En 1858 fut lancé un transatlantique de plus de 200 mètres

Proposé par
le

Commentaires préférés (3)

C'est ce navire qui a inspiré "Une ville flottante" à Jules Verne, dont l'action se déroule pendant une traversée de l'atlantique

Posté le

android

(48)

Répondre

a écrit : C'est ce navire qui a inspiré "Une ville flottante" à Jules Verne, dont l'action se déroule pendant une traversée de l'atlantique Je réponds à ton commentaire car je ne pouvais pas en écrire :)

Pour info, quand vous passez un appel sur internet ou que vous envoyez un mail, il ne se transfert pas par satellite mais grâce à un (gros) câble, qui s appelle le câble transatlantique, et qui va de Brest à boston au états-unis !

Posté le

android

(73)

Répondre

a écrit : Je réponds à ton commentaire car je ne pouvais pas en écrire :)

Pour info, quand vous passez un appel sur internet ou que vous envoyez un mail, il ne se transfert pas par satellite mais grâce à un (gros) câble, qui s appelle le câble transatlantique, et qui va de Brest à boston au états-unis !
Et presque toutes les télécommunications !

Voici un « Dessous des cartes » qui va en éclairer plus d’un.

youtu.be/qkkEMg_pWp0
(Je l’ai vu il n’y a pas longtemps, je crois que quelqu’un l’avais déjà postée sur scmb cette vidéo.)

Posté le

android

(41)

Répondre


Tous les commentaires (22)

C'est ce navire qui a inspiré "Une ville flottante" à Jules Verne, dont l'action se déroule pendant une traversée de l'atlantique

Posté le

android

(48)

Répondre

a écrit : C'est ce navire qui a inspiré "Une ville flottante" à Jules Verne, dont l'action se déroule pendant une traversée de l'atlantique Je réponds à ton commentaire car je ne pouvais pas en écrire :)

Pour info, quand vous passez un appel sur internet ou que vous envoyez un mail, il ne se transfert pas par satellite mais grâce à un (gros) câble, qui s appelle le câble transatlantique, et qui va de Brest à boston au états-unis !

Posté le

android

(73)

Répondre

a écrit : Je réponds à ton commentaire car je ne pouvais pas en écrire :)

Pour info, quand vous passez un appel sur internet ou que vous envoyez un mail, il ne se transfert pas par satellite mais grâce à un (gros) câble, qui s appelle le câble transatlantique, et qui va de Brest à boston au états-unis !
Et presque toutes les télécommunications !

Voici un « Dessous des cartes » qui va en éclairer plus d’un.

youtu.be/qkkEMg_pWp0
(Je l’ai vu il n’y a pas longtemps, je crois que quelqu’un l’avais déjà postée sur scmb cette vidéo.)

Posté le

android

(41)

Répondre

Une légende tenace fait état de la découverte lors de sa démolition de deux cadavres d'ouvriers emmurés vivants lors de la construction. Un ouvrier et son apprenti seraient restés prisonniers dans la double-coque pendant les travaux.

Incroyable construction pour l'époque. Il marchait à vapeur (à aubes) mais aussi, semble-t-il sur les photos, avec un apport de voiles (6 mats !). Double coque en acier ; il traversait l'Atlantique sans escale et était à la pointe. Et pourtant énorme échec commercial avec seulement 12 transats à son actif, car il n'était visiblement pas, ou trop peu, adapté à l'océan (roulis, tangage... mais aussi sa lenteur par rapport aux plus petits).
Je n'ai pas lu dans les sources s'il existait toujours ; si on pouvait le visiter encore aujourd'hui, quelque part dans le monde.

a écrit : Incroyable construction pour l'époque. Il marchait à vapeur (à aubes) mais aussi, semble-t-il sur les photos, avec un apport de voiles (6 mats !). Double coque en acier ; il traversait l'Atlantique sans escale et était à la pointe. Et pourtant énorme échec commercial avec seulement 12 transats à son actif, car il n'était visiblement pas, ou trop peu, adapté à l'océan (roulis, tangage... mais aussi sa lenteur par rapport aux plus petits).
Je n'ai pas lu dans les sources s'il existait toujours ; si on pouvait le visiter encore aujourd'hui, quelque part dans le monde.
Afficher tout
Démoli en 1890, il ne reste qu'un des mâts, récupéré par le stade de l'actuel Liverpool Football Club

Pour Dertraumer81, à peu près tous les navires aux destins houleux voire funestes ont cette légende urbaine qui leur colle à la peau.

