Un tableau de bactéries

Proposé par
le
dans

Commentaires préférés (3)

Alors comme ça, vue l’illustration, je dirais plutôt « Certains chercheurs peignent ce qu’il peuvent avec des bactéries... ».

a écrit : Alors comme ça, vue l’illustration, je dirais plutôt « Certains chercheurs peignent ce qu’il peuvent avec des bactéries... ». Ils n’en demeurent pas moins Petri de bonnes intentions.

a écrit : «Je ne réponds pas d'avoir du goût, mais j'ai le dégoût très sûr» Jules Renard (Journal, 19 mars 1901)
Mon jugement est aussi valable que celui de n'importe qui d'autre. Le foutage de gueule existe depuis toujours, et commence systématiquement par "l'adoration" de pseudo amateur
s (souvent "éclairés" avec des produits bizarres - non, je ne dirai pas illicites)
Ma seule consolation, c'est que c'est oublié aussi vite que ça apparait
Afficher tout
J'aime beaucoup la citation.
En revanche, bien que je trouve certaines formes d art totalement absurdes, du moment qu'elles touchent ou qu'elles font réfléchir des "pseudo amateurs" ou des connaisseurs, des intellectuels ou des illettrés, voire des enfants de 3 ans, cela reste de l'art.
J'ai beau trouver que cela a un côté très commercial et se base parfois sur un gros phénomène de mode, mais on ne peut pas nier que cest une forme d'art. Peut etre l'art de tromper... mais un art quand meme.
Joli sujet de bac de philo.

Posté le

android

(56)

Répondre


Tous les commentaires (28)

Alors comme ça, vue l’illustration, je dirais plutôt « Certains chercheurs peignent ce qu’il peuvent avec des bactéries... ».

Heu... "artistes", tu es sûr? Et la rubrique de classement, c'est "science"?
Il est vrai que je pense que le "nimportequoitisme" est sur le point d'être confondu avec de l'art, et de devenir une science

a écrit : Heu... "artistes", tu es sûr? Et la rubrique de classement, c'est "science"?
Il est vrai que je pense que le "nimportequoitisme" est sur le point d'être confondu avec de l'art, et de devenir une science
Tu devrais lire la troisième source pour ouvrir un peu ta vision des choses à cette forme d'art qui utilise certains procédés scientifiques.

On peut trouver le dessin de la photo enfantin, moche, voire dénué de sens artistique mais lui refuser son statut d’œuvre d'art n'est simplement pas de ton ressort ou de ta volonté.

a écrit : Tu devrais lire la troisième source pour ouvrir un peu ta vision des choses à cette forme d'art qui utilise certains procédés scientifiques.

On peut trouver le dessin de la photo enfantin, moche, voire dénué de sens artistique mais lui refuser son statut d’œuvre d'art n'est simplement pas
de ton ressort ou de ta volonté. Afficher tout
«Je ne réponds pas d'avoir du goût, mais j'ai le dégoût très sûr» Jules Renard (Journal, 19 mars 1901)
Mon jugement est aussi valable que celui de n'importe qui d'autre. Le foutage de gueule existe depuis toujours, et commence systématiquement par "l'adoration" de pseudo amateurs (souvent "éclairés" avec des produits bizarres - non, je ne dirai pas illicites)
Ma seule consolation, c'est que c'est oublié aussi vite que ça apparait

a écrit : «Je ne réponds pas d'avoir du goût, mais j'ai le dégoût très sûr» Jules Renard (Journal, 19 mars 1901)
Mon jugement est aussi valable que celui de n'importe qui d'autre. Le foutage de gueule existe depuis toujours, et commence systématiquement par "l'adoration" de pseudo amateur
s (souvent "éclairés" avec des produits bizarres - non, je ne dirai pas illicites)
Ma seule consolation, c'est que c'est oublié aussi vite que ça apparait
Afficher tout
Ma consolation à moi sur le débat de "qu'est-ce qui est de l'art" et "qu'est-ce qui est du n'importe quoi" est qu'il n'existe tout simplement pas.

L'artiste choisit ce qui est de l'art et ce qui n'en est pas. Le spectateur choisit seulement ce qu'il aime et ce qu'il n'aime pas.

