L’homme de Cro-Magnon était plus grand que nous

Proposé par
le
dans

Il y a 40 000 ans, au Paléolithique, l’homme de Cro-Magnon mesurait 183 cm en moyenne soit 5 cm de plus que notre taille moyenne actuelle établie à 178 cm pour les hommes. Le volume du crâne étant proportionnel à la taille, il possédait également un cerveau 15 % plus gros que le nôtre.


Commentaires préférés (3)

a écrit : Quant à Cro-magnonne, c'était dit-on une bombasse intersidérale. C'est d'ailleurs pour cela que j'aurais dû faire attention en écrivant l'anecdote. Il manque un H majuscule à "Homme de Cro-Magnon" sinon cela exclue toutes les jolies demoiselles de cette époque.

Edit : Non je dis une bêtise. On ne parle que des hommes dans l'anecdote. Reste à savoir si les femmes étaient aussi plus grandes en fait.

Comme quoi, j'ai toujours pensé et je crois ne pas être le seul que nos lointains ancêtres étaient plus petits et plus trapus, 1m83 de moyenne signifie qu'un certain nombre devaient sans doute dépasser les 2 mètres.

Posté le

android

(50)

Répondre

Et au contraire, au neolithique ou au mésolithique, nos ancêtres étaient plus petits que nous, alors qu'il s'agit de période récente. La raison principale est une forte glaciation, qui a atteint son pic il y a 20.000 ans. La carte du monde est pas mal changé, le niveau de l mer étant plus bas, des ponts continentaux étaient présent la ou aujourd'hui, on trouve de la mer, ce qui a permis de peupler et coloniser l'Amérique par le détroit de bering, où des régions en asie/Océanie. La carte de l'Europe est également différente, la scandinave, et une bonne partie de la la grande Bretagne étaient sous la glace. En France, le nord est occupé par de la toundra, alors qu'on trouve de la taïga en descendant vers le sud.
La fin de cette période glacière, qui fut progressive, permet de passer à un mode de vie sédentaire au mésolithique et d'adopter l'agriculture au neolithique.
La différence de température est de 5 degrés .
Pour rappel, c'est ce qu'on risque de se prendre en 2100 si on suit le scénario "business as usual" d'après le GIEC, le réchauffement climatique c'est pas juste enlever son pull, c'est bien plus que ça. Des zones entières risquent d'être littéralement invivable, car il fera trop chaud pour que le corps régule la température, y compris dans des zones très peuple comme l'inde, l'Indonésie ou d'autres pays du sud-est de l'Asie.
Et la où il y a eu plusieurs milliers d'années d'adaptation, cette nouvelle hausse se faira en un siècle.

Posté le

android

(87)

Répondre


Tous les commentaires (35)

a écrit : Quant à Cro-magnonne, c'était dit-on une bombasse intersidérale. C'est d'ailleurs pour cela que j'aurais dû faire attention en écrivant l'anecdote. Il manque un H majuscule à "Homme de Cro-Magnon" sinon cela exclue toutes les jolies demoiselles de cette époque.

Edit : Non je dis une bêtise. On ne parle que des hommes dans l'anecdote. Reste à savoir si les femmes étaient aussi plus grandes en fait.

Quant à Cro-magnonne, c'était dit-on une bombasse intersidérale.

Comme quoi, j'ai toujours pensé et je crois ne pas être le seul que nos lointains ancêtres étaient plus petits et plus trapus, 1m83 de moyenne signifie qu'un certain nombre devaient sans doute dépasser les 2 mètres.

Posté le

android

(50)

Répondre

a écrit : C'est d'ailleurs pour cela que j'aurais dû faire attention en écrivant l'anecdote. Il manque un H majuscule à "Homme de Cro-Magnon" sinon cela exclue toutes les jolies demoiselles de cette époque.

Edit : Non je dis une bêtise. On ne parle que des hommes dans l'anecdote. R
este à savoir si les femmes étaient aussi plus grandes en fait. Afficher tout
Question:
Pourquoi on a rétréci? On a probablement moins besoin d'être grands et forts aujourd'hui maiiiis... c'est une vraie question, hein!

