On a sûrement photographié l'iceberg du Titanic

Proposé par
le
dans

Commentaires préférés (3)

Pour se représenter, la hauteur de cet iceberg correspond à un immeuble d'un peu plus de 7 étages (30 mètres hors de l'eau) pour 120 mètres de long.

a écrit : Pour se représenter, la hauteur de cet iceberg correspond à un immeuble d'un peu plus de 7 étages (30 mètres hors de l'eau) pour 120 mètres de long. J’aurais plutôt dit 10 étages.
Pour visualiser, j’ai calculer et un homme de 1,75 m, c’est environ la taille du « o » (on dirait un σ) dans le « Cop.... » écrit sur le glacier à droite.

Le Titanic fait 269 m de long, deux fois plus long que cet iceberg.
Il fait aussi 45 m de hauteur, soit 1,5 fois cet iceberg.

L’échelle est fondamentale pour comprendre la taille de la bête, merci NOmatters.


Sinon, aujourd’hui, le Titanic gît à 3 843 m de profondeur.
Il n’est pas proche du Groenland, et est assez proche des États-Unis finalement.
Perso, je pensais qu’il avait coulé vers l’Islande. Jmcdmb.

Pour visualiser, y a une carte pour montrer où il est :
fr.m.wikipedia.org/wiki/Titanic

Posté le

android

(66)

Répondre

Les victimes de cette collision ont vraiment eu un funeste destin.

Entre cette photo prise peu avant (il y avait quand même peu de chance), le livre « le naufrage du Titan » qui présente de déroutantes similitudes avec le vrai naufrage du Titanic ,le fait que ce soit cette manœuvre de contournement qui a fait couler le paquebot (un choc frontal n’aurait pas été fatal au navire) et le manque de radeaux de sauvetage (entre autres)...

...c’est vraiment la poisse model géant.


Tous les commentaires (27)

Pour se représenter, la hauteur de cet iceberg correspond à un immeuble d'un peu plus de 7 étages (30 mètres hors de l'eau) pour 120 mètres de long.

a écrit : Pour se représenter, la hauteur de cet iceberg correspond à un immeuble d'un peu plus de 7 étages (30 mètres hors de l'eau) pour 120 mètres de long. J’aurais plutôt dit 10 étages.
Pour visualiser, j’ai calculer et un homme de 1,75 m, c’est environ la taille du « o » (on dirait un σ) dans le « Cop.... » écrit sur le glacier à droite.

Le Titanic fait 269 m de long, deux fois plus long que cet iceberg.
Il fait aussi 45 m de hauteur, soit 1,5 fois cet iceberg.

L’échelle est fondamentale pour comprendre la taille de la bête, merci NOmatters.


Sinon, aujourd’hui, le Titanic gît à 3 843 m de profondeur.
Il n’est pas proche du Groenland, et est assez proche des États-Unis finalement.
Perso, je pensais qu’il avait coulé vers l’Islande. Jmcdmb.

Pour visualiser, y a une carte pour montrer où il est :
fr.m.wikipedia.org/wiki/Titanic

Posté le

android

(66)

Répondre

a écrit : J’aurais plutôt dit 10 étages.
Pour visualiser, j’ai calculer et un homme de 1,75 m, c’est environ la taille du « o » (on dirait un σ) dans le « Cop.... » écrit sur le glacier à droite.

Le Titanic fait 269 m de long, deux fois plus long que cet iceberg.
Il fait aussi 45 m de hauteur, soit 1,5 f
ois cet iceberg.

L’échelle est fondamentale pour comprendre la taille de la bête, merci NOmatters.


Sinon, aujourd’hui, le Titanic gît à 3 843 m de profondeur.
Il n’est pas proche du Groenland, et est assez proche des États-Unis finalement.
Perso, je pensais qu’il avait coulé vers l’Islande. Jmcdmb.

