La Stasi avait beaucoup de collaborateurs

Proposé par
le
dans

L'action de la Stasi (la police politique de RDA) ne reposait pas uniquement sur ses 90 000 agents officiels. On estime que lors de la chute du Mur de Berlin, 189 000 personnes collaboraient officieusement avec la police politique. Ce réseau permettait de surveiller toutes les couches de la société.

À la fin de la RDA, en 1990, l'ouverture des archives de la Stasi permit à un grand nombre d'Allemands de l'Est de découvrir qu'ils avaient été espionnés pendant parfois des années par un(e) voisin(e), un(e) ami(e), un époux, une épouse, un(e) collègue de travail. Cette situation engendra évidemment un grand nombre de drames humains (divorce, rupture de relations amicales, haines dans certains voisinages, etc.)


Commentaires préférés (3)

Stasi est l'abréviation de Staatssicherheit qui signifie sécurité d’État. C'était un ministère à part entière.

Posté le

android

(49)

Répondre

Voici un petit site qui permet de se rendre compte visuellement de la taille des dossier de la Stasi, et de la NSA, en illustrant sur OpenStreetMap la taille que prendrait les dossier des deux organismes : opendatacity.github.io/stasi-vs-nsa/english.html
La taille que prend les dossier de la Stasi est impressionnant, en prenant une bonne partie du champ de mars, avec 200 kilomètres de dossier.
C'est déjà glaçant.
Puis, on regarde la taille que prennent les dossier de la NSA, et on se rend compte de la puissance qu'offre l'informatique pour automatiser tout ça, que ce soit pour la récolte d'informations, l'archivage, ou la consultation.

Le film "La vie des Autres" illustre très bien ce propos. Même si l'histoire est une fiction elle retranscrit bien ce sentiment de surveillance permanente par la STASI ou bien les voisins eux mêmes.

Très bon film !

Posté le

android

(32)

Répondre


Tous les commentaires (22)

Stasi est l'abréviation de Staatssicherheit qui signifie sécurité d’État. C'était un ministère à part entière.

Posté le

android

(49)

Répondre

Voici un petit site qui permet de se rendre compte visuellement de la taille des dossier de la Stasi, et de la NSA, en illustrant sur OpenStreetMap la taille que prendrait les dossier des deux organismes : opendatacity.github.io/stasi-vs-nsa/english.html
La taille que prend les dossier de la Stasi est impressionnant, en prenant une bonne partie du champ de mars, avec 200 kilomètres de dossier.
C'est déjà glaçant.
Puis, on regarde la taille que prennent les dossier de la NSA, et on se rend compte de la puissance qu'offre l'informatique pour automatiser tout ça, que ce soit pour la récolte d'informations, l'archivage, ou la consultation.

a écrit : Voici un petit site qui permet de se rendre compte visuellement de la taille des dossier de la Stasi, et de la NSA, en illustrant sur OpenStreetMap la taille que prendrait les dossier des deux organismes : opendatacity.github.io/stasi-vs-nsa/english.html
La taille que prend les dossier de la Stasi est im
pressionnant, en prenant une bonne partie du champ de mars, avec 200 kilomètres de dossier.
C'est déjà glaçant.
Puis, on regarde la taille que prennent les dossier de la NSA, et on se rend compte de la puissance qu'offre l'informatique pour automatiser tout ça, que ce soit pour la récolte d'informations, l'archivage, ou la consultation.
Afficher tout
Le site que tu indiques est génial !
Les chiffres mentionnés sont tout simplement astronomiques :
La capacité de stockage des serveurs de la NSA permet de stocker 5 Zetaoctets de données (soit 5 milliards de Teraoctets). En faisant l'hypothèse que 60 dossiers de 30 000 pages utiliserait une surface de 0,4 m², ce qui correspondrait à 120 Megaoctets de données, alors il faudrait 17 millions de kilomètres carrés pour stocker tous les dossiers contenus par les serveurs de la NSA. La NSA est en mesure de stocker 1 milliard de fois plus de données que la Stasi à son époque.

