Le seigle fait beaucoup de racines

Proposé par
le
dans

Commentaires préférés (3)

a écrit : En plus de l'anecdote, j'aurais appris que la zone d'influence d'une racine avec le sol s'appelle la rhizosphère (du grec rhiza signifiant racine). Excuse moi TybsXckZ je peux pas poster de messages autrement que repondre
Merci pour la précision
Pour les 36 milliards de km :
Ce qui veut dire que la longueur des racines de seigle dans un champ sur un hectare fait 6 fois la distance moyenne soleil-pluton

Posté le

android

(44)

Répondre

a écrit : Si tu mets un Chinois debout, et tu fais monter une autre Chinois sur ses épaules... et tu recommence comme ça jusqu'à il n'y ait plus de Chinois ailleurs que sur le épaules du premier. Et rien qu'avec la Chine, tu fais 6 fois la distance Terre-Lune... Tu recommence avec les Indiens et ça fait 7 fois de plus...
et si on prend tout le monde, tu fais... beaucoup
Alors, ton seigle, il fait rire tout le monde.
Enfin pas trop, sinon ils vont se casser la figure des épaules du Chinois d'en dessous

Tout ça pour dire que le seigle est toxique, on peut en extraire du LSD, et que tu ne devrais pas en consommer
Afficher tout
Attention à ne pas confondre "seigle" qui est une graminée et "ergot du seigle" qui est un mycète.

Le LSD peut être synthétisé à partir de l'acide lysergique produit par l'ergot de seigle entre autres.

Mais je suis d'accord, certains semblent en consommer.

ça me parait assez impossible votre histoire
je ne suis pas botaniste mais j'aime bien les ordres de grandeur:
mettons que le seigle s'enracine jusqu' à1m. Sur un hectare, les racines sont donc dans un volume de 10 000 m2 x 1 m = 10 000 m3 = 10 puissance 4 m3
On y fiche 36 milliards de km de racines, soit 36 10 puissance 12 m
Donc la section moyenne de la racine si elle occupe tout le volume, ce dont je doute, serait telle que 36 10 puis 12 x s = 10 puis 4 donc s = 1/36 10-8
donc si la racine est un tuyau carré son coté fait 0,016 mm donc 16 microns donc 5 ou 6 fois plus fin qu'un cheveu : grosso merdo, si 100% du metre sous le seigle était occupé par les racines, chaque plant aurait 600 km de racines 5 fois plus fines que des cheveux pour s'enraciner et collecter de l'eau... (et c'est forcément beaucoup moins donc les racines sont bcp plus fines)
Pourquoi je n'y crois pas?


Tous les commentaires (30)

En plus de l'anecdote, j'aurais appris que la zone d'influence d'une racine avec le sol s'appelle la rhizosphère (du grec rhiza signifiant racine).

a écrit : En plus de l'anecdote, j'aurais appris que la zone d'influence d'une racine avec le sol s'appelle la rhizosphère (du grec rhiza signifiant racine). Excuse moi TybsXckZ je peux pas poster de messages autrement que repondre
Merci pour la précision
Pour les 36 milliards de km :
Ce qui veut dire que la longueur des racines de seigle dans un champ sur un hectare fait 6 fois la distance moyenne soleil-pluton

Posté le

android

(44)

Répondre

Quelque part l'être humain est plus petit qu'une petite plante.

a écrit : Quelque part l'être humain est plus petit qu'une petite plante. Si tu vas part là l'homme possède plusieurs dizaine de millier de km de vaisseaux sanguin donc non.

Posté le

android

(5)

Répondre

a écrit : Quelque part l'être humain est plus petit qu'une petite plante. Si tu mets un Chinois debout, et tu fais monter une autre Chinois sur ses épaules... et tu recommence comme ça jusqu'à il n'y ait plus de Chinois ailleurs que sur le épaules du premier. Et rien qu'avec la Chine, tu fais 6 fois la distance Terre-Lune... Tu recommence avec les Indiens et ça fait 7 fois de plus...
et si on prend tout le monde, tu fais... beaucoup
Alors, ton seigle, il fait rire tout le monde.
Enfin pas trop, sinon ils vont se casser la figure des épaules du Chinois d'en dessous

Tout ça pour dire que le seigle est toxique, on peut en extraire du LSD, et que tu ne devrais pas en consommer

a écrit : Si tu mets un Chinois debout, et tu fais monter une autre Chinois sur ses épaules... et tu recommence comme ça jusqu'à il n'y ait plus de Chinois ailleurs que sur le épaules du premier. Et rien qu'avec la Chine, tu fais 6 fois la distance Terre-Lune... Tu recommence avec les Indiens et ça fait 7 fois de plus...
et si on prend tout le monde, tu fais... beaucoup
Alors, ton seigle, il fait rire tout le monde.
Enfin pas trop, sinon ils vont se casser la figure des épaules du Chinois d'en dessous

Tout ça pour dire que le seigle est toxique, on peut en extraire du LSD, et que tu ne devrais pas en consommer
Afficher tout
Attention à ne pas confondre "seigle" qui est une graminée et "ergot du seigle" qui est un mycète.

