Des tombes équipées de QR codes

Proposé par
le

Commentaires préférés (3)

Hé bien, je trouve ça super!!
Une façon de continuer à faire vivre ceux qui nous ont quittés.

a écrit : Bug du bouton bleu...
Bizarre cette envie d'éternité... Nous ne sommes que de passage sur cette terre, pourquoi vouloir survivre virtuellement ???... Cela peut peut-être aider à faire son deuil, même si je pense que cela peut aussi entretenir la vivacité de la douleur de la séparation...
Dans tous les cas, ce sont les survivants qui décident (personne n'oblige à aller visiter la page en question, tout comme la tombe).

D'ailleurs, de ce que je vois dans les sources, j'imagine que le futur défunt peut choisir le contenu, mais on parle plutôt des proches qui partagent des choses, une aide au deuil en somme, je trouve ça très bien.

Bien sûr je me demande aussi ce qu'il en est de la protection de la vie privé, de la pérennité des serveurs d'une entreprise de ce genre ou du QR code sur la tombe en lui même, mais en tant qu'aide pour le deuil ça doit être suffisant.

Si on pousse le concept, on pourrait ajouter de la réalité augmentée sur la tombe avec une photo/vidéo du défunt qui fait coucou ou une jolie déco à son goût ... si on pousse encore, il serait intéressant de créer, si ça n'existe pas, des cimetières virtuels, copies de vrais cimetières ou lieux entièrement nouveaux. Avec le nombre croissant de familles éparpillées aux 4 coins du monde, pas toujours évident de se rendre physiquement sur une tombe ....

a écrit : Bug du bouton bleu...
Bizarre cette envie d'éternité... Nous ne sommes que de passage sur cette terre, pourquoi vouloir survivre virtuellement ???... Cela peut peut-être aider à faire son deuil, même si je pense que cela peut aussi entretenir la vivacité de la douleur de la séparation...
Les Egyptiens croyaient en deux morts, la première est la mort physique, le coeur qui s'arrête, on se décompose et tout et tout. Et la seconde est la la dernière fois que notre nom est prononcé. Ils cherchaient donc l'éternité. On peut dire que beaucoup de souverains Egyptiens ont réussi leur coup, Ramsès, Sesotris, Toutankhamon, Néfertiti, Osiris etc.
Un chouillat plus tard on a le mythe Omérique d'Achille qui choisit une vie courte mais éternelle comme légende à une vie longue mais vouée à l'oubli.
On a également le Satrape Mausole d'Halicarnasse qui ne voulait pas être oublié et fit donc construire une grande tombe afin de marquer l'éternité. Il a d'ailleurs donné son nom aux mausolées. Il a bien réussi son coup lui aussi.
J'ai également récemment vu Coco (le Pixar) qui décrit cette croyance très similaire à l'Egyptienne où les morts meurent une seconde fois quand ils sont oubliés. (la source c'est un film d'animation, mais c'est presque un documentaire non ?)

On pourrait même pousser la réflexion philosophique plus loin. La recherche de postérité éternelle n'est elle pas un moyen de survivre éternellement à travers la légende là où la reproduction est un moyen de survivre éternellement à travers sa descendance ? Vous avez 2h.

En gros je pense que l'envi d'éternité est une chose assez commune. Mais je te rejoins sur le QR code, c'est un peu chelou. Ca me fait penser à un épisode de black mirror où une société recréé une réplique virtuelle d'un proche défunt.


Tous les commentaires (47)

Des tombes connectées.... Nan mais allô, quoi ?!? Vivement "Les Anges" au Père Lachaise ;)

Hé bien, je trouve ça super!!
Une façon de continuer à faire vivre ceux qui nous ont quittés.

a écrit : Hé bien, je trouve ça super!!
Une façon de continuer à faire vivre ceux qui nous ont quittés.
Bug du bouton bleu...
Bizarre cette envie d'éternité... Nous ne sommes que de passage sur cette terre, pourquoi vouloir survivre virtuellement ???... Cela peut peut-être aider à faire son deuil, même si je pense que cela peut aussi entretenir la vivacité de la douleur de la séparation...

a écrit : Bug du bouton bleu...
Bizarre cette envie d'éternité... Nous ne sommes que de passage sur cette terre, pourquoi vouloir survivre virtuellement ???... Cela peut peut-être aider à faire son deuil, même si je pense que cela peut aussi entretenir la vivacité de la douleur de la séparation...
Dans tous les cas, ce sont les survivants qui décident (personne n'oblige à aller visiter la page en question, tout comme la tombe).