Aucun élément n'est jamais venu corroborer ces thèses, on sait d'ailleurs qu'il est déjà arrivé à des ouvriers de se retrouver temporairement enfermés mais cela n'a jamais duré. Leurs disparitions étaient signalées assez rapidement, et fallait pas chercher longtemps avant de comprendre ce qu'il s'était passé...

Il y a un doc TV sur ce navire, mais on en apprends beaucoup plus, surtout sur ses déboires, en lisant la page Wiki.

A mon avis, le principal problème de ce navire, c'est, qu'au fond, il n'a jamais été conçu pour avoir une tâche précise "On va faire un navire pour les indes... oh et puis non, on va en faire un paquebot de luxe transatlantique... Oh et puis non, on va en faire un transport pour l'immigration... Où un transport de troupes, où un cargo, un poseur de câbles, on va le concevoir pour remonter une rivière, où pas, on va le propulser avec un peu de ceci et un peu de cela...

Cela dit, chapeau, un truc de cette taille qui, même si personne n'a jamais trop compris à quoi il pouvait bien servir, c'est quand même une merveille technologique pour l'époque, quoi! Non? (Double coque, pour l'époque... )

Ca me fait un peu penser à la navette spatiale, réussite technologique indiscutable mais lamentable échec commercial (trop cher et manquant de fiabilité), en plus des morts accidentelles. Ces deux aventures, trop en avance sur leur temps, je pense.

a écrit : Je réponds à ton commentaire car je ne pouvais pas en écrire :)

Pour info, quand vous passez un appel sur internet ou que vous envoyez un mail, il ne se transfert pas par satellite mais grâce à un (gros) câble, qui s appelle le câble transatlantique, et qui va de Brest à boston au états-unis !
Il n'y en a pas qu'un aujourd'hui, des câbles transatlantiques, il y en a des centaines, mais tu as raison, 90% des télécommunications planétaires passent par câbles (sous-marins, faut le préciser), es satellites c'est surtout pour les données sécurisées (transferts bancaires, par exemple, qui ne souffrent pas spécialement du LAG)

a écrit : Incroyable construction pour l'époque. Il marchait à vapeur (à aubes) mais aussi, semble-t-il sur les photos, avec un apport de voiles (6 mats !). Double coque en acier ; il traversait l'Atlantique sans escale et était à la pointe. Et pourtant énorme échec commercial avec seulement 12 transats à son actif, car il n'était visiblement pas, ou trop peu, adapté à l'océan (roulis, tangage... mais aussi sa lenteur par rapport aux plus petits).
Je n'ai pas lu dans les sources s'il existait toujours ; si on pouvait le visiter encore aujourd'hui, quelque part dans le monde.
Afficher tout
La houle a en général une fréquence de 100m. Pour une bonne stabilité les liners transatlantiques modernes font au moins 300m de long afin d'être portés par 3 vagues et de moins secouer les voyageurs.

