Le requin-baleine protège ses yeux avec des dents

Proposé par
le
dans

Afin de protéger leurs yeux, l’évolution a doté certains animaux de bien étranges protections : les yeux du requin-baleine sont ainsi recouverts de dents qui les protégeraient de l’abrasion. Ils sont capables, en moins d’une seconde, de faire pivoter leurs globes oculaires vers le bas afin de protéger les parties photosensibles.


Commentaires préférés (3)

Ces créatures sont à la fois effrayantes et intéressantes!

Plus précisément, les yeux se rétractent dans l'orbite en moins d'une seconde, pendant laquelle le globe oculaire pivote ventralement, vers le bas, de façon à ce que le tissu conjonctif blanc de l'espace rétrobulbaire se déplace autour du globe oculaire et remplisse partiellement l'espace où se trouvait l'œil.

moi aussi je fais pivoter mes yeux vers le bas en ne laissant plus apparaitre que le "blanc"
Mais ce n'est pas contre l'abrasion, c'est juste pour faire peur à mon petit-fils
Et après je me fais eng#eler par ma femme et par ma fille, mais bon...

Elle est passive dans le sens où l'individu n'évolue pas physiquement pour s'adapter au changement. Il meurt de son inadaptation et laisse la place a ceux qui sont un peu mieux équipés pour survivre. Ces derniers se reproduisent et transmettent le caractère genetique qui fait la différence, l'espèce évolue.

L'évolution ne te dote pas des individus d'un pouce opposable. Les individus qui ont les pouces les plus mobiles, les plus longs, les plus flexibles, bref les plus utiles s'en sortent mieux que les autres. Ils se reproduisent plus et finissent par transmettre ce caractère à l'espèce.

Posté le

android

(17)

Répondre


Tous les commentaires (13)

Ces créatures sont à la fois effrayantes et intéressantes!

Plus précisément, les yeux se rétractent dans l'orbite en moins d'une seconde, pendant laquelle le globe oculaire pivote ventralement, vers le bas, de façon à ce que le tissu conjonctif blanc de l'espace rétrobulbaire se déplace autour du globe oculaire et remplisse partiellement l'espace où se trouvait l'œil.

Permettez moi une petite correction :
" Le requin-baleine protège... l'ensemble de son corps ....et ses yeux avec ... différents types de ...dents"

moi aussi je fais pivoter mes yeux vers le bas en ne laissant plus apparaitre que le "blanc"
Mais ce n'est pas contre l'abrasion, c'est juste pour faire peur à mon petit-fils
Et après je me fais eng#eler par ma femme et par ma fille, mais bon...

(Petite) mauvaise formulation de l’anecdote, l’évolution ne dote rien. C’est plutôt ce caractère qui a favorisé la survie de ces animaux qui se sont ensuite reproduits jusqu’à le généraliser, pas l’inverse
L’évolution n’est pas active

a écrit : (Petite) mauvaise formulation de l’anecdote, l’évolution ne dote rien. C’est plutôt ce caractère qui a favorisé la survie de ces animaux qui se sont ensuite reproduits jusqu’à le généraliser, pas l’inverse
L’évolution n’est pas active
Et bien non. L'évolution est largement active puisque ce caractère n'est pas apparue subitement sur la simple volonté de l'animal. C'est un ensemble de facteurs agissants sur l'espèce qui est responsable de multiples petites évolutions génétiques qui on permit à l'animal de se doter de ce caractère.

L'évolution a doté certains mammifères d'un pouce. Qui n'était au départ sûrement pas aussi mobile que le nôtre. C'est à force de l'utiliser comme pince qu'il a vu son amplitude s'accroître jusqu'à devenir le pouce que nous avons. C'est justement le principe de l'évolution.

Cest aussi le fait de se redresser régulièrement (et sûrement la volonté de rester en équilibre sur deux pates) qui nous a fait passer de quadrupède à bipède modifiant la forme de notre bassin. D'ailleurs quelques scientifiques s'intéressent à l'effet de "la volonté" sur le code génétique. Car cela expliquerait comment certaines espèces on réussit à s'adapter en passant d'un régime strictement carnivore à un régime strictement végétarien en très peu de génération. Comme certain lézard, introduit sur une îles par l'homme et ne trouvant pas leur proie naturelle il ont complètement changé leur mode d'alimentation. Il y a une anecdote au sujet de ces animaux sur le site.

