Le lait maternel est différent pour les garçons et les filles

Proposé par
le
dans

Le lait maternel s'adapte au sexe de l'enfant. Des études sur des humains et autres mammifères ont révélé des différences dans le contenu du lait et la quantité produite. Si les garçons ont droit à du lait plus riche en graisse et en protéines, les petites filles ont quant à elles du lait en plus grande quantité.


Commentaires préférés (3)

Il est aussi différent en fonction de l'heure. Au réveil, il y a des hormones qui éveillent le bébé, et le soir au contraire, le lait endort le bébé. Pour ça que si on congèle son lait il faut bien faire attention à noter l'heure à laquelle on l'a tiré et bien faire attention quand on le donne à bien prendre un lait du matin pour le matin, un lait du midi pour le midi, etc.

Posté le

android

(161)

Répondre

a écrit : Est-ce que cela voudrait dire que « la nature » attribue des fonctions différentes aux futurs hommes et aux futures femmes ?

Je sens que certains ou certaines vont râler de ce distinguo naturel.
Non, aucun tabou.
Une étude américaine a montré que lorsque l’on intervertissait la chose, les hommes faisaient la vaisselle et les femmes tondaient le gazon

a écrit : Il est aussi différent en fonction de l'heure. Au réveil, il y a des hormones qui éveillent le bébé, et le soir au contraire, le lait endort le bébé. Pour ça que si on congèle son lait il faut bien faire attention à noter l'heure à laquelle on l'a tiré et bien faire attention quand on le donne à bien prendre un lait du matin pour le matin, un lait du midi pour le midi, etc. Afficher tout Du coup il est conseillé de congeler le bébé en même temps que le lait pour être sur de respecter son cycle.
Lol Pardon
Il parait également que le lait se charge des anticorps de la mère si l'enfant est malade, qu'il change selon l'age et les besoins, et qu'il change même au cours de la tété.


Tous les commentaires (142)

Il est aussi différent en fonction de l'heure. Au réveil, il y a des hormones qui éveillent le bébé, et le soir au contraire, le lait endort le bébé. Pour ça que si on congèle son lait il faut bien faire attention à noter l'heure à laquelle on l'a tiré et bien faire attention quand on le donne à bien prendre un lait du matin pour le matin, un lait du midi pour le midi, etc.

Posté le

android

(161)

Répondre

Est-ce que cela voudrait dire que « la nature » attribue des fonctions différentes aux futurs hommes et aux futures femmes ?

Je sens que certains ou certaines vont râler de ce distinguo naturel.

a écrit : Est-ce que cela voudrait dire que « la nature » attribue des fonctions différentes aux futurs hommes et aux futures femmes ?

Je sens que certains ou certaines vont râler de ce distinguo naturel.
Non, aucun tabou.
Une étude américaine a montré que lorsque l’on intervertissait la chose, les hommes faisaient la vaisselle et les femmes tondaient le gazon

a écrit : Il est aussi différent en fonction de l'heure. Au réveil, il y a des hormones qui éveillent le bébé, et le soir au contraire, le lait endort le bébé. Pour ça que si on congèle son lait il faut bien faire attention à noter l'heure à laquelle on l'a tiré et bien faire attention quand on le donne à bien prendre un lait du matin pour le matin, un lait du midi pour le midi, etc. Afficher tout Du coup il est conseillé de congeler le bébé en même temps que le lait pour être sur de respecter son cycle.
Lol Pardon
Il parait également que le lait se charge des anticorps de la mère si l'enfant est malade, qu'il change selon l'age et les besoins, et qu'il change même au cours de la tété.

a écrit : Du coup il est conseillé de congeler le bébé en même temps que le lait pour être sur de respecter son cycle.
Lol Pardon
Il parait également que le lait se charge des anticorps de la mère si l'enfant est malade, qu'il change selon l'age et les besoins, et qu'il change même au cours de la tété.
Haha, pas mal.
Oui, la maman partage ses anticorps, la nature est bien faite.

Posté le

android

(4)

Répondre

a écrit : Non, aucun tabou.
Une étude américaine a montré que lorsque l’on intervertissait la chose, les hommes faisaient la vaisselle et les femmes tondaient le gazon
Je ne vois pas le rapport entre ces deux activités et la constitution physique d’un individu.

D'ailleurs, les garçons grossissent puis grandissent, tandis que les filles grossissent et grandissent en même temps. Sûrement dû à ce lait différent.
Pour le coup, il faudrait peut-être que les laits industriels proposent des laits différents ou alors des dosages différents en fonction du sexe, non ?