Posté le

android

(8)

Répondre

189.000 collaborateurs à mettre en parallèle avec les environ 16 millions d'habitants.
Soit 1 % de la population à la louche.
A noter que la population de la RDA à diminué au fil du temps.
18.3 millions en 1950, 16 millions en 1990. C'est l'impression que j'avais en discutant avec une allemande qui y vivait, la prison était plutôt poreuse par endroit.

Maintenant il y'a le téléphone portable.

Posté le

android

(3)

Répondre

a écrit : Le site que tu indiques est génial !
Les chiffres mentionnés sont tout simplement astronomiques :
La capacité de stockage des serveurs de la NSA permet de stocker 5 Zetaoctets de données (soit 5 milliards de Teraoctets). En faisant l'hypothèse que 60 dossiers de 30 000 pages utiliserait une surface de
0,4 m², ce qui correspondrait à 120 Megaoctets de données, alors il faudrait 17 millions de kilomètres carrés pour stocker tous les dossiers contenus par les serveurs de la NSA. La NSA est en mesure de stocker 1 milliard de fois plus de données que la Stasi à son époque. Afficher tout
Pour nuancer, je suppose que la NSA stocke aussi de l'audio et de la vidéo, alors tout de suite si on "imprime" ces documents, ça fait vite beaucoup de papier. Mais la différence fait quand même froid dans le dos.

L'autre jour je me suis marré en voyant que la carte mémoire de ma ps2 faisait 8Mo. Une clé usb, c'est bien plus petit, et une clé usb de 8Go est considéré comme du bas de gamme.

Quand on voit qu'en quelques années on a fait *1024 sur des données qu'on stocke, avec un appareil plus petit et moins cher, c'est marrant. Quand on voit que la différence est encore plus grande pour les données qu'on stocke sur nous, ça l'est un peu moins...

Le film "La vie des Autres" illustre très bien ce propos. Même si l'histoire est une fiction elle retranscrit bien ce sentiment de surveillance permanente par la STASI ou bien les voisins eux mêmes.

Très bon film !

Posté le

android

(32)

Répondre

a écrit : Pour nuancer, je suppose que la NSA stocke aussi de l'audio et de la vidéo, alors tout de suite si on "imprime" ces documents, ça fait vite beaucoup de papier. Mais la différence fait quand même froid dans le dos.

L'autre jour je me suis marré en voyant que la carte mémoire de ma ps2 fa
isait 8Mo. Une clé usb, c'est bien plus petit, et une clé usb de 8Go est considéré comme du bas de gamme.

Quand on voit qu'en quelques années on a fait *1024 sur des données qu'on stocke, avec un appareil plus petit et moins cher, c'est marrant. Quand on voit que la différence est encore plus grande pour les données qu'on stocke sur nous, ça l'est un peu moins...
Afficher tout
Le disque dur du portable que j'utilise fait 2mm*22mm*80mm et a une capacité d'un (tout petit) plus d'1 T°
W10 fermeture et redémarrage : 18 secondes
Il y a 5 ans on aurait même pas imaginé, aujourd'hui, c'est banal

a écrit : Le film "La vie des Autres" illustre très bien ce propos. Même si l'histoire est une fiction elle retranscrit bien ce sentiment de surveillance permanente par la STASI ou bien les voisins eux mêmes.

Très bon film !
La Stasi était composée de rigollots aux ambitions et capacités (matérielles) limitées (même s'ils faisaient bien ch#er leur monde en RDA), la NSA c'est dix fois plus intrusif et elle s'occupe du monde entier
La dictature : nous avons les moyens de vous faire parler
la démocratie : nous avons les moyens de vous faire taire

C'est un choix où aucune réponse n'est vraiment bonne

a écrit : La Stasi était composée de rigollots aux ambitions et capacités (matérielles) limitées (même s'ils faisaient bien ch#er leur monde en RDA), la NSA c'est dix fois plus intrusif et elle s'occupe du monde entier
La dictature : nous avons les moyens de vous faire parler
la démocratie : nous avon
s les moyens de vous faire taire

C'est un choix où aucune réponse n'est vraiment bonne
Afficher tout
En l'occurrence c'est plutôt :
La dictature : nous avons les moyens de vous faire parler
la démocratie : nous avons même pas besoin de vous faire parler, vos données le font a votre place

Edit: mon message est une réponse à Gilgawesh mais ne s'est pas présenté de cette façon.

