Un dépannage en plein combat

Proposé par
le
dans

Don Cook, ancien soldat américain travaillant au service client du constructeur Barrett (un fabricant d’armes), reçut en 2011 l’appel d’un soldat en plein combat. Son fusil de précision M107 ne tirait plus correctement. Appeler le service client s’avéra être une bonne idée : Don Cook résolut le problème en moins d’une minute et le soldat put retourner au combat.


Commentaires préférés (3)

Oui, Barrett fût racheté par uns société d'imprimantes :
— bonjour, mon M107 ne tire par correctement ! Que faire ?
— Bonjour Monsieur ! Utilisez-vous les cartouches originales Barrett recommandées pour votre M107 ?
— Heu, non, j'ai pris des non-officielles qui étaient un peu moins chères.
— Ah désolé Monsieur, les fusils de précision Barrett doivent être utilisés avec des consommables officiels vendus par la marque. Je ne peux rien faire pour vous.

"Avez vous pensé à redémarrer votre fusil ?"

a écrit : "Avez vous pensé à redémarrer votre fusil ?" L equivalent en matiere d arme a feu, ca s' appelle le tap - rack.

On tape au cul du chargeur (vers le haut) et on tire le levier d armement pour ejecter la cartouche non tirée et en chambrer une nouvelle.
Ca resoud l'immense majorité des incidents de tir, comme le redemarrage pour l'appareil électronique .

En effet, la plupart des incidents de tirs sont dûs à une cartouche mal ou non-chambrée, ce qui peut etre dû à un chargeur mal introduit, d ou le fait de taper pour bien enclencher ce dernier,
à une cartouche defectueuse qui sera éjectée et remplacée par la suivante en manoeuvrant le levier d armement, ou à une culasse mal fermée qui se remettra generalement en place par cette meme action.

Il peut evidemment y avoir d autres raisons, comme pour l informatique, mais c est effectivement le premier truc à vérifier


Tous les commentaires (30)

Oui, Barrett fût racheté par uns société d'imprimantes :
— bonjour, mon M107 ne tire par correctement ! Que faire ?
— Bonjour Monsieur ! Utilisez-vous les cartouches originales Barrett recommandées pour votre M107 ?
— Heu, non, j'ai pris des non-officielles qui étaient un peu moins chères.
— Ah désolé Monsieur, les fusils de précision Barrett doivent être utilisés avec des consommables officiels vendus par la marque. Je ne peux rien faire pour vous.

"Avez vous pensé à redémarrer votre fusil ?"

"Bonjour, c'est Sarah de la société Barrett. Nous avons détecté une activité suspecte sur votre fusil. Pouvez-vous me donner votre numéro de carte de crédit ?"

a écrit : "Avez vous pensé à redémarrer votre fusil ?" «  Vous l’avez branché, au moins ? »

a écrit : «  Vous l’avez branché, au moins ? » "Etes-vous près de votre box Colt ? Débranchez-la et redemarrez-la en attendant de voir le symbole sur votre Barrett."

a écrit : "Avez vous pensé à redémarrer votre fusil ?" L equivalent en matiere d arme a feu, ca s' appelle le tap - rack.

On tape au cul du chargeur (vers le haut) et on tire le levier d armement pour ejecter la cartouche non tirée et en chambrer une nouvelle.
Ca resoud l'immense majorité des incidents de tir, comme le redemarrage pour l'appareil électronique .

En effet, la plupart des incidents de tirs sont dûs à une cartouche mal ou non-chambrée, ce qui peut etre dû à un chargeur mal introduit, d ou le fait de taper pour bien enclencher ce dernier,
à une cartouche defectueuse qui sera éjectée et remplacée par la suivante en manoeuvrant le levier d armement, ou à une culasse mal fermée qui se remettra generalement en place par cette meme action.