Le LSD peut être synthétisé à partir de l'acide lysergique produit par l'ergot de seigle entre autres.

Mais je suis d'accord, certains semblent en consommer.

ça me parait assez impossible votre histoire
je ne suis pas botaniste mais j'aime bien les ordres de grandeur:
mettons que le seigle s'enracine jusqu' à1m. Sur un hectare, les racines sont donc dans un volume de 10 000 m2 x 1 m = 10 000 m3 = 10 puissance 4 m3
On y fiche 36 milliards de km de racines, soit 36 10 puissance 12 m
Donc la section moyenne de la racine si elle occupe tout le volume, ce dont je doute, serait telle que 36 10 puis 12 x s = 10 puis 4 donc s = 1/36 10-8
donc si la racine est un tuyau carré son coté fait 0,016 mm donc 16 microns donc 5 ou 6 fois plus fin qu'un cheveu : grosso merdo, si 100% du metre sous le seigle était occupé par les racines, chaque plant aurait 600 km de racines 5 fois plus fines que des cheveux pour s'enraciner et collecter de l'eau... (et c'est forcément beaucoup moins donc les racines sont bcp plus fines)
Pourquoi je n'y crois pas?

a écrit : ça me parait assez impossible votre histoire
je ne suis pas botaniste mais j'aime bien les ordres de grandeur:
mettons que le seigle s'enracine jusqu' à1m. Sur un hectare, les racines sont donc dans un volume de 10 000 m2 x 1 m = 10 000 m3 = 10 puissance 4 m3
On y fiche 36 milliards
de km de racines, soit 36 10 puissance 12 m
Donc la section moyenne de la racine si elle occupe tout le volume, ce dont je doute, serait telle que 36 10 puis 12 x s = 10 puis 4 donc s = 1/36 10-8
donc si la racine est un tuyau carré son coté fait 0,016 mm donc 16 microns donc 5 ou 6 fois plus fin qu'un cheveu : grosso merdo, si 100% du metre sous le seigle était occupé par les racines, chaque plant aurait 600 km de racines 5 fois plus fines que des cheveux pour s'enraciner et collecter de l'eau... (et c'est forcément beaucoup moins donc les racines sont bcp plus fines)
Pourquoi je n'y crois pas?
Afficher tout
Et tu as tout à fait raison (sauf pour ta dernière remarque entre parenthèse) ^^

"Les racines sont munies de deux sortes de dispositif augmentant leur surface d'absorption de l'eau et des substances dissoutes dans le sol, les poils absorbants et les mycorhizes. Le liquide absorbé est une solution d'ions minéraux très diluée, ces ions représentant une concentration comprise entre 0, 1 et 2 g par litre. Les poils absorbants sont des prolongements filamenteux, de diamètre compris entre 12 et 15 micromètres et quelques millimètres de longueur, d'une cellule de la couche externe des jeunes racines du végétal. Leur paroi cellulaire étant très fine et perméable, l'eau et les substances contenues dans le sol peuvent pénétrer dans la vacuole."

"Le nombre de poils absorbants est considérable (jusqu'à plusieurs milliards), ils augmentent donc considérablement la surface d'échange entre la racine et le sol : c'est la zone pilifère. Pour un plant de seigle par exemple, la surface de contact avec le sol est de l'ordre de 400 m². Le revêtement pilifère est renouvelé au fur et à mesure que la racine s'allonge : les poils supérieurs disparaissent et de nouveaux apparaissent à une distance constante de l'extrémité de la racine."

www.futura-sciences.com/sante/dossiers/biologie-poil-sous-tous-angles-775/page/2/

C'est donc difficile à croire certainement mais vrai.

a écrit : Attention à ne pas confondre "seigle" qui est une graminée et "ergot du seigle" qui est un mycète.

Le LSD peut être synthétisé à partir de l'acide lysergique produit par l'ergot de seigle entre autres.