Posté le

android

(16)

Répondre

a écrit : Je réponds à ton commentaire car je ne pouvais pas en écrire :)

Pour info, quand vous passez un appel sur internet ou que vous envoyez un mail, il ne se transfert pas par satellite mais grâce à un (gros) câble, qui s appelle le câble transatlantique, et qui va de Brest à boston au états-unis !
C'est un peu ça, mais ce n'est pas vraiment Brest et Boston, et le principe du maillage d'internet c'est que, quand il y a plusieurs câbles, les données peuvent emprunter différents itinéraires pour s'adapter au débit disponible. La plupart des câbles qui relient l'Europe aux USA atterrissent à New-York : c'est là qu'est l'énorme noeud de communications des USA sur leur façade atlantique. Et un des gros noeuds en France est à Lannion dans les Côtes d'Armor : c'est le fief historique de France Telecom devenu Orange. Et ça dépend où se situe l'utilisateur : s'il est en France métropolitaine sa communication pourra passer par exemple par le câble Apollo entre Lannion et New-York, mais s'il est en Corse, elle passera d'abord dans un câble qui passe sous la Méditerranée entre la Corse et le continent, s'il est aux Antilles ou en Guyane, il est relié aux USA par des câbles qui atterrissent en Floride, s'il est à la Réunion ou à Mayotte, il est d'abord relié au continent africain puis à la France métropolitaine par des câbles qui font le tour de l'Afrique, s'il est en Polynésie, il est relié à Hawaï, puis, de là, à la côte ouest des USA, et. al. On peut voir une carte interactive ici pour constater l'étendue de ce maillage : www.submarinecablemap.com/#/

a écrit : Il n'y en a pas qu'un aujourd'hui, des câbles transatlantiques, il y en a des centaines, mais tu as raison, 90% des télécommunications planétaires passent par câbles (sous-marins, faut le préciser), es satellites c'est surtout pour les données sécurisées (transferts bancaires, par exemple, qui ne souffrent pas spécialement du LAG) Afficher tout Je ne sais pas d'où tu tiens l'information que les satellites sont utilisés pour les données sécurisées bancaires car je n'en ai jamais entendu parler et j'en doute. Les communications par satellites ne sont pas plus sécurisées que les câbles car elles peuvent être interrompues par des éruptions solaires qui brouillent les ondes radio et elles peuvent être captées par n'importe quelle antenne placée n'importe où. Pour sécuriser des données il faut les chiffrer pour qu'elles ne puissent pas être utilisées par des personnes non autorisées, et c'est valable que les télécommunications soient par câble ou par radio, et il faut plusieurs chemins pour que la liaison soit toujours disponible (d'où le satellite, qui sera utile en cas de coupure du câble, mais le câble sera utile en cas de coupure du faisceau du satellite). Et pour ce qui est des 90%, je pense que pour atteindre 10% des télécommunications par satellite, il faut inclure les chaines de télévision, mais ce n'est pas vraiment de la télécommunication, plutôt de la diffusion car il n'y a pas de signal en retour. Si on considère vraiement les télécommunications (voix, internet, réseau de données) on doit être à moins de 1% qui passe par des satellites. Les satellites sont principalement utiles pour les endroits isolés qui ne sont pas reliés par câble au reste du Monde : les petites iles (comme Mayotte avant que le câble LION2 y arrive il y a quelques années, les Iles Kergelen qui ne seront sans doute jamais reliées par câble sous-marin car elles sont loin des autres terres et il y a peu d'utilisateurs, et. al.), les endroits isolés dans la brousse, les avions, les bateaux, et. al. Les satellites peuvent servir également de liaison de secours en cas de coupure des autres moyens de communications (en cas de tempête qui endommagerait les infrastructures terrestres par exemple, c'est pourquoi les mairies et les préfectures sont équipées de téléphones par satellite pour pouvoir organiser les secours dans ce cas). Et enfin on peut utiliser les satellites pour contourner la censure, pour avoir accès à des sites internet interdits dans les pays où les Fournisseurs d'Accès à Internet sont soumis à la censure.