Pour visualiser, y a une carte pour montrer où il est :
fr.m.wikipedia.org/wiki/Titanic
Afficher tout
Ben moi, j'ai regardé la taille d'un bâtiment de 5 étages en France, avec toiture classique (du trottoir jusqu'au faîtage), et c'est 24 mètres, règlementairement parlant.

Tu rajoutes 2 fois 2,70m (car en France, un étage doit faire entre 2,67m et 2,71m) et on est à 30m environ. Si l'immeuble n'a pas de toiture (ou un toit très plat), on est à 10 étages, oui.

Bien vu pour le "o" c'est beaucoup plus parlant qu'un immeuble finalement.

Les victimes de cette collision ont vraiment eu un funeste destin.

Entre cette photo prise peu avant (il y avait quand même peu de chance), le livre « le naufrage du Titan » qui présente de déroutantes similitudes avec le vrai naufrage du Titanic ,le fait que ce soit cette manœuvre de contournement qui a fait couler le paquebot (un choc frontal n’aurait pas été fatal au navire) et le manque de radeaux de sauvetage (entre autres)...

...c’est vraiment la poisse model géant.

a écrit : Ben moi, j'ai regardé la taille d'un bâtiment de 5 étages en France, avec toiture classique (du trottoir jusqu'au faîtage), et c'est 24 mètres, règlementairement parlant.

Tu rajoutes 2 fois 2,70m (car en France, un étage doit faire entre 2,67m et 2,71m) et on est à 30m environ. Si l�
39;immeuble n'a pas de toiture (ou un toit très plat), on est à 10 étages, oui.

Bien vu pour le "o" c'est beaucoup plus parlant qu'un immeuble finalement.
Afficher tout
Pas de soucis !

Oui, au niveau des normes, tu as raison mais ça ne s’applique pas pour tous les batiments et il ne faut pas compter le toit et le hauteur par rapport au zéro, en général, on visualise une façade avec des fênetres.

Enfin bref, hauteur par étage, disons 2,70 m sous-plafond, on rajoute 20 cm d’épaisseur du sol et 10 cm de hauteur entre le plafond et l’étage suivant : trois mètres est une bonne approximation pour le commun des mortels ;)

Posté le

android

(12)

Répondre

Il y a quand même des gens qui se sont embêtés à graver Copyright dans l'Iceberg, comme si on allait le recopier.

Et on as des nouvelles de l iceberg ? Il se porte bien ?

À toute fin, rappeler que les icebergs sont d'origine terrestre, provenant du Groenland dans le cas de l'Atlantique Nord.
Une récente proposition scientifique, afin de freiner leur fonte, est... De construire des barrages, pour empêcher la chaleur apportée par l'eau de mer, de venir ronger leur base.
On peut singulièrement se poser la question de la réelle viabilité et efficacité d'un tel projet, ... ainsi que de son bilan carbone et de son coût financier.

Dans le même genre de propositions quelque peu farfelues. Il y a quelques décennies, un autre ingénieur avait aussi proposé d'installer des éoliennes sur la banquise du Pôle Nord, pour que l'énergie produite serve à pomper de l'eau de mer, eau qui aurait ensuite été aspergée sur la banquise, pour augmenter artificiellement son épaisseur.

Posté le

android

(10)

Répondre

a écrit : Il y a quand même des gens qui se sont embêtés à graver Copyright dans l'Iceberg, comme si on allait le recopier. Plaisanterie mise à part, le cliché du capitaine Wood, ainsi que la lettre qui l'accompagne, envoyés à son grand-père en rentrant à New York, et précisant que l'iceberg photographié est certainement celui qui a causé la perte du Titanic, sont estimés à 12 000 € aujourd'hui.

a écrit : J’aurais plutôt dit 10 étages.
Pour visualiser, j’ai calculer et un homme de 1,75 m, c’est environ la taille du « o » (on dirait un σ) dans le « Cop.... » écrit sur le glacier à droite.

Le Titanic fait 269 m de long, deux fois plus long que cet iceberg.
Il fait aussi 45 m de hauteur, soit 1,5 f
ois cet iceberg.