Mais je suis d'accord, certains semblent en consommer.
Pour le LSD, j'ai pris un raccourci, mais pas une impasse. Il y a un champignon qui ne peut se développer facilement que sur les grain du seigle, et dans certaines conditions de chaleur et d'humidité, il crée ce qu'on appelle l'ergot de seigle, et c'est de cet ergot (toxique) qu'on peut extraire le LSD.
Au moyen-age, cet ergots de seigle a fait des carnages dans les campagnes
Wikipédia : «Le malade atteint du « feu de Saint Antoine » que la gangrène des extrémités tuait ou transformait en démembré, était appelé ergotant. Une forme moins sévère de l'affection donnait au malade l'impression d'être dévoré par d'intenses sensations de brûlures, d'où le nom historiquement connu de la maladie sous le nom de mal des ardents, feu de saint Antoine, feu de saint Martial, peste de feu, feu sacré, feu d'enfer. L’intoxication par l’ergot est l'une des explications médicales et psychologiques de certains cas de sorcellerie ou de possession démoniaque. De nos jours, l'ergotisme a disparu comme maladie humaine grâce aux techniques modernes de nettoyage des grains, mais reste une maladie dévastatrice dans le domaine vétérinaire. »

a écrit : Pour le LSD, j'ai pris un raccourci, mais pas une impasse. Il y a un champignon qui ne peut se développer facilement que sur les grain du seigle, et dans certaines conditions de chaleur et d'humidité, il crée ce qu'on appelle l'ergot de seigle, et c'est de cet ergot (toxique) qu'on peut extraire le LSD.
Au moyen-age, cet ergots de seigle a fait des carnages dans les campagnes
Wikipédia : «Le malade atteint du « feu de Saint Antoine » que la gangrène des extrémités tuait ou transformait en démembré, était appelé ergotant. Une forme moins sévère de l'affection donnait au malade l'impression d'être dévoré par d'intenses sensations de brûlures, d'où le nom historiquement connu de la maladie sous le nom de mal des ardents, feu de saint Antoine, feu de saint Martial, peste de feu, feu sacré, feu d'enfer. L’intoxication par l’ergot est l'une des explications médicales et psychologiques de certains cas de sorcellerie ou de possession démoniaque. De nos jours, l'ergotisme a disparu comme maladie humaine grâce aux techniques modernes de nettoyage des grains, mais reste une maladie dévastatrice dans le domaine vétérinaire. »
Afficher tout
L'ergot du seigle est le nom du champignon.

a écrit : ça me parait assez impossible votre histoire
je ne suis pas botaniste mais j'aime bien les ordres de grandeur:
mettons que le seigle s'enracine jusqu' à1m. Sur un hectare, les racines sont donc dans un volume de 10 000 m2 x 1 m = 10 000 m3 = 10 puissance 4 m3
On y fiche 36 milliards
de km de racines, soit 36 10 puissance 12 m
Donc la section moyenne de la racine si elle occupe tout le volume, ce dont je doute, serait telle que 36 10 puis 12 x s = 10 puis 4 donc s = 1/36 10-8
donc si la racine est un tuyau carré son coté fait 0,016 mm donc 16 microns donc 5 ou 6 fois plus fin qu'un cheveu : grosso merdo, si 100% du metre sous le seigle était occupé par les racines, chaque plant aurait 600 km de racines 5 fois plus fines que des cheveux pour s'enraciner et collecter de l'eau... (et c'est forcément beaucoup moins donc les racines sont bcp plus fines)
Pourquoi je n'y crois pas?
Afficher tout
Excellent ton calcul !
Mais faut prendre en compte un élément
Quant tu calcules la section comme un tuyau carré, à la rigueur oui c est pas éloigné d un cercle
Mais par contre comme le com de TybsXckZ le montre, les racines ont tout le long des poils absorbants comme extensions
Si ça compte dans la longueur racinaire, alors ça devient assez compliqué à chiffrer, car une racine de 12 microns au lieu de 16, avec plein de poils absorbants tout le long, ça augmente énormément (par jesaispascombien au moins) la longueur racinaire

Posté le

android

(5)

Répondre

Et à cause de cette propriété étonnante, le blé aussi d ailleurs, le seigle est bien pour decompacter et aérer un sol lourd et asphyxié
À semer l hiver pour lui permettre de structurer le sol
Si ça peut aider

Posté le

android

(3)

