alors si tu ne sais pas avec quoi on peut faire fortune maintenant et comment il faudrait s'y prendre c'est juste normal.

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Avant de dire j'aurais aimé vivre à telle ou telle époque, il faudrait se renseigner un peu mieux, sinon c'est de la nostalgie simpliste comme celle qui alimente les discours populiste. Il y a eu des choses qui ont démarré à toutes les époques. Par exemple Bill Gates a profité du démarrage des ordinateurs personnels, Steve Jobs du démarrage des smartphones, Jeff Bezos du démarrage de la vente en ligne. et. al. Avant eux, il y avait eu le démarrage de l'acier ou du ciment, etc. Et ce ne sont pas les exemples qui manquent. Et, forcément on n'a pas l'impression qu'il y a des choses qui vont pouvoir encore démarrer ou même qui sont en train de démarrer maintenant car si c'était évident pour tout le monde, ce n'est pas une seule personne qui pourrait bâtir une fortune en devançant tout le monde. Afficher tout Ce n'est en aucune façon de la "nostalgie", encore moins "populiste" ;) C'est une part de rêve.
Les exemples que tu cites (Bill Gates et autres) ne sont pas des "pionniers" dont je parle ; ce sont des inventeurs, des créateurs, des génies quelque part, mais qui gèrent et restent dans une société créée par leurs aïeux, les "pionniers" ; et tu as raison il y en aura sûrement d'autres qui réussiront dans d'autres domaines...
Je suis ébahi de même par d'autres siècles quand j'essaye de me mettre à la place, par exemple, des gars qui on vécu la découverte du nouveau monde (1492 par exemple) ; il fallait quand même une sacrée paire de c....... pour monter dans ces bateaux sans même savoir où on allait :)
Bref, rien de "populiste" dans mon propos initial.

Partager un monopole entre quelques familles (voir quelques personnes) ne change rien au final. C'est juste une façon de faire détourner le regard. C'est le même principe avec les médias français. On a l'impression qu'il y'en a plein mais la plupart appartiennent à quelques groupes détenus par quelques personnes.

Posté le

android

(4)

Répondre

a écrit : À l'époque, John Rockfeller devait passer pour un clown ;) Le pétrole ne servait à presque rien, sinon pour les lampes. Pas de voitures, pas d'avions, pas de routes goudronnées, personne ne savait ce qu'on pouvait faire de cette "huile" malodorante. On peut quand mettre à son crédit d'avoir eu le nez fin ! Il a sûrement pris des risques financiers importants, mis ses économies en jeu, et ça a marché pour lui... Moi, d'une certaine façon, je respecte ces "pionniers", et j'aurais aimé vivre cette vie où tout démarrait.
Concernant la loi "anti trust", c'est de la poudre aux yeux. Les mecs étaient bien plus malins que les lois qui étaient pondues : Rockefeller est resté le "patron" indirect des autre sociétés qui ont été créées. Et tout cela n'a pas beaucoup changé aujourd'hui ;)
Afficher tout
Il ne faut pas oublier que c'était l'un des premiers financiers de la Guerre de 14-18 aussi. Finançant des belligérants et leur ennemies, sans vergogne. C'est le conflit où l'artillerie fut utilisée à une grande échelle aussi. C'est exactement la période où le prix du pétrole commençait à flamber.

Posté le

android

(3)

Répondre

a écrit : Google a été inventé dans un garage sans une fortune énorme et c'était il n'y a pas si longtemps. Alors dire que la possibilité de pouvoir démarrer une fortune avec rien s'est arrêtée à telle ou telle époque c'est vraiment présomptueux et, pour tout dire, c'est exactement le contraire de l';état d'esprit qui permet de faire fortune avec rien. Tu crois que les contemporains de Rockfeller pouvaient se douter qu'on pouvait faire fortune avec le pétrole et comment il fallait s'y prendre ? Alors si tu ne sais pas avec quoi on peut faire fortune maintenant et comment il faudrait s'y prendre c'est juste normal. Afficher tout J'ai pas dit que c'était impossible, j'ai dit que c'était de plus en plus difficile.

Quand à Google, c'est sur qu'en piquant les bases de données de Yahoo qui lui a été inventé dans un garage au début des années 90, le moteur de recherche quoi, c'est plus facile.

Je sais avec quoi faire fortune, mais pour faire fortune, il faut soit être un génie avec une idée de génie, soit avoir déjà une montagne de fric à disposition pour créer une entreprise couplée avec de l'audace et un cerveau qui en a envie, et c'est pas avec mon putain de SMIC et un cerveau normal que je vais y arriver, j'essaie de survivre sans me retrouver sous un pont quand je serai vieux, c'est déjà pas mal.

T'as déjà joué au Monopoly? Il suffit de truquer un micropoil les règles et t'est certain de gagner. Les dés sont pipés dès le départ dans la plupart des cas, après, avec un peu de chance et d'audace, oui, ca arrive, mais c'est loin d'être une norme, admet le.

a écrit : Ce n'est en aucune façon de la "nostalgie", encore moins "populiste" ;) C'est une part de rêve.
Les exemples que tu cites (Bill Gates et autres) ne sont pas des "pionniers" dont je parle ; ce sont des inventeurs, des créateurs, des génies quelque part, mais qui gèrent et re
stent dans une société créée par leurs aïeux, les "pionniers" ; et tu as raison il y en aura sûrement d'autres qui réussiront dans d'autres domaines...
Je suis ébahi de même par d'autres siècles quand j'essaye de me mettre à la place, par exemple, des gars qui on vécu la découverte du nouveau monde (1492 par exemple) ; il fallait quand même une sacrée paire de c....... pour monter dans ces bateaux sans même savoir où on allait :)
Bref, rien de "populiste" dans mon propos initial.
Afficher tout
Si ça peut te rassurer : si tu avais vécu en 1492, il y a de grandes chances que tu n'aurais pas été parmi les explorateurs qui ont posé le pied dans le nouveau monde et que tu n'en aurais même pas entendu parler. 99% de la population était occupée à cultiver son lopin de terre et ne se souciait pas des découvertes qui nous paraissent tellement importantes maintenant. Moi ce qui me surprend le plus à propos de ces explorateurs, y compris ceux qui ont remonté le Nil, sans même parler de traverser des océans c'est d'avoir pu survivre à toutes sortes d'infections sans l'aide des antibiotiques (une grande partie de ces explorateurs est morte d'infections mais ce ne sont pas ceux dont on parle le plus). Et je ne regrette pas d'avoir vécu à telle ou telle époque car je suis sûr que je n'aurais pas été un découvreur ni un inventeur reconnu, même si j'aime bien découvrir ou inventer des choses, ça aurait probablement été, au mieux, un loisir et je suis sûr que j'aurais eu une vie nomale pour l'époque et que mon nom ne serait pas passé à la postérité... Et c'est d'ailleurs pour ça que je dis que ça ne te serait probablement pas arrivé non plus car ceux qui passent à la postérité ne sont pas ceux qui imaginent qu'ils auraient pu réussir à une autre époque, ce sont ceux qui saisissent les opportunités de leur epoque !

Posté le

android

(1)

Répondre

Imagines, tu lances ta compagnie, tu batailles, tu es un pionner et on te la prend pour la diviser en 34 compagnies.
N'importe quoi.

Posté le

android

(0)

Répondre