L’échelle est fondamentale pour comprendre la taille de la bête, merci NOmatters.


Sinon, aujourd’hui, le Titanic gît à 3 843 m de profondeur.
Il n’est pas proche du Groenland, et est assez proche des États-Unis finalement.
Perso, je pensais qu’il avait coulé vers l’Islande. Jmcdmb.

Pour visualiser, y a une carte pour montrer où il est :
fr.m.wikipedia.org/wiki/Titanic
Afficher tout
Je ne pensais pas que le Titanic s'était échoué à une latitude aussi basse, quasiment à la même latitude que Porto. Merci le gulfstream, je n'imagine pas des icebergs flottant au large du Portugal en avril ;)

Posté le

android

(7)

Répondre

a écrit : Il y a quand même des gens qui se sont embêtés à graver Copyright dans l'Iceberg, comme si on allait le recopier. Surtout qu’on a déjà la preuve de son authenticité sur papier....glacé.

a écrit : J’aurais plutôt dit 10 étages.
Pour visualiser, j’ai calculer et un homme de 1,75 m, c’est environ la taille du « o » (on dirait un σ) dans le « Cop.... » écrit sur le glacier à droite.

Le Titanic fait 269 m de long, deux fois plus long que cet iceberg.
Il fait aussi 45 m de hauteur, soit 1,5 f
ois cet iceberg.

L’échelle est fondamentale pour comprendre la taille de la bête, merci NOmatters.


Sinon, aujourd’hui, le Titanic gît à 3 843 m de profondeur.
Il n’est pas proche du Groenland, et est assez proche des États-Unis finalement.
Perso, je pensais qu’il avait coulé vers l’Islande. Jmcdmb.

Pour visualiser, y a une carte pour montrer où il est :
fr.m.wikipedia.org/wiki/Titanic
Afficher tout
Comment tu peux savoir que le « o » représente la taille d’un homme??

a écrit : Je ne pensais pas que le Titanic s'était échoué à une latitude aussi basse, quasiment à la même latitude que Porto. Merci le gulfstream, je n'imagine pas des icebergs flottant au large du Portugal en avril ;) J’ai pensé exactement la même chose, je ne pensais pas qu’il y avait ce genre d’iceberg à cette latitute, et je me suis immédiatement dit « merci Gulf Stream », des icebergs de 30 m de haut à Marseille, vous imaginez ?

a écrit : Comment tu peux savoir que le « o » représente la taille d’un homme?? Avec un produit en croix basique. Sur une image, les proportions sont gardées. En gros, si 40 m en vrai est représenté par 2 cm sur l’image, alors 20 m est représenté par 1 cm sur l’image.

Donc :

Sur mon image (iceberg : 4 cm / homme : ??????)
En réalité, c’est (iceberg : 30 m / homme : 1,75 m)

La taille de l’homme sur l’image est donc 1,75 × 4 ÷ 30 = 0,23 cm.
Soit 2,3 mm.
Il y a plus qu’à voir quel truc mesure à peu près 2,3 mm et le tour est joué.

Ça a l’air long comme ça, mais ça se fait en deux secondes.

J'avais vu je ne sais plus où qu'un navire avait trouvé parmi tous les icebergs du coin en 1912, un qui avait une grand trace peinture rouge en dessous de la ligne de flottaison, couleur qu'avait le Titanic en dessous de SA ligne de flottaison.

a écrit : J'avais vu je ne sais plus où qu'un navire avait trouvé parmi tous les icebergs du coin en 1912, un qui avait une grand trace peinture rouge en dessous de la ligne de flottaison, couleur qu'avait le Titanic en dessous de SA ligne de flottaison. La photographie que tu cites, se trouve dans ce lien.
Elle fut effectuée par le capitaine du bateau appelé Minia, second navire arrivé sur les lieux du naufrage.
www.thejournal.ie/cold-mountain-this-is-the-iceberg-that-sank-the-titanic-413342-Apr2012/?amp=1

Il est en réalité difficile, voire impossible de confirmer que cet iceberg fut le responsable. En veut pour preuve, le témoignage d'un des marins du Titanic, qui compta la présence de 19 icebergs dans les alentours, pendant qu'il attendait les secours.