Par exemple, je déteste une grande majorité des toiles de Picasso (du moins les dernières toiles, pas ces premières bien plus académiques). Je trouve cela moche et cela ne me procure aucune émotion. Mon dégoût comme tu le dis ne retirera jamais le statut d’œuvre d'art à ces toiles.

a écrit : Alors comme ça, vue l’illustration, je dirais plutôt « Certains chercheurs peignent ce qu’il peuvent avec des bactéries... ». Ils n’en demeurent pas moins Petri de bonnes intentions.

a écrit : «Je ne réponds pas d'avoir du goût, mais j'ai le dégoût très sûr» Jules Renard (Journal, 19 mars 1901)
Mon jugement est aussi valable que celui de n'importe qui d'autre. Le foutage de gueule existe depuis toujours, et commence systématiquement par "l'adoration" de pseudo amateur
s (souvent "éclairés" avec des produits bizarres - non, je ne dirai pas illicites)
Ma seule consolation, c'est que c'est oublié aussi vite que ça apparait
Afficher tout
J'aime beaucoup la citation.
En revanche, bien que je trouve certaines formes d art totalement absurdes, du moment qu'elles touchent ou qu'elles font réfléchir des "pseudo amateurs" ou des connaisseurs, des intellectuels ou des illettrés, voire des enfants de 3 ans, cela reste de l'art.
J'ai beau trouver que cela a un côté très commercial et se base parfois sur un gros phénomène de mode, mais on ne peut pas nier que cest une forme d'art. Peut etre l'art de tromper... mais un art quand meme.
Joli sujet de bac de philo.

Posté le

android

(56)

Répondre

a écrit : J'aime beaucoup la citation.
En revanche, bien que je trouve certaines formes d art totalement absurdes, du moment qu'elles touchent ou qu'elles font réfléchir des "pseudo amateurs" ou des connaisseurs, des intellectuels ou des illettrés, voire des enfants de 3 ans, cela reste de l'
art.
J'ai beau trouver que cela a un côté très commercial et se base parfois sur un gros phénomène de mode, mais on ne peut pas nier que cest une forme d'art. Peut etre l'art de tromper... mais un art quand meme.
Joli sujet de bac de philo.
Afficher tout
Bien vu = un pouce levé

a écrit : Ma consolation à moi sur le débat de "qu'est-ce qui est de l'art" et "qu'est-ce qui est du n'importe quoi" est qu'il n'existe tout simplement pas.

L'artiste choisit ce qui est de l'art et ce qui n'en est pas. Le spectateur choisit seulement
ce qu'il aime et ce qu'il n'aime pas.

Par exemple, je déteste une grande majorité des toiles de Picasso (du moins les dernières toiles, pas ces premières bien plus académiques). Je trouve cela moche et cela ne me procure aucune émotion. Mon dégoût comme tu le dis ne retirera jamais le statut d’œuvre d'art à ces toiles.
Afficher tout
Qu'est ce qu'un artiste?

Posté le

android

(2)

Répondre

a écrit : Tu devrais lire la troisième source pour ouvrir un peu ta vision des choses à cette forme d'art qui utilise certains procédés scientifiques.

On peut trouver le dessin de la photo enfantin, moche, voire dénué de sens artistique mais lui refuser son statut d’œuvre d'art n'est simplement pas
de ton ressort ou de ta volonté. Afficher tout
Certains trouvent une forme d'art en regardant un monochrome ou une boite de conserve remplie de caca .. pourquoi pas. Dans ce cas là, on est tous des artistes. L'autre jour j'ai réussi à faire un château de cartes qui s'est effondré au 2ème étage (si on considère que le RDC est le 1er étage). Tu penses qu'il y a moyen que je perce?

Posté le

android

(5)

Répondre

a écrit : Certains trouvent une forme d'art en regardant un monochrome ou une boite de conserve remplie de caca .. pourquoi pas. Dans ce cas là, on est tous des artistes. L'autre jour j'ai réussi à faire un château de cartes qui s'est effondré au 2ème étage (si on considère que le RDC est le 1er étage). Tu penses qu'il y a moyen que je perce? Afficher tout Non pas du tout.
Tu es un artiste si tu proclames que ta création est une œuvre d'art. Point. Sans volonté artistique, il n'y a pas d'art.

Exemple : Je peins le mur de mon salon d'un très beau taupe monochrome. Je trouve cela magnifique et inspirant pourtant en tant qu'auteur de cette création, je n'ai pas spécialement de volonté artistique. Ce n'est pas de l'art.

Mon fils de 4 ans dessine deux bonhommes difformes et multicolores. Ce n'est pas spécialement beau ou réaliste. Pourtant, lui en tant qu'auteur de cette création a une véritable volonté de représentation artistique d'une situation. C'est de l'art. Le seul paramètre important est la portée de ton art.

