Ci Song, premier médecin légiste de l’histoire

Proposé par
le

Ci Song fut un médecin et juge chinois du XIIIe siècle, qui était lecteur de cadavres. Il intervenait sur les scènes de crimes complexes et analysait minutieusement les causes du décès des victimes. Il écrivit un traité considéré comme un ouvrage pionnier de la médecine médico-légale.

Son « Xi Yuan Ji Lu » est un traité de médecine médico-légale traduit en plusieurs langues qui a influencé l’évolution de la médecine légale dans beaucoup de pays.


Commentaires préférés (2)

Je vous conseille d’ailleurs la lecture du livre « le lecteur de cadavre » de Garrido, roman évoquant ce personnage.

a écrit : "Premier médecin légiste de l'histoire" ? Ça serait peut-être plus correcte de dire "plus ancien médecin légiste ayant laissé une trace écrite", non ? Sachant que le début de l'histoire est souvent défini comme le début des traces écrites (la préhistoire s'achevant avec la découverte de l'écriture) la formulation du titre me paraît assez juste.
Si vraiment on veut être précis, on pourrait dire "le premier médecin légiste de l'histoire des médecins légistes" mais c'est un peu lourd, redondant, et long.


Tous les commentaires (15)

Je vous conseille d’ailleurs la lecture du livre « le lecteur de cadavre » de Garrido, roman évoquant ce personnage.

"Premier médecin légiste de l'histoire" ? Ça serait peut-être plus correcte de dire "plus ancien médecin légiste ayant laissé une trace écrite", non ?

a écrit : "Premier médecin légiste de l'histoire" ? Ça serait peut-être plus correcte de dire "plus ancien médecin légiste ayant laissé une trace écrite", non ? Sachant que le début de l'histoire est souvent défini comme le début des traces écrites (la préhistoire s'achevant avec la découverte de l'écriture) la formulation du titre me paraît assez juste.
Si vraiment on veut être précis, on pourrait dire "le premier médecin légiste de l'histoire des médecins légistes" mais c'est un peu lourd, redondant, et long.

Mouches, cadavres...au contraire c'est de circonstance !

L'avantage d'être à la fois médecin et juge c'est que le juge ne remet jamais en cause votre expertise médicale.

a écrit : Je vous conseille d’ailleurs la lecture du livre « le lecteur de cadavre » de Garrido, roman évoquant ce personnage. Je l'ai lu et en effet c'est un excellent bouquin

a écrit : "Premier médecin légiste de l'histoire" ? Ça serait peut-être plus correcte de dire "plus ancien médecin légiste ayant laissé une trace écrite", non ? Proposition intéressante mais je serai tenté de la repousser : l'Histoire n'est-elle pas, nécessairement, que ce qui nous est parvenu par une trace écrite ?

a écrit : ???? Là , j’ai pas compris … YAC01290 suggère que le commentaire de ManuDiBanco relève de l'enculage de mouche en s'attardant sur un détail du titre. Il aurait pu aller plus loin en proposant : posséder charnellement le postérieur des drosophiles...

Ce n'était pas un sot Ci Song !!!...^^

Ok, je sors...

a écrit : Mouches, cadavres...au contraire c'est de circonstance ! Oui mais la drosophile, si je me rappelle bien se nourrit de fruit fermenté

a écrit : Ce n'était pas un sot Ci Song !!!...^^

Ok, je sors...
Bon, on est au mois d'août, il fait plutôt beau, on est en vacances: c'est validé !