Les hautes exigences d’un basketteur américain

Proposé par
le
dans

Si le basketteur Latrell Sprewell a eu une grande carrière en NBA, c'est une petite phrase qu'il a prononcée à la fin de sa carrière qui l'a fait passer à la postérité. Mécontent d'un nouveau contrat de 21 millions de dollars sur 3 ans, il lâcha "J'ai une famille à nourrir" et mit même en scène ses enfants, en demandant à l'un d'eux durant une conférence de presse s'il avait envie de "mourir affamé", lequel répondit non.


Tous les commentaires (67)

a écrit : C'est marrant je suis archi... pour reprendre ta logique : Tu crois que tu peux faire mon job ? Je suis plus "méritant" que toi grâce aux 6 années que j'ai passé dans le supérieur ? Du coup je devrais être payé combien ?

Tu ne t'en rends peut être pas compte mais ta réponse se base
sur une valeur morale plus que douteuse : le mérite ou quelque chose de ce genre. Je pense que tu gagnerais à adopter un regard un minimum critique là dessus. Peut être pas la peine de te plonger dans "Les Héritiers" de Bourdieu et Passeron... mais y'a par exemple un article pas mal du diplo du mois d'août www.monde-diplomatique.fr/2020/08/RIMBERT/62101

Et sans parler du fait que mes études, probablement les tiennes et les études en général dans le public sont notamment financées par des gens comme les GJ...
Afficher tout
Si on doit compter sur les 6000 GJ pour payer nos études, on va pas aller loin.

Mais à quoi sert cette dernière remarque ? On devrait être plus redevable aux GJ qu'à un autre ?
Le dernier des connards contribue aussi à financer les études dans le public. Et aussi le coiffeur, le PDG, le trader, le prof, le curé, l'essayiste, l'islamiste, le hooligan, la secrétaire,... Tous contribuent. On doit en tirer quelle conclusion ? Aucune. Tout le monde finance, et personne ne mérite plus d'éloge qu'un autre à ce sujet. Il y en a marre de voir certaines populations érigées en plus citoyennes que les autres.

a écrit : Si on doit compter sur les 6000 GJ pour payer nos études, on va pas aller loin.

Mais à quoi sert cette dernière remarque ? On devrait être plus redevable aux GJ qu'à un autre ?
Le dernier des connards contribue aussi à financer les études dans le public. Et aussi le coiffeur, le PDG, le trader,
le prof, le curé, l'essayiste, l'islamiste, le hooligan, la secrétaire,... Tous contribuent. On doit en tirer quelle conclusion ? Aucune. Tout le monde finance, et personne ne mérite plus d'éloge qu'un autre à ce sujet. Il y en a marre de voir certaines populations érigées en plus citoyennes que les autres. Afficher tout
J'ai pas dis "financé par les GJ" mais "notamment par des gens comme les GJ". Je faisais référence aux classes populaires. (et l'allusion aux GJ était en réponse aux "J. Rodriguez en herbes" de mon interlocuteur.)

Cette remarque soulignait l'ironie de cette situation où l'une des institutions permettant de maintenir une classe sociale au pouvoir est financé en grande partie par la classe qui en est exclue...

Posté le

android

(2)

Répondre

a écrit : J'ai pas dis "financé par les GJ" mais "notamment par des gens comme les GJ". Je faisais référence aux classes populaires. (et l'allusion aux GJ était en réponse aux "J. Rodriguez en herbes" de mon interlocuteur.)

Cette remarque soulignait l'ironie de cette situ
ation où l'une des institutions permettant de maintenir une classe sociale au pouvoir est financé en grande partie par la classe qui en est exclue... Afficher tout
J'ai bien compris merci.
Mais en quoi est-ce notable que les classes populaires participent à l'effort national via l’impôt ?
C'est injuste ? Il y aurait des pays ou un modèle de société où ce ne serait pas le cas ?
Je ne suis pas en train de leur cracher au visage, mais juste de réagir à la phrase "les études en général dans le public sont notamment financées par des gens comme les GJ" par quelque chose comme "et alors ?".

a écrit : J'ai bien compris merci.
Mais en quoi est-ce notable que les classes populaires participent à l'effort national via l’impôt ?
C'est injuste ? Il y aurait des pays ou un modèle de société où ce ne serait pas le cas ?
Je ne suis pas en train de leur cracher au visage, mais juste de réa
gir à la phrase "les études en général dans le public sont notamment financées par des gens comme les GJ" par quelque chose comme "et alors ?". Afficher tout
C est justement son propos donc je ne pense pas que tu aies bien compris le sens du commentaire d Epoks6.

Il réagissait au discours qui tendrait à faire croire que les pauvres ou les classes populaires ne participent pas à l impôt dont l emploi profiterait à tous.

Il n a jamais dit que les GJ valaient mieux ou moins que d autres.

Il a juste souligné auprès de celui qui soutenait le contraire que tout le monde participait, y compris les GJ décriés par son interlocuteurs.

a écrit : Ces écoles sont gratuites pour les boursiers, comme la fac.
Ce n'est donc pas le prix le problème.

Je sais bien que l'ascenseur social est cassé. Mais le discours "Si j'avais eu les moyens j'aurais pu faire de bonnes études, mais les écoles sont trop chères" m'én
erve un peu. Tu connais beaucoup de pays ou des écoles du niveau des Mines de Paris ou de Centrale Paris sont gratuites ? Soyons un peu fiers de notre système de temps en temps, ça ne veut pas dire qu'il est parfait et qu'on ne peut pas l'améliorer.

L'ascenseur social est cassé bien avant les études supérieures, avant même la terminale.

Même si chaque année ces écoles accueillent des boursiers, ce qui montre que c'est possible malgré tout.
Afficher tout
« .... l’ascenseur social est en panne, l’ascenseur social est bloqué... mais non, il descend très bien ! ... »
Si il est en panne ? prends l’escalier!

a écrit : Il y a certainement des centaines de personnes capables de faire votre job et qui pourtant sont sur la touche, si vous pensez que le chômage ou les job mal payés sont l'apanage des sous doués et des licenciés en philo, c'est que vous aussi êtes déconnectés de la réalités.

Sans parler du fait qu
e votre Job n'est certainement pas plus important qu'infirmier ou éboueur, sans qui nos vies sont des enfers, et qui pourtant gagnent certainement moins que vous.

Vous avez peut-être plein de connaissances, mais vous êtes un idiot, monsieur.
Afficher tout
J'étais étonné que personne ne réagisse vraiment sur ce commentaire. Merci de l'avoir fait.

a écrit : Si t’arrives à faire mon job je suis plutôt d’accord.
Mais ça m’étonnerait.

Pourquoi toujours vouloir le salaire de l’autre alors qu’on a été incapable d’emmagasiner sa connaissance?

Pfff marre des Jérôme Rodriguez en herbe.
Je sais moins donc j'ai moins beau concept

Posté le

android

(1)

Répondre