L'essentiel de la fuite de population s'est justement faite avant la construction du Mur de Berlin, puisque avant, même si la RDA était bouclée par le Rideau de Fer, les habitants de Berlin-Est pouvaient passer à l'Ouest en traversant simplement la rue. Après la construction du Mur, c'est devenu beaucoup plus dur. Justement, la construction du Mur a aussi été un drame humain pour les habitants, puisque certaines familles se sont retrouvées séparées pendant près de trente ans. Si jamais un jour vous passez par Berlin, je vous conseille de visiter le mémorial du Mur, sur la Bernauer Strasse, où l'on peut voir les images des gens qui se jetaient par les fenêtres lors de la construction pour ne pas être séparées de leur famille.

Autre petite anecdote sur Berlin et la RDA: en 1969, le régime a construit une immense tour servant d'émetteur de télé et de radio (la Fernsehturm), qui devait servir la propagande du régime en montrant sa capacité à accomplir des prouesses technologiques. Petit problème: la tour permettait aux habitants de Berlin-Est de capter la télé de Berlin-Ouest, et donc d'entendre autre chose que la propagande du régime.

a écrit : Le film "La vie des Autres" illustre très bien ce propos. Même si l'histoire est une fiction elle retranscrit bien ce sentiment de surveillance permanente par la STASI ou bien les voisins eux mêmes.

Très bon film !
A ce sujet il y a aussi le film "Le vent de la liberté" qui raconte l'histoire de la fuite en montgolfière de 2 familles de l'Est. En filigrane on peut voir comment tout le monde espionnait tout le monde, que ce soit les voisins, les collègues ou même la maîtresse d'école... secouchermoinsbete.fr/81065-ils-franchissent-le-rideau-de-fer-a-montgolfiere
youtu.be/Ylpg5zau-r0
Pour ceux qui parlent allemand, voici le témoignage de Günter Wetzel, l'un des pères de famille :
youtu.be/Cs5QKVSELWg

Posté le

android

(4)

Répondre

a écrit : Edit: mon message est une réponse à Gilgawesh mais ne s'est pas présenté de cette façon.

L'essentiel de la fuite de population s'est justement faite avant la construction du Mur de Berlin, puisque avant, même si la RDA était bouclée par le Rideau de Fer, les habitants de Berlin-Est pouvaient
passer à l'Ouest en traversant simplement la rue. Après la construction du Mur, c'est devenu beaucoup plus dur. Justement, la construction du Mur a aussi été un drame humain pour les habitants, puisque certaines familles se sont retrouvées séparées pendant près de trente ans. Si jamais un jour vous passez par Berlin, je vous conseille de visiter le mémorial du Mur, sur la Bernauer Strasse, où l'on peut voir les images des gens qui se jetaient par les fenêtres lors de la construction pour ne pas être séparées de leur famille.

Autre petite anecdote sur Berlin et la RDA: en 1969, le régime a construit une immense tour servant d'émetteur de télé et de radio (la Fernsehturm), qui devait servir la propagande du régime en montrant sa capacité à accomplir des prouesses technologiques. Petit problème: la tour permettait aux habitants de Berlin-Est de capter la télé de Berlin-Ouest, et donc d'entendre autre chose que la propagande du régime.
Afficher tout
Ok merci pour ces précisions. L'exemple que j'avais en tête datait il me semble des années 80. La famille de cette femme faisait des allers retour entre RDA et RFA pour les "vacances" en transitant par une autre capitale du bloc soviétique (Prague il me semble mais je n'en suis plus du tout sur)

a écrit : Ok merci pour ces précisions. L'exemple que j'avais en tête datait il me semble des années 80. La famille de cette femme faisait des allers retour entre RDA et RFA pour les "vacances" en transitant par une autre capitale du bloc soviétique (Prague il me semble mais je n'en suis plus du tout sur) Oui c'est possible, il y avait des possibilités assez surprenante. Ma prof d'allemand au lycée avait grandi à Berlin-Ouest et nous racontait que les habitants de l'Ouest pouvaient aller à l'Est (après un contrôle très strict au poste frontière) pour aller faire du shopping par exemple. C'était avantageux puisque tout était moins cher en RDA.

