La petite entreprise d’Adrian Dalsey, Larry Hillblom et Robert Lynn

Proposé par
le

En 1969, trois jeunes diplômés lancèrent une entreprise de livraison de colis en porte-à-porte, en utilisant une Plymouth Duster comme véhicule : Adrian Dalsey, Larry Hillblom et Robert Lynn, dont les initiales constituent l’acronyme « DHL ».

Aujourd’hui, DHL est la plus grande entreprise de logistique mondiale. Elle compte 250 avions, 32 000 véhicules, 380 000 employés et génère 65 milliards de dollars de chiffre d’affaires. L’entreprise fut graduellement rachetée par la Deutsche Post à partir de 1998.


Commentaires préférés (3)

J'ai beaucoup d'admiration pour ces gens qui ont eu une idée un jour, l'ont mise en application, et, en partant de rien, en ont fait un "truc" mondial presque incontournable... Je dis "bravo"... Je suis beaucoup moins dithyrambique sur les "héritiers" qui se plaignent souvent que "c'est dûr d'être le fils ou la fille de..." ça me fait toujours sourire :)

a écrit : De roupies, de quoi s'acheter des jambon-beurre pour midi. Plutôt des yen non? 1 roupie (Inde)=1.4 yen en ce moment..et oui on oublie souvent qu une des monnaies des pays civilisés la plus basse est la monnaie japonaise (qui pose souvent des problèmes de limite en informatique notamment dans les banques où on pense pas tjs aux nombres de chiffres significatifs dans les programmes)
1 euro=170 yen...

Posté le

android

(24)

Répondre

Une des fonctions du logiciel préparant les livraisons chez DHL est de programmer un trajet où les livreurs ne tourneraient qu'à droite. En effet, tourner à gauche, entre les problèmes de sécurité, de priorité, donc de ralentissement et accélération font consommer près d'un quart de litre de carburant à chaque véhicule par jour - il y a un type chez DHL, qui a calculé ça.
Au journaliste qui interrogeait sur le coût de l'opération (un logisticien plus le développement), pour savoir si ça "valait le coup", il a été répondu : un quart de litre, multiplié par plus de 30 000 véhicules, multiplié par plus de 250 jours par an, à un dollar le litre, ça donnait une économie annuelle de presque 2 000 000 de dollars...
Pensez-y la prochaine fois que vous mettez votre clignotant


Tous les commentaires (68)

J'ai beaucoup d'admiration pour ces gens qui ont eu une idée un jour, l'ont mise en application, et, en partant de rien, en ont fait un "truc" mondial presque incontournable... Je dis "bravo"... Je suis beaucoup moins dithyrambique sur les "héritiers" qui se plaignent souvent que "c'est dûr d'être le fils ou la fille de..." ça me fait toujours sourire :)

Commentaire supprimé Il aurait été bien* :)

Commentaire supprimé De roupies, de quoi s'acheter des jambon-beurre pour midi.

Posté le

android

(9)

Répondre

a écrit : De roupies, de quoi s'acheter des jambon-beurre pour midi. Plutôt des yen non? 1 roupie (Inde)=1.4 yen en ce moment..et oui on oublie souvent qu une des monnaies des pays civilisés la plus basse est la monnaie japonaise (qui pose souvent des problèmes de limite en informatique notamment dans les banques où on pense pas tjs aux nombres de chiffres significatifs dans les programmes)
1 euro=170 yen...

Posté le

android

(24)

Répondre

a écrit : Plutôt des yen non? 1 roupie (Inde)=1.4 yen en ce moment..et oui on oublie souvent qu une des monnaies des pays civilisés la plus basse est la monnaie japonaise (qui pose souvent des problèmes de limite en informatique notamment dans les banques où on pense pas tjs aux nombres de chiffres significatifs dans les programmes)
1 euro=170 yen...
Afficher tout
J'avoue avoir pris la roupie pour sa faible valeur comparée au doolar, je n'ai paw réfléchi plus loin.

Posté le

android

(6)

Répondre

La Plymouth Duster , elle n'a pas été vendue qu'a partir de 1970 ?

a écrit : La Plymouth Duster , elle n'a pas été vendue qu'a partir de 1970 ? Apparemment non. Mais avec les années modèle qui démarre en septembre tu peux te retrouver avec une Plymouth Duster de 1970 en octobre 1969. Donc selon quand à été lancé l'entreprise en 69 cela me semble cohérent.

