La plus grande centrale solaire est marocaine

Proposé par
le
dans

Commentaires préférés (3)

La production de cette centrale solaire (580 Mwh) fait entre 30 et 60% d’un réacteur nucléaire (suivant la génération). Ca envoie sacrément du steak. Par contre il faut avoir la place et la météo pour pouvoir installer ça.

Pour précision, il s'agit d'une centrale solaire thermique et non photovoltaïque.
Les rayons du soleils ne sont pas transformés directement électricité mais réfléchis par des miroirs qui concentrent la lumière de façon à atteindre des centaines de degrés et faire chauffer un liquide (puis vapeur, turbine et tout le tintouin classique).

a écrit : Outre le rendement assez élevé du solaire thermique, un des gros avantages réside dans le fait que le solaire thermique peut "stocker" de l'énergie quelques heures (je ne sais pas si c'est le cas pour Nour). Ça pallie ainsi en partie à l’intermittence de cette ressource renouvelable. Couplé à d';autres méthodes de stockage et d'autres moyens de production cela peut permettre l'entretien d'une grille électrique efficace.
Après ce modèle de centrale thermique présente quelques inconvénients, le liquide calorifique est cher et polluant, l'entretien, pour la poussière, doit être important, on peut pas le faire partout et c'est tout de même très intermittent.
Afficher tout
Il y a/aura 4 sous-centrales, dont l'une pourra stocker l'énergie thermique, une autre du même concept mais sans stockage, une troisième qui captera la lumière via une tour et des héliostats indépendants, et une quatrième photovoltaïque.

Ce n'est qu'un premier pas, un test grandeur nature des technologies disponibles, le Maroc ambitionne de multiplier massivement le renouvelable, à noter que, comme nous, le Maroc ne dispose pas où très peu d'énergie fossile, donc chapeau, cette volonté du roi de faire entrer son pays dans le 21ème siècle à marche forcée!


Tous les commentaires (96)

Une des sources annonce "2 millions" de personnes alimentées en électricité, et non pas 600 000... ça change quand même la donne car c'est plus de 3 fois moins d'installations de ce type nécessaires pour alimenter toute la population : soit une vingtaine de site, si c'est la source qui a raison. Alors certes, ça prendrait de la place, mais à l'échelle d'un pays comme le Maroc ce n'est finalement pas grand chose, d'autant que c'est dans des zones désertiques.
L'autonomie énergétique n'a pas de prix ! :)

La production de cette centrale solaire (580 Mwh) fait entre 30 et 60% d’un réacteur nucléaire (suivant la génération). Ca envoie sacrément du steak. Par contre il faut avoir la place et la météo pour pouvoir installer ça.

Il est possible d'installer ce genre de structure en France au dessus de certaines cultures qui n'aiment pas avoir trop de soleil, mais c'est sur que dans le désert, c'est moins contraignant.
Par contre, ces centrales posent le même problème que toutes les centrales électriques: l'eau, pour faire tourner les turbines.

Pour précision, il s'agit d'une centrale solaire thermique et non photovoltaïque.
Les rayons du soleils ne sont pas transformés directement électricité mais réfléchis par des miroirs qui concentrent la lumière de façon à atteindre des centaines de degrés et faire chauffer un liquide (puis vapeur, turbine et tout le tintouin classique).

Outre le rendement assez élevé du solaire thermique, un des gros avantages réside dans le fait que le solaire thermique peut "stocker" de l'énergie quelques heures (je ne sais pas si c'est le cas pour Nour). Ça pallie ainsi en partie à l’intermittence de cette ressource renouvelable. Couplé à d'autres méthodes de stockage et d'autres moyens de production cela peut permettre l'entretien d'une grille électrique efficace.
Après ce modèle de centrale thermique présente quelques inconvénients, le liquide calorifique est cher et polluant, l'entretien, pour la poussière, doit être important, on peut pas le faire partout et c'est tout de même très intermittent.

a écrit : Outre le rendement assez élevé du solaire thermique, un des gros avantages réside dans le fait que le solaire thermique peut "stocker" de l'énergie quelques heures (je ne sais pas si c'est le cas pour Nour). Ça pallie ainsi en partie à l’intermittence de cette ressource renouvelable. Couplé à d';autres méthodes de stockage et d'autres moyens de production cela peut permettre l'entretien d'une grille électrique efficace.
Après ce modèle de centrale thermique présente quelques inconvénients, le liquide calorifique est cher et polluant, l'entretien, pour la poussière, doit être important, on peut pas le faire partout et c'est tout de même très intermittent.
Afficher tout
Il y a/aura 4 sous-centrales, dont l'une pourra stocker l'énergie thermique, une autre du même concept mais sans stockage, une troisième qui captera la lumière via une tour et des héliostats indépendants, et une quatrième photovoltaïque.