a écrit : Je ne sais pas d'où tu tiens l'information que les satellites sont utilisés pour les données sécurisées bancaires car je n'en ai jamais entendu parler et j'en doute. Les communications par satellites ne sont pas plus sécurisées que les câbles car elles peuvent être interrompues par des éruptions solaires qui brouillent les ondes radio et elles peuvent être captées par n'importe quelle antenne placée n'importe où. Pour sécuriser des données il faut les chiffrer pour qu'elles ne puissent pas être utilisées par des personnes non autorisées, et c'est valable que les télécommunications soient par câble ou par radio, et il faut plusieurs chemins pour que la liaison soit toujours disponible (d'où le satellite, qui sera utile en cas de coupure du câble, mais le câble sera utile en cas de coupure du faisceau du satellite). Et pour ce qui est des 90%, je pense que pour atteindre 10% des télécommunications par satellite, il faut inclure les chaines de télévision, mais ce n'est pas vraiment de la télécommunication, plutôt de la diffusion car il n'y a pas de signal en retour. Si on considère vraiement les télécommunications (voix, internet, réseau de données) on doit être à moins de 1% qui passe par des satellites. Les satellites sont principalement utiles pour les endroits isolés qui ne sont pas reliés par câble au reste du Monde : les petites iles (comme Mayotte avant que le câble LION2 y arrive il y a quelques années, les Iles Kergelen qui ne seront sans doute jamais reliées par câble sous-marin car elles sont loin des autres terres et il y a peu d'utilisateurs, et. al.), les endroits isolés dans la brousse, les avions, les bateaux, et. al. Les satellites peuvent servir également de liaison de secours en cas de coupure des autres moyens de communications (en cas de tempête qui endommagerait les infrastructures terrestres par exemple, c'est pourquoi les mairies et les préfectures sont équipées de téléphones par satellite pour pouvoir organiser les secours dans ce cas). Et enfin on peut utiliser les satellites pour contourner la censure, pour avoir accès à des sites internet interdits dans les pays où les Fournisseurs d'Accès à Internet sont soumis à la censure. Afficher tout J'ai pas dit que les satellites étaient utilisées que pour les télécommunications sécurisées, j'ai cité ça en exemple. Je suis d'accord avec ton commentaire(la téloche, ce n'est pas de la télécommunication, c'est de la diffusion), j'ai juste pointé le fait que le net passe à 90% par câble. Effectivement, certaines zones sont reliées par satellite, parce que poser un câble coûterait plus cher que de louer un satellite, d'ailleurs même en France certaines zones ont internet par fil en émission et satellite en réception parce que ca coûte moins cher que de poser un câble, mais ca reste très marginal.

Le téléphone par satellite reste un moyen de communication marginal, mais pour les avions, les bateaux, les armées, les transferts de fonds, tout ça est fortement sécurisé (et lourdement crypté c'est évident), et donc, très cher, beaucoup plus cher que le fil de téléphone et pourtant, ca en fait, des données (les fameux 10%.

Je suis né dans l'ère pré Skype, où on facturait un coup de fil selon la distance, aujourd'hui, que tu habite de l'autre coté de la rue où a 15 000 kilomètres, c'est... gratos! c'est dingue! Faut juste payer la connexion.

a écrit : J'ai pas dit que les satellites étaient utilisées que pour les télécommunications sécurisées, j'ai cité ça en exemple. Je suis d'accord avec ton commentaire(la téloche, ce n'est pas de la télécommunication, c'est de la diffusion), j'ai juste pointé le fait que le net passe à 90% par câble. Effectivement, certaines zones sont reliées par satellite, parce que poser un câble coûterait plus cher que de louer un satellite, d'ailleurs même en France certaines zones ont internet par fil en émission et satellite en réception parce que ca coûte moins cher que de poser un câble, mais ca reste très marginal.

Le téléphone par satellite reste un moyen de communication marginal, mais pour les avions, les bateaux, les armées, les transferts de fonds, tout ça est fortement sécurisé (et lourdement crypté c'est évident), et donc, très cher, beaucoup plus cher que le fil de téléphone et pourtant, ca en fait, des données (les fameux 10%.