Quant à la ligne rouge (en sombre sur la photo), s'il ne s'agit pas de la peinture du navire, j'ai deux possibilités d'explication.
Il (peut) s'agit d'une couche dense de poussière, s'étant déposée en des temps géologiques. Il n'est pas rare de trouver dans les carottes de glace, des strates correspondant à des éruptions volcaniques anciennes. D'autres photos sur le Net, montre des caractéristiques similaires.
Cependant, elles sont habituellement plus ou moins de couleur noire...
Peut-il alors s'agir de poussière issue du Sahara ( ou autre désert). Je l'ignore.
Le déplacement d'immenses nuages de poussière provenant de l'Afrique du Nord est assez bien connu. Leur couleur varie de l'ocre au "rouge". L'un d'entre-eux se trouve au-dessus des Caraïbes, actuellement.
A t'il la possibilité d'arriver jusqu'à la partie Orientale du Groenland ( 85 % des icebergs de l'Atlantique Nord proviennent de cette région), et de s'y déposer au cours de précipitations ?
Je l'ignore aussi.

Il y a aussi un autre phénomène qui pourrait peut-être expliquer cette coloration: des micro-algues.
Hier, une anecdote de référait au glacier de Presena, Italie. Eh bien justement, la neige du lieu a pris une couleur rosacée, de par le développement de ces algues, à la faveur de bonnes conditions météorologiques.
www.lemonde.fr/planete/article/2020/07/05/la-mysterieuse-neige-rose-du-glacier-presena-dans-les-alpes-italiennes_6045276_3244.html
Ce phénomène existe aussi aux pôles et au Groenland.
Il y a peu, en Suède, la neige a pris une couleur violette, de par le même phénomène, mais dont la cause était une autre micro-algue.

Posté le

android

(4)

Répondre

a écrit : J’ai pensé exactement la même chose, je ne pensais pas qu’il y avait ce genre d’iceberg à cette latitute, et je me suis immédiatement dit « merci Gulf Stream », des icebergs de 30 m de haut à Marseille, vous imaginez ? Eh bien, la paléoclimatologie revele que la calotte glaciaire marine, recouvrait l'océan Atlantique Nord sur des superficies bien plus amples, durant la dernière glaciation.
Pour faire simple, elle descendait pratiquement jusqu'a la côte Cantabrique, c'est à dire la côte nord de l'Espagne. Quant à la façade Atlantique de la France, ce n'était que glaces marines, ou presque...
Ceci peut paraître anodin, mais cette immense étendue de glaces marines, est prise en compte dans la thèse de la migration de l'homme vers le continent nord-américain.
Cette possibilité est avancée, car certains restes archéologiques de la période clovis ( Amérique du nord, 13 500 ans avant JC) montrent des similitudes avec les européens de l'époque (Solutréen).

Posté le

android

(3)

Répondre

a écrit : Eh bien, la paléoclimatologie revele que la calotte glaciaire marine, recouvrait l'océan Atlantique Nord sur des superficies bien plus amples, durant la dernière glaciation.
Pour faire simple, elle descendait pratiquement jusqu'a la côte Cantabrique, c'est à dire la côte nord de l'Espagne.
Quant à la façade Atlantique de la France, ce n'était que glaces marines, ou presque...
Ceci peut paraître anodin, mais cette immense étendue de glaces marines, est prise en compte dans la thèse de la migration de l'homme vers le continent nord-américain.
Cette possibilité est avancée, car certains restes archéologiques de la période clovis ( Amérique du nord, 13 500 ans avant JC) montrent des similitudes avec les européens de l'époque (Solutréen).
Afficher tout
Alors l’Amérindien aurait des ancêtres européens ? Hmmm.. Je savais que l’Amérique a été peuplée par les hommes qui ont traversé le détroit de Béring (à peine 100 km de large et bien au nord), mais traversé tout l’Atlantique via le Groenland... Si ça s’avère vrai, fais-en une anecdote !