Posté le

android

(22)

Répondre

D'où, à mon avis, l'importance de l'allaitement qui s'adapte parfaitement aux besoins de l'enfant. D'ailleurs ceux qui sont passés par là ont certainement constaté l'odeur des selles du bébé qui deviennent particulièrement noseabondes lorsque l'on passe au lait du commerce. Durant l'allaitement maternel l'odeur est beaucoup plus 'légère'. Une histoire d'assimilation à mon sens.

Posté le

android

(30)

Répondre

Si je comprend bien le sources, on sait déjà que le lait maternel est différent pour les mâles et femelles chez différents mammifère, et une étude chez les vache à de plus montré que cette différence était en partie prénatale (en tout cas chez les vaches). Du coup, je serais curieux de savoir si des nourrices, par exemple, vont aussi avoir un lait adapté ? Y aura-t-il une possible différence post-natale, même moins grande que la pré-natale ? Et que ce passe-t-il en cas de faux jumeaux mâles et femelles ? A-ton l'un ou l'autre ? Une moyenne ?

D'autre part, le point présente la vision évolutive comme la cause certaine (femelle nourrie plus --> grandit plus vite --> se reproduit plus vite, puisque la femelle est limité par le temps pour se reproduire quand le mâle est "juste" limité par la fréquence de ses rapports avec différentes femelles) mais, si c'est possible, ça n'est jamais qu'une des hypothèses explicatives (une autre serait liée à la physiologie plus proche entre les deux femelles qui induirait alors des différences pendant la gestation).

En tout cas, c'est très intéressant, merci ! Voir les autres sources montrant que la composition du lait est effectivement différente (qui est juste indiqué comme "on sait que" dans les articles, qui se concentrent vraiment sur cette étude sur la cause de cette différence) aurait été parfait !

a écrit : D'où, à mon avis, l'importance de l'allaitement qui s'adapte parfaitement aux besoins de l'enfant. D'ailleurs ceux qui sont passés par là ont certainement constaté l'odeur des selles du bébé qui deviennent particulièrement noseabondes lorsque l'on passe au lait du commerce. Durant l'allaitement maternel l'odeur est beaucoup plus 'légère'. Une histoire d'assimilation à mon sens. Afficher tout Oui on voit la différence niveau texture et odeur

Posté le

android

(4)

Répondre

a écrit : Si je comprend bien le sources, on sait déjà que le lait maternel est différent pour les mâles et femelles chez différents mammifère, et une étude chez les vache à de plus montré que cette différence était en partie prénatale (en tout cas chez les vaches). Du coup, je serais curieux de savoir si des nourrices, par exemple, vont aussi avoir un lait adapté ? Y aura-t-il une possible différence post-natale, même moins grande que la pré-natale ? Et que ce passe-t-il en cas de faux jumeaux mâles et femelles ? A-ton l'un ou l'autre ? Une moyenne ?

D'autre part, le point présente la vision évolutive comme la cause certaine (femelle nourrie plus --> grandit plus vite --> se reproduit plus vite, puisque la femelle est limité par le temps pour se reproduire quand le mâle est "juste" limité par la fréquence de ses rapports avec différentes femelles) mais, si c'est possible, ça n'est jamais qu'une des hypothèses explicatives (une autre serait liée à la physiologie plus proche entre les deux femelles qui induirait alors des différences pendant la gestation).

En tout cas, c'est très intéressant, merci ! Voir les autres sources montrant que la composition du lait est effectivement différente (qui est juste indiqué comme "on sait que" dans les articles, qui se concentrent vraiment sur cette étude sur la cause de cette différence) aurait été parfait !
Afficher tout
Essayez de demander ici
www.allaitement-jumeaux.com/espace-allaitement/lait-maternel/lait-maternel-composition.php

Posté le

android

(3)

Répondre

a écrit : Est-ce que cela voudrait dire que « la nature » attribue des fonctions différentes aux futurs hommes et aux futures femmes ?

Je sens que certains ou certaines vont râler de ce distinguo naturel.
Oui, bien evidemment.... c'est la nature tout simplement.

Posté le

android

(8)

Répondre

a écrit : D'où, à mon avis, l'importance de l'allaitement qui s'adapte parfaitement aux besoins de l'enfant. D'ailleurs ceux qui sont passés par là ont certainement constaté l'odeur des selles du bébé qui deviennent particulièrement noseabondes lorsque l'on passe au lait du commerce. Durant l'allaitement maternel l'odeur est beaucoup plus 'légère'. Une histoire d'assimilation à mon sens. Afficher tout J'ai eu la chance de ne jamais avoir à passer à ce lait commercial...donc je ne peux pas comparer, mais j'avoue que le "caca de lait" maternel ne sent pas mauvais.
Autre avantage à l'allaitement maternel à la demande c'est que le bébé n'a pas besoin de tétine, ni de doudou. En gros c'est le sein qui fait office de doudou.
Bon, après cela implique qu'il faut être H24 avec son bébé au moins jusqu'au début de la diversification... car en tirant son lait ce n'est pas parfait. Et le congé maternel n'est pas suffisamment long pour ça malheureusement.

