Le premier satellite de télécommunication était une grosse boule

Proposé par
le

Commentaires préférés (3)

Contrairement à ce qui est dit dans l'anecdote, Echo 1 n'a pu être satellisé suite à une défaillance de son lanceur. Il à été remplacé par Echo 1A.
De plus, la photo montre Echo 2 d'un diamètre supérieur de 10 m à celui d'Echo 1 et 1A.

a écrit : Ah merci, je me disais bien ça me paraît très volumineux pour une coiffe de lanceur, à moins qu'il soit assemblé en orbite, ce dont je doute en 1960. Écho 1A faisait faisait quand même 30m de diamètre (contre 40 mètres pour Echo 2)

Mais la coiffe n’avait pas cette taille là : ces satellites n’étaient pas assemblés en orbite mais Il y étaient gonflés visiblement.
Ils étaient constitués d’un enveloppe flexible en Mylar métallisé.

Très intéressant, j’adore, merci !
Echo1, pour les tests de gonflage au sol, nécessitait d’être rempli par 18t d’air. Une fois en orbite, l’absence de pression faisait que seulement quelques kg d’air étaient suffisant.
Il emportait une petite réserve d’air/poudre pour le regonfler un peu en cas de fuites dues aux micrométéorites.
Pour Echo2, une fois bien gonflé et le tissu bien tendu, la surface durcissait naturellement et donc le ballon était alors insensible aux fuites. Ingénieux non ?


Tous les commentaires (10)

Contrairement à ce qui est dit dans l'anecdote, Echo 1 n'a pu être satellisé suite à une défaillance de son lanceur. Il à été remplacé par Echo 1A.
De plus, la photo montre Echo 2 d'un diamètre supérieur de 10 m à celui d'Echo 1 et 1A.

a écrit : Contrairement à ce qui est dit dans l'anecdote, Echo 1 n'a pu être satellisé suite à une défaillance de son lanceur. Il à été remplacé par Echo 1A.
De plus, la photo montre Echo 2 d'un diamètre supérieur de 10 m à celui d'Echo 1 et 1A.
Ah merci, je me disais bien ça me paraît très volumineux pour une coiffe de lanceur, à moins qu'il soit assemblé en orbite, ce dont je doute en 1960.

a écrit : Ah merci, je me disais bien ça me paraît très volumineux pour une coiffe de lanceur, à moins qu'il soit assemblé en orbite, ce dont je doute en 1960. Écho 1A faisait faisait quand même 30m de diamètre (contre 40 mètres pour Echo 2)

Mais la coiffe n’avait pas cette taille là : ces satellites n’étaient pas assemblés en orbite mais Il y étaient gonflés visiblement.
Ils étaient constitués d’un enveloppe flexible en Mylar métallisé.

a écrit : Ah merci, je me disais bien ça me paraît très volumineux pour une coiffe de lanceur, à moins qu'il soit assemblé en orbite, ce dont je doute en 1960. Je pense qu'en 1960, on avait déjà inventé le gonflage du ballon. Par exemple les ballons en latex (ceux qu'on appelle encore balons de baudruche bien qu'ils soient réellement en latex) étaient déjà vendus dégonflés pour faciliter leur transport et leur stockage.

Très intéressant, j’adore, merci !
Echo1, pour les tests de gonflage au sol, nécessitait d’être rempli par 18t d’air. Une fois en orbite, l’absence de pression faisait que seulement quelques kg d’air étaient suffisant.
Il emportait une petite réserve d’air/poudre pour le regonfler un peu en cas de fuites dues aux micrométéorites.
Pour Echo2, une fois bien gonflé et le tissu bien tendu, la surface durcissait naturellement et donc le ballon était alors insensible aux fuites. Ingénieux non ?

Et on sait ce qu'ils sont devenu ??? Tjr en orbite ou retombés sur terre ??

a écrit : Et on sait ce qu'ils sont devenu ??? Tjr en orbite ou retombés sur terre ?? Echo 1A et 2 se sont consumé dans l'atmosphère les 24 mai 1968 et 7 juin 1969 respectivement.

a écrit : Écho 1A faisait faisait quand même 30m de diamètre (contre 40 mètres pour Echo 2)

Mais la coiffe n’avait pas cette taille là : ces satellites n’étaient pas assemblés en orbite mais Il y étaient gonflés visiblement.
Ils étaient constitués d’un enveloppe flexible en Mylar métallisé.
Bah oui je suis bête je sais pas pourquoi je l'imaginais en métal alors qu'il y a bien écrit ballon. J'étais pas bien réveillé il faut croire.

a écrit : Bah oui je suis bête je sais pas pourquoi je l'imaginais en métal alors qu'il y a bien écrit ballon. J'étais pas bien réveillé il faut croire. Alors je suis bête aussi, les images qu'on voit montrent toujours des engins en métal. je ne savais pas qu'au début de l'ère spatiale ils avaient déjà pensé à fabriquer des engins gonflables, cépakon, force est de l'admettre! ^^ (la première fois que je clique un JMCMB sur une anecdote liée à la conquête spatiale...)

Aujourd'hui, on teste des habitats gonflables, ca parait insensé, mais une expérience concluante a été faite sur l'ISS

Comment faire entrer un module habitable de 4 mètres de diamètre dans une coiffe de fusée qui n'en fait que 2?
En la gonflant une fois en place.
-Il est sérieux, là????
-Uep! ;)

www.futura-sciences.com/sciences/actualites/utilisation-espace-beam-structure-gonflable-iss-nira-pas-lune-immediat-63097/

a écrit : Alors je suis bête aussi, les images qu'on voit montrent toujours des engins en métal. je ne savais pas qu'au début de l'ère spatiale ils avaient déjà pensé à fabriquer des engins gonflables, cépakon, force est de l'admettre! ^^ (la première fois que je clique un JMCMB sur une anecdote liée à la conquête spatiale...)

Aujourd'hui, on teste des habitats gonflables, ca parait insensé, mais une expérience concluante a été faite sur l'ISS

Comment faire entrer un module habitable de 4 mètres de diamètre dans une coiffe de fusée qui n'en fait que 2?
En la gonflant une fois en place.
-Il est sérieux, là????
-Uep! ;)

www.futura-sciences.com/sciences/actualites/utilisation-espace-beam-structure-gonflable-iss-nira-pas-lune-immediat-63097/
Afficher tout
Encore plus fort : la NASA travaille sur un bouclier thermique gonflable, pour les réentrées atmosphériques de capsules !
Pour gagner de la place, les plis du tissu sont tellement compressés avant gonflage qu’ils ont la même densité que du bois.