Ce n'est qu'un premier pas, un test grandeur nature des technologies disponibles, le Maroc ambitionne de multiplier massivement le renouvelable, à noter que, comme nous, le Maroc ne dispose pas où très peu d'énergie fossile, donc chapeau, cette volonté du roi de faire entrer son pays dans le 21ème siècle à marche forcée!

a écrit : Une des sources annonce "2 millions" de personnes alimentées en électricité, et non pas 600 000... ça change quand même la donne car c'est plus de 3 fois moins d'installations de ce type nécessaires pour alimenter toute la population : soit une vingtaine de site, si c'est la source qui a raison. Alors certes, ça prendrait de la place, mais à l'échelle d'un pays comme le Maroc ce n'est finalement pas grand chose, d'autant que c'est dans des zones désertiques.
L'autonomie énergétique n'a pas de prix ! :)
Afficher tout
La deuxième source date de 2016. C’est une centrale expérimentale. Il était prévu de construire deux autres centrales utilisant des technologies un peu différentes, et une quatrième avec des panneaux solaires standard. C’est de là que viennent les écarts de chiffres je pense.

En plus y a tellement de soleil qu'ils peuvent faire pousser les plantes dessous et avoir aussi des habitations afin d être protégé du soleil permanent... L air sera aussi plus frais... Je pense que ça a un énorme potentiel a ces endroits.

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : Une des sources annonce "2 millions" de personnes alimentées en électricité, et non pas 600 000... ça change quand même la donne car c'est plus de 3 fois moins d'installations de ce type nécessaires pour alimenter toute la population : soit une vingtaine de site, si c'est la source qui a raison. Alors certes, ça prendrait de la place, mais à l'échelle d'un pays comme le Maroc ce n'est finalement pas grand chose, d'autant que c'est dans des zones désertiques.
L'autonomie énergétique n'a pas de prix ! :)
Afficher tout
Ça dépend qui utilise l'électricité ;)
Si ton habitant témoin est la moyenne nationale ou de la zone géographique "concernée" par cette centrale.

Édit : je viens de lire les sources. Ils disent "alimente 600k et pourrait à terme alimenter 2M"

Posté le

android

(3)

Répondre

a écrit : La production de cette centrale solaire (580 Mwh) fait entre 30 et 60% d’un réacteur nucléaire (suivant la génération). Ca envoie sacrément du steak. Par contre il faut avoir la place et la météo pour pouvoir installer ça. Où as tu lu 580MWh de production ?
Sur la 2ème source est écrit 580MW de puissance (je te l'accorde ils parlent, à tord, de production) ce qui n'est pas une production, juste une capacité de production

Posté le

android

(7)

Répondre

a écrit : Où as tu lu 580MWh de production ?
Sur la 2ème source est écrit 580MW de puissance (je te l'accorde ils parlent, à tord, de production) ce qui n'est pas une production, juste une capacité de production
T’as raison. J’ai lu la source un peu vite.

Le coût final du kWh serait en moyenne de 0,12 €/kWh
Et Noor signifie lumière en arabe

Posté le

android

(6)

Répondre

a écrit : En plus y a tellement de soleil qu'ils peuvent faire pousser les plantes dessous et avoir aussi des habitations afin d être protégé du soleil permanent... L air sera aussi plus frais... Je pense que ça a un énorme potentiel a ces endroits. On voit bien que, malgré le désert où est implantée cette centrale, il y a quand même de la végétation, avec les panneaux le soleil au sol sera forcément moins méchant, certaines cultures devraient y être possibles? Mais restera toujours le problème de l'eau, même avec moins de soleil, ca restera un désert.