Posté le

android

(7)

Répondre

a écrit : Apparemment non. Mais avec les années modèle qui démarre en septembre tu peux te retrouver avec une Plymouth Duster de 1970 en octobre 1969. Donc selon quand à été lancé l'entreprise en 69 cela me semble cohérent. Juste une précision, l'année modèle s’arrêtait fin juillet, aux USA, et redémarrait le 1er septembre, à la réouverture des chaines de montage. Les ouvriers de l'automobile avaient un mois de congés (pas toujours payés), chose rare aux USA. Ça permettait aux constructeurs d'installer les nouveaux outils de l'année. Il n'y avait pratiquement aucun stock, toutes les voitures étant fabriquées sur commande, et les concessions fermaient elles aussi. Donc il n'y avait quasiment aucune vente de véhicules neufs en août

Une des fonctions du logiciel préparant les livraisons chez DHL est de programmer un trajet où les livreurs ne tourneraient qu'à droite. En effet, tourner à gauche, entre les problèmes de sécurité, de priorité, donc de ralentissement et accélération font consommer près d'un quart de litre de carburant à chaque véhicule par jour - il y a un type chez DHL, qui a calculé ça.
Au journaliste qui interrogeait sur le coût de l'opération (un logisticien plus le développement), pour savoir si ça "valait le coup", il a été répondu : un quart de litre, multiplié par plus de 30 000 véhicules, multiplié par plus de 250 jours par an, à un dollar le litre, ça donnait une économie annuelle de presque 2 000 000 de dollars...
Pensez-y la prochaine fois que vous mettez votre clignotant

a écrit : Apparemment non. Mais avec les années modèle qui démarre en septembre tu peux te retrouver avec une Plymouth Duster de 1970 en octobre 1969. Donc selon quand à été lancé l'entreprise en 69 cela me semble cohérent. ok, je comprend mieux . Merci

a écrit : Apparemment non. Mais avec les années modèle qui démarre en septembre tu peux te retrouver avec une Plymouth Duster de 1970 en octobre 1969. Donc selon quand à été lancé l'entreprise en 69 cela me semble cohérent. Les fameux "millésimes" ^^

Posté le

android

(2)

Répondre

a écrit : J'avoue avoir pris la roupie pour sa faible valeur comparée au doolar, je n'ai paw réfléchi plus loin. Je me doute bien ;). C'était juste pour rappeler que souvent les idées reçues ne sont pas les bonnes. Si on doit se moquer d'un pays par rapport à sa monnaie, bah c est plutôt les japonais. (Ou le dinar algérien etc, y a encore plus bas mais on s attend moins à la monnaie japonaise)
Bref vraiment aucune attaque,reproche ou autre, juste petite lutte perso sur les idées reçues financières . Par exemple le rouble vaut à peu près le roupie... Sincèrement je spécule encore sur quel pays dominera le monde dans quelques années.... Chine ou Inde mon coeur balance ;)
Trop hâte d avoir un sujet concernant l évasion fiscale, les zones grises tout ça....et de le mettre en relation avec les sommes dérisoires qu'on reproche de dépenser en social en France par ex^^

Posté le

android

(6)

Répondre

a écrit : Juste une précision, l'année modèle s’arrêtait fin juillet, aux USA, et redémarrait le 1er septembre, à la réouverture des chaines de montage. Les ouvriers de l'automobile avaient un mois de congés (pas toujours payés), chose rare aux USA. Ça permettait aux constructeurs d'installer les nouveaux outils de l'année. Il n'y avait pratiquement aucun stock, toutes les voitures étant fabriquées sur commande, et les concessions fermaient elles aussi. Donc il n'y avait quasiment aucune vente de véhicules neufs en août Afficher tout Congés non payés... Euh c est pas des congés non? D ailleurs aux usa il me semble aucune des rares loi sur le travail stipule qu'on peut prendre 12 semaines de "congés" non payés en cas de soucis(médical/familial)
Du coup bof les un mois ;)
(J ai pas de moyenne/chiffres mais de ce qu'on m' avait dit là bas, en général les boîtes donnent deux semaines de congés et une troisième voir quatrième avec l ancienneté)
Source:j y ai bossé^^(et j ai eu deux semaines la première année et trois les suivantes)

Posté le

android

(3)

Répondre

Selon la source wikipédia le chiffre d'affaires de DHL Express à lui seul représente 17 milliards de dollars, impressionnant...

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : Congés non payés... Euh c est pas des congés non? D ailleurs aux usa il me semble aucune des rares loi sur le travail stipule qu'on peut prendre 12 semaines de "congés" non payés en cas de soucis(médical/familial)
Du coup bof les un mois ;)
(J ai pas de moyenne/chiffres mais de ce qu'on
m' avait dit là bas, en général les boîtes donnent deux semaines de congés et une troisième voir quatrième avec l ancienneté)
Source:j y ai bossé^^(et j ai eu deux semaines la première année et trois les suivantes)
Afficher tout
Quand ton patron te dis bye le 31 juillet et te dit de ne pas revenir avant le 1er septembre, ça s'appelle des congés. L'usine est fermée à la production tout le mois, donc il ne s'agit pas de 2 ou 3 semaines, mais bel et bien du mois complet. Les ingénieurs et techniciens sont bien sur place et ils bossent, eux, mais ils installent des machines
Pour la rémunération, je n'ai pas d'info
Source : mon oncle ingénieur chez Valéo-Cibié, qui a fait 3 ans de bureau d'étude, détaché chez Fiat, à Détroit.
Pas d'erreur, c'est bien Fiat, et c’est bien à Détroit. Avec un aller-retour au Canada tout les 6 mois pour des problèmes de visa (mais là, c'est encore une autre histoire)