D'ailleurs, de ce que je vois dans les sources, j'imagine que le futur défunt peut choisir le contenu, mais on parle plutôt des proches qui partagent des choses, une aide au deuil en somme, je trouve ça très bien.

Bien sûr je me demande aussi ce qu'il en est de la protection de la vie privé, de la pérennité des serveurs d'une entreprise de ce genre ou du QR code sur la tombe en lui même, mais en tant qu'aide pour le deuil ça doit être suffisant.

Si on pousse le concept, on pourrait ajouter de la réalité augmentée sur la tombe avec une photo/vidéo du défunt qui fait coucou ou une jolie déco à son goût ... si on pousse encore, il serait intéressant de créer, si ça n'existe pas, des cimetières virtuels, copies de vrais cimetières ou lieux entièrement nouveaux. Avec le nombre croissant de familles éparpillées aux 4 coins du monde, pas toujours évident de se rendre physiquement sur une tombe ....

J’ai justement vu ça sur une tombe le week-end dernier au cimetière du Montparnasse. J’imaginais que c’était réservé aux personnalités uniquement.

a écrit : Dans tous les cas, ce sont les survivants qui décident (personne n'oblige à aller visiter la page en question, tout comme la tombe).

D'ailleurs, de ce que je vois dans les sources, j'imagine que le futur défunt peut choisir le contenu, mais on parle plutôt des proches qui partagent des chose
s, une aide au deuil en somme, je trouve ça très bien.

Bien sûr je me demande aussi ce qu'il en est de la protection de la vie privé, de la pérennité des serveurs d'une entreprise de ce genre ou du QR code sur la tombe en lui même, mais en tant qu'aide pour le deuil ça doit être suffisant.

Si on pousse le concept, on pourrait ajouter de la réalité augmentée sur la tombe avec une photo/vidéo du défunt qui fait coucou ou une jolie déco à son goût ... si on pousse encore, il serait intéressant de créer, si ça n'existe pas, des cimetières virtuels, copies de vrais cimetières ou lieux entièrement nouveaux. Avec le nombre croissant de familles éparpillées aux 4 coins du monde, pas toujours évident de se rendre physiquement sur une tombe ....
Afficher tout
L'idée de cimetière virtuel me paraît une bonne idée car avec le ralentissement de la décomposition des corps (merci aux conservateurs que l'on ingurgite tout le long de sa vie) qui ralentit le rythme des réductions plus le nombre croissant de personnes décédées, les cimetières sont de plus en plus surchargés.

a écrit : Bug du bouton bleu...
Bizarre cette envie d'éternité... Nous ne sommes que de passage sur cette terre, pourquoi vouloir survivre virtuellement ???... Cela peut peut-être aider à faire son deuil, même si je pense que cela peut aussi entretenir la vivacité de la douleur de la séparation...
Les Egyptiens croyaient en deux morts, la première est la mort physique, le coeur qui s'arrête, on se décompose et tout et tout. Et la seconde est la la dernière fois que notre nom est prononcé. Ils cherchaient donc l'éternité. On peut dire que beaucoup de souverains Egyptiens ont réussi leur coup, Ramsès, Sesotris, Toutankhamon, Néfertiti, Osiris etc.
Un chouillat plus tard on a le mythe Omérique d'Achille qui choisit une vie courte mais éternelle comme légende à une vie longue mais vouée à l'oubli.
On a également le Satrape Mausole d'Halicarnasse qui ne voulait pas être oublié et fit donc construire une grande tombe afin de marquer l'éternité. Il a d'ailleurs donné son nom aux mausolées. Il a bien réussi son coup lui aussi.
J'ai également récemment vu Coco (le Pixar) qui décrit cette croyance très similaire à l'Egyptienne où les morts meurent une seconde fois quand ils sont oubliés. (la source c'est un film d'animation, mais c'est presque un documentaire non ?)