Et au contraire, au neolithique ou au mésolithique, nos ancêtres étaient plus petits que nous, alors qu'il s'agit de période récente. La raison principale est une forte glaciation, qui a atteint son pic il y a 20.000 ans. La carte du monde est pas mal changé, le niveau de l mer étant plus bas, des ponts continentaux étaient présent la ou aujourd'hui, on trouve de la mer, ce qui a permis de peupler et coloniser l'Amérique par le détroit de bering, où des régions en asie/Océanie. La carte de l'Europe est également différente, la scandinave, et une bonne partie de la la grande Bretagne étaient sous la glace. En France, le nord est occupé par de la toundra, alors qu'on trouve de la taïga en descendant vers le sud.
La fin de cette période glacière, qui fut progressive, permet de passer à un mode de vie sédentaire au mésolithique et d'adopter l'agriculture au neolithique.
La différence de température est de 5 degrés .
Pour rappel, c'est ce qu'on risque de se prendre en 2100 si on suit le scénario "business as usual" d'après le GIEC, le réchauffement climatique c'est pas juste enlever son pull, c'est bien plus que ça. Des zones entières risquent d'être littéralement invivable, car il fera trop chaud pour que le corps régule la température, y compris dans des zones très peuple comme l'inde, l'Indonésie ou d'autres pays du sud-est de l'Asie.
Et la où il y a eu plusieurs milliers d'années d'adaptation, cette nouvelle hausse se faira en un siècle.

Posté le

android

(87)

Répondre

Tant l'origine géographique comme la/les raison(s) de sa disparition ne sont pas claires.
Néanmoins, il semble accepté qu'il proviendrait du Proche Orient ( Péninsule Arabique), population elle- même issue des hommes "modernes" sortis d'Afrique de l'Est, il y a un peu moins de 200 000 ans.
Quant au Cro-magnon en soi, il aurait commencé à migrer vers l'Europe, il y a 41 000 ans.

L'homme de Cro-magnon était encore en phase d'adaptation au milieu ambiant, quand sa lignée s'est éteinte, durant la dernière glaciation.
De peau plutôt obscure, les Cro-magnon n'avaient pas encore atteint un niveau de peau suffisamant claire pour synthétiser de forme efficace, la vitamine D.
Sa taille élevée, est le propre de populations vivant dans un climat chaud. Une plus grande surface de peau permet une meilleure évacuation de l'excès de chaleur, au travers de la sueur.
Ceci ne serait d'ailleurs pas contradictoire au climat de la Péninsule Arabique, qui a connu des périodes plus humides, à une végétation bien plus importante et distincte à l'actuelle, et à une disponibilité alimentaire plus abondante, dont la viande issue de la chasse.

Je me dois néanmoins signaler que je trouve des liens, où il est précisé que sa taille moyenne se situait entre 1,68 et 1,71 mètre. Je ne sais donc que penser de cette différence avec les chiffres de l'anecdote.

Posté le

android

(9)

Répondre

C'est bien, tout ça, mais vous avez vu où ça l'a emmené?

YA PU!

a écrit : Question:
Pourquoi on a rétréci? On a probablement moins besoin d'être grands et forts aujourd'hui maiiiis... c'est une vraie question, hein!
Nous n'avons pas rétréci car l'homme de Cro Magnon n'est pas notre ancêtre. C'est une branche de l'évolution qui s'est pratiquement éteinte : il ne représenterait que 10 à 15% de notre patrimoine génétique.

Posté le

android

(5)

Répondre

a écrit : Et au contraire, au neolithique ou au mésolithique, nos ancêtres étaient plus petits que nous, alors qu'il s'agit de période récente. La raison principale est une forte glaciation, qui a atteint son pic il y a 20.000 ans. La carte du monde est pas mal changé, le niveau de l mer étant plus bas, des ponts continentaux étaient présent la ou aujourd'hui, on trouve de la mer, ce qui a permis de peupler et coloniser l'Amérique par le détroit de bering, où des régions en asie/Océanie. La carte de l'Europe est également différente, la scandinave, et une bonne partie de la la grande Bretagne étaient sous la glace. En France, le nord est occupé par de la toundra, alors qu'on trouve de la taïga en descendant vers le sud.
La fin de cette période glacière, qui fut progressive, permet de passer à un mode de vie sédentaire au mésolithique et d'adopter l'agriculture au neolithique.
La différence de température est de 5 degrés .
Pour rappel, c'est ce qu'on risque de se prendre en 2100 si on suit le scénario "business as usual" d'après le GIEC, le réchauffement climatique c'est pas juste enlever son pull, c'est bien plus que ça. Des zones entières risquent d'être littéralement invivable, car il fera trop chaud pour que le corps régule la température, y compris dans des zones très peuple comme l'inde, l'Indonésie ou d'autres pays du sud-est de l'Asie.
Et la où il y a eu plusieurs milliers d'années d'adaptation, cette nouvelle hausse se faira en un siècle.
Afficher tout
Il faudra juste s'adapter un peu plus vite. Rien de compliqué... ^^