Attention, certaines mamans n'arrivent pas à allaiter, il ne faut pas les blâmer. Le lait commercial fonctionne très bien.

Posté le

android

(22)

Répondre

a écrit : J'ai eu la chance de ne jamais avoir à passer à ce lait commercial...donc je ne peux pas comparer, mais j'avoue que le "caca de lait" maternel ne sent pas mauvais.
Autre avantage à l'allaitement maternel à la demande c'est que le bébé n'a pas besoin de tétine, ni de doudou. En g
ros c'est le sein qui fait office de doudou.
Bon, après cela implique qu'il faut être H24 avec son bébé au moins jusqu'au début de la diversification... car en tirant son lait ce n'est pas parfait. Et le congé maternel n'est pas suffisamment long pour ça malheureusement.

Attention, certaines mamans n'arrivent pas à allaiter, il ne faut pas les blâmer. Le lait commercial fonctionne très bien.
Afficher tout
D’ailleurs il est conseillé de continuer le lait en poudre le plus longtemps possible et d’éviter le lait de vache. Moins gras et contenant plus de vitamine, les enfants ont tendance à en boire de grande quantité et cela permet de calmer la faim. S’ils boivent la même quantité de lait de vache, ils risquent de grossir.

Bon après ce sont les conseils du pédiatre. Ça fait quelques centaines d’années que les enfants sont nourris au sein puis au lait de vache (et autres animaux) voire au lait de vache dès la naissance quand la mère ne peut pas allaiter et je ne crois pas que cela soit la 1ère cause d’obésité infantile.

a écrit : D’ailleurs il est conseillé de continuer le lait en poudre le plus longtemps possible et d’éviter le lait de vache. Moins gras et contenant plus de vitamine, les enfants ont tendance à en boire de grande quantité et cela permet de calmer la faim. S’ils boivent la même quantité de lait de vache, ils risquent de grossir.

Bon après ce sont les conseils du pédiatre. Ça fait quelques centaines d’années que les enfants sont nourris au sein puis au lait de vache (et autres animaux) voire au lait de vache dès la naissance quand la mère ne peut pas allaiter et je ne crois pas que cela soit la 1ère cause d’obésité infantile.
Afficher tout
Pour le coup je connais des pédiatres qui sont absolument contre le lait en poudre car trop de risques sanitaires. Si on arrive à allaiter suffisamment longtemps (pour mon aîné, jusqu'à ses 11 mois) on peut passer au lait demi écrémé sans aucun problème. Là il a 21 mois il boit du lait de vache (uniquement le matin et le soir) et n'est absolument pas en surpoids.

Posté le

android

(8)

Répondre

C’est pour ça qu’il y a plusieurs mamelles. Pour le demi écrémé et le lait en poudre.
Source: la vache sur mon balcon.

a écrit : Du coup il est conseillé de congeler le bébé en même temps que le lait pour être sur de respecter son cycle.
Lol Pardon
Il parait également que le lait se charge des anticorps de la mère si l'enfant est malade, qu'il change selon l'age et les besoins, et qu'il change même au cours de la tété.
Ça a déjà été fait. Ça s'appelle la «Méthode Courjault»...

Posté le

android

(3)

Répondre

Comment ça se passe du coup pour les faux jumeaux ? La maman produit un lait “hybride” ? Ou bien il faut faire téter à chaque enfant une mamelle spécifique?

Question, pourquoi sommes-nous le seul être vivant à consommer au quotidien le lait d’une autre espèce que la nôtre ?

a écrit : Question, pourquoi sommes-nous le seul être vivant à consommer au quotidien le lait d’une autre espèce que la nôtre ? Tous les humains n'ont pas cette faculté, on retrouve la tolérance au lactose principalement chez les Eurasiens. C'est lié à l'évolution et à la domestication du bétail : la capacité à digérer le lait des animaux d'élevage aura permis aux humains qui en étaient dotés par le hasard de la génétique de mieux survivre aux périodes de famines, cette capacité à digérer le lait même à l'âge adulte a donc été sélectionné par l'évolution et s'est répandue dans la population au fil des siècles.

Posté le

android

(22)

Répondre