Il peut evidemment y avoir d autres raisons, comme pour l informatique, mais c est effectivement le premier truc à vérifier

Bonne idée, c'est vite dit... vous ne connaissez sûrement pas la personne qui était sa cible.
2011 étant la guerre d'Afghanistan.

#Faites l'amour, pas la guerre

Le problème et sa résolution sont expliqués dans les sources mais je n'avais pas le niveau d'anglais technique sur ce sujet pour me risquer à la traduction, si quelqu'un peut le faire qu'il n'hésite pas :)

a écrit : Bonne idée, c'est vite dit... vous ne connaissez sûrement pas la personne qui était sa cible.
2011 étant la guerre d'Afghanistan.

#Faites l'amour, pas la guerre
Sûrement un gentil Bisounours.....

Bien sûr, le mec en plein terrain de guerre se dit, tient je vais appeler le fabricant parce que mon arme ne fonctionne plus ... Il a ensuite appeler son assurance voir s’il était couvert en cas de perte ...

a écrit : Bonne idée, c'est vite dit... vous ne connaissez sûrement pas la personne qui était sa cible.
2011 étant la guerre d'Afghanistan.

#Faites l'amour, pas la guerre
Je pense que sa vie était potentiellement en danger et la guerre d’Afghanistan c’était contre des extrémistes religieux (Encore...) qui sont prêt à te couper une main parce que t’as voler l’orange ou lapider n’importe qui pour une conduite sexuelle qui ne leur plait pas (Voir certainement des maris qui en avait simplement marre de leur femme que ça ne m’étonnerais même pas.)
Mais on va aller leurs dire aux talibans ou aux frères musulmans « Faites l’amour pas la guerre », puis on va voir quel option ils choisissent :)
Alors perso... Merci à ces soldats, qui a default d’améliorer le monde, le rende en tous cas un peu moins dégeulasse.

Toute guerre et toute mort est une défaite pour notre humanité, mais parfois la solution pacifique n’existe malheureusement pas...

a écrit : Bonne idée, c'est vite dit... vous ne connaissez sûrement pas la personne qui était sa cible.
2011 étant la guerre d'Afghanistan.

#Faites l'amour, pas la guerre
Préciser la date et la guerre signifie que tu trouverais plus acceptable qu’un autre fut tué?

a écrit : Bien sûr, le mec en plein terrain de guerre se dit, tient je vais appeler le fabricant parce que mon arme ne fonctionne plus ... Il a ensuite appeler son assurance voir s’il était couvert en cas de perte ... Disons que c'est un réflexe inhabituel, mais on vit dans un monde connecté, et finalement, c'était une bonne idée, vu que ca a marché, non?

C'est un peu comme le film Transformers où le mec téléphone pour demander un appui aérien (et que l'opérateur lui propose des promotions pendant qu'ils se font canarder...) parce que sa radio est H.S... bon, c'est un film, mais je me demande dans quelle proportions ca a pu arriver, que le système de communication militaire soit désactivé mais que les antennes-relais fonctionnent encore...

a écrit : Bonne idée, c'est vite dit... vous ne connaissez sûrement pas la personne qui était sa cible.
2011 étant la guerre d'Afghanistan.

#Faites l'amour, pas la guerre
Il faut se mettre dans le contexte:

Tu est soldat, ta mission: tirer sur l'ennemi, ennemi qui te tire dessus, ton arme est défectueuse, tu fais quoi? Tu sors un petit drapeau blanc en demandant poliment au mec d'en face d'attendre 5 minutes le temps de démonter ton arme, de la nettoyer et de la remonter tout en remplissant le magasin pendant qu'il s'en grille une où tu cherche la première idée à la con qui peut te sauver la vie en pensant que si tu survis, tu pourra toujours faire une thèse pour définir si cette guerre était justifiée où pas?