On pourrait même pousser la réflexion philosophique plus loin. La recherche de postérité éternelle n'est elle pas un moyen de survivre éternellement à travers la légende là où la reproduction est un moyen de survivre éternellement à travers sa descendance ? Vous avez 2h.

En gros je pense que l'envi d'éternité est une chose assez commune. Mais je te rejoins sur le QR code, c'est un peu chelou. Ca me fait penser à un épisode de black mirror où une société recréé une réplique virtuelle d'un proche défunt.

J'ai un étrange sentiment de refus face à ce type d'innovation.

J'ai envie de vivre pleinement et de transmettre le plus possible à mes enfants. Et à ma mort, j'ai envie que l'on m'oublie tout simplement. Je vivrais à travers eux, à travers leur vie et leur descendance et éventuellement à travers ce que j'ai réalisé dans ma vie. Pas besoin de plus. C'est à l'Histoire de décider si on doit être oublié ou non, pas à soi-même ou ses proches.

J'ai l'impression qu'il s'agit d'un mélange entre une quête désespérée d'éternité, une société toujours plus axé sur l'individu et l'égo personnel, une négation de la mort physique. Je reste persuadé que la vie n'a de valeur que si elle s'arrête un jour et que justement le deuil, c'est aussi apprendre à oublier quelqu'un.

Je me fais vieux, je deviens réac et conservateur...bref mettez ce que vous voulez sur vos tombes, moi je veux finir dans un arbre sans plaque, ni QR code, ni puce NFC.

a écrit : Dans tous les cas, ce sont les survivants qui décident (personne n'oblige à aller visiter la page en question, tout comme la tombe).

D'ailleurs, de ce que je vois dans les sources, j'imagine que le futur défunt peut choisir le contenu, mais on parle plutôt des proches qui partagent des chose
s, une aide au deuil en somme, je trouve ça très bien.

Bien sûr je me demande aussi ce qu'il en est de la protection de la vie privé, de la pérennité des serveurs d'une entreprise de ce genre ou du QR code sur la tombe en lui même, mais en tant qu'aide pour le deuil ça doit être suffisant.

Si on pousse le concept, on pourrait ajouter de la réalité augmentée sur la tombe avec une photo/vidéo du défunt qui fait coucou ou une jolie déco à son goût ... si on pousse encore, il serait intéressant de créer, si ça n'existe pas, des cimetières virtuels, copies de vrais cimetières ou lieux entièrement nouveaux. Avec le nombre croissant de familles éparpillées aux 4 coins du monde, pas toujours évident de se rendre physiquement sur une tombe ....
Afficher tout
Je suis pas un grand fan de cette idée dans l'ensemble.
Déjà il y a un coté exhibition qui me met mal à l'aise mais c'est très personnel.
De plus il y a pour moi un coté sacré dans la mort, solennel. T'imagines si tu passe le QR code pour voir des photos de grand mamie et tu as des pubs avant ? Si t'es en train de jouer aux jeux vidéos en caleçon et que tu te dis, tiens je vais aller voir pépé, tu mets tes lunettes VR et t'y rend comme ça ? C'est encore une fois personnel mais je trouve ça bien de garder une certaine sacralisation autour de la mort.
Par contre tu parles de la pérennité avec beaucoup de justesse. On s'imagine que notre société est éternelle et qu'il y aura toujours une continuité, toutes les civilisations ont dû penser ça, à tort. Donc si on cherche à faire perdurer son souvenir, une bonne vieille tombe en pierre gravé et des fêtes des morts traditionnelle je pense que ça reste mieux qu'un serveur qui disparaitra à la première crise majeur.

a écrit : J'ai un étrange sentiment de refus face à ce type d'innovation.

J'ai envie de vivre pleinement et de transmettre le plus possible à mes enfants. Et à ma mort, j'ai envie que l'on m'oublie tout simplement. Je vivrais à travers eux, à travers leur vie et leur descendance et éve
ntuellement à travers ce que j'ai réalisé dans ma vie. Pas besoin de plus. C'est à l'Histoire de décider si on doit être oublié ou non, pas à soi-même ou ses proches.