C'est d'ailleurs souvent la durée dans le temps et le nombre de gens à qui l’œuvre plait qui distingue les grands artistes des artistes moins cotés. Les symphonies de Mozart plaise encore à de nombreuses personnes et ont déjà plusieurs centaines d'années. C'est un grand artiste. Les chansons de Patrick Sébastien plaise à un nombre plus restreint de personnes et certaines ont déjà été oubliée. C'est un artiste moins bien coté. Pourtant les deux ont une véritable volonté artistique et font de l'art.

a écrit : Heu... "artistes", tu es sûr? Et la rubrique de classement, c'est "science"?
Il est vrai que je pense que le "nimportequoitisme" est sur le point d'être confondu avec de l'art, et de devenir une science
Oui enfin la pour le coup on est loin de l'artiste qui pose 3 oranges sur une chaise (véridique vu en musée) ou la prestation éphémère de Yoko Ono qui crie dans un micro :D

alors oui, c'est pas du Rembrandt mais t'as deja un minimum de créativité par rapport à un simple urinoir posé sur un socle ;-)

a écrit : Non pas du tout.
Tu es un artiste si tu proclames que ta création est une œuvre d'art. Point. Sans volonté artistique, il n'y a pas d'art.

Exemple : Je peins le mur de mon salon d'un très beau taupe monochrome. Je trouve cela magnifique et inspirant pourtant en tant qu'aute
ur de cette création, je n'ai pas spécialement de volonté artistique. Ce n'est pas de l'art.

Mon fils de 4 ans dessine deux bonhommes difformes et multicolores. Ce n'est pas spécialement beau ou réaliste. Pourtant, lui en tant qu'auteur de cette création a une véritable volonté de représentation artistique d'une situation. C'est de l'art. Le seul paramètre important est la portée de ton art.

C'est d'ailleurs souvent la durée dans le temps et le nombre de gens à qui l’œuvre plait qui distingue les grands artistes des artistes moins cotés. Les symphonies de Mozart plaise encore à de nombreuses personnes et ont déjà plusieurs centaines d'années. C'est un grand artiste. Les chansons de Patrick Sébastien plaise à un nombre plus restreint de personnes et certaines ont déjà été oubliée. C'est un artiste moins bien coté. Pourtant les deux ont une véritable volonté artistique et font de l'art.
Afficher tout
Franchement ce n'est pas pour créer la polémique car c'est un sujet très compliqué. Notre problème aujours'hui c'est que vu que n'importe qui peut se prétendre artiste (et ta définition confirme ça), il reste très peu de place à ceux qui le sont vraiment. Car moi je pense que dans l'art, il y a une forme de don, quelque chose que la plupart n'a pas, qui est soi le résultat d'un travail acharné doit un talent inné. Mais après, comme je t'ai dit, vu que les goûts et les couleurs ne se discutent pas, il est très compliqué de se mettre d'accord là dessus. Il y a sûrement de génies qu'on n'a jamais connu à cause de cette forte concurrence. Subjectivement, est-ce "normal" de s'émerveiller devant un monochrome blanc? Comme on s'emerveille devant les dessins dégueulasses de nos enfants pour éviter sa crise de nerfs et pour ne pas le vexer.

Posté le

android

(8)

Répondre

a écrit : Franchement ce n'est pas pour créer la polémique car c'est un sujet très compliqué. Notre problème aujours'hui c'est que vu que n'importe qui peut se prétendre artiste (et ta définition confirme ça), il reste très peu de place à ceux qui le sont vraiment. Car moi je pense que dans l'art, il y a une forme de don, quelque chose que la plupart n'a pas, qui est soi le résultat d'un travail acharné doit un talent inné. Mais après, comme je t'ai dit, vu que les goûts et les couleurs ne se discutent pas, il est très compliqué de se mettre d'accord là dessus. Il y a sûrement de génies qu'on n'a jamais connu à cause de cette forte concurrence. Subjectivement, est-ce "normal" de s'émerveiller devant un monochrome blanc? Comme on s'emerveille devant les dessins dégueulasses de nos enfants pour éviter sa crise de nerfs et pour ne pas le vexer. Afficher tout Il n'existe pas un nombre limité de "licence d'artiste" donnant le droit de faire de l'art. Ceux qui font de l'art que tu n'aimes pas ne prennent pas la place de ceux qui font de l'art qui te plaisent. C'est à chacun d'aimer ou de ne pas aimer certaines choses.