Elle est passive dans le sens où l'individu n'évolue pas physiquement pour s'adapter au changement. Il meurt de son inadaptation et laisse la place a ceux qui sont un peu mieux équipés pour survivre. Ces derniers se reproduisent et transmettent le caractère genetique qui fait la différence, l'espèce évolue.

L'évolution ne te dote pas des individus d'un pouce opposable. Les individus qui ont les pouces les plus mobiles, les plus longs, les plus flexibles, bref les plus utiles s'en sortent mieux que les autres. Ils se reproduisent plus et finissent par transmettre ce caractère à l'espèce.

Posté le

android

(17)

Répondre

a écrit : Ces créatures sont à la fois effrayantes et intéressantes!

Plus précisément, les yeux se rétractent dans l'orbite en moins d'une seconde, pendant laquelle le globe oculaire pivote ventralement, vers le bas, de façon à ce que le tissu conjonctif blanc de l'espace rétrobulbaire se déplace auto
ur du globe oculaire et remplisse partiellement l'espace où se trouvait l'œil. Afficher tout
Pivote ventralement ?

a écrit : Et bien non. L'évolution est largement active puisque ce caractère n'est pas apparue subitement sur la simple volonté de l'animal. C'est un ensemble de facteurs agissants sur l'espèce qui est responsable de multiples petites évolutions génétiques qui on permit à l'animal de se doter de ce caractère.

L'évolution a doté certains mammifères d'un pouce. Qui n'était au départ sûrement pas aussi mobile que le nôtre. C'est à force de l'utiliser comme pince qu'il a vu son amplitude s'accroître jusqu'à devenir le pouce que nous avons. C'est justement le principe de l'évolution.

Cest aussi le fait de se redresser régulièrement (et sûrement la volonté de rester en équilibre sur deux pates) qui nous a fait passer de quadrupède à bipède modifiant la forme de notre bassin. D'ailleurs quelques scientifiques s'intéressent à l'effet de "la volonté" sur le code génétique. Car cela expliquerait comment certaines espèces on réussit à s'adapter en passant d'un régime strictement carnivore à un régime strictement végétarien en très peu de génération. Comme certain lézard, introduit sur une îles par l'homme et ne trouvant pas leur proie naturelle il ont complètement changé leur mode d'alimentation. Il y a une anecdote au sujet de ces animaux sur le site.
Afficher tout
Je peux te suggérer une évolution de l’orthographe de ton commentaire ?

a écrit : Et bien non. L'évolution est largement active puisque ce caractère n'est pas apparue subitement sur la simple volonté de l'animal. C'est un ensemble de facteurs agissants sur l'espèce qui est responsable de multiples petites évolutions génétiques qui on permit à l'animal de se doter de ce caractère.

L'évolution a doté certains mammifères d'un pouce. Qui n'était au départ sûrement pas aussi mobile que le nôtre. C'est à force de l'utiliser comme pince qu'il a vu son amplitude s'accroître jusqu'à devenir le pouce que nous avons. C'est justement le principe de l'évolution.

Cest aussi le fait de se redresser régulièrement (et sûrement la volonté de rester en équilibre sur deux pates) qui nous a fait passer de quadrupède à bipède modifiant la forme de notre bassin. D'ailleurs quelques scientifiques s'intéressent à l'effet de "la volonté" sur le code génétique. Car cela expliquerait comment certaines espèces on réussit à s'adapter en passant d'un régime strictement carnivore à un régime strictement végétarien en très peu de génération. Comme certain lézard, introduit sur une îles par l'homme et ne trouvant pas leur proie naturelle il ont complètement changé leur mode d'alimentation. Il y a une anecdote au sujet de ces animaux sur le site.
Afficher tout
Il me semble que vous dites exactement la même chose mais ne donnez pas le même sens à "une évolution active". De ce que je comprends allrend voulais justement dire que la volonté de l'animal n'était absolument pas en jeu. Ce que souvent on entend puisqu'on lit très régulièrement : "l'animal s'est adapté". Comme si c'était une volonté de sa part. On entend même souvent "tel animal à réussi à s'adapter".. Ce qui est un contre sens absolu à la théorie de l'évolution qui favorise simplement les individus qui se reproduisent le plus.