J'ai l'impression qu'il s'agit d'un mélange entre une quête désespérée d'éternité, une société toujours plus axé sur l'individu et l'égo personnel, une négation de la mort physique. Je reste persuadé que la vie n'a de valeur que si elle s'arrête un jour et que justement le deuil, c'est aussi apprendre à oublier quelqu'un.

Je me fais vieux, je deviens réac et conservateur...bref mettez ce que vous voulez sur vos tombes, moi je veux finir dans un arbre sans plaque, ni QR code, ni puce NFC.
Afficher tout
Pourquoi pas sur les stèles de monuments aux morts, qu’ils soient en hommage aux militaires, aux martyrs, héros,…

Ou encore sur les croix des cimetières militaires. On aurait accès à une vie, à une carrière et pas juste un nom.
Les monuments aux morts sont là pour le devoir de mémoire, ça pourrait être une avancée.
On apprendrait de plus des tas de choses sur l’histoire des lieux que l’on visite.

a écrit : Je suis pas un grand fan de cette idée dans l'ensemble.
Déjà il y a un coté exhibition qui me met mal à l'aise mais c'est très personnel.
De plus il y a pour moi un coté sacré dans la mort, solennel. T'imagines si tu passe le QR code pour voir des photos de grand mamie et tu as des pu
bs avant ? Si t'es en train de jouer aux jeux vidéos en caleçon et que tu te dis, tiens je vais aller voir pépé, tu mets tes lunettes VR et t'y rend comme ça ? C'est encore une fois personnel mais je trouve ça bien de garder une certaine sacralisation autour de la mort.
Par contre tu parles de la pérennité avec beaucoup de justesse. On s'imagine que notre société est éternelle et qu'il y aura toujours une continuité, toutes les civilisations ont dû penser ça, à tort. Donc si on cherche à faire perdurer son souvenir, une bonne vieille tombe en pierre gravé et des fêtes des morts traditionnelle je pense que ça reste mieux qu'un serveur qui disparaitra à la première crise majeur.
Afficher tout
Pour le moment, en terme de pérennité, le plus efficace, semble t-il, reste de construire un tas de cailloux de 150 m de haut et de 5 millions de tonnes et de s'y mettre en dessous. C'est un peu plus cher qu'un QR code par contre.

Heureusement que c'est peu développé en France, déjà que je suis contre les QR Codes car niveau sécurité bof bof donc sur une tombe, non merci...
En plus, si tout le monde peut accéder à la dite page en scannant simplement le QR code, la vie privée en prend un sacré coup. Et puis, c'est vraiment très moche un QR code...
Laissons reposer en paix nos défunts.

Posté le

android

(2)

Répondre

a écrit : J'ai un étrange sentiment de refus face à ce type d'innovation.

J'ai envie de vivre pleinement et de transmettre le plus possible à mes enfants. Et à ma mort, j'ai envie que l'on m'oublie tout simplement. Je vivrais à travers eux, à travers leur vie et leur descendance et éve
ntuellement à travers ce que j'ai réalisé dans ma vie. Pas besoin de plus. C'est à l'Histoire de décider si on doit être oublié ou non, pas à soi-même ou ses proches.

J'ai l'impression qu'il s'agit d'un mélange entre une quête désespérée d'éternité, une société toujours plus axé sur l'individu et l'égo personnel, une négation de la mort physique. Je reste persuadé que la vie n'a de valeur que si elle s'arrête un jour et que justement le deuil, c'est aussi apprendre à oublier quelqu'un.