Je suis né dans l'ère pré Skype, où on facturait un coup de fil selon la distance, aujourd'hui, que tu habite de l'autre coté de la rue où a 15 000 kilomètres, c'est... gratos! c'est dingue! Faut juste payer la connexion.
Afficher tout
Je suis à peu près d'accord, sauf quand tu continues à insister sur le fait que la communication par satellite serait plus sécurisée que par câble (ça c'est pour le fond, sinon pour la forme, je ne suis pas d'accord non plus quand tu dis crypté au lieu de chiffré). Le chiffrement n'est pas l'apanage du satellite, tu peux avoir exactement le même chiffrement par fibre optique et même sur un simple fil de téléphone avec une communication par ADSL. Ce qui coûte cher ce n'est pas le chiffrement ce sont les infrastructures : les communications par satellite coûtent beaucoup plus cher car c'est en fonction du coût du satellite et de son lancement et de sa durée de vie par rapport au débit qu'il achemine, alors que le coût de dérouler et exploiter un câble est bien inférieur ramené au débit de données. Sinon bien sûr il y a aussi le prix du matériel en ce qui concerne les communications militaires : il y a non seulement le coût de fabrication (la solidité et la fiabilité du matériel, ça a un coût) mais il y a surtout le fait que les coûts de recherche et développement sont répartis sur quelques milliers de terminaux alors que ceux du matériel grand public sont amortis sur des centaines de millions d'appareils !

Posté le

android

(3)

Répondre

a écrit : Je suis à peu près d'accord, sauf quand tu continues à insister sur le fait que la communication par satellite serait plus sécurisée que par câble (ça c'est pour le fond, sinon pour la forme, je ne suis pas d'accord non plus quand tu dis crypté au lieu de chiffré). Le chiffrement n'est pas l'apanage du satellite, tu peux avoir exactement le même chiffrement par fibre optique et même sur un simple fil de téléphone avec une communication par ADSL. Ce qui coûte cher ce n'est pas le chiffrement ce sont les infrastructures : les communications par satellite coûtent beaucoup plus cher car c'est en fonction du coût du satellite et de son lancement et de sa durée de vie par rapport au débit qu'il achemine, alors que le coût de dérouler et exploiter un câble est bien inférieur ramené au débit de données. Sinon bien sûr il y a aussi le prix du matériel en ce qui concerne les communications militaires : il y a non seulement le coût de fabrication (la solidité et la fiabilité du matériel, ça a un coût) mais il y a surtout le fait que les coûts de recherche et développement sont répartis sur quelques milliers de terminaux alors que ceux du matériel grand public sont amortis sur des centaines de millions d'appareils ! Afficher tout C'est intéressant comme sujet, tu as certainement raison, je n'y connais pas grand chose je l'avoues, mais alors, quel est l’intérêt de lancer des satellites de télécommunications encore à notre époque? Ca reste le marché majeur de l'industrie spatiale, il doit bien y avoir un avantage sur les câbles? J'ai beau chercher... J'étais vraiment persuadé que c'était pour la sécurité, à moins que... ce soit le fait que la rupture de signal soit plus faible avec les satellites qu'avec les câbles, peut être?
Il doit bien y avoir une raison, quoi!

a écrit : Je réponds à ton commentaire car je ne pouvais pas en écrire :)

Pour info, quand vous passez un appel sur internet ou que vous envoyez un mail, il ne se transfert pas par satellite mais grâce à un (gros) câble, qui s appelle le câble transatlantique, et qui va de Brest à boston au états-unis !
Yes, je connais quelqu'un qui travaille sur un bateau qui entretien ce ou plutôt ces câbles car il y en a aujourd'hui des milliers sous l'océan, même si c'est très profond ça commence à poser des problèmes de pollution et également plus étonnant des problème d'espionage, en vulgarisant un max en gros il y a des appareils qui sont des stéthoscope à câble transatlantique et qui vont se poser sur ce câble pour capter certaines informations... Encore une fois je schématise.

L'histoire des câbles transatlantique est passionnante

Posté le

android

(4)

Répondre

a écrit : Et presque toutes les télécommunications !

Voici un « Dessous des cartes » qui va en éclairer plus d’un.

youtu.be/qkkEMg_pWp0
(Je l’ai vu il n’y a pas longtemps, je crois que quelqu’un l’avais déjà postée sur scmb cette vidéo.)
merci !!!!!!!!!