a écrit : Une des fonctions du logiciel préparant les livraisons chez DHL est de programmer un trajet où les livreurs ne tourneraient qu'à droite. En effet, tourner à gauche, entre les problèmes de sécurité, de priorité, donc de ralentissement et accélération font consommer près d'un quart de litre de carburant à chaque véhicule par jour - il y a un type chez DHL, qui a calculé ça.
Au journaliste qui interrogeait sur le coût de l'opération (un logisticien plus le développement), pour savoir si ça "valait le coup", il a été répondu : un quart de litre, multiplié par plus de 30 000 véhicules, multiplié par plus de 250 jours par an, à un dollar le litre, ça donnait une économie annuelle de presque 2 000 000 de dollars...
Pensez-y la prochaine fois que vous mettez votre clignotant
Afficher tout
Je pense que tu peux rédiger ce passage à l'imparfait ou qu'il faut remettre l'anecdote en perspective.
En France, DHL comme de nombreuses boites étrangères (et souvent américaine même si cela a été racheté) pratique le travail illégal de grande ampleur, et au moindre redressement fiscal menace d'arrêter toute activité sur le territoire avec tous les problèmes induits, on a actuellement les exemples des GAFA.
Mais pour revenir à DHL, une majorité des livreurs sont des auto entrepreneurs qui rachètent le véhicule de livraison (ou qui s'en achète un tout court) et qui ne travaillent que pour un seul donneur d'ordre (travail dissimulé). De ce fait, je ne suis pas persuadé qu'il contenue à respecter cette manière d'opérer "toujours tourner à droite" et surtout j'en ai déjà vu un bon nombre tourner à gauche mais difficile de savoir si c'est un franchisé ou un employé.
De plus, je me demande si le chiffre du nombre d'employés prend en compte les faux sous traitant ?

a écrit : Je pense que tu peux rédiger ce passage à l'imparfait ou qu'il faut remettre l'anecdote en perspective.
En France, DHL comme de nombreuses boites étrangères (et souvent américaine même si cela a été racheté) pratique le travail illégal de grande ampleur, et au moindre redressement fiscal menace d&
#039;arrêter toute activité sur le territoire avec tous les problèmes induits, on a actuellement les exemples des GAFA.
Mais pour revenir à DHL, une majorité des livreurs sont des auto entrepreneurs qui rachètent le véhicule de livraison (ou qui s'en achète un tout court) et qui ne travaillent que pour un seul donneur d'ordre (travail dissimulé). De ce fait, je ne suis pas persuadé qu'il contenue à respecter cette manière d'opérer "toujours tourner à droite" et surtout j'en ai déjà vu un bon nombre tourner à gauche mais difficile de savoir si c'est un franchisé ou un employé.
De plus, je me demande si le chiffre du nombre d'employés prend en compte les faux sous traitant ?
Afficher tout
C'est pas des sous traitant mais des "partenaires". Dixit le site de DHL. :D
Et non en général les boîtes ne comptent pas les prestataires/sous traitant. Sinon les banques par exemple pourraient doubler a minima leur chiffre d'employés. Notamment en Inde...

Posté le

android

(4)

Répondre

a écrit : Quand ton patron te dis bye le 31 juillet et te dit de ne pas revenir avant le 1er septembre, ça s'appelle des congés. L'usine est fermée à la production tout le mois, donc il ne s'agit pas de 2 ou 3 semaines, mais bel et bien du mois complet. Les ingénieurs et techniciens sont bien sur place et ils bossent, eux, mais ils installent des machines
Pour la rémunération, je n'ai pas d'info
Source : mon oncle ingénieur chez Valéo-Cibié, qui a fait 3 ans de bureau d'étude, détaché chez Fiat, à Détroit.
Pas d'erreur, c'est bien Fiat, et c’est bien à Détroit. Avec un aller-retour au Canada tout les 6 mois pour des problèmes de visa (mais là, c'est encore une autre histoire)
Afficher tout
Faut préciser congés sans soldes ;)
Plus sérieusement c'était pas tous les 3 mois au Canada ? Car sans visa c'est 90 jours sur le sol américain. Et de ce que tu décris il devait pas être très légal...(je ne jette pas la pierre)

Posté le

android

(2)

Répondre

a écrit : J'avoue avoir pris la roupie pour sa faible valeur comparée au doolar, je n'ai paw réfléchi plus loin. Et le rouble ??? Vous connaissez la différence entre un dollar et un rouble ???...






... Un dollar

Posté le

android

(6)

Répondre

a écrit : Et le rouble ??? Vous connaissez la différence entre un dollar et un rouble ???...






... Un dollar
J'avais répondu sans voir que le message était étendu. Du coup flop...

Après, pour rebondir sur les taux de change des monnaies, une monnaie n'est pas faible parce qu'un XXX vaut 0.00001 dollars, mais par rapport à son évolution.
Demain le Japon peut décider de changer le Yen comme nous l'avons fait avec le franc en 1960 en établissant 1 Yen = 10$. Ca ne rendra pas la Yen plus fort, ça sera toujours exactement la même monnaie.