Je me fais vieux, je deviens réac et conservateur...bref mettez ce que vous voulez sur vos tombes, moi je veux finir dans un arbre sans plaque, ni QR code, ni puce NFC.
Afficher tout
Moi j'ai envi d'obtenir une autorisation préfectorale de me faire enterrer sur un terrain que j'aurai acheté à la campagne. Puis je m'y ferai enterrer directement en terre avec un arbre planté au dessus. Je lancerai la tradition pour ma famille, et d'ici quelques génération on aura tout une forêt ! Les enfants iront se balader dans la forêt et plus ils s'enfonceront, plus les arbres seront vieux et correspondront à un ancêtre lointain. Chacun pourra choisir l'essence qu'il lui correspondra. Je cherche encore la mienne, un bon vieux chêne bien de chez moi, ou un séquoia qui dominera la forêt, ou un Gingko Biloba pour résister à une éventuelle bombe bucléaire, ou un magnifique cèdre.

a écrit : Pour le moment, en terme de pérennité, le plus efficace, semble t-il, reste de construire un tas de cailloux de 150 m de haut et de 5 millions de tonnes et de s'y mettre en dessous. C'est un peu plus cher qu'un QR code par contre. Ou alors faire écrire des bouquin sur soi. Gilgawesh pourra confirmer.

a écrit : Dans tous les cas, ce sont les survivants qui décident (personne n'oblige à aller visiter la page en question, tout comme la tombe).

D'ailleurs, de ce que je vois dans les sources, j'imagine que le futur défunt peut choisir le contenu, mais on parle plutôt des proches qui partagent des chose
s, une aide au deuil en somme, je trouve ça très bien.

Bien sûr je me demande aussi ce qu'il en est de la protection de la vie privé, de la pérennité des serveurs d'une entreprise de ce genre ou du QR code sur la tombe en lui même, mais en tant qu'aide pour le deuil ça doit être suffisant.

Si on pousse le concept, on pourrait ajouter de la réalité augmentée sur la tombe avec une photo/vidéo du défunt qui fait coucou ou une jolie déco à son goût ... si on pousse encore, il serait intéressant de créer, si ça n'existe pas, des cimetières virtuels, copies de vrais cimetières ou lieux entièrement nouveaux. Avec le nombre croissant de familles éparpillées aux 4 coins du monde, pas toujours évident de se rendre physiquement sur une tombe ....
Afficher tout
Et si on pousse encore (beaucoup) plus loin, on peut virtualiser la mémoire et la personnalité du défunt dans un serveur, comme dans Black Mirror (2 épisodes )

a écrit : Heureusement que c'est peu développé en France, déjà que je suis contre les QR Codes car niveau sécurité bof bof donc sur une tombe, non merci...
En plus, si tout le monde peut accéder à la dite page en scannant simplement le QR code, la vie privée en prend un sacré coup. Et puis, c'est vraiment très m
oche un QR code...
Laissons reposer en paix nos défunts.
Afficher tout
Quel rapport avec la sécurité ? Un QR code contient juste des informations (lettres chiffres et caractères spéciaux). C'est juste des mots, du texte ...
C'est le but de ce genre de biographie d'être publique, son ou ses auteurs peuvent très bien choisir de ne mettre que certaines informations et pas d'autres. Un peu comme ce qui est écrit sur les stèles : il y a parfois des photos et des informations, personne ne vient se plaindre d'atteinte à la vie privée ...
Quant à la paix des défunts, si c'est leur souhait d'avoir un QR-code sur leur tombe, alors ils reposent surement bien plus en paix sachant que leur volontés ont été respectées. Et si ce n'est pas leur souhait, ils n'en mettent pas et puis c'est tout. Laissez donc les gens vivre et mourir comme ils le veulent

a écrit : Moi j'ai envi d'obtenir une autorisation préfectorale de me faire enterrer sur un terrain que j'aurai acheté à la campagne. Puis je m'y ferai enterrer directement en terre avec un arbre planté au dessus. Je lancerai la tradition pour ma famille, et d'ici quelques génération on aura tout une forêt ! Les enfants iront se balader dans la forêt et plus ils s'enfonceront, plus les arbres seront vieux et correspondront à un ancêtre lointain. Chacun pourra choisir l'essence qu'il lui correspondra. Je cherche encore la mienne, un bon vieux chêne bien de chez moi, ou un séquoia qui dominera la forêt, ou un Gingko Biloba pour résister à une éventuelle bombe bucléaire, ou un magnifique cèdre. Afficher tout J'ai plus ou moins la même idée, mais je crois que du point de vue légal c'est assez compliqué hélas.