Posté le

android

(2)

Répondre

a écrit : C'est intéressant comme sujet, tu as certainement raison, je n'y connais pas grand chose je l'avoues, mais alors, quel est l’intérêt de lancer des satellites de télécommunications encore à notre époque? Ca reste le marché majeur de l'industrie spatiale, il doit bien y avoir un avantage sur les câbles? J'ai beau chercher... J'étais vraiment persuadé que c'était pour la sécurité, à moins que... ce soit le fait que la rupture de signal soit plus faible avec les satellites qu'avec les câbles, peut être?
Il doit bien y avoir une raison, quoi!
Afficher tout
Elon Musk est en train d'envoyer des milliers de micro-satellites pour qu'on puisse accéder à Internet de n'importe quel endroit de la planète. Business is business.

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : C'est intéressant comme sujet, tu as certainement raison, je n'y connais pas grand chose je l'avoues, mais alors, quel est l’intérêt de lancer des satellites de télécommunications encore à notre époque? Ca reste le marché majeur de l'industrie spatiale, il doit bien y avoir un avantage sur les câbles? J'ai beau chercher... J'étais vraiment persuadé que c'était pour la sécurité, à moins que... ce soit le fait que la rupture de signal soit plus faible avec les satellites qu'avec les câbles, peut être?
Il doit bien y avoir une raison, quoi!
Afficher tout
C'est une question de compromis financier, comme pour tout. Chaque technologie a ses avantages. C'est la même différence qu'entre le téléphone mobile et le téléphone fixe : on peut desservir une vaste zone en installant une seule antenne GSM et chaque abonné peut alors utiliser la voix et l'internet sans qu'il faille installer des fils vers chacun d'eux, et pourtant on continue à installer des box qui permettent d'avoir le téléphone et l'internet qui arrivent par un câble ou une fibre (mais les opérateurs proposent une offre de box internet par GSM lorsque les abonnés ne sont pas desservis par les câbles existants plutôt que tirer de nouveaux câbles tant qu'il n'y a pas suffisamment d'abonnés pour justifier l'installation d'un câble). Alors pour desservir une vaste zone peu densément peuplée en n'étant pas trop exigeant sur le débit, il est plus économique de le faire par satellite ; pour desservir une zone densément peuplée ou pour des sociétés qui ont besoin d'un débit important c'est rentable d'installer un câble. Comme je l'ai déjà expliqué, le satellite peut aussi servir de liaison de secours (pour des zones qui sont desservies par une seule autre liaison) ou de contournement de la censure (ou même sans qu'il y ait de censure, tout simplement pour éviter d'être à la merci des opérateurs locaux lorsque le climat politique n'est pas très fiable), sinon pour des zones bien desservies par un maillage de câbles redondants (de préférence enterrés pour ne pas être à la merci des tempêtes) et où il n'y a pas de risque politique, je ne vois pas d'intérêt à avoir une liaison par satellite. J'ai vu par, exemple, un centre financier relié par deux liaisons souterraines, une de chaque côté du bâtiment, à deux réseaux différents pour ne pas risquer d'être coupé du monde par un coup de pelleteuse dans le quartier ou une panne chez un opérateur, mais pas de liaison satellite dans ce cas.

a écrit : Je réponds à ton commentaire car je ne pouvais pas en écrire :)

Pour info, quand vous passez un appel sur internet ou que vous envoyez un mail, il ne se transfert pas par satellite mais grâce à un (gros) câble, qui s appelle le câble transatlantique, et qui va de Brest à boston au états-unis !
Je pense que maintenant les câbles se sont multipliés et que toutes les communications transatlantiques ne passent pas uniquement par ce câble historique, pour des questions de devis et aussi de sécurité.

Posté le

android

(1)

Répondre

Je ne suis manifestement pas le seul des utilisateurs de SCMB à jouer au jeu Anno 1800, et à m'être intéressé à la production d'Isambard Kingdom Brunel

Posté le

android

(0)

Répondre