a écrit : J’ai pensé exactement la même chose, je ne pensais pas qu’il y avait ce genre d’iceberg à cette latitute, et je me suis immédiatement dit « merci Gulf Stream », des icebergs de 30 m de haut à Marseille, vous imaginez ? Avec toute cette glace à Marseille, y aurait-il suffisamment de pastis?

a écrit : Alors l’Amérindien aurait des ancêtres européens ? Hmmm.. Je savais que l’Amérique a été peuplée par les hommes qui ont traversé le détroit de Béring (à peine 100 km de large et bien au nord), mais traversé tout l’Atlantique via le Groenland... Si ça s’avère vrai, fais-en une anecdote ! Ceci ne reste qu'une hypothèse, qui de par sa définition n'est aucunement une certitude.
Cependant, elle est avancée pour expliquer quelques incohérences de dates, entre restes archéologiques et chronologie actuellement acceptée, des migrations en Amérique du Nord.

Elle ne remet absolument pas en cause, l'entrée principale de l'humain sur le continent Américain, par le Détroit de Béring, qui elle même s'est effectuée en une, deux ou trois vagues, la première initiée il y a de 23 à 25 000 ans.

Une autre entrée, -plus mineure et tardive - aurait eue lieu par la côte Pacifique de l'Amerique du Sud, cinq siècles avant le découverte officielle du continent Américain.
Ce fut un/des contact(s) entre les Polinésiens et les Mapuche, entre le 10eme et le 15eme siècle,
En veut pour preuve:
- La poule Araucana, dont des restes osseux remontent au 14eme siècle, et dont l'ADN montre une relation avec les restes archeologiques de poule des îles Tonga et des Samoa.
- La découverte de restes humains sur l'île Mocha (Chili), dont les crânes montrent des traits spécifiques aux Polinésiens.
- La présence de patrimoine génétique Mapuche, dans la population native de l'île de Pâques, à hauteur de 8%.
- La patate douce, (Ipomoea batatas), originaire d'Amérique du Sud ( où elle porte le nom de "camote"), et dont une fouille archéologique sur l'île Mangaia (îles Cook), la date aux alentours de l'an 1000. Son nom en protopolinésien est "kumala", et "kumal" en langues indigènes de l'Equateur, (en langue Cañari, par exemple).
- Il pourrait en être de même pour la citrouille.
- Les 12 squelettes de Tunquén, près de Valparaíso, Chili, en tres bon état de conservation, et qui présentent des traits de métissage entre hommes Polinésiens et femmes Mapuche, datant entre le 10eme et 12eme siècle.

Mais il y a encore plus intriguant...
-Toca da tira peia est un supposé site archéologique daté de... 22 000 ans.
-pedra furada, lui, est daté de... 50 000 ans, mais tout comme le précédent, il est mis en doute.

....et encore plus stupéfiant.
Le site de Catamarca, Argentine, est une grotte où ont été découverts deux mèches de cheveux, des boucles d'oreille en cuivre, des outils en pierre taillée, et des coprolithes de 40 000 ans ! Ils ont été datés au carbone 14.
Une analyse d'ADN est attendue.

Alors, j'aimerai que l'on m'explique comment un site de présence vraisemblablement humaine, vieux de 40 000 ans, est découvert près de Antofagasta de la Sierra ( Nord Ouest de l'Argentine), à 3500 mètres d'altitude, si l'homme est supposé être entré plus de 17 000 ans plus tard... à l'extrême opposé géographique. ( Détroit de Béring).

Il y a de quoi écrire quelques anecdotes....

Non, je n'en poste plus aucune.

Un petit cadeau musical pour te détendre.
youtu.be/QBWfaBuDLqs

Posté le

android

(2)

Répondre