a écrit : L'idée de cimetière virtuel me paraît une bonne idée car avec le ralentissement de la décomposition des corps (merci aux conservateurs que l'on ingurgite tout le long de sa vie) qui ralentit le rythme des réductions plus le nombre croissant de personnes décédées, les cimetières sont de plus en plus surchargés. Oui même s'il existe d'autres alternatives physiques quand même: urnes, humusation, aquamation, enterrements "naturels" sans utilisation de produits (voir l'anecdite récente sur loop qui propose des cercueils biodégradables en mycelium (champignon).

a écrit : Les Egyptiens croyaient en deux morts, la première est la mort physique, le coeur qui s'arrête, on se décompose et tout et tout. Et la seconde est la la dernière fois que notre nom est prononcé. Ils cherchaient donc l'éternité. On peut dire que beaucoup de souverains Egyptiens ont réussi leur coup, Ramsès, Sesotris, Toutankhamon, Néfertiti, Osiris etc.
Un chouillat plus tard on a le mythe Omérique d'Achille qui choisit une vie courte mais éternelle comme légende à une vie longue mais vouée à l'oubli.
On a également le Satrape Mausole d'Halicarnasse qui ne voulait pas être oublié et fit donc construire une grande tombe afin de marquer l'éternité. Il a d'ailleurs donné son nom aux mausolées. Il a bien réussi son coup lui aussi.
J'ai également récemment vu Coco (le Pixar) qui décrit cette croyance très similaire à l'Egyptienne où les morts meurent une seconde fois quand ils sont oubliés. (la source c'est un film d'animation, mais c'est presque un documentaire non ?)

On pourrait même pousser la réflexion philosophique plus loin. La recherche de postérité éternelle n'est elle pas un moyen de survivre éternellement à travers la légende là où la reproduction est un moyen de survivre éternellement à travers sa descendance ? Vous avez 2h.

En gros je pense que l'envi d'éternité est une chose assez commune. Mais je te rejoins sur le QR code, c'est un peu chelou. Ca me fait penser à un épisode de black mirror où une société recréé une réplique virtuelle d'un proche défunt.
Afficher tout
Je ne vois personnellement pas ce QR code comme une envie d'éternité du défunt, mais comme une aide au deuil pour les proches, à l'instar d'un album de famille, des videos de communion ou du profil facebook du défunt par ex. Passée quelques générations, qui viendra encore utiliser ce code, qui saura même ce que c'est?

a écrit : Je suis pas un grand fan de cette idée dans l'ensemble.
Déjà il y a un coté exhibition qui me met mal à l'aise mais c'est très personnel.
De plus il y a pour moi un coté sacré dans la mort, solennel. T'imagines si tu passe le QR code pour voir des photos de grand mamie et tu as des pu
bs avant ? Si t'es en train de jouer aux jeux vidéos en caleçon et que tu te dis, tiens je vais aller voir pépé, tu mets tes lunettes VR et t'y rend comme ça ? C'est encore une fois personnel mais je trouve ça bien de garder une certaine sacralisation autour de la mort.
Par contre tu parles de la pérennité avec beaucoup de justesse. On s'imagine que notre société est éternelle et qu'il y aura toujours une continuité, toutes les civilisations ont dû penser ça, à tort. Donc si on cherche à faire perdurer son souvenir, une bonne vieille tombe en pierre gravé et des fêtes des morts traditionnelle je pense que ça reste mieux qu'un serveur qui disparaitra à la première crise majeur.
Afficher tout
Pour le côté exhibition: quid des tombes avec les noms et photos, parfois de petites biographies? Il s'agit de faire la même chose mais en ligne, encore une fois, chacun choisi ce qui est publique ou non.

Personnellement, quand je me promène dans un cimetière (je le fais régulièrement), je me demande quel genre de vie les personnes ont eu, à quel point leur époque ressemblait à la notre, quels joies/peines/rêves ils avaient. Je ne pense pas être un voyeur pour autant ... au contraire, je suis vivant, un défunt me fait un petit clin d’œil en passant en me disant de profiter de ma vie, de mes amis et proches, je trouve ça plutôt sain.