Posté le

android

(4)

Répondre

a écrit : Et bien non. L'évolution est largement active puisque ce caractère n'est pas apparue subitement sur la simple volonté de l'animal. C'est un ensemble de facteurs agissants sur l'espèce qui est responsable de multiples petites évolutions génétiques qui on permit à l'animal de se doter de ce caractère.

L'évolution a doté certains mammifères d'un pouce. Qui n'était au départ sûrement pas aussi mobile que le nôtre. C'est à force de l'utiliser comme pince qu'il a vu son amplitude s'accroître jusqu'à devenir le pouce que nous avons. C'est justement le principe de l'évolution.

Cest aussi le fait de se redresser régulièrement (et sûrement la volonté de rester en équilibre sur deux pates) qui nous a fait passer de quadrupède à bipède modifiant la forme de notre bassin. D'ailleurs quelques scientifiques s'intéressent à l'effet de "la volonté" sur le code génétique. Car cela expliquerait comment certaines espèces on réussit à s'adapter en passant d'un régime strictement carnivore à un régime strictement végétarien en très peu de génération. Comme certain lézard, introduit sur une îles par l'homme et ne trouvant pas leur proie naturelle il ont complètement changé leur mode d'alimentation. Il y a une anecdote au sujet de ces animaux sur le site.
Afficher tout
L'évolution n'est pas active et ne dote rien à aucun individu. L'évolution est la conséquence: la conséquence de mutations génétiques spontanées et irrationnelles donnant un avantage à un individu par rapport à un autre, améliorant la persistance de ses mutations dans l'espèce.

Un muscle qui devient plus souple est juste une mutation génétique, si l'individu procrée, il perpétue cette mutation, et nous constaterons à posteriori, une évolution de la souplesse des muscles.

J'insiste sur le à posteriori, car vos propos laissent croire que l'évolution est une entité sachante qui choisit les mutations à créer et maintenir, à priori.

On peut aussi voir l'évolution comme le constat à l'instant T des changements chez une espèce.

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : Il me semble que vous dites exactement la même chose mais ne donnez pas le même sens à "une évolution active". De ce que je comprends allrend voulais justement dire que la volonté de l'animal n'était absolument pas en jeu. Ce que souvent on entend puisqu'on lit très régulièrement : "l';animal s'est adapté". Comme si c'était une volonté de sa part. On entend même souvent "tel animal à réussi à s'adapter".. Ce qui est un contre sens absolu à la théorie de l'évolution qui favorise simplement les individus qui se reproduisent le plus. Afficher tout On dit qu'un animal s'adapte car c'est une notion centrale de la théorie de l'évolution énoncée par Charles Darwin. L'adaptation n'a juste pas le même sens qu'on lui donne aujourd'hui ou en tout cas elle n'introduit pas une notion de volonté comme on le croit parfois.

"En biologie évolutive, une adaptation est définie comme la modification d’un caractère anatomique, d’un processus physiologique ou d’un trait comportemental dans une population d’individus sous l’effet de la sélection naturelle, le nouvel état de ce caractère améliorant la survie et le succès reproductif des individus qui en sont porteurs."

Charles Darwin évoque dans sa théorie la notion de valeur adaptative. En anglais, il appelle cela "fitness". Et cela se traduit par "adaptation".

Donc c'est exactement ce que tu dis mais on emploie tout de même le terme d'adaptation en français. Et ça pose de gros problème de compréhension parfois.

a écrit : moi aussi je fais pivoter mes yeux vers le bas en ne laissant plus apparaitre que le "blanc"
Mais ce n'est pas contre l'abrasion, c'est juste pour faire peur à mon petit-fils
Et après je me fais eng#eler par ma femme et par ma fille, mais bon...
T'es un papy cool ! Je fais pareil avec mes enfants

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : moi aussi je fais pivoter mes yeux vers le bas en ne laissant plus apparaitre que le "blanc"
Mais ce n'est pas contre l'abrasion, c'est juste pour faire peur à mon petit-fils
Et après je me fais eng#eler par ma femme et par ma fille, mais bon...
Vers le bas? Bravo! J’y arrive pas, je pivote vers le haut pour faire peur aux petits !