Ou travailler sur l'effet Seebeck pour obtenir des rendements plus intéressants et produire de l'énergie avec toute cette chaleur.

a écrit : Comme quoi, j'ai toujours pensé et je crois ne pas être le seul que nos lointains ancêtres étaient plus petits et plus trapus, 1m83 de moyenne signifie qu'un certain nombre devaient sans doute dépasser les 2 mètres. Ou alors les archéologues ne sont tombés que sur des fossiles de grands bonhommes et ça fausse toutes les données ... :)

J'avais aussi cette idée reçue dans le sens où on avait un ancêtre commun avec les grands singes plutôt petit et trapus et on a commencé à se redresser pour chasser mieux, courir plus vite, voir plus loin et ainsi être de plus en plus grands mais il semble que ce ne soit pas si simple et que la taille soit surtout liée au climat et à l'alimentation. Après, les lignées humaines ne sont pas linéaires.
D'ailleurs à petite échelle, pas mal d'enfants vivant durant les deux guerres mondiales ont été mal nourris et ont perdu pas mal de centimètres de croissance. On peut imaginer qu'un changement climatique important a encore plus d'impact.

a écrit : Nous n'avons pas rétréci car l'homme de Cro Magnon n'est pas notre ancêtre. C'est une branche de l'évolution qui s'est pratiquement éteinte : il ne représenterait que 10 à 15% de notre patrimoine génétique. Je pense que tu veux parler de l'Homme de Neanderthal

Posté le

android

(3)

Répondre

a écrit : Nous n'avons pas rétréci car l'homme de Cro Magnon n'est pas notre ancêtre. C'est une branche de l'évolution qui s'est pratiquement éteinte : il ne représenterait que 10 à 15% de notre patrimoine génétique. L'Homme de Cro-Magnon (découvert en 1868 par Louis Lartet) est en fait le nom d'un fossile. Il est le premier représentant fossile d'Homo sapiens identifié en Europe.

Il s'est mélangé à d'autre populations venant d'Asie (d'où le 15% de génétique) mais il peut tout de même être considéré en partie comme un de nos ancêtres.

Je ne pense pas qu'on puisse dire qu'il a disparu. Il s'est mélangé et a évolué vers ce que nous sommes aujourd'hui. D'ailleurs, on pense aujourd'hui que c'est la même chose pour Néanderthal qui a finalement été assimilé par les populations de Sapiens venu coloniser l'Europe.

a écrit : Et au contraire, au neolithique ou au mésolithique, nos ancêtres étaient plus petits que nous, alors qu'il s'agit de période récente. La raison principale est une forte glaciation, qui a atteint son pic il y a 20.000 ans. La carte du monde est pas mal changé, le niveau de l mer étant plus bas, des ponts continentaux étaient présent la ou aujourd'hui, on trouve de la mer, ce qui a permis de peupler et coloniser l'Amérique par le détroit de bering, où des régions en asie/Océanie. La carte de l'Europe est également différente, la scandinave, et une bonne partie de la la grande Bretagne étaient sous la glace. En France, le nord est occupé par de la toundra, alors qu'on trouve de la taïga en descendant vers le sud.
La fin de cette période glacière, qui fut progressive, permet de passer à un mode de vie sédentaire au mésolithique et d'adopter l'agriculture au neolithique.
La différence de température est de 5 degrés .
Pour rappel, c'est ce qu'on risque de se prendre en 2100 si on suit le scénario "business as usual" d'après le GIEC, le réchauffement climatique c'est pas juste enlever son pull, c'est bien plus que ça. Des zones entières risquent d'être littéralement invivable, car il fera trop chaud pour que le corps régule la température, y compris dans des zones très peuple comme l'inde, l'Indonésie ou d'autres pays du sud-est de l'Asie.
Et la où il y a eu plusieurs milliers d'années d'adaptation, cette nouvelle hausse se faira en un siècle.
Afficher tout
"Des zones entière risque d'être littéralement invivable"
En fait c'est déjà le cas dans le Sud de L'Iran en été. Il fait maintenant tellement chaud l'été dans certaines régions (et avec l'humidité) qu'ils ont interdiction de sortir de chez eux par risque de mort.