Et je te rejoins même sur certains points. Un monochrome blanc ne me plait pas du tout, un urinoir non plus et encore moins une banane scotchée au mur. Pourtant c'est de l'art à partir du moment ou l'artiste en a décidé ainsi. Le temps fera le tri plus ou moins bien.

En parlant de monochrome blanc, on peut reprocher les déviances des marchés de l'art (pas de l'art lui même) qui, à de nombreuses occasions, permettant toutes sortes de choses illégales comme le blanchiment d'argent et la fausse spéculation.

a écrit : Qu'est ce qu'un artiste? Vous avez 4h.. ^^

Posté le

android

(3)

Répondre

a écrit : Il n'existe pas un nombre limité de "licence d'artiste" donnant le droit de faire de l'art. Ceux qui font de l'art que tu n'aimes pas ne prennent pas la place de ceux qui font de l'art qui te plaisent. C'est à chacun d'aimer ou de ne pas aimer certaines choses.

Et je te rejoins même sur certains points. Un monochrome blanc ne me plait pas du tout, un urinoir non plus et encore moins une banane scotchée au mur. Pourtant c'est de l'art à partir du moment ou l'artiste en a décidé ainsi. Le temps fera le tri plus ou moins bien.

En parlant de monochrome blanc, on peut reprocher les déviances des marchés de l'art (pas de l'art lui même) qui, à de nombreuses occasions, permettant toutes sortes de choses illégales comme le blanchiment d'argent et la fausse spéculation.
Afficher tout
Et si je dis que l'art n'est pas sensé servir à quelquechose (à part être regardé/écouté évidemment), comme les bactéries de l'anecdote, ca peut aider à clarifier le débat?

Il y a longtemps j'avais cité mon exemple de bouteille de coca remplie de petits déchets et où quelqu'un a cru que c'était de l'art alors que c'était juste une poubelle, dans ta logique, c'est une poubelle, parce que j'en ai décidé ainsi, ca me va, comme définition.
D'ailleurs, elle a fini à la poubelle, la poubelle. ^^

a écrit : Vous avez 4h.. ^^ Ahah bah ouais. Question compliquée. Je peux entendre celui qui me dit : "je suis un artiste parce que je le veux bien". D'ailleurs un artiste qui plaît à plein de monde n'en est pas forcément un. Certains que j'ai en tête en tout cas, sont de gros escrocs. Mais c'est subjectif. Même le fait d'aimer certaines formes d'art ou certains "artistes", c'est une notion discutable. Est-ce qu'on aime parce que ça nous plaît vraiment ou plus pour faire comme les autres, suivre le mouv'? Loin de moi les leçons de morale, je m'inclus dans le groupe aussi :D

Posté le

android

(2)

Répondre

L’art n’est rien en tant que tel, il n’est que ce qu’il suggère à celui qui le reçoit...

a écrit : L’art n’est rien en tant que tel, il n’est que ce qu’il suggère à celui qui le reçoit... Tu as résumé la définition de l’art en une seule

a écrit : Ahah bah ouais. Question compliquée. Je peux entendre celui qui me dit : "je suis un artiste parce que je le veux bien". D'ailleurs un artiste qui plaît à plein de monde n'en est pas forcément un. Certains que j'ai en tête en tout cas, sont de gros escrocs. Mais c'est subjectif. Même le fait d'aimer certaines formes d'art ou certains "artistes", c'est une notion discutable. Est-ce qu'on aime parce que ça nous plaît vraiment ou plus pour faire comme les autres, suivre le mouv'? Loin de moi les leçons de morale, je m'inclus dans le groupe aussi :D Afficher tout L’art ou l’artiste n’est pas lié à son succès mais bien à ce qu’il cherche à faire de son travail. Une représentation artistique de quelque chose n’est pas plus ou moins une représentation artistique dépendant de sa visibilité, elle l’est dans l’objectif de l’artiste.

Par contre, que la production artistique soit un succès ou non dépend aujourd’hui beaucoup trop de la machine commerciale qui se met en route, avec toutes les dérives que ça peut représenter. Je rejoins l’avis sur la perte de visibilité artistique, l’uniformisation des œuvres qui peuvent découler de ces dérives fait que nous ratons probablement des œuvres qui mériteraient le coup d’œil.
Le problème n’est donc pas tant qu’on créé moins d’artistes mais qu’ils ne sont pas tous visibles et que ce qui est visible n’est pas gage de qualité.