Répondre

a écrit : ça me parait assez impossible votre histoire
je ne suis pas botaniste mais j'aime bien les ordres de grandeur:
mettons que le seigle s'enracine jusqu' à1m. Sur un hectare, les racines sont donc dans un volume de 10 000 m2 x 1 m = 10 000 m3 = 10 puissance 4 m3
On y fiche 36 milliards
de km de racines, soit 36 10 puissance 12 m
Donc la section moyenne de la racine si elle occupe tout le volume, ce dont je doute, serait telle que 36 10 puis 12 x s = 10 puis 4 donc s = 1/36 10-8
donc si la racine est un tuyau carré son coté fait 0,016 mm donc 16 microns donc 5 ou 6 fois plus fin qu'un cheveu : grosso merdo, si 100% du metre sous le seigle était occupé par les racines, chaque plant aurait 600 km de racines 5 fois plus fines que des cheveux pour s'enraciner et collecter de l'eau... (et c'est forcément beaucoup moins donc les racines sont bcp plus fines)
Pourquoi je n'y crois pas?
Afficher tout
Si tu aime les gros chiffres, un corps humain possède environ 100 000 kilomètres de vaisseaux sanguins (en comptant les capillaires)

Pour les plantes, les racines peuvent être microscopiques et forment un réseau très maillé, moi ca me parait tout a fait possible.

a écrit : Si tu aime les gros chiffres, un corps humain possède environ 100 000 kilomètres de vaisseaux sanguins (en comptant les capillaires)

Pour les plantes, les racines peuvent être microscopiques et forment un réseau très maillé, moi ca me parait tout a fait possible.
Là ou je rejoins un peu le commentaire de Zorglub62, c'est dans le fait d'appeler dans l'anecdote "racines" ce qui en réalité est en grande partie constitué de "poils microscopiques". Scientifiquement, le poil absorbant ou racinaire est une cellule différenciée de l'assise pilifère d'une racine (son "épiderme").

De la même manière, on mesure la surface de la peau humaine sans prendre en compte les reliefs cellulaires microscopiques.

Peut-être aurait-on pu évoquer "600 km de réseau racinaire ou système racinaire".

Entièrement d accord, mais je sais pas si les km de racines prennent en compte les poils absorbants dans les calculs
J ai répondu que ça peut jouer si c est pris en compte mais est ce que c est pris en compte

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : Entièrement d accord, mais je sais pas si les km de racines prennent en compte les poils absorbants dans les calculs
J ai répondu que ça peut jouer si c est pris en compte mais est ce que c est pris en compte
La première source parle de "chevelu racinaire", donc ca prend en compte tout le système souterrain de la plante.

Ca reste quand même impressionnant!

a écrit : Si tu mets un Chinois debout, et tu fais monter une autre Chinois sur ses épaules... et tu recommence comme ça jusqu'à il n'y ait plus de Chinois ailleurs que sur le épaules du premier. Et rien qu'avec la Chine, tu fais 6 fois la distance Terre-Lune... Tu recommence avec les Indiens et ça fait 7 fois de plus...
et si on prend tout le monde, tu fais... beaucoup
Alors, ton seigle, il fait rire tout le monde.
Enfin pas trop, sinon ils vont se casser la figure des épaules du Chinois d'en dessous

Tout ça pour dire que le seigle est toxique, on peut en extraire du LSD, et que tu ne devrais pas en consommer
Afficher tout
Oui ça serait bien de verifier ses infos avant de dire des bêtises

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Bonjour, je crée un compte pour apporter une petite précision sur l'ergot du seigle.
Bien qu'il s'appelle ergot du seigle, il peut contaminer beaucoup de graminées, qu'elles soient cultivées ou non. Les adventices ("mauvaises herbes") jouent donc un rôle dans sa propagation. Il est
donc important d'avoir un champ "propre" pour limiter les contaminations.
Une petite vidéo explicative sur l'ergot du seigle ici :
Comment gérer l'ergot en grandes cultures ? - ARVALIS-infos.fr
youtu.be/CarUqXdsKlY
Afficher tout
T’as pas une vidéo qui explique comment le fumer ? Parce que le LSD mine de rien c’est cher.

a écrit : Attention à ne pas confondre "seigle" qui est une graminée et "ergot du seigle" qui est un mycète.

Le LSD peut être synthétisé à partir de l'acide lysergique produit par l'ergot de seigle entre autres.

Mais je suis d'accord, certains semblent en consommer.
Bonjour, je crée un compte pour apporter une petite précision sur l'ergot du seigle.
Bien qu'il s'appelle ergot du seigle, il peut contaminer beaucoup de graminées, qu'elles soient cultivées ou non. Les adventices ("mauvaises herbes") jouent donc un rôle dans sa propagation. Il est donc important d'avoir un champ "propre" pour limiter les contaminations.
Une petite vidéo explicative sur l'ergot du seigle ici :
Comment gérer l'ergot en grandes cultures ? - ARVALIS-infos.fr
youtu.be/CarUqXdsKlY

Posté le

android

(3)

Répondre

a écrit : Oui ça serait bien de verifier ses infos avant de dire des bêtises oui? tu parles pour qui?