C'est quoi cette manie de comparer les grandes surfaces à des terrains de football, quand on sait que leurs dimensions sont variables passant de 4050 m² à 10800 m², soit du simple au double/triple ?
Les matchs internationaux se font sur un terrain de 7140 m² environ. Ce qui ne correspond pas aux 3750 donnés dans l'anecdote.
Et, honnêtement, imaginer quelques terrains passe encore, mais plusieurs milliers n'est plus possible.

On pourrait comparer une telle superficie à une commune par exemple, comme Vérignon. Il suffit d'aller sur internet pour se faire une idée... ;-)

Posté le

android

(24)

Répondre

a écrit : Pour précision, il s'agit d'une centrale solaire thermique et non photovoltaïque.
Les rayons du soleils ne sont pas transformés directement électricité mais réfléchis par des miroirs qui concentrent la lumière de façon à atteindre des centaines de degrés et faire chauffer un liquide (puis vapeur, turbi
ne et tout le tintouin classique). Afficher tout
Ben, en fait c'est les deux. C'est une centrale hybride, c'est tout l'intérêt.

Le système que tu décris est celui d'une centrale thermodynamique, la technologie est très récente est pas encore complètement maîtrisée.
Mais Noor Midelt peut aussi produire de l'énergie photovoltaïque, plus classique.
J'imagine que c'est une option plus sûre qu'ils ont voulu conserver en cas de panne du système thermodynamique, plus complexe.

www.lemondedelenergie.com/noor-midelt-solaire-maroc/2019/06/19/

Pour ceux que ça intéresse de comparer, le site d'implantation de Noor Midelt au Maroc c'est 320 jours d'ensoleillement par an:
- Marseille, c'est 170 jours par an
- Nice, c'est 150 jours par an
- Paris c'est plus de 160 jours par an (de pluie, bien entendu).

Apparemment il existe aussi "Le Noor Abu Dhabi", qui devrait être le plus grand projet d'énergie solaire au monde et qui se trouvera aux Émirats Arabes Unis (du moins en production).

Abu Dhabi pourra bientôt produire près de 1,2 gigawatts d'électricité et alimenter 90 000 personnes avec 3,2 millions panneaux.

Source : www.google.com/amp/s/siecledigital.fr/2019/07/02/abu-dhabi-cree-le-plus-grand-parc-denergie-solaire-au-monde/%3famp

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : Il est possible d'installer ce genre de structure en France au dessus de certaines cultures qui n'aiment pas avoir trop de soleil, mais c'est sur que dans le désert, c'est moins contraignant.
Par contre, ces centrales posent le même problème que toutes les centrales électriques: l'eau, pour faire tourner les turbines.
Il n'est pas possible de faire ça en circuit fermé ?

Posté le

android

(2)

Répondre

a écrit : Il n'est pas possible de faire ça en circuit fermé ? En théorie, oui c'est possible, regarde derrière ton frigo, toute la tuyauterie qu'il y a derrière, c'est un condenseur, le gaz réfrigérant fonctionne en circuit fermé, évaporation, condensation (et un compresseur mais ca c'est parce que c'est un réfrigérateur, pas une centrale électrique^^) donc, en gros, il faudrait un condenseur... de la taille de la centrale solaire, et encore, le frigo, il est pas en plein soleil.
Peut être en enterrant le condenseur, des travaux pharaoniques, et l'entretien...Tu vois le problème?
Cela dit c'était une bonne question, peut être qu'on trouvera un moyen à force d'en chercher un.

a écrit : C'est quoi cette manie de comparer les grandes surfaces à des terrains de football, quand on sait que leurs dimensions sont variables passant de 4050 m² à 10800 m², soit du simple au double/triple ?
Les matchs internationaux se font sur un terrain de 7140 m² environ. Ce qui ne correspond pas aux 3750 donnés
dans l'anecdote.
Et, honnêtement, imaginer quelques terrains passe encore, mais plusieurs milliers n'est plus possible.

On pourrait comparer une telle superficie à une commune par exemple, comme Vérignon. Il suffit d'aller sur internet pour se faire une idée... ;-)
Afficher tout
Ben, je me représente assez mal ce que ca fait, 7140m², mais un terrain de foot, je visualise mieux. ;)

Ca reste du pifomètre hein, mais ca permet de se donner une vague idée, de compter en milliers de terrains de foot! :)