Posté le

android

(7)

Répondre

a écrit : Je pense que tu veux parler de l'Homme de Neanderthal Non, l'homme de Neanderthal c'est seulement 2%. Il y a eu beaucoup d'autres populations qui sont arrivées en Europe et qui les ont supplantés. Que ce soit Neanderthal ou Cro Magnon, ils se sont quand même un peu mélangés avec les nouveaux arrivants, qui ont vécu à leurs côtés pendant des milliers d'années, mais ce ne sont pas eux qui ont pris le dessus c'est pourquoi on retrouve peu de traces de cette origine dans notre patrimoine génétique.

Posté le

android

(1)

Répondre

C'est sûr qu'il fallait être grand et fort pour se battre contre des dinosaures

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : L'Homme de Cro-Magnon (découvert en 1868 par Louis Lartet) est en fait le nom d'un fossile. Il est le premier représentant fossile d'Homo sapiens identifié en Europe.

Il s'est mélangé à d'autre populations venant d'Asie (d'où le 15% de génétique) mais il peut tout de mê
me être considéré en partie comme un de nos ancêtres.

Je ne pense pas qu'on puisse dire qu'il a disparu. Il s'est mélangé et a évolué vers ce que nous sommes aujourd'hui. D'ailleurs, on pense aujourd'hui que c'est la même chose pour Néanderthal qui a finalement été assimilé par les populations de Sapiens venu coloniser l'Europe.
Afficher tout
En effet c'est un de nos ancêtres, mais il y a eu tellement de mélanges qu'il représente maintenant seulement une petite partie de notre patrimoine génétique et c'est pourquoi je disais "pratiquement " disparu et ce n'est pas notre (seul) ancêtre. Et c'est pourquoi il ne faut pas s'étonner que nous sommes assez différents de lui. Et donc nous n'avons pas rétréci, de même qu'une personne qui a un arrière-arrière-grand-parent noir et les 7 autres ancêtres blancs ne s'est pas éclaircie, elle est juste le résultat d'un mélange.

Posté le

android

(4)

Répondre

Quelqu’un ici peut énoncer les différentes périodes préhistoriques (jurassique, paléolithique, crétacé etc.) avec leurs dates et qui explique surtout pourquoi le nom change d’une période à une autre ?

Merci

En fait, je me suis toujours demandé comment on peut établir ce genre de moyenne sur base des quelques fossiles retrouvés? Sait on quelle taille faisait TOUS les Hommes de Cro Magnon pour affirmer ça? J'ai lu plusieurs anecdotes qui parlaient du plus gros/petit mammifère par exemple de l'histoire de la Terre, le plus rapide, le plus méchant ou plus gentil ... ou bien le phénomène naturel le plus dévastateur, l'arbre le plus haut ou je ne sais quoi... mais a t on conscience qu'une très grande partie des espèces et de ce qui s'est passé sur Terre nous échappe? Et je pense que cette proportion de l'inconnu se rapproche des 99 % des espèces et des évènements que notre planète a connu.

Posté le

android

(0)

Répondre

Dans les raisons du rétrécissement il y en a une qui est contre intuitive. Le fait qu'on se soit mis à l'agriculture. On aurait tendance à penser que ça a augmenté notre quantité de nourriture, et c'est vrai à l'échelle de la société, mais chaque individu dans une société passée à l'agriculture avait moins à manger, individuellement, qu'un chasseur-cueilleur nomade.

Moins de nourriture = moins de chances d'atteindre sa taille potentielle.