Un matériau de blindage transparent

Proposé par
le
dans

L’oxynitrure d’aluminium est un matériau de blindage transparent. Il s’agit plus précisément d’une céramique transparente, bien plus dure que le verre, développée par une firme américaine sous le nom d’Alon pour des usages militaires. Il peut être produit sous différentes formes, et sert principalement à fabriquer des vitres pare-balles ou résistantes aux explosions.


Tous les commentaires (26)

a écrit : Leb357 est un calibre à par entière, il existe depuis 1937 je crois mais n'est devenu à la mode qu'en 1970 lorsque l'on à fait des aciers assez résistants pour supporter l'explosion sans faire des revolvers trop lourd.
On peut tirer du 38 spécial ou du spécial police équivalent à du 9 mm parab
ellum dans un 357 mais on ne peut pas tirer du 357 dans un revolver fait pour du 38 spécial, il ne supprterait pas la déflagration. De plus le chambrage d'un 38 n'est pas assez long pour recevoir une cartouche de 357.
On peut aussi tirer du 357 au pistolet semi automatique depuis la création du "désert eagle".
Afficher tout
Je ne comprends pas, le calibre 38, c'est bien du 380 millièmes de pouce? (en tout cas c'est pas des millimètres), donc comment est il possible de tirer du 380 dans une arme 357? C'est pas plutôt l'inverse?

a écrit : Je ne comprends pas, le calibre 38, c'est bien du 380 millièmes de pouce? (en tout cas c'est pas des millimètres), donc comment est il possible de tirer du 380 dans une arme 357? C'est pas plutôt l'inverse? Ça peut paraître bizarre mais toutes les .38 ne font pas la même taille selon qu’on parle du projectile ou de la douille....
une .38 spécial fait 9,06 millimètres pour la balle soit un calibre de 357. C’est le collet qui fait du 380. Faut pas chercher à comprendre c’est américain.

a écrit : Ça peut paraître bizarre mais toutes les .38 ne font pas la même taille selon qu’on parle du projectile ou de la douille....
une .38 spécial fait 9,06 millimètres pour la balle soit un calibre de 357. C’est le collet qui fait du 380. Faut pas chercher à comprendre c’est américain.
Effectivement, c'est bizarre, la différence doit être dans la chambre je suppose, mais au moins c'est clair, merci. :)

a écrit : Je ne comprends pas, le calibre 38, c'est bien du 380 millièmes de pouce? (en tout cas c'est pas des millimètres), donc comment est il possible de tirer du 380 dans une arme 357? C'est pas plutôt l'inverse? Deux choses que je peux te dire.
Quand le 357 est devenu à la mode à partir du milieu des années 70, tout ceux qui s'inscrivaient dans un club de tir afin de pouvoir acheter une arme de poing achetaient un 357. Pour pouvoir s'entraîner en club ils tiraient du 38 à balle en plomb.
Moins bruyantes, beaucoup moins chères, beaucoup moins fatiguantes pour le poignet et rechargeables plusieurs fois les cartouches de 38 à bout plat sont de plus très précises.

En ce qui concerne l'alésage du canon, je peux aussi te dire que ce qui fait la différence entre le colt python et et ses concurrents c'est qu'il est alésé en 356. Ça donne à la balle une plus grande puissance à la sortie du canon.

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Deux choses que je peux te dire.
Quand le 357 est devenu à la mode à partir du milieu des années 70, tout ceux qui s'inscrivaient dans un club de tir afin de pouvoir acheter une arme de poing achetaient un 357. Pour pouvoir s'entraîner en club ils tiraient du 38 à balle en plomb.
Moins bruyantes,
beaucoup moins chères, beaucoup moins fatiguantes pour le poignet et rechargeables plusieurs fois les cartouches de 38 à bout plat sont de plus très précises.

En ce qui concerne l'alésage du canon, je peux aussi te dire que ce qui fait la différence entre le colt python et et ses concurrents c'est qu'il est alésé en 356. Ça donne à la balle une plus grande puissance à la sortie du canon.
Afficher tout
Eh oui mais ca c'est plus possible, un millième de pouce en moins dans le canon, ca implique une charge de poudre spéciale pour faire fonctionner l'arme automatique, on appelle ca des cartouches supersoniques et ca c'est interdit.

Ca je le savais déjà ^^

Après, quand on veut faire mumuse avec des armes, j'ai eu l'occasion de tirer avec un derringer 22 magnum... Y'a pas besoin d'avoir un 44 magnum pour faire un trou dans une casserole en acier... la législation sur les armes à feu me laissera toujours rêveur...

OUAIS les balles en plomb, c'est moins dangereux que les balles en acier chemisées... MOUAHAHAH ^^
-Oui, mais ca traverse pas les gilets pare balle, le plomb.
-OUI mais j'ai pas l'intention de tirer sur la police, mouah...
-Ouais mais dans le doute... ^^ (je comprends, soit dit)

a écrit : Effectivement, c'est solide quand on regarde les chiffres :
- résistance à la compression de 2 700 méga pascals;
- une épaisseur de 3,37 centimètres résiste à des rafales de calibre 30 et tirs isolés de calibre 50.
- un poids divisé par 2 par rapport à du verre (83 kg/m² contre 170 kg/m²) /> - Par contre, un prix multiplié par 5 (2,5$ /cm² contre 0,5$/cm²)

www.usinenouvelle.com/article/le-pare-brise-blinde-gagne-en-legerete.N48574
Afficher tout
Prix multiplié par 5 par rapport au verre : ça paraît minime pour une telle utilité !

Posté le

android

(1)

Répondre