En fait, l’Allemagne a été le pays qui a tout créé, et les USA, le pays qui a tout copié !

a écrit : En l'occurrence c'est plutôt :
La dictature : nous avons les moyens de vous faire parler
la démocratie : nous avons même pas besoin de vous faire parler, vos données le font a votre place
J'ai mieux:
La dictature, c'est : Ferme ta gueule.
La démocratie c'est: Cause toujours.

Pour l'anecdote, ce qui est incroyable, c'est vraiment le volume physique des archives de la Stasi, pas forcément la quantité de données.
J'en vois qui parlent de la NSA, son fonctionnement est quelque peu différent, la NSA espionne tout le monde, quand elle a un doute sur quelqu'un, elle "écoute" tous ses amis FB et autres, tous ses contacts, et écoute aussi tous les amis de ces amis, ce qui revient à peu près à "écouter" environ 2 millions de personnes au troisième cycle pour un seul suspect, (ce que ne pouvait pas faire la Stasi) ils sont véritablement noyés sous les données, mais ce sont des archives, en vrai, il n'y a qu'une poignée de blaireaux qui lisent tout ce bordel. Le temps de lire une page, y'en a 5000 de plus qui ont été archivées automatiquement, et je suis gentil. Donc pas de stress. ;)

a écrit : Edit: mon message est une réponse à Gilgawesh mais ne s'est pas présenté de cette façon.

L'essentiel de la fuite de population s'est justement faite avant la construction du Mur de Berlin, puisque avant, même si la RDA était bouclée par le Rideau de Fer, les habitants de Berlin-Est pouvaient
passer à l'Ouest en traversant simplement la rue. Après la construction du Mur, c'est devenu beaucoup plus dur. Justement, la construction du Mur a aussi été un drame humain pour les habitants, puisque certaines familles se sont retrouvées séparées pendant près de trente ans. Si jamais un jour vous passez par Berlin, je vous conseille de visiter le mémorial du Mur, sur la Bernauer Strasse, où l'on peut voir les images des gens qui se jetaient par les fenêtres lors de la construction pour ne pas être séparées de leur famille.

Autre petite anecdote sur Berlin et la RDA: en 1969, le régime a construit une immense tour servant d'émetteur de télé et de radio (la Fernsehturm), qui devait servir la propagande du régime en montrant sa capacité à accomplir des prouesses technologiques. Petit problème: la tour permettait aux habitants de Berlin-Est de capter la télé de Berlin-Ouest, et donc d'entendre autre chose que la propagande du régime.
Afficher tout
Il y a tellement de choses à raconter sur cette triste période, comme le type de l'Est qui a rapporté un bouquin dans une bibliothèque de l'Ouest 30 ans après, c'est touchant!

-Hé, Mr- l'agent, ce mur, il est sensé empêcher l'ennemi d'entrer où nous empêcher de sortir?
-Vous voulez sortir? POURQUOI? On va tirer ca au clair au poste!
-Maiieu, c'était juste une quest...
-Insulte à agent dans l'exercice de ses fonctions, ca va vous coûter cher!

a écrit : Stasi est l'abréviation de Staatssicherheit qui signifie sécurité d’État. C'était un ministère à part entière. Merci pour cette précision

Une voisine ou un collègue de travail je peux "comprendre", une ami, éventuellement, mais un époux ou une épouse c'est quand même extrêmement violent. Comment avoir confiance sans sa compagne après ça ?!

Posté le

android

(2)

Répondre

a écrit : La Stasi était composée de rigollots aux ambitions et capacités (matérielles) limitées (même s'ils faisaient bien ch#er leur monde en RDA), la NSA c'est dix fois plus intrusif et elle s'occupe du monde entier
La dictature : nous avons les moyens de vous faire parler
la démocratie : nous avon
s les moyens de vous faire taire

C'est un choix où aucune réponse n'est vraiment bonne
Afficher tout
Parce que tu crois que le SVR ou même la DGSE ne fait pas pareil ? Si ils arrivent a attraper des terroristes, des criminels ou des espions avec ça, je m'enfout. Ils peuvent savoir ma marque de céréales préférée.

Posté le

android

(0)

Répondre