Ce n'est pas une attaque contre toi, mais je me suis mis à la place de ce type... il a eu un réflexe étrange, mais finalement, un réflexe moderne: P...INNNNN mais comment ca marche cette saleté? J'vais appeler le fabriquant... ^^

a écrit : Le problème et sa résolution sont expliqués dans les sources mais je n'avais pas le niveau d'anglais technique sur ce sujet pour me risquer à la traduction, si quelqu'un peut le faire qu'il n'hésite pas :) C:est plutôt spécialisé. J'y connais rien en arme à feu mais à priori ça se passe au niveau de la gâchette (ou plutôt je pense le truc autour, l'espece d'anneau qui protège la gâchette d'être manipulée involontairement) qui à priori était tordu vers l'arrière. Il lui aurait fait remettre en place. Il lui aurait dit d'utiliser l'etui du fusils pour le remettre en place (je suppose que c'est un étui en "dur" ce qui paraît logique vu le type de riffle)
Et le fusils tirait mais "pas toujours"/pas régulièrement (d'ailleurs dans une des sources que j'ai cherché pour comprendre ils disent que le fusil est super, très fiable... Sauf quand on a besoin de lui en combat^^ bref le fusil que les poissards doivent éviter)
A noter qu'on parle d'un fusils de sniper très longue portée : il était probablement pas sous le feu de l'ennemi, ou en tous cas il risquait pas qu'ils lui tombent dessus par surprise ( ils étaient sûrement deux mini, un autre pour surveiller/assister)
"La guerre justifie l'existence des militaires en les supprimant". (Sais plus qui;))

a écrit : Disons que c'est un réflexe inhabituel, mais on vit dans un monde connecté, et finalement, c'était une bonne idée, vu que ca a marché, non?

C'est un peu comme le film Transformers où le mec téléphone pour demander un appui aérien (et que l'opérateur lui propose des promotions pendant qu
'ils se font canarder...) parce que sa radio est H.S... bon, c'est un film, mais je me demande dans quelle proportions ca a pu arriver, que le système de communication militaire soit désactivé mais que les antennes-relais fonctionnent encore... Afficher tout
Et dieu inventa les téléphones satellites ;)
Perso mon gamin devient militaire, hormis que je le desheriterai, lui achèterai quand même un téléphone et l'abonnement satellitaire "au cas où" (plus pour lui dire dire "tu vois t avais bien dit de pas faire militaire" le jour où il déprime/se fait blesser. )
^^

a écrit : C:est plutôt spécialisé. J'y connais rien en arme à feu mais à priori ça se passe au niveau de la gâchette (ou plutôt je pense le truc autour, l'espece d'anneau qui protège la gâchette d'être manipulée involontairement) qui à priori était tordu vers l'arrière. Il lui aurait fait remettre en place. Il lui aurait dit d'utiliser l'etui du fusils pour le remettre en place (je suppose que c'est un étui en "dur" ce qui paraît logique vu le type de riffle)
Et le fusils tirait mais "pas toujours"/pas régulièrement (d'ailleurs dans une des sources que j'ai cherché pour comprendre ils disent que le fusil est super, très fiable... Sauf quand on a besoin de lui en combat^^ bref le fusil que les poissards doivent éviter)
A noter qu'on parle d'un fusils de sniper très longue portée : il était probablement pas sous le feu de l'ennemi, ou en tous cas il risquait pas qu'ils lui tombent dessus par surprise ( ils étaient sûrement deux mini, un autre pour surveiller/assister)
"La guerre justifie l'existence des militaires en les supprimant". (Sais plus qui;))
Afficher tout
On parle de la détente alors si je ne m'abuse.

a écrit : On parle de la détente alors si je ne m'abuse. Certainement... Comme dit j'y connais rien en arme à feu..me suis contenté de traduire et chercher rapidement a quoi/ou était les fameuses "oreilles"/pièce a quoi ça pouvait correspondre mais forcement suis tombé sur des sites anglais...donc je connais tjs pas les équivalent français ;)
Tout juste j'ai appris la diff pistolet et revolver et encore suis pas sûr de moi.